22
Septembre
2010
|
02:00
Asia/Baku

smart escooter, une smart électrique sur deux roues

smart présente une nouvelle solution de mobilité urbaine intelligente sous la forme d'un deux-roues entièrement électrique : l'escooter. Cette étude innovante transpose sur un deux-roues les avantages caractéristiques de la pionnière des véhicules électriques, la smart fortwo electric drive : dimensions compactes, maniabilité, standards de sécurité élevés et plaisir de conduite typique de la marque, sans oublier une propulsion efficiente, à zéro émission en local. En plus de ses solutions techniques innovantes, le nouveau scooter électrique séduit par un design unique moderne ainsi qu'une maniabilité aisée. Autre atout non négligeable est l'intégration des smartphones : L'application smart drive kit perfectionnée assure ainsi plusieurs fonctions, notamment celle du tachymètre ou de l'affichage de l'autonomie. Résultat : fonctionnalité, éco-compatibilité et plaisir de conduite vont de pair sur le smart escooter. La présentation mondiale du deux-roues smart aura lieu sur le Mondial de l'Automobile de Paris 2010, où la marque smart donnera un aperçu de ses futurs produits zéro émission.

« Lorsque nos clients parlent de leur smart avec enthousiasme, ils la décrivent comme la citadine idéale, une voiture maniable, modulable, sûre, spacieuse, rapide et avec laquelle ils se font plaisir : sur la route comme lors de la recherche d'un emplacement de stationnement », déclare Annette Winkler, directrice de smart. « Beaucoup se réjouissent de la réalisation zéro émission de la « vision smart », avec la smart electric drive qui verra bientôt le jour dans nos rues. Avec l'escooter, l'idée est de transposer toutes ces qualités à un véhicule deux roues. »

Le territoire naturel du smart escooter, aussi pratique que peu conventionnel, est la grande ville, qui offre de nombreuses utilisations possibles : dans la circulation urbaine, le deux-roues électrique constitue un complément ou une alternative astucieuse à la voiture, avec des atouts exemplaires en termes de mobilité, de confort et de sécurité. Parmi les équipements de sécurité figurent un airbag, un système antiblocage des roues (abs) et un avertisseur d'angle mort.

« L'escooter permet de transposer de manière conséquente notre « vision smart » : pour un plaisir encore plus grand en ville, de meilleures possibilités d'adaptation à chaque espace de vie et encore plus de flexibilité, notamment par la possibilité de l'intégration dans notre concept car2go », ajoute Annette Winkler.

Avec l'escooter monovoie, smart peut accéder à un nouveau potentiel de croissance et atteindre un public bien plus jeune, qui ne possède pas encore le permis voiture. Les deux-roues « e-drive » d'origine présentent par ailleurs des avantages fonctionnels et écologiques particulièrement intéressants dans le trafic urbain. En somme, le smart escooter offre des conditions idéales pour accéder à des concepts de mobilité urbaine individuelle de type car2go.

« L'escooter témoigne de notre ouverture et de notre largesse d'esprit en matière de mobilité urbaine », déclare Annette Winkler. « C'est l'association de cet aspect pragmatique et du facteur plaisir de conduite caractéristique de smart qui rend notre marque si spéciale. Selon nous, la mobilité relève à la fois de la responsabilité et de l'émotion, deux notions qu'incarne en tout point le smart escooter. »

smart escooter – tout sauf conventionnel

Au premier abord, le smart escooter s'affirme par un design unique et peu conventionnel, basé sur un concept ergonomique élaboré. Il rayonne d'une véritable joie de vivre et crée la surprise dans la circulation urbaine avec une agréable touche de fraîcheur. Autre élément conceptuel essentiel : ses proportions sportives et attrayantes. Vue de côté, la partie avant offre un aspect compact et ramassé tandis que la roue arrière, qui semble placée loin derrière l'assise, renforce l'agilité du deux-roues et sa volonté d'aller de l'avant. La combinaison de surfaces pleines et de lignes accentuées souligne l'allure à la fois dynamique et élégante du scooter – les designers parlent dans son cas d'un « iconic design ».

Le caractère décontracté de l'escooter est souligné par des détails séduisants qui renforcent l'impression haut de gamme et tendance, depuis le revêtement filigrane du poste de conduite jusqu'au feu arrière parfaitement intégré. Parallèlement, le deux-roues séduit par des solutions pratiques, une maniabilité aisée et une sécurité exemplaire.

Le châssis porteur du scooter est volontairement emprunté à la cellule de sécurité tridion de la smart fortwo. Le cadre en acier et aluminium est revêtu de panneaux de carrosserie (bodypanels) en plastique entièrement remplaçables – un rappel évident de l'incontournable biplace. Autre particularité du scooter électrique : les longs éléments transparents intégrés dans les arêtes de la protection pour les pieds (revêtement avant), qui offrent une meilleure visibilité latérale lorsqu'ils sont éclairés et servent également de clignotants.

Grâce à la technologie LED dernier cri qui équipe aussi bien le projecteur avant que le feu arrière et le feu de stop, le smart escooter garantit une excellente efficacité dans le domaine « voir et être vu ».

Un air de famille incontestable avec sa grande sœur à quatre roues

La peinture blanche agrémentée d'éléments dans le coloris vert souligne la parenté du smart escooter avec la smart fortwo electric drive. En matière de praticité au quotidien, la biplace a également transmis ses gènes au deux-roues. Le cadre du scooter, par exemple, accueille non seulement les composants techniques tels que la batterie et l'électronique de puissance, mais il permet également de ranger des objets, par exemple les casques.

Un plaisir de conduite dynamique, à zéro émission bien sûr

Outre l'éco-compatibilité, le plaisir de conduite est un élément essentiel du smart escooter : la propulsion est assurée par un moteur électrique de 4 kW en forme de disque, monté dans le moyeu arrière, dont la compacité ne limite absolument pas la puissance. Propre et sans entretien, le moteur à courant continu sans balai transmet directement sa puissance à la roue arrière. Autre avantage : comme le moteur ne prend pas de place dans le châssis, l'espace de rangement disponible est plus important.

Le couple, entièrement disponible dès le démarrage, offre une accélération rapide depuis l'arrêt. Le smart escooter peut ainsi facilement battre la plupart des voitures lorsque le feu passe au vert. Les conducteurs du scooter électrique bénéficient également d'un châssis de conception moderne, avec essieux avant et arrière dotés d'élégantes suspensions monobras. Les roues sont équipées de pneus en 130/60 R13 à l'avant et en 140/65/R13 à l'arrière.

La vitesse maximale du smart escooter s'élève à 45 km/h. Le courant électrique est fourni par un pack de batteries lithium-ion ultramodernes de 48 V. Leur capacité de 80 Ah permet d'atteindre une autonomie maximale de 100 kilomètres. L'escooter peut être rechargé en trois à cinq heures sur tout type de prise domestique conventionnelle. La prise de chargement est placée à l'avant, sous le logo smart relevable, et le chargeur est intégré dans le scooter.

Philosophie smart : une conduite sûre et sans stress

Les véhicules smart se caractérisent par une grande fonctionnalité associée à un niveau de sécurité exemplaire, qui autorisent une conduite sûre et sans stress. Le nouveau smart escooter suit cet exemple à la lettre : non seulement il respecte les dispositions légales en vigueur, mais il pose de nouveaux jalons dans son segment.

Contrairement aux scooters conventionnels, le smart escooter bénéficie d'une technologie de sécurité à la pointe de la modernité, qui n'équipe souvent même pas les motos modernes. Parmi ces équipements figurent notamment un système antiblocage de roues (abs) adapté pour les deux-roues, un airbag intégré dans le revêtement sous le guidon et un avertisseur d'angle mort, qui alerte le conducteur en cas de véhicules présents juste derrière lui, dans l'angle mort des rétroviseurs – par exemple, en cas de changement de voie volontaire. Un signal lumineux en forme de triangle clignote alors dans le rétroviseur, comme sur la Mercedes-Benz Classe E. L'objectif est d'éviter l'une des causes d'accident les plus fréquentes en deux-roues.

Freins avant et arrière combinés, avec abs

Pour un freinage plus sûr sur le smart escooter, les roues avant et arrière sont ralenties simultanément lorsque la poignée de frein unique est actionnée. Sur le frein à disque hydraulique monté à l'avant, un système antiblocage de roues garantit une puissance de freinage maximale, même en cas de freinage d'urgence. La roue arrière est freinée parallèlement à la roue avant, selon un principe non pas mécanique mais électrique.

Cette fonction est remplie par le moteur électrique monté sur le moyeu arrière, qui assure le reste du temps la progression du véhicule. Lorsque le levier de frein est actionné, le principe de fonctionnement du moteur est inversé : il se transforme en alternateur et exerce la résistance correspondant à la puissance de freinage requise. L'énergie récupérée au freinage est transformée en électricité, stockée dans la batterie lithium-ion du scooter. L'efficience énergétique déjà élevée du deux-roues est complétée par des cellules photovoltaïques intégrées à l'avant. Lorsque le soleil brille, les capteurs solaires participent au rechargement du pack de batteries lithium-ion ultramodernes, même pendant les trajets.

smart – une innovation très astucieuse

En matière de confort, l'escooter s'affirme là encore comme un véritable produit smart : ses solutions à la fois attractives, créatives et pragmatiques respectent parfaitement le mot d'ordre smart « easy to use », en particulier son concept d'utilisation simple et astucieux.

C'est par exemple le cas de la prise de chargement, intégrée à l'avant dans le revêtement extérieur et très facile d'accès. Comme la smart fortwo, l'escooter dispose de rangements astucieux : un compartiment verrouillable situé sous l'assise permet, par exemple, de ranger les casques du conducteur et du passager. Les batteries lithium-ion sont logées derrière le revêtement du repose-pied, pour un encombrement minimal et une protection maximale. Le centre de masse optimisé et le centre de gravité bas favorisent ainsi l'agilité du scooter et lui confèrent une position plus sûre sur la chaussée.

Le smart escooter autorise également la présence d'un passager grâce au siège extractible, qui semble « flotter » avec élégance au-dessus de la roue arrière. Les repose-pieds du passager se déploient automatiquement avec le siège supplémentaire. Lorsque le conducteur nécessite davantage d'espace de rangement, le siège passager peut être remplacé par un porte-bagage.

Mise en réseau via smartphone

Sur le smart escooter, le smartphone joue un rôle particulier : il sert de centrale de pilotage et de communication. Avant le démarrage du scooter, le smartphone est placé dans un support spécialement conçu à cet effet, logé au centre du guidon. Il est ainsi connecté avec les composants techniques du deux-roues. Parallèlement, l'antidémarrage et la protection antivol sont désactivés, ce qui permet de démarrer le scooter.

La nouvelle application smart drive kit perfectionnée permet au conducteur d'utiliser les services en ligne pendant les trajets (lors des phases d'immobilisation). Pendant la marche, le smartphone assure la fonction de tachymètre. Des informations relatives à l'autonomie, à l'état de charge de la batterie et à la navigation s'affichent par ailleurs sur l'écran. Et en cas d'oubli de l'emplacement de stationnement du véhicule, l'application « Traceur GPS » du smartphone permet de le retrouver facilement.

Le conducteur peut également commander via son mobile le chauffage des poignées du guidon – une fonction confort particulièrement appréciable lorsqu'il fait frais dehors.