01
Décembre
2010
|
01:00
Asia/Baku

Reinhard Lyhs : principal acteur du développement de l'étoile en France

  • Reinhard Lyhs quittera son poste de président de Mercedes-Benz France le 31 décembre 2010.

  • Il aura consacré 38 ans de sa vie professionnelle à Daimler, dont 11 en France.

Du métier de chef de ventes véhicules industriels à Duisbourg en Allemagne en 1972, à la direction des filiales belge (1998), puis française (1999), en passant par différents postes de directeur de sites et de succursales pour Mercedes-Benz

Deutschland, et de management au siège de Stuttgart, Reinhard Lyhs, 60 ans, aura accompli toute sa carrière au sein du groupe Daimler. En 11 ans et deux mois passés à la tête de Mercedes-Benz France, il aura été à l'origine des transformations d'envergure de la filiale française de Daimler AG.

Un acteur du dynamisme commercial

De 1999 à 2010, Reinhard Lyhs aura accompagné le dynamisme commercial du groupe et de ses différentes marques en France. Ainsi, en onze années, il aura vécu les lancements d'un peu plus de 100 nouveaux produits, voitures, utilitaires et camions des marques Mercedes-Benz, smart, Maybach et Mitsubishi Fuso, représentant un total de plus d'un million de véhicules vendus (726 000 voitures et 348 000 utilitaires et camions).

Un acteur dans le développement du réseau

Avec la création d'une direction générale réseau et qualité, la réussite de la stratégie de filialisation (Nice, Lyon, Lille, Bordeaux et Paris) et la mise en place de la DaimlerChrysler Academy – aujourd'hui Mercedes-Benz Academy –, il aura été le moteur du développement du réseau français de l'étoile, en le modernisant, le professionnalisant et l'orientant vers les nouvelles technologies.

Un acteur de la promotion du service

Un des grands « chantiers » de Reinhard Lyhs en France aura concerné le service au sens large, depuis la création de la direction générale services jusqu'à la construction de l'European Logistic Center de Valenciennes, sans oublier le vaste programme CSI n°1 (Customer Satisfaction Index n°1). Aujourd'hui, forte de multiples et récentes récompenses, la filiale française a réussi à se hisser parmi les meilleures et a valeur d'exemple.

Un acteur dans la valorisation de l'image et du patrimoine de la marque

Reinhard Lyhs aura été également un acteur déterminant dans la mise en avant des valeurs et du patrimoine de Mercedes-Benz en France. Des salons Rétromobile jusqu'au récent Le Mans Classic, sans oublier l'acquisition et la restauration des modèles emblématiques appartenant à la collection de Mercedes-Benz France, la marque à l'étoile a pu, sous son égide, faire briller son histoire et ses modèles majeurs. On ne peut passer sous silence l'ouverture en 2005 du Mercedes-Benz Center de Rueil-Malmaison, porte-drapeau de la marque Mercedes-Benz en France, ni l'inauguration récente de la Mercedes-Benz Gallery, sur les Champs-Élysées à Paris, qui, des voitures anciennes au design automobile, de la compétition à l'innovation technologique, sont des écrins de premier choix pour les valeurs de la marque.

Un acteur de l'intégration sociale et culturelle

Durant ces onze années, Reinhard Lyhs aura aussi été un artisan essentiel, à travers l'action de la Fondation DaimlerChrysler France, puis Mercedes-Benz France, du soutien apporté par la filiale française de Mercedes-Benz à de nombreux clubs et associations locales et départementales, sans oublier l'aide accordée à DeutschMobil, l'opération de promotion de la langue allemande dans l'hexagone. À ce titre, il vient de recevoir les insignes de Chevalier de l'Ordre du Mérite de la République Fédérale d'Allemagne.

À l'occasion de son départ, Dr. Dieter Zestche, président de Daimler AG, tient à remercier chaleureusement Reinhard Lyhs, aussi bien pour son exceptionnel engagement envers nos marques et nos produits que pour sa contribution personnelle permanente pour le succès de l'entreprise, et plus particulièrement durant ces onze dernières années passées à la tête de la filiale française du groupe Daimler.