04
Décembre
2020
|
20:00
Asia/Baku

Sécurité : demande record pour le Sideguard Assist de Mercedes-Benz Trucks

Stuttgart – Etre dans le trafic urbain au volant d’un camion, rouler sur des routes étroites ou aborder des intersections compliquées est souvent un gros challenge même pour des chauffeurs professionnels. Ceci s’applique aussi particulièrement lors des manœuvres pour tourner. Dans de telles situations, le Sideguard Assist de Mercedes-Benz Trucks utilise un processus en multiples étapes consistant à avertir de la présence, via des signaux visuels d’abord puis sonores ensuite, dans la zone de surveillance des radars côté passager d’un cycliste, d’un e-scooter ou d’un piéton. Depuis 2016, l’option Sideguard Assist (S1R) est disponible (totalement intégrée à l’architecture du véhicule) pour la plupart des modèles d’Actros, d’Arocs et d’Econic ; et depuis 2019, il peut être post-monté sur nombre de ces modèles (pour des véhicules à partir de l’année-modèle 2017).

"Nous sommes ravis que de plus en plus de nos clients fassent confiance dans le Sideguard Assist de Mercedes-Benz Trucks pour donner à leurs chauffeurs cet important système de sécurité," explique Andreas von Wallfeld, Head of Marketing, Sales and Services de Mercedes-Benz Trucks. "Sur la plupart des marchés européens, nous constatons une tendance positive depuis quelques années. La demande la plus importante cette année concerne l’Allemagne et la Suisse, où 85 % des Actros qui peuvent être équipés du système sont commandés avec," précise Wallfeld.

Pour les Atego et ceux des Actros, Antos et autres Arocs qui ne peuvent être équipés du Sideguard Assist, Mercedes-Benz Genuine Accessories propose depuis le milieu de cette année un Sideguard Assist basique en seconde monte.

A partir de Juin 2021, Mercedes-Benz Trucks va introduire l’Active Sideguard Assist (ASGA), un autre système d’assistance pouvant potentiellement sauver des vies. La marque sera alors le premier constructeur à proposer ce que l’on peut appeler un assistant de manœuvre qui ne se contentera plus seulement d’avertir le chauffeur de la présence mouvante d’un cycliste, d’un e-scooter ou d’un piéton côté passager, mais qui pourra, jusqu’à une vitesse de 20 km/h, déclencher un freinage automatique du camion jusqu’à son arrêt total si le chauffeur ne réagit pas aux signaux lumineux et sonores d’avertissement.