14
Avril
2015
|
02:00
Asia/Baku

Podium 100% Mercedes-Benz Vans au Rallye Aicha des Gazelles 2015

•         Le Sprinter 316 CDI 4x4 du team américain Chrissie Beavis/ Alyssa Roenigk l'emporte en catégorie "Crossover"

•         Deux nouveaux Vito119 CDI 4x4 complètent le podium "Crossover"

•         2500 km sans aucune panne: l'équipe d'assistance mécanique n'a pas eu à intervenir

Montigny/Essaouira - Partie de Nice le 21 mars dernier, l'édition 2015 du Rallye Aicha des Gazelles vient de se terminer par un podium 100% Mercedes-Benz dans la catégorie Crossover. C'est la seconde année de suite que le Sprinter 4x4 l'emporte en catégorie « Crossover », avec cette fois deux pilotes amatrices américaines sponsorisées par Mercedes-Benz USA, Chrissie Beavis et Alyssa Roenigk. Il s'agissait d'un Sprinter 316 CDI 4x4 entièrement de série, à part les aménagements d'usage pour la conduite dans le désert. Le Sprinter 4x4 sera en effet introduit dans l'année aux Etats-Unis.

2500 km à travers le désert. Le Sprinter 4x4 et le nouveau Vito 4x4 prouvent leur efficacité

La première étape du Rallye Aïcha des Gazelles s'est déroulée dans le désert marocain, au-delà des montagnes de l'Atlas. Les conductrices ont dû parcourir environ 2500 kilomètres sur terrain meuble, permettant aux utilitaires quatre roues motrices de la marque à l'étoile de mettre à profit toutes leurs compétences. Il y avait au total six étapes à effectuer, dont deux étapes marathon :

26/03              Etape 1:           Mechirdane – Mechirdane

27/03              Etape 2:           Mechirdane – Nejjakh

28/03              Etape 3:           Nejjakh – Nejjakh

29 &30/03       Etape 4 :          Nejjakh – Mhamid (Marathon)

31&01/04        Etape 5 :          Mhamid – Foum Zguid (Marathon)

02/04              Etape 6:           Foum Zguid – Foum Zguid

Ce rallye 100% amateur et féminin, à cause humanitaire et se déroulant sans GPS en était à sa 25e édition. Les conductrices gagnantes ne reçoivent aucune récompense financière. Les 180 équipes venues de 17 pays ont disputé 6 étapes du 24 mars au 4 avril 2015. La cérémonie d'arrivée a eu lieu à Essaouira, sous le haut patronage de son altesse Mohammed IV, roi du Maroc.

Les deux nouveaux Vito 4x4 étaient pilotés par des allemandes, soutenues par Mercedes-Benz Vans. Second de la catégorie Crossover, le Vito 4x4, sponsorisé par Daimler AG, la maison-mère de Mercedes-Benz, était confié à Andrea Spielvogel et Julia Salamon (équipage N° 319), qui en étaient à leur troisième participation et travaillent pour la division Mercedes-Benz Vans à Stuttgart.  L'équipage N° 318, troisième, était composé d'une femme travaillant dans la joaillerie (Viola Hermann) et de Vanessa Wagner, chauffagiste. Elles ont remporté un concours organisé par deux journaux allemands consacré au monde des artisans et disputaient leur premier rallye des Gazelles.

Quatrième victoire pour Mercedes-Benz Vans, avec des véhicules de série

Les pilotes Mercedes ont maitrisé l'épreuve d'une main de maître avec ces Sprinter et Vito 4x4 de série, qui n'ont reçu que des modifications mineures : pneumatiques spéciaux, sabots de protection, arceau de sécurité, sièges baquets et protection de sous-bassement. Les trois utilitaires Mercedes-Benz étaient assistés par trois mécaniciens. Ils n'ont eu à intervenir que sur des réparations tout à fait secondaires. Cela apporte la preuve par les faits des compétences de ces femmes pilotes et de la fiabilité proverbiale des utilitaires Mercedes-Benz.

Mercedes-Benz Vans en était à sa septième participation, et coimpte désormais  quatrième au compteur. La première a été obtenue en 2009 avec un Viano 4Matic. En 2011, la victoire fut remportée par un Vito 4x4. Les deux dernières victoires ont été signées par un Sprinter 4x4.

Compact, léger et efficace : le nouveau Vito également disponible en 4x4

Le Vito 4x4 est dérivée de la version à roues arrière motrices, équipé d'une boîte automatique à convertisseur de couple et d'un répartiteur de freinage électronique. La transmission 4x4 du nouveau Vito dérive étroitement des tractions intégrales équipant les voitures Mercedes-Benz. Au niveau de la boîte de transfert, un différentiel central répartit le couple moteur entre les essieux avant et arrière selon un rapport 45/55. La puissance est acheminée par le 4ETS Electronic Traction System, dont on connaît l'efficacité, avec l'aide des systèmes antidérapage ESP et antipatinnage ASR. Si une ou plusieurs roues perdent leur adhérence, le 4ETS les freine individuellement pour envoyer la motricité aux autres roues en quelques millisecondes. Dans ces conditions, le 4ETS remplit la fonction de trois blocages de différentiel. Comme sur tous les nouveaux Vito, les nouveaux systèmes de sécurité ATTENTION ASSIST et Crosswind Assist font partie de l'équipement standard du Vito 4x4. Le nouveau Vito 4x4 est équipé du très performant quatre cylindres de 2,15 litres de cylindrée développant 140 kW (190 ch) ainsi qu'un couple maximum de 440 Nm et couplé avec la boîte automatique 7G-TRONIC PLUS à convertisseur, associée à une fonction start/stop ECO. Le Vito 119 BlueTEC 4x4 atteint une vitesse de pointe de 199 km/h. Pourtant, la consommation de carburant (NEDC combiné) se situe à 6,4 l/100 km seulement. Cela correspond à 169 g/km de CO2. Grâce à sa transmission intégrale compacte et légère et l'absence d'autobloquant, le Vito 4x4 ne pèse qu'environ 50 kg de plus que la version propulsion. Grâce à sa hauteur de seulement 1,91 m, il accède à la plupart des parkings. Le nouveau Vito 4x4 est disponible en version tôlée, Mixto et Tourer et en trois variantes de carrosserie (compacte, longue et extra-longue). Comme tous les nouveaux Vito, la dotation de série du nouveau Vito 4x4 inclut l'Attention Assist, qui s'appuie sur différents paramètres pour analyser la forme et la concentration du conducteur. Le nouveau Vito est en outre le seul véhicule de sa catégorie à être doté en série du système de stabilisation en cas de vent latéral, qui compense les effets des rafales de vent sur le véhicule. Le contrôle de la pression des pneus est également de série. Le nouveau Vito 4x4 est d'abord lancé en version 119 BlueTEC, les autres versions de 100 kW et 120 kW suivront dans les prochains mois.

Performant et doté d'une adhérence exemplaire : le Sprinter 4x4

La transmission intégrale du Sprinter 4x4 peut être enclenchée par un interrupteur situé sur le tableau de bord alors que le moteur tourne, lorsque le véhicule est à l'arrêt ou roule à moins de 10 km/h. Dans ce cas, un moteur électrique actionne deux multiplicateurs dans la boîte de transfert. L'interrupteur est équipé d'un témoin lumineux informant le conducteur que la transmission intégrale est enclenchée. Dans ce cas, la puissance d'entraînement du Sprinter 4x4 est répartie selon un rapport de 33/67 pour cent entre les essieux avant et arrière en fonctionnement normal, pour des performances de maniabilité quasiment égales au mode propulsion arrière du Sprinter. Il est en outre disponible avec l'option de Limiteur de vitesse en descente (DSR), qui permet de maintenir dans la pente une vitesse constante présélectionnée. Le Sprinter 4x4 bénéficie aussi de tous les systèmes d'assistance introduits sur le nouveau Sprinter en 2013 : COLLISION PREVENTION ASSIST (dispositif de prévention des accidents), Blind Spot Assist (assistance angle mort), Highbeam Assist (contrôle du faisceau des phares) et Lane Keeping Assist (avertisseur de franchissement de ligne) sont tous disponibles pour le 4x4. Le système Crosswind Assist (stabilisation en cas de vent latéral) est livré de série. Le Sprinter 4x4 est proposé en de multiples versions (fourgon, châssis, combi, etc.) en quatre cylindres - 313/513 BlueTec de 95 kW (129 cv), 316/516 BlueTec de 120 kW (163 cv) - et en six cylindres 319/519 BlueTec 4x4 de 140 kW (190 cv).

Détail des équipages et du rallye sur :http://www.rallyeaichadesgazelles.com/fr/a+la+une