Sindelfingen,
23
Février
2018
|
12:30
Asia/Baku

Première mondiale pour le « Factory 56 », le site de production de voitures Mercedes-Benz le plus moderne au monde

"Factory 56", l'usine automobile du futur

Résumé
  • « Numérique, flexible, vert » : le « Factory 56 » intègre les technologies de production de pointe tout en demeurant axé sur l’humain.

  • « Notre ‘Factory 56’ est voué à révolutionner la production automobile. Avec le « Factory 56 », Mercedes-Benz Cars crée l’usine automobile du futur. Le site allie trois caractéristiques ultra modernes : plus numérique et flexible qu’aucun autre, il donne vie au concept de « production verte ». « Nous qui avons inventé l’automobile, nous réinventons aujourd’hui sa production, » déclare Markus Schäfer, Membre du Conseil de la Division de Mercedes-Benz Cars, Production et Chaîne logistique.

  • Des représentants de haut rang de la vie politique et du monde des affaires ont été réunis pour poser la première pierre du site de production « Werk 56 » de l’usine Mercedes-Benz de Sindelfingen.

Pour marquer l’événement, des représentants de haut rang de la vie politique et du monde des affaires ont été réunis le 20 février à l’usine Mercedes-Benz de Sindelfingen pour poser la première pierre du nouveau site d’assemblage. Aux côtés de Markus Schäfer, le Dr. Nicole Hoffmeister-Kraut, Ministre de l’Économie, du Travail et du Logement de Bade-Wurtemberg, le Dr. Bernd Vöhringer, Maire de la ville de Sindelfingen, Michael Bauer, Directeur du site et Chef de Production de l’usine Mercedes-Benz de Sindelfingen et Ergun Lümali, Président du Comité d’Entreprise de Mercedes-Benz Sindelfingen ont ainsi pris part aux festivités.

Le Dr. Nicole Hoffmeister-Kraut a souligné l’importance de la pose de cette première pierre pour l’avenir de Bade-Wurtemberg en tant que lieu de production automobile : « ‘Factory 56’ concrétise deux grandes tendances internationales particulièrement cruciales pour notre land : l’intégration du numérique à la production et aux véhicules du futur. »

Le « Factory 56 » de l’usine Mercedes-Benz de Sindelfingen sera mis en service en 2020. Y seront produits des voitures de tourisme et des véhicules électriques de luxe et haut de gamme ainsi que des robots-taxis. Parmi les modèles, on compte la classe S nouvelle génération et le premier véhicule électrique de la marque de produit et de technologie EQ « made in Sindelfingen ». Sur le site de construction, 700 000 m3 de terre ont été déblayés. La zone s’étend sur 220 000 m², soit environ 30 terrains de football. Près de 6400 tonnes d’acier sont utilisées pour l’édification, presque autant que pour la Tour Eiffel.

« Factory 56 » - Les toutes dernières technologies de production en série

Le concept de production du « Factory 56 » pose de nouveaux jalons. Il repose sur la coopération homme-machine et sur des procédés numériquement assistés en matière d’organisation du travail, de logistique et d’assurance qualité. Le site de production sera entièrement assisté numériquement, conformément au concept d’Industrie 4.0, et également connecté aux autres sites du réseau mondial.

L’interconnexion à 360° sur l’ensemble de la chaîne de valeur, des fournisseurs aux clients, en passant par le développement, la conception et la production, est un atout essentiel. A l’avenir, par exemple, les véhicules finis quitteront la ligne de production pour rejoindre la station de chargement de manière totalement automatisée. L’ « Anticipation numérique » disponible sur l’appli Mercedes me et sur Internet permet aux clients faisant l’acquisition d’un véhicule neuf de suivre dès aujourd’hui le processus de production de leur voiture, rendant beaucoup plus plaisante l'attente de la livraison.

Dans le site d’assemblage, des technologies de pointe de l’Industrie 4.0 sont employées. Des systèmes de transport sans conducteur (DTS) chargés de paniers de produits facilitent la logistique et assurent un approvisionnement continu en matériaux des ouvriers de la ligne de montage. Le « Factory 56 » intègre des technologies innovantes d’identification par radiofréquence (RFID). Les composants et véhicules peuvent ainsi être numériquement suivis et reliés les uns aux autres.

L’intelligence artificielle, les analyses big data et la maintenance préventive garantissent une grande transparence et simplifient la planification de la production, le contrôle ainsi que l’assurance qualité. Par exemple, via l’analyse des données de production existantes, il est possible de prévoir à l’avance de potentiels défauts ou encore les travaux de maintenance imminents.

L’humain avant tout

L’humain est au cœur de toutes les activités du « Factory 56 ». Les ouvriers travaillent sur des postes de travail ergonomiques et sont efficacement assistés dans leurs tâches par des outils numériques. L’accent est mis sur l’utilisation de technologies intelligentes et flexibles. La nouvelle organisation du travail repose sur l’application de modèles de temps de travail modernes et flexibles. Les espaces de repos sont conçues selon les dernières normes, intégrant par exemple un coin cuisine, un canapé et un écran d’information.

« Factory 56 » - La durabilité et l’efficacité énergétique à l’honneur

Le « Factory 56 » se démarque par ses structures modulaires, conçues pour être économes en énergie et végétales, en d’autres termes respectueuses de l'environnement. Le site d’assemblage exploite des énergies renouvelables et assure une réduction considérable des émissions de CO2, de la consommation d’eau et de la production de déchets.

Sur le toit du « Factory 56 », un système photovoltaïque alimente l’installation en électricité verte, générant une réduction annuelle de la consommation électrique de 5000 MWh. Un tel gain permettrait de charger 72 000 fois par an un véhicule électrique de la marque de produit et de technologie EQ, tel que le SUV électrique EQC, soit un kilométrage annuel de près de 36 millions de kilomètres. Les émissions de CO2 du « Factory 56 » seront réduites de 75 pour cent par rapport aux émissions actuelles de la production de la Classe S à Sindelfingen.

L’édifice est remarquablement lumineux. L’architecture Blue Sky favorise un environnement de travail agréable pour les travailleurs qui profitent de la lumière naturelle. De plus, la température du hall peut être réglée jusqu’à sept degrés en dessous de la température extérieure.

À propos de Mercedes-Benz Cars Operations

Mercedes-Benz Cars Operations est en charge de la production de voitures de tourisme sur plus de 30 sites à travers le monde dont trois actuellement en cours de construction. Au sein d’un réseau de production efficace et flexible, qui compte environ 78 000 employés, sont gérées de façon centralisée la planification de la production, la TECFACTORY, la logistique et la gestion de la qualité. L’année dernière, Mercedes-Benz Cars a produit plus de 2,4 millions de voitures smart et Mercedes-Benz, enregistrant ainsi une septième année record consécutive. Le réseau est organisé selon l’architecture du produit en plusieurs groupes de production : les tractions avant (véhicules compacts), les tractions arrière (par exemple, la Classe S, la Classe E et la Classe C) et les sportives et SUV. Il existe également le groupe sur la propulsion (moteurs, boîtes de vitesses, essieux et composants). Chacun de ces groupes de production est rattaché à une usine principale qui fait office de centre de compétences pour le lancement de nouveaux produits, le développement technologique et l’assurance qualité. La Division Mercedes-Benz Cars est prête pour l’électromobilité : elle érige dans le monde entier des plateformes destinées à produire des véhicules électriques et des batteries. Au quotidien, l’accent est mis sur l’amélioration continue et le perfectionnement de méthodes de production avancées afin de garantir une production efficace, flexible et respectueuse de l’environnement des futurs véhicules hautement technologiques. Ceci dans le respect des normes de qualité qui font la réputation de Mercedes-Benz. L’expertise des travailleurs, dont le travail est facilité par une conception de poste ergonomique et une automatisation intelligente, est capitale. Outre ses propres usines de production, Mercedes-Benz mise de plus en plus sur les partenariats et exploite les capacités de sous-traitants dans le cadre de sa stratégie de croissance.