14
Avril
2008
|
02:00
Asia/Baku

smart fortwo mhd: urbaine par nature

Il y aura bientôt un an que la smart fortwo de seconde génération a été lancée. Un lancement couronné de succès puisque en près de 12 mois, plus de 100 000 exemplaires de cette smart « type W 451 » ont été construits.

 

Dans un premier temps vendue dans les seules versions essence – 45 kW/61 ch, 52 kW/71 ch et 62 kW/84 ch -, la fortwo a rencontré d'emblée le succès. Les lancements commerciaux ultérieurs des versions diesel cdi – 33 kW/45 ch – en juin et des ardentes Brabus – 72 kW/98 ch - à la rentrée ne firent qu'amplifier le phénomène.

L'instauration du système de « bonus/malus » par le gouvernement en fin d'année dernière a encore accentué le succès de la gamme fortwo. Toutes, sans exception, bénéficient en effet d'un bonus écologique. Championne toutes catégories, la fortwo cdi, ses 3,3 litres aux 100 km et ses 88 grammes de CO2 rejetés chaque kilomètre, est l'une des rares autos du marché français à bénéficier d'un bonus de 1 000 euros. Les fortwo roulant à l'essence bénéficient elles de 700 euros – rejets de CO2 de 112 à 116 grammes par kilomètre -, les Brabus se « contentant » de 200 euros (126 grammes de CO2/km).

fortwo mhd, simple et efficace

C'est dans ce contexte que smart a décidé de commercialiser la fortwo mhd – pour Micro Hybrid Drive -, dotée d'un système « stop & start » imaginée et conçu par l'équipementier français Valéo.

Ce système d'arrêt et de démarrage automatique coupe le moteur dès que possible pour éviter de gaspiller du carburant. Le principe mis au point par Valéo est extrêmement simple : à l'approche d'un feu rouge par exemple, le système micro hybrid drive coupe le moteur dès que la smart atteint les 8 km/h pendant le freinage. A contrario, le moteur redémarre immédiatement – 350 millisecondes, soit 3 fois plus vite qu'avec un démarreur classique - dès que le conducteur relâche la pédale de frein. La smart repart alors sans délai, presque imperceptiblement. Le système permet aussi au moteur de redémarrer d'emblée, même si la smart n'est pas totalement stoppée, fonction impossible avec un démarreur classique.

Ce système d'arrêt et de démarrage automatique ne pourrait pas fonctionner sans un alterno-démarreur entraîné par courroie. Ce composant remplace à la fois le démarreur et l'alternateur conventionnels. L'alterno-démarreur entraîné par courroie alimente le réseau de bord en électricité et active rapidement le moteur essence en tant que démarreur, sa deuxième fonction.

Un calculateur monté derrière le logement de la batterie est chargé de réguler le fonctionnement du système d'arrêt et de démarrage, lui offrant la puissance nécessaire à son fonctionnement optimal. L'énergie du système électrique de bord est stockée dans une batterie VRLA (Valve Regulated Lead Acid) dont les qualités physiques améliorent sa résistance aux cycles de chargement/déchargement comparé aux batteries classiques au plomb utilsant de l'acide sulfurique comme électrolyte. Comparé à un démarreur classique, la durée de vie d'un alterno-démarreur de ce type est près de 3 fois supérieure – 600 000 cycles de démarrage contre 150 000 maxi.

Gains en consommation, en émissions et en bruit

Cette fonction d'arrêt et de démarrage automatique est associée à la boîte de vitesses mécanique automatisée de la smart fortwo pour offrir un confort de conduite et une simplicité d'utilisation.

Couplée à une transmission aux rapports légèrement modifiés, cette fonction d'arrêt et de démarrage automatique permet à la fortwo mhd d'économiser environ 8 % sur la consommation (nouveau cycle mixte européen). Cet accessoire simple permet à cette fortwo dotée du moteur essence 52 kW/71 ch – seule motorisation disponible avec ce système - de faire chuter sa consommation moyenne mixte de 0,4 litre à 4,3 litres. Dans le même temps, les émissions polluantes chutent de 112 à 103 grammes par kilomètre. Mieux, lorsque le trafic urbain est fortement ralenti, la consommation peut chuter de plus de 15 %. Des gains obtenus grâce à la maîtrise actuelle des injections électroniques installées sur les moteurs modernes et au fait que le catalyseur est immédiatement opérationnel, n'ayant pas refroidi entre chaque utilisation.

La système d'alterno-démarreur de la smart fortwo mhd a aussi un mérite, celui d'abaisser sensiblement le bruit ambiant, source d'un confort de vie réel.

Ce système mhd – pour micro hybrid drive – n'est en aucun intrusif : il ne demande au conducteur aucune formation particulière et ne change en rien ses habitudes de conduite. Il est même possible de le neutraliser via un bouton placé au pied du levier de vitesse.

Une option très rentable

Disponible depuis le début de l'année moyennant 200 euros seulement, cette fonction « mhd » est proposée sur l'ensemble de la gamme fortwo essence 52 kW/71 ch, soit six versions avec deux carrosseries – coupé et cabriolet – et trois finitions – pure, pulse et passion.

Depuis son lancement commercial fin mars 2007, la gamme fortwo est disponible en deux carrosseries, coupé et cabriolet. Cette dernière, vendue 2 800 euros de plus que la classique smart coupé est équipée d'une capote en toile particulièrement haut de gamme. Triple épaisseur, elle est dotée d'une vitre arrière en verre, particulièrement efficace pour le dégivrage et la durabilité, et d'une commande électrique permettant l'ouverture même en roulant. Afin de parfaire encore l'agrément de conduite au grand air, il est possible d'ôter les deux barres latérales et des les ranger dans l'épaisseur du couvercle de la malle arrière.

Au chapitre finition, les trois disponibles au catalogue fortwo sont parfaitement hiérarchisées.

Avec la finition de base pure, la fortwo embarque tout l'équipement de sécurité digne d'un produit du groupe Mercedes-Benz. La fortwo est ainsi équipée d'un système d'antiblocage de frein ABS, d'airbags frontaux conducteur et passager, d'un anti-dérapage ESP et d'un système « drive-lock » de fermeture automatique des portes au démarrage. La fortwo pure est aussi reconnaissable par sa cellule de sécurité Tridion de couleur noire, coloris choisi pour sa calandre et ses coques de rétroviseurs extérieurs. Autres signes distinctifs extérieurs, les jantes 15 pouces en tôle, les vitres teintées en vert et le toit en composite. A bord, la fortwo pure s'habille d'une sellerie en tissu gris perle, coloris choisi pour les éléments de personnalisation (tour de bloc d'instrumentation, etc). Le volant est à deux branches alors que la boîte de vitesses est de type softip, donc uniquement séquentielle.

Plus sportive dans son exécution, la fortwo en finition pulse se distingue extérieurement par ses jantes en alliage léger 15 pouces à 6 branches montées avec des pneus 175/55 R 15 à l'avant et 195/50 R 15 à l'arrière, son toit vitré (sur coupé), ses logos « pulse » installés à la base des rétroviseurs extérieurs et ses projecteurs antibrouillards. L'habitacle est, quant à lui, égayé par un tissu assorti aux garnitures des sièges alors que le volant sport en cuir à 3 branches est doté de palettes de changement de vitesses, le pommeau de levier de vitesse habillé de cuir. Horloge et compte-tours font partis de la dotation de série.

Haut de gamme des fortwo, la finition passion se distingue extérieurement par sa cellule de sécurité Tridion argent, coloris que revêtent coques de rétroviseurs extérieurs et calandre. Les jantes sont en alliage léger à 12 branches montées avec des pneus 155/60 R 15 à l'avant, 175/55 R 15 à l'arrière. Les fortwo coupé passion sont dotées d'un toit vitré (coupé) et de logos « passion » installés à la base des rétroviseurs extérieurs. L'habitacle est équipé de la climatisation, d'un volant cuir à deux branches, d'un cache-bagages à enrouleur, d'une climatisation et d'une fonction softouch permettant au conducteur de placer la boîte de vitesses en mode automatique. Il est aussi possible de choisir, sans supplément de prix, une sellerie et des garnitures intérieures de couleur noire, rouge ou beige.

Le catalogue des options de la smart fortwo est bien entendu disponible sur cette « gamme » mhd, de la sellerie cuir avec sièges chauffants (450 euros) à la direction assistée électrique (460 euros) en passant par un ensemble de packs (vision à 300 euros, confort à 470 euros, sport Brabus à 2 000 euros, etc).

 

###

 

Contacts :

Lionel Galichet

Presse Mercedes Cars

Mercedes-Benz France

Tél. : 01 39 23 54 52

lionel.galichet@daimler.com

 

Olivier Amélineau

Presse smart

Mercedes-Benz France

Tél. : 01 39 23 59 84

olivier.amelineau@daimler.com

 

site media : www.media.daimler.com