15
Février
2019
|
10:00
Asia/Baku

Pour que les routes de Suède restent toujours parfaites

Suède/Montigny-le-Bretonneux – Quand les routes doivent rester déneigées lors des longs et tempétueux hivers suédois, la seule solution est le recours à de grosses machines. Et ce n’est jamais une surprise de croiser Jonas Vykander et son Arocs 3258 TLKG 8x4/2 – essieu postérieur directionnel, délestable et relevable. D’octobre à mai, il est ainsi en alerte afin de laisser praticables les routes du nord-ouest d’Are, dans le centre de la Suède. Mû par un moteur de type OM 473 développant 425 kW/578 ch, cet Arocs équipé d’un chasse-neige à l’avant s’occupe de 91 kilomètres de routes en direction de la Norvège (et retour). Le camion est aussi équipé d’une lame latérale de 1,80 m de haut, et même d’une troisième installée sous le camion lui-même ! Le camion roule en permanence à quelques centimètres du bord de la route afin de pousser au maximum la neige hors de la chaussée. Joans Vykander peut aussi compter sur la monte pneumatique cloutée des 3 essieux antérieurs de son camion. Et peut aussi monter, en cas de besoin, des chaînes à neige.

Afin de mener à bien son travail, Joans Vykander a besoin de quatre heures. Il peut aussi être appelé à toute heure du jour ou de la nuit, en fonction des chutes de neige. Il doit donc être en alerte ne permanence, avec l’aide de deux autres collègues. Ensemble, ils peuvent parcourir jusqu’à mille kilomètres en une seule journée. La fiabilité du matériel doit donc être absolue. En particulier parce que les chauffeurs sont bien souvent livrés à eux-même : durant 40 % de leur voyage, le téléphone ou les talkies-walkies ne passent pas… « Grâce à sa fiabilité, l’Arocs permet d’assurer un travail sans problème » précise Joans Vykander. « Et comparé au camion qu’il remplace, sa consommation et très nettement inférieure ».

Jonas Vykander n’est jamais seul dans son Arocs : son chien Saika est son fidèle compagnon, partout où il se rend.