12
Mars
2009
|
01:00
Asia/Baku

Un Mercedes-Benz Classe G500 sur la prochaine édition du Rallye Aïcha des Gazelles

  • Le premier Classe G500 engagé sur le Rallye Aîcha des Gazelles

  • Le Classe G fête cette année ses 30 ans

Un rallye unique

Réservé aux femmes, amatrices ou professionnelles, le Rallye Aïcha des Gazelles est aujourd'hui la référence de l'aventure motorisée au féminin. Il développe une autre vison du rallye automobile en n'intégrant aucun critère de vitesse. Basé essentiellement sur la navigation, il propose aux participantes de prendre le volant d'un 4x4, d'un SUV, d'une moto, d'un quad, d'un camion ou d'un prototype, et de vivre une immersion de dix jours au coeur du Sahara marocain. Cette épreuve allie stratégie, finesse de pilotage et surtout sens aigu de la navigation. En effet, sans GPS ni road-book détaillé, avec pour seuls « instruments » une boussole, une règle et une carte au 100 000ème, elles tracent leur route et décident de leur itinéraire.

Le Rallye Aïcha des Gazelles est aussi une course d'endurance. Les concurrentes doivent en effet rallier des points de passage obligatoires en effectuant le moins de kilomètres possible. Du 14 au 29 mars les gazelles devraient ainsi parcourir près de 2 500 kilomètres à travers le Maroc.

Enfin, depuis l'année dernière, le Rallye des Gazelles intègre une dimension écologique : toutes les voitures participant à l'épreuve roulent au biocarburant à 5%. Pour la troisième année consécutive, le rallye réalise un bilan environnemental, réduit ses émissions de CO² et ses impacts en matière de consommation d'eau, de déchets et d'énergie. Ainsi le Rallye Aïcha des Gazelles compense toutes ses émissions de CO² auprès de l'assocaition de Yann Arthus Bertrand : Action Carbone. La compensation permet de financer le projet « Charbon vert » dans la région de Saint Louis au Sénégal.

Le Rallye des Gazelles, c'est aussi une caravane médicale, véritable dispensaire itinérant à disposition des populations locales marocaines.

Le premier Classe G500 sur le Rallye Aîcha des Gazelles

Le 14 mars prochain, Véronick Guilbard et Rachel Simonin prendront le départ de la 19ème édition du Rallye AÏcha des Gazelles. Afin de fêter dignement les 30 ans du Classe G, La Direction Générale Services de Mercedes-Benz France soutient cet équipage en fournissant l'ensemble des pièces de rechange destinées à l'entretien et la maintenance de ce Classe G 500.

La version engagée a reçu un certain nombre de modifications : réservoir ORC supplémentaire ce qui offre un volume de carburant d'environ 184 litres, pneumatiques BFGoodrich Mud choisis pour leur résistance aux roches coupantes. L'avant et l'arrière du véhicule bénéficient d'une plaque de protection également signée ORC. Enfin, l'alimentation en air de ce G500 se fait par l'intermédiaire de deux snorkels afin de protéger la mécanique des dangers du sable.

L'aménagement intérieur n'est pas en reste, puisque l'on trouve de nombreux accessoires nécessaires au Rallye : Plaques de désensablage, une pelle en alu sans oublier le cric ! Derrière les sièges, tout l'espace de rangement à été utilisé pour un maximum de fonctionnalité. Ainsi, l'on trouve un bloc tiroirs où prendront place toutes les affaires de nos deux concurrentes sans oublier l'outillage nécessaire au remplacement d'une roue.

Le Classe G500 de l'équipage Guilbard-Simonin est équipé d'un moteur essence à huit cylindres, d'une cylindrée de 5.4 litres, une puissance de 218 kW (296 ch) et un couple maximal de 459 Nm. La force motrice est transmise par l'intermédiaire d'une boîte de vitesses automatique à cinq rapports.

30 ans de carrière

La production du Classe G a débuté voici 30 ans. Le constructeur de Stuttgart a présenté au public son robuste tout-terrain pour la première fois en 1979. Depuis, il s'est vendue à quelque 200 000 exemplaires dans le monde entier. Grâce à sa stature imposante, restée quasiment inchangée tout au long de ses 30 années de carrière, mais aussi sa technologie de pointe, le tout-terrain de Mercedes-Benz s'est forgé la réputation d'un modèle culte dans le monde de l'automobile et est devenu l'un des véhicules les plus prisés sur ce marché.

 

Contacts :

Pascal-Eric Montazel au 01.39.23.54.06

Hervé Poquet au 01.39.23.54.22

herve.poquet@daimler.com