Paris,
06
Octobre
2017
|
10:00
Asia/Baku

RNTP 2017 - Première en France : le premier autobus à conduite autonome, l’Autobus du Futur (Future Bus) Mercedes-Benz

Résumé
  • Premier autobus à conduite autonome (niveau 2) et prouesse technologique par rapport aux navettes autonomes connues à ce jour ;
  • Conduite plus sûre ;
  • Conduite plus efficiente qui ménage les organes et permet une baisse de la consommation de carburant et une réduction des émissions ;
  • Conduite plus fluide pour le confort des passagers ;
  • Travail du conducteur facilité et moins pénible ;
  • Design innovant et moderne.

L’Autobus du Futur (Future Bus) Mercedes-Benz est le premier autobus à conduite autonome. Il est exposé pour la première fois en France. Avec ce véhicule, Daimler se positionne en pionnier technologique et démontre son savoir-faire.

L’autobus du futur Mercedes-Benz représente une prouesse technologique et dépasse de très loin les navettes autonomes déjà existantes, notamment grâce aux caractéristiques suivantes combinées :

  • il peut parcourir en mode autonome des distances beaucoup plus longues que les navettes autonomes disponibles sur le marché ;

  • il circule avec d’autres usagers de la route en milieu urbain ;

  • il est apte à circuler dans des tunnels ou sous des ponts (sans signal GPS) ;

  • il a la capacité de prendre des virages, même serrés ;

  • sa vitesse commerciale est comparable à un autobus traditionnel.

Daimler prouve ainsi que la conduite autonome dans un autobus est déjà une réalité et que le groupe a une longueur d’avance sur ses concurrents.

En exposant l’Autobus du Futur, Mercedes-Benz présente aux visiteurs l’évolution que pourrait connaitre le métier du conducteur. Ce dernier peut opter pour une conduite manuelle ou une conduite autonome en activant le CityPilot. Il appuie alors sur une touche et arrête toute activité de conduite (pédales d’accélérateur et de frein relâchées et pas d’action de braquage). Le conducteur endosse alors un rôle de surveillance et peut reprendre le contrôle à tout moment (comme cela est le cas pour un pilote d’avion). Son travail est ainsi facilité par les nombreux assistants d’aide à la conduite et sa conduite plus sûre. Cela peut aussi permettre au conducteur d’élargir le champ de ses tâches à bord en étant plus disponible et au service des usagers.

Le CityPilot comprend des systèmes d’aide à la conduite actuels, utilisés par exemple sur les autocars Mercedes-Benz, ainsi que des systèmes supplémentaires dont certains sont empruntés aux poids lourds Daimler et perfectionnés pour la circulation urbaine. La dotation inclut des radars longue portée et de proximité, une multitude de caméras ainsi que le système de positionnement par satellite GPS. L’interconnexion intelligente et avant-gardiste des caméras et des capteurs permet d’obtenir une image précise de l’environnement et la position exacte du véhicule.

Le CityPilot n'est pas une théorie, mais déjà une réalité : le premier autobus au monde en avoir été équipé a déjà circulé en mode autonome dans un milieu urbain. Il a effectué son trajet inaugural en mode de conduite autonome en circulation urbaine sur quelque 20 km à Amsterdam en juillet 2016. L'autobus a circulé sur une portion de la plus longue ligne BHNS (Bus à Haut Niveau de Service) d'Europe jusqu'à 70 km/h, s'est arrêté à quelques centimètres près des quais d'arrêts de bus et a laissé les passagers monter et descendre. Il s'est arrêté aux feux et a franchi des croisements, a démarré automatiquement, a traversé un tunnel, a freiné en rencontrant des obstacles ainsi que des piétons sur la chaussée et a communiqué avec les systèmes de signalisation.Ainsi, l'Autobus du Futur (Future Bus) Mercedes-Benz avec CityPilot accroît considérablement la sécurité en circulation urbaine. Grâce à une conduite anticipative, il améliore l’efficience, ménage les organes du véhicule et réduit la consommation de carburant ainsi que les émissions. De plus, il augmente également le confort des passagers grâce à un type de conduite fluide et régulier. Le CityPilot constitue donc une orientation future particulièrement adaptée aux grandes villes.

Enfin, ce prototype se distingue aussi par un design innovant et moderne que ce soit au niveau de l’extérieur ou de l’aménagement intérieur du véhicule. Tel un « show bus », il pousse à réfléchir au design des autobus à l’avenir. Sont à noter en particulier :

  • la double porte centrale pour optimiser les flux de passagers ;

  • le design extérieur asymétrique ;

  • la disposition inhabituelle des sièges le long des parois latérales de l’autobus ;

  • les barres de préhension en forme d’arbre ;

  • deux écrans d’information pour les passagers ;

  • un éclairage qui crée une atmosphère agréable tout en indiquant le mode de conduite (autonome ou manuel) ;

  • la séparation de l’espace passagers en trois zones adaptées aux besoins des différents types d’usagers (la zone « Lounge » au fond du véhicule pour les usagers qui font de longs trajets ; la zone « Express » au centre pour les usagers qui ne restent que quelques minutes dans le véhicule ; et la zone « Services » à l’avant pour les personnes ayant besoin, notamment, d’un conseil du conducteur).

Par ailleurs, les usagers bénéficient de services modernes tels que la billettique dématérialisée sur smartphones ou tablettes ou la recharge par induction des smartphones ou tablettes.

Le Future Bus Mercedes-Benz : Fiche technique

Dimensions et chaîne cinématique

Longueur : 12 172 mm

Largeur : 2 550 mm + 2 x 270 mm pour les « caméras rétroviseurs »

Hauteur : 3 120 mm / Hauteur debout à l’intérieur : max. 2 240 mm

Diamètre de braquage : 21 214 mm /Empattement : 5 900 mm

PTAC : 19 tonnes / Poids à vide : 11,415 tonnes

Moteur diesel OM 936 h Euro VI Mercedes-Benz, 220 kW (299 ch)

Boite de vitesses automatique ZF Ecolife 6 vitesses

Sécurité et assistants de conduite

Deux modes de conduite disponibles : mode autonome (niveau 2) avec CityPilot ou mode manuel

Des caméras à la place des rétroviseurs et retransmission sur écrans au poste de conduite

En mode autonome : reconnaissance des obstacles fixes et mobiles dont les piétons, détection du véhicule précédent l’autobus sur la chaussée, reconnaissance des feux de signalisation, localisation, accostage automatique et précis des quais aux arrêts, interconnexion intelligente et avant-gardiste des caméras et des capteurs permettant d’obtenir une image précise de l’environnement et la position exacte du véhicule.

 

Confort et accessibilité

Double porte centrale

Trois espaces intérieurs adaptés aux différents types de trajet et de besoins des usagers : la zone « Express », la zone « Lounge » et la zone « Services »

e-ticketing via smartphones ou objets connectés

Recharge des objets numériques (smartphones, tablettes, etc.) par induction

2 écrans pour l’information passagers

ENR correcteur d’assiette

A propos d'EvoBus France

Daimler Buses – EvoBus France est un acteur incontournable du marché français des véhicules de transport en commun de personnes avec, en 2016, 26.9 % de parts de marché sur le segment des véhicules de plus de 8 tonnes de PTAC et 44,4 % sur le segment des véhicules de moins de 8 tonnes de PTAC dont il est leader. La société emploie 730 personnes*.

Outre son siège en Ile-de-France et ses sites de Vitrolles (Marseille), Hoerdt (Strasbourg) et Ducos (Antilles), EvoBus France possède une usine d’assemblage en Lorraine à Ligny-en-Barrois qui emploie plus de 420 personnes*. En 2016, cette usine a assemblé 1043 véhicules dont près de deux tiers sont des autobus Citaro Mercedes-Benz et le tiers suivant concerne des autocars périurbains, interurbains et scolaires Mercedes-Benz et Setra.

Fondée en 1981 par Kässbohrer, l’usine meusienne intègre la société EvoBus France et par conséquent le groupe Daimler en 1995, lors de la fusion-absorption de Kässbohrer par Mercedes-Benz. Avec plus de trente-cinq années d’expertise dans les autobus et autocars, l’usine de Ligny-en-Barrois est parfaitement intégrée au groupe Daimler. Les règles et les exigences du constructeur en termes de qualité et respect de l’environnement font de ce site une usine d’excellence certifiée ISO 9001, ISO 14001 et ISO/TS 16949. Une reconnaissance du savoir-faire français !

Essentiellement dédié aux autobus Citaro Mercedes-Benz, le site de Ligny-en-Barrois offre une polyvalence qui lui permet de s’adapter en permanence aux besoins du marché et à ses évolutions. L’année 2016 a ainsi vu l’arrivée sur chaîne d’autocars interurbains, scolaires et périurbains Mercedes-Benz et Setra : Intouro et Integro Mercedes-Benz ainsi que les modèles de la MultiClass 400 Setra.

 

Plus d’informations, de photos et de vidéos sur : www.d.ai/FutureBus