08
Novembre
2010
|
01:00
Asia/Baku

TecDay Innovations Mercedes-Benz

« Créer en laissant libre cours à ses idées »

Avec plus de 80 000 demandes de brevet en l'espace de près de 125 ans, Mercedes-Benz a accompagné le progrès automobile plus largement et plus durablement qu'aucun autre constructeur. Des processus spécifiques garantissent qu'un grand nombre de ces idées soit concrétisé chez Daimler et Mercedes-Benz. En 2009 également, la société a effectué plus de dépôts de brevets initiaux que n'importe quel autre constructeur de premier plan. Plus de la moitié d'entre eux sont classés dans la catégorie des technologies « vertes », principalement concernant la chaîne cinématique. En termes de sécurité, Mercedes-Benz prévoit d'intégrer son système d'aide au freinage d'urgence BAS contrôlé par radar dans la nouvelle Classe B ; un exemple de notre développement constant des hautes technologies.

« La passion de l'invention ne mourra jamais », tel était le principe conducteur de Carl Benz. Sa conviction que les choses bien faites restent toujours perfectibles a été fondamentale dans le travail réalisé par Mercedes-Benz jusqu'à aujourd'hui. Le pouvoir de l'innovation a été et reste l'un des moteurs les plus importants de la société, laquelle est parvenue à déposer plus de 80 000 demandes de brevet en près de 125 ans. Un grand nombre d'entre elles ont eu un caractère décisif dans l'évolution permanente de l'automobile.

« Les nouvelles idées sont le fruit de l'esprit humain et chez Mercedes-Benz, les collaborateurs ont toujours été extrêmement créatifs et motivés », constate le Dr. Thomas Weber, membre du conseil d'administration de Daimler AG et responsable de la Recherche du Groupe et du Développement des Voitures Particulières Mercedes-Benz. « En tant que société, nous les encourageons en leur permettant de travailler et de créer en laissant libre cours à leurs idées. Et, lorsque c'est indiqué, nous les aidons en leur fournissant les systèmes et processus nécessaires. Nous nous assurons ainsi que la source de notre capacité d'innovation ne diminue jamais. »

Afin de pouvoir continuer à mettre en avant sa position de leader de l'innovation, la société a établi un réseau mondial de près de 19 000 personnes travaillant dans le département de la Recherche et Développement mettant en commun leurs connaissances et leurs compétences dans un large champ de disciplines. Partout dans le monde, il existe des centres de compétences dans des domaines pertinents, avec des chercheurs hautement qualifiés et la communauté scientifique associée. En 1995, par exemple, Mercedes-Benz a été le premier constructeur de véhicules à ouvrir un bureau dans la Silicon Valley.

D'autres centres de développement locaux sont situés à proximité des usines de production clé, telles que celles d'Allemagne et des Etats-Unis. Il existe également des bureaux de recherche de ce type à Ulm, Berlin, Palo Alto (Californie), Bangalore (Inde) et Pékin (Chine). Outre les professions automobiles « classiques », telles qu'ingénieur ou designer, ce réseau comprend également des physiciens et d'autres scientifiques, ainsi que des psychologues et des sociologues. Tous ces techniciens, analystes, chercheurs et libres penseurs travaillent main dans la main au sein de ce laboratoire d'idées interdisciplinaire.

Plus de 2 000 nouvelles demandes de brevet, rien qu'en 2009

L'année dernière, la société a encore été le constructeur a présenter le plus grand nombre de demandes de brevet. Plus de la moitié du total général des 2 070 nouveaux développements déposés concernent les technologies « vertes », 720 d'entre eux uniquement la chaîne cinématique (35 %). Des progrès sensibles ont été accomplis en particulier dans les domaines du rendement énergétique, du traitement des gaz d'échappement, de la pile à combustible et de la technologie des batteries. Le nombre tout aussi élevé de dépôts de brevets initiaux dans le domaine de la production et des nouveaux matériaux souligne la position de leader détenue par Mercedes-Benz dans les technologies « vertes ». 14 % des nouveaux développements correspondent à des matériaux légers et des procédés de production, par exemple les CFC, et à des procédés de fabrication écologiques.

Avec d'importants investissements en cours dans la Recherche et le Développement, la société construit les bases permettant de garantir que le niveau d'innovation déjà élevé soit non seulement maintenu à long terme, mais aussi développé.

Mercedes-Benz continue à démontrer ses compétences dans le domaine de la sécurité et du confort avec une foule d'innovations, notamment les dispositifs de protection des piétons et le système PRE-SAFE®, qui équipent les véhicules Mercedes-Benz de tous les segments de marché. L'intégration prévue du système de freinage d'urgence BAS contrôlé par radar dans la nouvelle Classe B n'est qu'un exemple de notre approche de développement constant des hautes technologies. Pour les modèles des segments de luxe, le système MAGIC BODY CONTROL commandé par des caméras est une innovation dans le domaine de la technologie du châssis qui sera bientôt proposée pour la production en série et fera son apparition sur la prochaine Classe S.

Une gestion intelligente de l'innovation garantit aux clients un maximum d'avantages

Pour que le plus grand nombre d'idées soient effectivement mises en œuvre aussi rapidement que possible au profit du client, Mercedes-Benz a établi un processus de gestion de l'innovation qui combine créativité et avantages pour les clients. La recherche prévisionnelle et la veille technologique garantissent que les nouvelles solutions anticipent les conditions changeantes et les futurs désirs des clients. La recherche client, notamment la surveillance de l'acceptation des produits au Centre de Recherche Client (CRC) assurent que leur réaction et les idées innovantes soient prises en compte dès le début du développement des nouveaux modèles Mercedes-Benz.

Les simulateurs de conduite : le complément parfait des essais sur route

La prochaine étape dans le développement et les essais de véhicules verra l'utilisation de nombreux simulateurs différents. A l'aide de « prototypes numériques » d'un véhicule créés par des ordinateurs surpuissants, il est désormais possible, par exemple, de procéder à des essais entièrement intégrés d'un nouveau modèle dans un large éventail de situations de conduite avant de construire effectivement un véhicule.

Il y a quelques semaines à peine, Mercedes-Benz a ouvert, à Sindelfingen, le simulateur de conduite le plus moderne au monde. Avec son écran à 360 °, un fonctionnement électrique à grande vitesse et des rails de douze mètres pour les mouvements longitudinaux et latéraux, c'est le simulateur dynamique le plus puissant de l'industrie automobile. S'ajoutent à cela les millions de kilomètres d'essais sur route intensifs qui resteront indispensables au processus de développement.

« Le meilleur sinon rien » : le thème de la campagne Mercedes-Benz reste l'objectif de la marque et, s'agissant de l'innovation, la mise en application rapide se fait de concert avec la haute qualité et les avantages réels pour les clients.

Selon le Dr. Thomas Weber : « Nos travaux visent à un transfert technologique plus rapide pour la production en série. C'est pourquoi nous mettons en œuvre une recherche orientée vers les résultats et non fondée sur la connaissance. La priorité, ce sont les avantages concrets pour le client et non la quantité. Nous nous concentrons dès le départ sur les innovations importantes, ce qui nous permet d'accélérer le processus d'innovation. Le véritable défi consiste alors à mettre sur le marché les bonnes innovations au bon moment. Vous savez, aujourd'hui plus que jamais, l'innovation est la clé du succès. »


La stratégie de développement de Mercedes-Benz

L'innovation : la clé du succès

L'innovation a toujours été la clé du succès pour les constructeurs automobiles et le sera encore plus dans le futur. Sans audace pour lancer de nouvelles idées, il n'y aurait pas d'automobiles, et sans capacité d'innovation, il n'y aurait pas de progrès. Mercedes-Benz est l'inventeur de l'automobile et reste le moteur de son développement. L'entreprise confirme en permanence la position de leader technologique qu'elle revendique par le dépôt de plus de 80 000 brevets depuis la présentation par Carl Benz de la « Patent Motor Car » en 1886 et du « Motorized Carriage » par Gottlieb Daimler la même année. L'engagement global de l'entreprise se concentre sur l'amélioration technologique de l'automobile et, à cet égard, Mercedes-Benz dans tous les domaines importants, du design au confort, de la sécurité aux systèmes d'entraînement. Les développements pionniers de Mercedes, qui profitent bien souvent non seulement à nos clients, mais également à ceux d'autres marques, notamment l'ABS et le programme de stabilité électronique ESP®, sont le fruit d'une stratégie d'innovation cohérente que nos collaborateurs mettent chaque jour en pratique avec une extrême motivation et qu'ils mettent en oeuvre à l'aide de méthodes de développement modernes.

Des solutions intelligentes pour des nouvelles exigences de mobilité

Le monde évolue rapidement et il en va de même pour les exigences générales concernant l'automobile. Parmi les facteurs d'influence les plus importants se trouvent les nouvelles exigences de mobilité dans un contexte d'urbanisation constante. Afin d'apporter les bonnes réponses aux défis tels que les besoins de mobilité actuels et futurs dans les mégapoles et les agglomérations, la société prend également de l'avance en développant des concepts de mobilité intelligents pour les communautés urbaines. Le succès du concept d'autopartage d'automobiles « car2go », ainsi que le service de covoiturage sur internet particulièrement convivial « car2gether » en sont de parfaits exemples. Ces deux initiatives ont pour but de rendre la mobilité individuelle dans les zones urbaines flexible, compatible avec l'environnement et abordable, et de la pérenniser.

« Le meilleur sinon rien », par le passé, dans le présent et pour le futur

Carl Benz a dit un jour : « La passion de l'invention ne mourra jamais. » Rappelons-nous également la fameuse maxime de Gottlieb Daimler : « Le meilleur sinon rien. » Mercedes-Benz poursuit ces objectifs depuis près de 125 ans. L'esprit d'innovation est l'un des plus puissants moteurs et est fermement ancré dans notre culture d'entreprise, avec, toujours, l'objectif de préserver la mobilité individuelle à long terme et d'offrir à chaque client le véhicule qui répond de manière optimale à ses exigences personnelles. La base de cette capacité d'innovation est le travail de recherche systématique effectué chez Mercedes-Benz qui a abouti à la création d'une unité consacrée entièrement à la recherche au début des années 1970. Aujourd'hui, Mercedes-Benz peut compter sur un réseau constitué d'environ 19 000 chercheurs et développeurs dans le monde entier. Il s'agit d'un laboratoire d'idées interdisciplinaire qui concentre un esprit pionnier, des compétences et l'ambition pour l'avenir de continuer à construire les meilleures automobiles au monde.


Du véhicule au concept de mobilité

Provisions d'idées : des nouveautés pour la mobilité d'aujourd'hui et de demain

A quoi ressembleront les voitures de demain ? Et comment les exigences de mobilité évolueront-elles dans le futur ? Les experts en développement de Daimler et Mercedes-Benz trouvent les réponses à ces questions dans les études de marché et l'analyse des réactions des clients, la veille technologique et la recherche en futurologie. L'entreprise peut s'appuyer sur une longue tradition concernant ces activités. Pendant plus de 30 ans, des équipes de recherche interdisciplinaires internationales ont travaillé à l'anticipation des tendances et des progrès sociaux à long terme afin d'appliquer leurs conclusions au domaine de la mobilité. Cette manière de travailler orientée vers le futur, qui implique de faire des provisions d'idées, génère de nouvelles solutions qui anticipent les conditions changeantes et les nouvelles exigences des clients, plutôt que de simplement y répondre a posteriori.

L'une de ces innovations est le concept-car à deux places NAFA (« NAFA » est l'acronyme allemand de « véhicule pour trajets courts »), que Mercedes-Benz a développé dans les années 1980. Déjà à l'époque, l'entreprise prenait en compte la tendance à l'urbanisation, laquelle connaît aujourd'hui une accélération partout dans le monde. Le concept NAFA a été le point de départ d'un développement parallèle ayant abouti à la construction de deux modèles produits avec succès en série dans les années 1990 : la Mercedes Classe A, fondatrice du segment des véhicules de luxe compacts, et la smart, pionnière en termes de mobilité urbaine intelligente. Ces deux voitures, ainsi que la Mercedes Classe B, ont été conçues dès le départ pour des modes de propulsion alternatifs et sont aujourd'hui pionnières de la mobilité électrique « zéro émission » : voyons la smart fortwo electric drive et la Mercedes Classe A E-CELL avec moteur électrique alimenté par une batterie et la Mercedes Classe B F-CELL avec moteur électrique utilisant la technologie de la pile à combustible. Ces véhicules sont notamment utilisés pour les projets « e-mobility », par exemple à Berlin et en Italie (la smart fortwo electric drive et la Classe A E-CELL), et ouvrent la voie de la mobilité sans aucune émission locale.



 

Un Centre de Recherche Client doté d'un atelier innovation

Une usine à idées pour les voitures de demain

Le Centre de Recherche Client (CRC) fournit les bases permettant à Mercedes-Benz de transformer les rêves automobiles en réalité. Les trois points centraux des travaux menés au CRC sont (1) une recherche systématique sur les clients visant à déterminer leurs exigences, (2) la production d'idées dans le studio d'innovation, et (3) la surveillance de l'acceptation des produits. Cette approche permet de garantir que les souhaits des clients et les idées innovantes soient inclus dans le développement des nouveaux modèles Mercedes-Benz de manière ciblée, dès le départ.

Il s'agit en fait tout simplement de poser les bonnes questions et de discuter des réponses possibles avec les clients d'une façon aussi détaillée que possible. Si l'on prend également en compte les conclusions des études de marché et les analyses des tendances et du contexte général, cela donne un ensemble d'éléments clé pour les segments de marché intéressants. Par la suite, les experts du CRC génèrent et testent les possibilités adaptées pour les produits et les solutions.

Le Centre de Recherche Client de Mercedes-Benz est unique dans l'industrie automobile mondiale, car il mène des recherches sur les clients d'un point de vue psychologique de façon parfaite et selon une approche globale. Mercedes-Benz dispose ainsi d'un réseau de laboratoires interconnectés unique en son genre qui prend en compte les goûts des clients à travers le monde. Ce réseau de laboratoires mène des études exhaustives et intègre aussi bien un laboratoire consacré au toucher que des laboratoires pour l'acoustique, l'éclairage et les essais longue distance sur route. En raison de sa complexité, ce sujet est considéré à la fois de manière globale et selon une perspective interculturelle.

L'approche interculturelle garantit la prise en compte des exigences régionales des clients, qui sont dans certains cas très différentes. Par le passé, l'attention était portée essentiellement sur des pays, tels que l'Allemagne et les Etats-Unis, nos coeurs de marché traditionnels, ainsi que la Russie et le Royaume-Uni. Dans le futur, nous nous intéresserons tout aussi attentivement aux marchés porteurs, tels que la Chine, l'Inde, le Brésil et le Moyen Orient.

Conformément aux cycles de développement des véhicules, les employés du CRC étudient les exigences des clients avec beaucoup d'avance en prenant en compte les aspects qui seront importants dans cinq, sept ou dix ans. Ce processus allie des méthodes qualitatives, telles que des discussions et des entrevues, à des techniques quantitatives qui comprennent une analyse approfondie sur le terrain. Pour ces tests à long terme, les clients reçoivent un véhicule qu'ils doivent conduire pendant une durée pouvant aller jusqu'à une semaine. Ils peuvent nous joindre à tout moment par l'intermédiaire d'un centre d'appel pour nous faire part de leurs expériences de terrain avec la voiture.

Le Studio Innovation est un « générateur d'idées »

Au sein du CRC, le Studio Innovation est une unité distincte qui a pour responsabilité de produire de nouvelles idées. Entre 60 et 80 ateliers, auxquels assistent environ 1 500 participants, se tiennent ici chaque année avec pour objectif de trouver de nouvelles idées et de travailler sur les futurs produits. Le facteur le plus important pour évaluer une idée est l'acceptation par le client ; celle-ci est donc étudiée en détail.

Pour cela, l'unité a développé un modèle en quatre stades qui simule le processus par lequel l'acceptation commence progressivement à se développer. En commençant par le premier stade de l'acceptation, qui se fonde sur le ouï-dire, cette chaîne de processus s'étend ensuite au (2) « regarder-écouter-sentir », dans le showroom, par exemple. Elle passe ensuite au (3) « conduire et sentir » au cours d'un essai de route et se termine par le stade le plus important, (4) l'acceptation sur une longue période d'utilisation effective. A la fin de ce processus, les clients doivent conclure qu'ils ont pris la bonne décision et qu'ils réitèreront l'expérience. Ce stade d'acceptation est typique des clients de Mercedes-Benz et cela peut être prouvé de manière empirique.


Centre de simulation de conduite

Des prototypes numériques sur des routes numériques

Le nouveau centre de simulation de conduite de Mercedes-Benz regroupe les installations de ce type les plus modernes au monde. En cinq ans, Mercedes-Benz a investi €160 millions dans l'infrastructure, le simulateur de conduite, les tunnels climatiques et les souffleries.

En utilisant des prototypes numériques créés par de puissants ordinateurs, un nouveau modèle peut être testé en détail dans de nombreuses situations de conduite au début de son développement. Ces représentations numériques du véhicule en question peuvent être utilisées pour des essais de conduite virtuels au début du développement en série et donc être évalués avant que le véhicule soit effectivement produit. Ce processus permet aux prototypes réels d'atteindre la maturité technologique plus rapidement de sorte qu'ils peuvent être soumis à des tests encore plus approfondis. Les meilleurs résultats de développement sont par conséquent obtenus en associant avec intelligence des méthodes de simulation de pointe et de vastes essais en conditions réelles sur des millions de kilomètres, ce qui reste une partie indispensable du processus de développement. La simulation et les simulateurs ne sont donc pas considérés comme des substituts aux essais en conditions réelles, mais plutôt comme le meilleur complément de ces essais.

Autre avantage essentiel du centre de simulation de conduite : tous les simulateurs se trouvent sous le même toit. Cela permet des usages spécifiques avec une haute efficacité en termes de temps et de coûts. La proximité du centre de simulation de conduite avec les autres zones de recherche et développement à Sindelfingen, notamment l'unité dédiée au design, est également unique dans le monde de l'automobile. Le partage interdisciplinaire intensif des connaissances contribue largement à raccourcir les temps de développement, tout en renforçant sensiblement la maturité de nos produits. Finalement, cela apporte une plus grande efficacité et une qualité encore supérieure à tous les égards et c'est ainsi que le centre de simulation de conduite contribue de manière vitale à la compétitivité future de Mercedes-Benz.



Design

Développement de la référence en design par l'interaction entre tradition et approche orientée vers le futur

Chez Mercedes-Benz, le design se développe du fait de l'interaction entre la conscience qu'a la marque de sa tradition et son orientation vers le futur. La marque à l'étoile poursuit donc une stratégie de design à long terme qui garantit qu'une Mercedes soit toujours une Mercedes. Pour cela, les designers utilisent une référence distinctive en matière de design afin de donner à chaque véhicule une tonalité sensuelle propre qui corresponde aux critères esthétiques les plus rigoureux. Dans toutes les séries de modèles, le design du véhicule reflète les caractéristiques de base de la marque en termes de sécurité, de qualité, de performance, de dynamisme et de pouvoir d'innovation.

Le développement continu de la référence Mercedes en termes de design est une mission partagée assumée par plus de 450 collaborateurs à Sindelfingen et par quatre studios en Italie, au Japon, en Chine et aux Etats-Unis. Ils améliorent les caractéristiques de style et proposent de nouvelles idées pour projeter le design dans le futur. Par conséquent, la référence Mercedes-Benz en termes de design reste vivante dans les moindres détails, toujours moderne, jamais éphémère.

Réinterprétation régulière du design de Mercedes-Benz

Pour avoir un aperçu de la future référence de design de Mercedes-Benz, il suffit de regarder le véhicule de recherche F 800 Style qui est à la fois une plate-forme technologique et une proclamation d'identité en termes de design. La F 800 Style a été créée grâce à l'étroite coopération entre les départements de recherche technique et d'ingénierie avancée et les studios de design avancé de Sindelfingen et de Côme en Italie. Son aspect extérieur se distingue par un long empattement, un porte-à-faux court et une ligne de toit fluide et sensuelle. Cette dernière, inspirée des coupés, et, de manière générale, les proportions équilibrées du véhicule lui confèrent un look sportif et élégant qui réinterprète la référence Mercedes-Benz en termes de design.


Confort d'utilisation

Des solutions et des systèmes intelligents améliorent le bien-être physiologique des conducteurs

Chez Mercedes-Benz, le confort maximal va bien au-delà du simple plaisir de la conduite et des caractéristiques de haute qualité. Toutes nos solutions de confort sont conçues pour améliorer le bien-être du conducteur et pour soulager en permanence la tension de la conduite au moyen de nombreuses mesures individuelles soigneusement coordonnées entre elles. Le confort d'utilisation, l'ergonomie, la climatisation, les faibles niveaux sonores, la maniabilité et de nombreux autres facteurs affectent le bien-être d'un conducteur au volant et par conséquent sa capacité à garder une vision globale de l'état de la circulation. Après tout, un conducteur détendu est un conducteur prudent. Les chercheurs de Mercedes-Benz étudient ce sujet complexe, appelé « bien-être physiologique » depuis de nombreuses années et Mercedes-Benz a toujours appliqué leurs découvertes pour améliorer ses véhicules de série.

Excellents exemples des progrès réalisés dans ce domaine : les concepts de contrôle et d‘affichage intuitifs, conçus avec soin, et les systèmes intelligents de conduite assistée qui font de l'automobile un partenaire qui pense, tout comme la personne qui est au volant.

DISTRONIC : regarder vers l'avenir et fixer l'allure

Un exemple est le DISTRONIC PLUS avec assistant de conduite dans les embouteillages intégré au dernier véhicule de recherche de Mercedes-Benz, la F 800 Style. L'histoire du succès de ce système a commencé en 1962, date à laquelle Mercedes-Benz est devenu le premier constructeur automobile européen à proposer un système mécanique de régulation de vitesse. Cet élément de confort a par la suite été amélioré de façon que le système de réglage de vitesse automatique puisse maintenir le véhicule à une vitesse constante, même après le passage des vitesses.

En 1998, Mercedes-Benz a lancé sur le marché le premier « copilote électronique » au monde, le régulateur de proximité DISTRONIC. Un capteur radar implanté dans la grille de calandre permet au système de surveiller l'état de la circulation jusqu'à une distance de 150 mètres devant le véhicule. Si la distance entre la voiture et le véhicule qui la précède diminue, le régulateur de proximité DISTRONIC ralentit automatiquement ou freine si cela est nécessaire.

Mercedes-Benz n'a cessé de perfectionner ce système d'assistance à hautes performances et a lancé la version améliorée, le régulateur de proximité DISTRONIC PLUS, en 2005. En combinant le précédent radar DISTRONIC (77 GHz) avec le nouveau radar à faible portée (24 GHz), Mercedes a pu étendre encore davantage la portée utile du régulateur de proximité et augmenter la plage de régulation de la vitesse de 30-180 km/h à 0-200 km/h. Cela présente l'avantage de permettre, en cas de retenue, que le système DISTRONIC PLUS freine automatiquement le véhicule jusqu'à l'arrêt, puis accélère à nouveau jusqu'à la vitesse fixée dès que la situation de circulation le permet.

Associé au système de freinage PRE-SAFE® lancé en 2006 et au Brake Assist PLUS, le DISTRONIC PLUS permet effectivement de prévenir les accidents. Par exemple, le DISTRONIC PLUS réduit automatiquement la vitesse de la voiture lorsque le conducteur s'approche de la dernière voiture d'un embouteillage. Si le conducteur ne réagit pas ou s'il réagit trop lentement, le système de freinage intelligent peut empêcher une collision par l'arrière ou au moins réduire la gravité de l'accident.

Le premier système au monde permettant à une voiture de suivre automatiquement le véhicule qui la précède, même dans les virages, le DISTRONIC PLUS avec assistant de conduite dans les embouteillages, a fait ses débuts sur le véhicule de recherche F 800 Style au printemps 2010.

Ce système gère à la fois le contrôle de la distance et l'effort de direction à des vitesses pouvant atteindre environ 40 km/h. Les conducteurs peuvent, bien entendu, désactiver le système à tout moment en tournant le volant. Lorsque la limite de 40 km/h est dépassée, le couple de direction qui maintient le véhicule dans sa voie est progressivement réduit jusqu'au débrayage en douceur du système.



Technologie de châssis

L'électronique et des caméras pour atteindre le niveau idéal de confort de conduite

Le confort de conduite est un domaine de compétence classique de Mercedes. L'une des innovations les plus importantes de ces dernières années a été le premier système de suspension active, le système Active Body Control ABC lancé par Mercedes-Benz dans le coupé CL en 1999. Ce système réduit les vibrations de la carrosserie provoquées par les secousses et le roulis lors d'un virage ou par les mouvements de tangage lors du freinage. Le pack ADVANCED AGILITY est apparu pour la première fois en 2007 dans la nouvelle Classe C. Le pack propose deux modes de passage de vitesse : Sport et Confort. En raison de ces programmes de passage, chaque roue est dotée de son propre amortisseur avec une infinie variabilité du contrôle électronique.

En 2007, Mercedes-Benz a également dévoilé le révolutionnaire châssis PRE-SCAN que la marque a présenté dans le véhicule de recherche F 700. Ce système peut enregistrer l'état de la route à l'avance, réagir de manière très sensible aux bosses et aux nids-de-poule et les amortir plus efficacement que les autres châssis. Les « yeux » du châssis PRE-SCAN sont deux capteurs laser logés dans les phares.

Le châssis MAGIC BODY CONTROL que Mercedes-Benz a présenté à l'automne 2010 est un système de pointe qui regarde littéralement vers l'avant. Il s'agit d'une caméra stéréo à haute sensibilité montée sur le pare-brise, au-dessus du rétroviseur intérieur, qui « observe » la route devant le véhicule depuis deux perspectives différentes, ce qui permet au système de reconnaître des surfaces irrégulières sur la route avec encore plus de détails. Des ordinateurs de bord rapides traitent toutes les données en temps réel et contrôlent le châssis ABC actif qui peut régler les forces à chaque roue de façon séparée. Cela permet d'amortir en grande partie les mouvements de la carrosserie du véhicule comparé à ceux des châssis classiques d'aujourd'hui. Sécurité

En route vers une conduite sans accidents

Depuis des dizaines d'années, Mercedes-Benz établit les références pour le développement de nouvelles technologies visant à améliorer la sécurité active et passive dans les automobiles. Tous ces systèmes ont contribué de manière manifeste à rendre la circulation routière plus sûre et à réduire considérablement le nombre de blessés ou de tués dans les accidents. Mercedes-Benz pose les jalons en matière de technologie de sécurité active avec des systèmes d'assistance intelligents qui font du véhicule un « partenaire pensant » pour le conducteur. Ces systèmes, disponibles depuis 2009 dans la Classe CL, E et S et à partir de cette année dans la nouvelle Classe CLS également, entrent spécifiquement en action dans les situations qui sont responsables des types d'accident les plus courants, tels que ceux dus aux changements de voie, à la fatigue excessive ou à une visibilité réduite la nuit.

ESF 2009 : l'avenir de la sécurité automobile

Lors du développement des nombreuses innovations du véhicule expérimental de sécurité 2009 (ESF), l'accent a été mis sur la phase critique précédant immédiatement un accident. Les systèmes présentés dans l'ESF 2009 améliorent le potentiel de sécurité dans la période extrêmement courte de 600 millisecondes entre la reconnaissance d'un accident inévitable et l'accident lui-même. De cette manière, soit les accidents peuvent être évités ou leurs conséquences peuvent être sensiblement réduites.

Quelques dates clés dans le développement de la sécurité chez Mercedes-Benz

1939 – Début du développement de la sécurité pour les voitures de tourisme

1959 – Carrosserie de sécurité

1969 – Création de l'accidentologie chez Mercedes-Benz

1978 – Système de freinage antiblocage ABS

1980 – Airbag, tendeur de ceinture de sécurité

1989 – Arceau de sécurité automatique

1995 – Programme de stabilité électronique (ESP®)

1996 – Assistance au freinage (BAS)

1998 – DISTRONIC

1999 – Active Body Control (ABC), système de contrôle de la pression des pneus

2002 – PRE-SAFE®

2003 – Fonction d'éclairage actif

2005 – DISTRONIC PLUS, Brake Assist PLUS, Night View Assist

2006 – Système de freinage PRE-SAFE®, Intelligent Light System

2009 - Speed Limit Assist, ATTENTION ASSIST,
Lane Keeping Assist, Blind Spot Assist

2010 – Phares à LED hautes performances, Active Lane Keeping Assist, Active Blind Spot Assist



Un rendement accru

En route vers une mobilité à émission zéro

Les automobiles d'aujourd'hui sont prisonnières d'une situation caractérisée par des exigences toujours croissantes, de plus en plus variées et, dans certains cas, contradictoires. Les clients veulent des véhicules sûrs, confortables et puissants qui soient également extrêmement efficients et écologiques. Le défi majeur consiste à apporter un rendement encore plus grand aux véhicules à moteur et à les rendre plus propres sans compromettre la sécurité ou le confort. Pour parvenir à une mobilité durable avec une grande variété et à un haut niveau, Mercedes-Benz emprunte volontairement une route à voies multiples menant vers des véhicules toujours plus écologiques et, pour finir, à émission :
– La voie une correspond aux véhicules optimisés équipés de moteurs à combustion interne de haute technologie – La voie deux est celle des moteurs hybrides, dans différentes puissances de sortie
– La voie trois comprend les véhicules électriques fonctionnant avec des batteries ou des piles à combustible

Mercedes-Benz a pris l'ensemble des technologies et des véhicules innovants permettant une mobilité particulièrement propre et efficiente et les a regroupés sous l'appellation BlueEFFICIENCY. Parallèlement, BlueEFFICIENCY désigne également un ensemble de mesures adaptées à chaque type de véhicule exploitant toutes les possibilités à l'intérieur et à l'extérieur du véhicule.

Ces possibilités comprennent une construction légère et une optimisation de l'aérodynamisme, ainsi que l'élément principal pour un plus grand rendement et une meilleure compatibilité avec l'environnement, l'électrification du véhicule et de son entraînement, des composants accessoires jusqu'à la fonction ECO start/stop. Mercedes-Benz applique constamment le système BlueEFFICIENCY à tous les modèles, de la Classe A à la Classe S, et celui-ci sera disponible dans 85 modèles d'ici à la fin de l'année 2010. La nouvelle CLS est un bon exemple ; la combinaison de moteurs essence à injection directe innovants (BlueDIRECT) avec la fonction ECO start/stop de série et d'autres mesures BlueEFFICIENCY garantit une baisse de la consommation de carburant pouvant atteindre 25 % par rapport au modèle précédent.

De puissantes batteries lithium-ion

Daimler travaille avec ses partenaires au développement de batteries lithium-ion de pointe. Ces travaux sont la base de solutions sur mesure pour le portefeuille de produits unique de Daimler qui répond à toutes les exigences de mobilité. Daimler bénéficie ici des compétences qu'il a accumulées au fil de ses nombreuses années de recherche. La société a en effet déposé plus de 600 brevets à ce jour pour les véhicules alimentés par batterie, dont plus de 230 concernent la technologie lithium-ion. Une coopération ciblée avec des partenaires compétents garantit que les systèmes de batterie répondent de manière optimale à toutes les exigences spécifiques des véhicules et des applications. Daimler dispose aujourd'hui de sa propre capacité de production de batteries pour fabriquer des batteries lithium-ion de pointe chez Deutsche Accumotive. Ces batteries peuvent être produites de manière à s'adapter à n'importe quel type de système d'entraînement hybride ou électrique, qu'il s'agisse de voitures de tourisme ou de véhicules utilitaires.


Une construction légère

De l'aluminium aux plastiques renforcés de fibres de carbone

L'usage ciblé de matériaux légers peut permettre de réduire considérablement la consommation de carburant des automobiles. Dans ce domaine également, les ingénieurs de Mercedes ont une approche globale et se servent de tous les moyens disponibles pour alléger les véhicules Mercedes-Benz et donc les rendre plus économiques et plus performants. La marque utilise toutes les possibilités pour réduire le poids de l'ensemble des composants, des moteurs et des transmissions à l'habitacle, en passant par les systèmes électriques.

Une attention particulière est portée à la carrosserie qui représente la plus grande partie du poids d'un véhicule. La plupart des caisses étaient par le passé fabriquées en acier. Cependant, dès les années 1970, Mercedes-Benz est devenu l'un des premiers constructeurs automobiles à utiliser l'aluminium dans un véhicule de série, en l'occurrence le SL. La nouvelle SLS AMG est équipée d'une carrosserie intégralement en aluminium et ouvre ainsi la voie pour les futurs modèles. Toutefois, l'utilisation extensive de matériaux légers ne se limite pas aujourd'hui aux voitures de sport Mercedes, mais concerne également les berlines de la marque. En fait, Mercedes-Benz est actuellement l'un des plus gros utilisateurs d'aluminium parmi les constructeurs automobiles. Mercedes a toutefois la volonté d'éviter de s'intéresser à un seul matériau spécifique. Le constructeur préfère en effet compter sur un mélange d'aciers à haute résistance, de métaux légers et de plastiques.

Les portes, le capot, le couvercle de coffre et les ailes de la nouvelle CLS sont tous constitués d'aluminium. Cela a abouti à une réduction de poids de 24 kilogrammes rien que pour les portes, qui sont par ailleurs dépourvues d'arceaux. La partie avant de la CLS est constituée d'un mélange aluminium-matériau plastique.

De plus, les ingénieurs de Mercedes travaillent de plus en plus avec des matériaux dits composites, les plastiques renforcés de fibres de carbone ou FRP. Mercedes-Benz a démontré ses compétences dans ce domaine il y a dix ans en présentant un véhicule complet, la SLR. Les plastiques renforcés de fibres de carbone, ou CFRP, utilisés dans ce modèle sont les premiers matériaux à base de fibres de l'industrie. Avec environ 2 000 SLR produites, Mercedes-Benz a mis sur les routes plus de véhicules contenant ces matériaux qu'aucun autre constructeur. Cela montre également que les plastiques renforcés de fibres de carbone sont tout à fait capables de répondre aux exigences de sécurité les plus strictes pour les carrosseries automobiles. La technologie du plastique renforcé de fibres de carbone est aujourd'hui utilisée pour la production en série dans l'ensemble du Groupe. Les plastiques renforcés de fibres de carbone sont utilisés dans de nombreux produits différents, notamment des bus, des Unimog et des véhicules AMG.

Mercedes-Benz travaille également de façon intensive sur le développement avancé des technologies de plastique renforcé de fibres de carbone, avec pour objectif principal de réduire ses coûts encore élevés afin de permettre un déploiement de la technologie à grande échelle. La société met encore à profit l'expérience acquise dans le secteur de l'aérospatial et l'adapte avec succès à ses véhicules.

Afin d'améliorer la technologie, Daimler a établi un partenariat de développement avec le premier fournisseur mondial de fibres de carbone, la société TORAY du Japon. Les bases sont désormais en place pour écrire un nouveau chapitre du développement de la carrosserie. Mercedes-Benz prévoit de commencer à utiliser d'autres composants en CFRP dans des applications de production en série en 2012.