07
Octobre
2008
|
02:00
Asia/Baku

Roadster SLR 722 S McLaren Mercedes-Benz - Un fascinant roadster hautes performances

  • Moteur V8 de 478 kW/650 ch et 820 Nm
  • Vitesse maxi de 335 km/h – un record pour un roadster de série
  • Technologie carbone et dotation de série exclusive

Le nouveau roadster SLR 722 S McLaren Mercedes-Benz confère des dimensions spectaculaires à la conduite à ciel ouvert. Avec une puissance de 478 kW/650 ch, une accélération de 0 à 100 km/h en 3,7 secondes et une vitesse de pointe de 335 km/h, ce biplace décapotable surpasse le champion actuel dans la catégorie des supercars découvertes : le roadster SLR McLaren. Les deux versions, coiffées d'une capote en tissu entièrement escamotable conçue pour les vitesses élevées, présentent une structure en carbone qui leur confère un niveau de sécurité très élevé et une extrême résistance à la torsion. Le nouveau roadster SLR 722 S McLaren Mercedes-Benz marque encore des points en termes de puissance, de comportement dynamique et d'aérodynamique.

Le nouveau modèle roadster SLR 722 S est une évocation de la 300 SLR Mercedes-Benz arborant le numéro 722 au volant de laquelle le pilote de légende britannique Stirling Moss et son co-équipier Dennis Jenkinson ont décroché une victoire historique lors de l'édition 1955 des Mille Miglia, la célèbre course d'endurance italienne. Avec sa technologie novatrice issue de la compétition, le roadster SLR 722 S McLaren Mercedes-Benz s'inscrit dans le mythe des modèles de course SLR qui ont dominé le sport automobile dans les années 50.

Un groupe motopropulseur issu de la manufacture de moteurs AMG

Le cœur du puissant roadster SLR 722 S est constitué par un V8 à compresseur de 5,5 l assemblé à la main dans la manufacture de moteurs Mercedes-AMG à Affalterbach. Ce moteur hautes performances se distingue par son extrême spontanéité en réponse lors des sollicitations du conducteur, une sonorité caractéristique des V8 absolument inimitable, un couple phénoménal de 820 Nm et une puissance à revendre de 478 kW/650 ch (en comparaison, le roadster

SLR McLaren développe 460 kW/626 ch et 780 Nm). Cette nouvelle version du roadster comblera les clients les plus exigeants à la recherche d'une voiture à la fibre exceptionnellement sportive mais aussi parfaitement à l'aise en usage quotidien.

La boîte automatique à cinq rapports signée Mercedes-Benz a été conçue pour des performances de pointe et tient compte en particulier du couple élevé ; elle propose au conducteur différentes lois de passage. Le roadster peut ainsi se targuer de performances extraordinaires, même pour une sportive d'exception : le roadster SLR 722 S exécute le sprint de 0 à 100 km/h en 3,7 secondes seulement tandis que la barre des 200 km/h est franchie au bout de 10,6 secondes. La vitesse maxi atteint 335 km/h et marque un record pour un roadster de série.

Un train de roulement au réglage encore plus dynamique

Les taux de compression et les lois d'amortissement du châssis affichent un réglage plus ferme tandis que la carrosserie est abaissée de 10 mm à l'avant et à l'arrière. Le roadster SLR 722 S McLaren Mercedes-Benz bénéficie ainsi d'une stabilité et d'une dynamique de marche accrues. Les jantes allégées de 19 pouces en aluminium forgé laissent entrevoir les étriers rouges des disques céramiques en carbone qui garantissent des valeurs de décélération exceptionnelles.

Une capote en tissu adaptée aux vitesses élevées et une aérodynamique pointue

La capote en tissu entièrement escamotable, en harmonie parfaite avec la silhouette fluide du roadster, fait incontestablement partie des plus beaux atouts de la version 722 S. Ce tissu high-tech qui s'inspire du design carbone présente une structure qui garantit un usage quotidien sans restriction, quelles que soient les conditions météo, tout en autorisant une vitesse de pointe de 335 km/h, peu habituelle sur un roadster. Compte tenu des qualités aéroacoustiques, il est encore possible de s'entretenir à bord du roadster décapoté au-delà de 200 km/h.

La capote semi-automatique s'ouvre ou se referme en l'espace de 10 secondes environ, répondant ainsi aux attentes en matière de confort sans altérer le style puriste du roadster. A l'ouverture, la capote doit être déverrouillée du cadre du pare-brise puis soulevée légèrement avant de se replier automatiquement. Un cache en aluminium est intégré à la partie avant du toit ; il prévient efficacement l'effet ballon à vitesse élevée.

Le comportement routier et aérodynamique à vitesse élevée de ce roadster d'exception a été finalisé en soufflerie. Le concept aérodynamique du coupé à été repris, avec un aérofrein intégré dans le couvercle de coffre, un soubassement lisse et un diffuseur dans le pare-chocs arrière, afin de créer une pression d'appui maximale sur l'essieu arrière. Le diviseur à l'avant augmente la portance négative tandis que les petits déflecteurs de roues limitent les tourbillons d'air au niveau de l'essieu arrière. Toutes ces mesures garantissent un comportement routier et des prises de virage précis, même à vitesse élevée.

Des qualités routières et une sécurité exceptionnelles grâce aux fibres de carbone

Du point de vue technique, la version 722 S profite de la longue expérience de Mercedes-Benz et de McLaren, son partenaire en Formule 1. A l'exception de deux cadres moteur en aluminium, la carrosserie est entièrement réalisée en fibres de carbone, caractéristique inédite parmi les sportives hautes perfor-mances. La structure monocoque en carbone a encore été judicieusement perfectionnée pour le roadster, qui peut se prévaloir d'un poids minime, de valeurs exemplaires en matière d'absorption de l'énergie, d'un niveau de sécurité élevée et d'une résistance à la torsion inégalée parmi les voitures découvertes ; autant de qualités qui se traduisent par des qualités routières exceptionnelles, réservées jusque-là aux supercars fermées.

Les structures anticollision en carbone, les montants avant avec renforts en acier et les deux arceaux de sécurité fixes assurent une sécurité de haut niveau. Le roadster est également équipé d'airbags adaptatifs, d'airbags genoux et latéraux, de rétracteurs de ceinture et d'un système de contrôle de la pression des pneus.

Une ligne résolument sportive

Le roadster arbore une robe dans le ton Crystal Gris Antimoine qui met en valeur la plastique de ce modèle de sport. Sur le plan visuel, les prises d'air grillagées peintes en noir sur le capot et les modules d'éclairage gris palladium à l'avant et à l'arrière s'harmonisent parfaitement à la technologie carbone.

Dans l'habitacle, les sièges-baquets sport, revêtus d'une garniture associant cuir semi-aniline et Alcantara, assurent un maintien latéral parfait. Les surpiqûres contrastantes dans le ton Rouge 300 SL, le logo 722 S estampé sur les appuie-tête et les ceintures de sécurité, rouges également, ne manqueront pas d'aiguiser le regard des amateurs de belles voitures de sport. Les éléments de commande fréquemment utilisés tels que le levier de vitesses ou de frein à main sont tendus de daim, une matière perspirante offrant une prise en main agréable. L'utilisation généreuse du carbone dans l'habitacle s'inscrit dans la philosophie de la compétition qui préside à la conception du modèle et crée un style épuré.

Un équipement exclusif

La dotation de série très exclusive prévoit entre autres une climatisation automatique deux zones, un système de sonorisation haut de gamme BOSE, un volant sport multifonctions avec palettes de commande et un système de navigation avec autoradio et lecteur CD intégrés.

Cette série spéciale limitée à 150 exemplaires sera produite, essentiellement de manière artisanale, à Woking en Angleterre, antre de l'écurie de Formule 1 McLaren. Elle sera disponible à partir de janvier 2009.