29
Octobre
2016
|
02:00
Asia/Baku

Plus puissants, plus économiques et plus propres

Information de presse

Octobre 2016



Déferlante de nouveaux moteurs chez Mercedes-Benz

Plus puissants, plus économiques et plus propres

Sommaire

Page

 

 

Version courte

 

Plus puissants, plus économiques et plus propres

3

 

 

Points forts

9

 

 

Version longue

 

Interview du Pr Thomas Weber

 

« Adapter le mieux possible les moteurs aux besoins des clients »

11

 

 

Nouveau centre d'intégration d'entraînements

 

Bancs d'essai ultramodernes

14

 

 

Nouveau moteur essence six cylindres (M 256)

 

Une traction fascinante à 48 V

18

 

 

Nouveau moteur essence V8 biturbo (M 176)

 

Nombre de cylindres au choix

21

 

 

Nouveau moteur diesel six cylindres (OM 656)

 

Pour de longs trajets en toute sérénité

24

 

 

Moteur diesel quatre cylindres (OM 654)

 

Plus économique et plus puissant, plus léger et plus compact

27

 

 

Nouveau moteur essence quatre cylindres (M 264)

 

Une puissance et une agilité dignes d'une voiture de sport

30

 

 

Alterno-démarreurs et réseau de bord 48 V

 

Des assistants endurants

32

 

 

NANOSLIDE®

 

Une surface ultralisse pour moins de frottements

35

 

 

Filtre à particules essence

 

Encore plus de propreté grâce au filtre

37

 

 

Le nouveau cycle d'essai WLTP

 

Plus proche de la consommation réelle

38

 

 

 

 

Glossaire

 

Principales notions techniques

41

 

 

Les grandes dates de la technologie de moteurs

 

Le saviez-vous ?

46

 

Les informations de ce dossier de presse se réfèrent au programme de modèles international

Mercedes-Benz. Des différences sont possibles selon les pays.

 


 

Déferlante de nouveaux moteurs chez Mercedes-Benz

Plus puissants, plus économiques et plus propres

Stuttgart/Sindelfingen.  En 2017, la plus grande campagne automobile de l'histoire de Mercedes-Benz atteindra un tournant. Après le nouveau moteur diesel quatre cylindres lancé au printemps 2016, l'année à venir apportera quatre autres modèles à la toute nouvelle gamme de moteurs : des moteurs six cylindres diesel et essence en ligne, un nouveau moteur à explosion quatre cylindres et un nouveau V8 biturbo. Des technologies visionnaires, comme l'alterno-démarreur intégré (ISG), le réseau de bord 48 V et le compresseur électrique supplémentaire (eZV), ont également été présentées pour la première fois. Le réglage des véhicules intervient sur des bancs d'essai ultramodernes dans le tout nouveau centre d'intégration d'entraînements de Sindelfingen.

« Plus puissants, plus économiques et plus propres : la nouvelle gamme de moteurs modulaires de Mercedes-Benz offre à chaque véhicule la meilleure transmission », se félicite le Professeur Thomas Weber, 62 ans, membre du directoire de Daimler et responsable de la recherche pour Daimler AG et du développement de Mercedes-Benz Cars. « L'optimisation continue de nos moteurs high-tech joue un rôle décisif dans notre feuille de route pour une mobilité durable. Il est donc important que leur construction soit adaptée à toutes les exigences actuelles et futures. L'électrification globale de la chaîne cinématique est un facteur de réussite déterminant. »

Electrification conséquente : nouveau moteur à explosion six cylindres en ligne M 256

Le moteur à explosion six cylindres en ligne M 256 est un bon exemple de l'électrification complète jusqu'au réseau de bord 48 V : une nouvelle suralimentation intelligente, notamment avec compresseur électrique, supplémentaire ainsi qu'un alterno-démarreur intégré assurent une conduite exceptionnelle sans « trou du turbo ». L'ISG prend en charge les fonctions hybrides comme la fonction « Boost » ou la récupération et permet des économies de consommation autrefois réservées à la technologie hybride haute tension. En somme, le nouveau R6 offre les performances d'un huit cylindres pour une consommation bien moindre. Le nouveau moteur à explosion (code interne : M 256) sera lancé l'année prochaine dans la nouvelle Classe S.

L'électrification complète permet la suppression de l'entraînement par courroie pour les organes auxiliaires à l'avant du moteur, réduisant ainsi sa longueur.
La construction effilée, associée à la séparation physique de l'admission et de l'échappement, offre plus d'espace à un post-traitement des gaz d'échappement proche du moteur. Pour les grands consommateurs, comme la pompe à eau et le compresseur de climatiseur, le réseau de bord 48 V est utilisé, tout comme pour l'alterno-démarreur intégré, qui alimente en même temps la batterie en énergie grâce à une récupération à haute efficience.

Le confort de marche inégalé du six cylindres apporte un plus à l'ensemble. La puissance et le couple sont comparables à ceux du huit cylindres actuel, c'est-à-dire au-dessus de 300 kW (408 ch) et plus de 500 Nm. Les émissions de CO2 induites par le moteur ont donc pu être réduites d'environ 15 % par rapport à son prédécesseur, le V6.

Avec 500 cm3, le nouveau moteur dispose de la même cylindrée que la gamme de moteurs diesel prestige présentée l'an dernier et que la gamme de moteurs à explosion quatre cylindres.

Le diesel pour VP le plus puissant de l'histoire de Mercedes :
l'OM 656 six cylindres

La nouvelle motorisation de pointe de la gamme diesel prestige dispose, elle aussi, de six cylindres en ligne. Parmi les caractéristiques du modèle OM 656 figurent le procédé de combustion à cavité étagée, la suralimentation par turbocompresseur à deux étages et, pour la première fois, l'introduction de la distribution variable CAMTRONIC. Sa construction est caractérisée par la combinaison d'une coque en aluminium et de pistons en acier, ainsi que par le revêtement NANOSLIDE® perfectionné. Malgré des performances nettement supérieures à celles de son prédécesseur OM 642 (plus de 230 kW/313 ch contre 190 kW/258 ch), le nouveau moteur consomme plus de 7 % en moins.

Tout comme le moteur quatre cylindres OM 654 déjà présenté, le nouveau moteur diesel six cylindres OM 656 est conforme à la future législation antipollution (RDE – Real Driving Emissions). Tous les composants nécessaires à la réduction efficiente des émissions sont directement implantés sur le moteur. L'approche tec