11
Septembre
2007
|
02:00
Asia/Baku

Nouveaux modèles smart au Salon de Francfort (IAA) :

Pour le Salon international de l'Automobile de Francfort, smart enrichit son programme smart fortwo de trois nouvelles versions. Le constructeur lève ainsi le voile sur la smart fortwo micro hybrid drive (mhd). Grâce la technologie micro hybrid drive, cette smart fortwo affiche une consommation en baisse de 8 % environ en cycle mixte et de près de 15 % en ville, et des émissions de CO2 fortement réduites. Le moteur diesel de la nouvelle smart fortwo cdi est le plus petit au monde. Il est doté d'un système d'injection directe common rail et se distingue par des valeurs de consommation exemplaires : avec 3,3 litres au 100 kilomètres (nouveau cycle mixte européen) et des émissions de CO2 de seulement 88 grammes par kilomètre, les rejets de CO2 sont les plus faibles du monde et lui valent le titre de championne CO2. Dernières nouveautés au programme : la smart fortwo BRABUS et la smart fortwo BRABUS Xclusive. Ces deux modèles de prestige complètent le haut de la gamme smart fortwo et seront commercialisés dès le 6 octobre.

La nouvelle smart fortwo micro hybrid drive (52 kW/71 ch) sortira des chaînes dès le 15 octobre 2007. Sa particularité : elle utilise un système « stop & go ». Ce nouveau modèle sera disponible en novembre 2007 en série spéciale.

Série spéciale smart fortwo micro hybrid drive 

A l'occasion de la première apparition publique de la smart fortwo micro hybrid drive (mhd), smart présente une série spéciale exclusive. Ce modèle propose bien plus que la seule technologie micro hybrid drive. Pour une allure des plus élégantes, le coupé est proposé avec des panneaux de carrosserie (body panels) blanc « crystal white » associés à la cellule de sécurité tridion en coloris argent. Les jantes en alliage léger à 9 branches viennent parachever l'esthétique particulière de cette smart. Cette smart fortwo micro hybrid drive (mhd) est bien sûr dotée de tous les équipements de sécurité livrés de série chez smart et peut être personnalisée grâce à une vaste palette d'options très intéressantes.

smart fortwo micro hybrid drive : pourquoi consommer du carburant quand on ne roule pas ?

Zéro gaz d'échappement, zéro bruit et zéro consommation – chaque fois qu'il devrait consommer inutilement de l'essence parce que la smart est immobilisée, le moteur de la nouvelle smart fortwo micro hybrid drive (mhd) s'arrête dès que le conducteur freine et que la vitesse de la voiture est inférieure à 8 km/h. Lorsque le conducteur retire son pied de la pédale de frein, le moteur redémarre automatiquement et la smart peut poursuivre sa route comme si de rien n'était. Grâce à un fonctionnement très smart, le conducteur, lui, ne s'occupe de rien. La nouvelle fonction d'arrêt et de démarrage automatique, associée de série à la boîte de vitesses mécanique automatisée, offre confort de conduite et simplicité d'utilisation tout en réduisant la consommation d'essence. Cette innovation technologique vaut vraiment la peine. D'après diverses études en effet, les véhicules s'arrêtent tous les 1 300 mètres en moyenne pendant leurs déplacements quotidiens.

Couplée à une démultiplication légèrement modifiée, la fonction d'arrêt et de démarrage automatique de la nouvelle smart fortwo micro hybrid drive (mhd) permet d'économiser environ 8 % sur la consommation de carburant (consommation normalisée selon le nouveau cycle mixte européen). D'un niveau initial de 4,7 litres aux 100 kilomètres, celle-ci diminue de près de 0,4 litre pour s'établir à 4,3 litres aux 100 kilomètres. Les émissions de CO2 suivent le mouvement, passant de 112 à environ 103 grammes par kilomètre. Les économies en termes de consommation peuvent bien sûr être beaucoup plus importantes selon les conditions de circulation, par exemple lorsque le trafic est très ralenti.

Un alterno-démarreur performant

Le système d'arrêt et de démarrage automatique ne pourrait pas fonctionner sans un alterno-démarreur spécial entraîné par courroie. Ce composant remplace à la fois le démarreur et l'alternateur conventionnels. Il produit donc le courant électrique pour le réseau de bord lorsque le moteur tourne et démarre le moteur quasi instantanément et en toute discrétion le moment venu.

L'alternateur conçu par smart délivre un couple de 42 Nm ou un courant maximum de 120 ampères et de 14 volts – une puissance suffisante pour démarrer à coup sûr le moteur par une température de 25 degrés en dessous de zéro.

Pour la transmission par courroie, les exigences sont élevées. Elle doit en effet non seulement pouvoir entraîner l'alternateur lorsque le moteur tourne, mais également transmettre son couple au moteur en sens inverse pour remplir sa fonction de démarreur. Le système doit donc être bien pensé pour ajuster la tension de la courroie de façon optimale selon la charge. Pour répondre à ces exigences, l'alterno-démarreur pivote. L'alterno-démarreur est donc muni d'un élément ressort-amortisseur coaxial qui prend appui sur le carter moteur.

Afin d'assurer une liaison résistante et sans glissement entre l'embiellage et l'alterno-démarreur, les deux composants et la pompe à eau, qui est elle aussi entraînée par la courroie, sont dotés de poulies plus larges. La force est transmise par une courroie à six nervures trapézoïdales fournie par Gates.

Calculateur avec électronique de puissance intégrée

Un calculateur est chargé de réguler le fonctionnement du système d'arrêt et de démarrage. Monté derrière le logement de la batterie, il communique avec les autres calculateurs embarqués par l'intermédiaire du bus de données CAN. Une électronique de puissance intégrée adapte la puissance du démarreur et de l'alternateur. Une liaison à trois phases transmet le courant d'alternateur dont l'intensité peut atteindre 120 ampères. L'énergie du système électrique de bord est stockée dans une batterie AGM dans laquelle un support en mat de fibre de verre est imbibé de l'électrolyte. Ses qualités physiques améliorent sa résistance aux cycles de chargement/déchargement par rapport aux batteries classiques au plomb utilisant de l'acide sulfurique comme électrolyte.

L'électronique associée à l'alterno-démarreur entraîné par courroie a pour fonction de couper le moteur pendant les phases de ralenti. Afin d'économiser du carburant et d'améliorer le confort, le système électronique interrompt le moteur dès que la smart atteint une vitesse inférieure à 8 km/h, à condition que le conducteur appuie sur le frein pour indiquer qu'il souhaite  s'arrêter. Dès que le conducteur relève le pied de la pédale de frein, le moteur redémarre. Résultat : la smart repart immédiatement. Un commutateur est prévu sur la console centrale, devant le levier de vitesses, pour que le conducteur puisse désactiver la fonction d'arrêt et de démarrage automatique s'il le désire. Elle n'est alors plus opérationnelle avant le démarrage suivant (coupure/remise du contact).

La smart fortwo cdi championne CO2 – un chef d'œuvre du développement moteur

En mettant au point le plus petit moteur diesel à injection directe du monde, smart a réalisé un chef d'œuvre du développement moteur et créé la voiture la plus économique qui soit parmi les automobiles de série propulsées par un moteur à combustion. La nouvelle smart fortwo cdi de 33 kW/45 ch se contente
de 3,3 litres aux 100 kilomètres (nouveau cycle mixte européen) et possède une autonomie de quelque 1 000 kilomètres. Avec 88 grammes par kilomètre – minimum absolu en termes d'émissions de CO2, cette valeur vaut à la smart fortwo cdi le titre mérité de championne du monde CO2.

Technologie high-tech pour l'injection de carburant

L'injection directe common rail de la dernière génération permet d'améliorer encore l'efficacité du processus de combustion par rapport à l'excellent moteur cdi qui animait l'ancien modèle. Le système établit une pression d'injection élevée (1 600 bars maxi contre 1 350 bars jusqu'à présent) et pulvérise le carburant dans les chambres de combustion à l'aide d'injecteurs à sept trous de conception nouvelle. La puissance et le couple progressent de 10 % chacun. La consommation de carburant recule quant à elle de 13 %. Selon les conditions de conduite et la charge du moteur, jusqu'à 60 % des gaz d'échappement sont réinjectés dans les chambres de combustion après avoir été préalablement refroidis.

L'injection de carburant se fait en deux phases, comme sur les moteurs CDI Mercedes-Benz. Quelques millisecondes avant l'injection principale, une infime quantité de gazole est pulvérisée dans les chambres de combustion afin de préchauffer les cylindres en s'enflammant. Résultat : les bruits produits par la combustion sont nettement moins forts que sur un moteur dénué d'injection pilote. Les quantités de carburant nécessaires et le décalage entre injection pilote et principale sont calculés en temps réel par la gestion électronique du moteur cdi – un puissant micro-ordinateur qui dirige le fonctionnement du moteur dans son ensemble.

Un turbocompresseur compact et très puissant, monté dans le collecteur d'échappement, confère au moteur cdi une grande spontanéité. Ne mesurant pas plus de 33 mm de diamètre, il tourne à une vitesse de 280 000 tr/min et produit une pression de suralimentation maximale de 1 200 millibars environ. Le trois cylindres peut ainsi afficher peut ainsi afficher de vives reprises à bas régime : son couple atteint ainsi 85 Nm dès 1 500 tr/min, ce qui équivaut à près des trois quarts de son potentiel maximal. Il lui faut 19,8 secondes pour exécuter le sprint de 0 à 100 km/h et sa vitesse maximale est de 135 km/h (limitée électroniquement). La nouvelle smart fortwo cdi constitue donc une synthèse unique sur son segment entre agilité, rentabilité et respect de l'environnement.

smart fortwo BRABUS et BRABUS Xclusive : les nouvelles sportives de la famille smart fortwo

Fortes des 72 kW/98 ch générés par leur trois cylindres turbo remanié, la smart fortwo BRABUS et la smart fortwo BRABUS Xclusive affichent une puissance en hausse de 30 % comparée à la génération précédente, pour une consommation toujours modérée (5,2 litres aux 100 kilomètres seulement). Les émissions de CO2 sont de 124 grammes par kilomètre. Il faut 9,9 secondes à cette biplace ultra tonique pour exécuter le sprint de 0 à 100 km/h. Sa vitesse maximale est de 155 km/h.

La nouvelle smart fortwo BRABUS trahit son caractère sportif dès le premier regard : les jantes brillantes en alliage léger « Monoblock VI » chaussées de pneus larges en 175/50 R 16 à l'avant et en 225/35 R 17 à l'arrière, les ailes élargies à l'arrière, le pot d'échappement sport avec sorties centrales en acier inoxydable et la carrosserie abaissée de 10 mm ne sont que quelques-uns des attributs visibles de l'athlète. Dans l'habitacle, les instruments arborant des cadrans spécifiques, le pédalier sport BRABUS en acier inoxydable et le volant à trois branches en cuir avec changement de vitesses soulignent les ambitions du modèle. La boîte de vitesses et le train de roulement bénéficient également d'un réglage sportif. La nouvelle smart fortwo BRABUS est disponible dans toutes les teintes du catalogue.

La smart fortwo BRABUS Xclusive quant à elle rend hommage à son nom par différents éléments d'équipement complémentaires, comme les projecteurs halogène H7 à fond  couleur titane, la jupe arrière peinte dans le ton carrosserie, les spoilers avant intégrant des entrées d'air élargies et les bas de caisse au design original. Dans l'habitacle, les sièges sont habillés de cuir au grain fin et bénéficient du chauffage incorporé de série. La planche de bord revêt une finition cuir sur laquelle des éléments décoratifs en aluminium apportent une touche d'éclat.  

L'effet turbo du trois cylindres : 72 kW/98 ch et 140 newton-mètres

La nouvelle smart fortwo BRABUS vit au rythme de son moteur turbo amplement perfectionné. Le trois cylindres d'un litre de cylindrée développe aujourd'hui une puissance 72 kW/98 ch à partir de 5 500 tr/min et confère à la biplace ultralégère (780 kg seulement) une extraordinaire agilité. Le rapport poids/puissance de 7,8 kg/ch de la nouvelle smart fortwo BRABUS est inférieur de 24 % par rapport à la devancière.

Le moteur turbo à trois cylindres en ligne développe son potentiel de reprises maximal, soit 140 newton-mètres, à 3 500 tr/min. Le modèle smart fortwo préparé par BRABUS se propulse à 100 km/h, départ arrêté, en 9,9 secondes et sa vitesse de pointe culmine à 155 km/h (bridage électronique).

Sportive dans l'âme, la nouvelle smart fortwo BRABUS compte également parmi les véhicules les plus économiques de cette taille et de cette catégorie de puissance, puisque sa consommation de carburant (cycle mixte) ne dépasse pas 5,2 litres aux 100 kilomètres. Les émissions de dioxyde de carbone sont de 124 grammes par kilomètre.

Les deux modèles BRABUS de la smart nouvelle smart fortwo seront disponibles en versions coupé et cabrio dès le mois d'octobre. Leur prix se situe entre 17 700 et 23 500 euros selon la ligne d'équipement et la version de carrosserie choisies.

Equipements de série des versions BRABUS et BRABUS Xclusive

 

BRABUS

Xclusive

Toit panoramique (avec pare-soleil)

softouch – changement de vitesses automatique

Climatisation avec contrôle automatique
de la température

Airbags latéraux tête et thorax

Lève-vitres électriques

Volant sport à 3 branches gainé cuir
avec changement de vitesses

-

Projecteurs antibrouillards avant 

Cellule de sécurité tridion en noir ou argent

Jantes en alliage léger  « Monoblock VI » BRABUS
avec pneus de 175/50 R 16 (AV) et 225/35 R 17 (AR)

Train de roulement sport BRABUS surbaissé de 10 mm 

Pot d'échappement sport BRABUS avec jupe
arrière noire (ton sur ton sur Xclusive)

Instruments supplémentaires BRABUS
(horloge et compte-tours)

Pommeau de levier de vitesses BRABUS
en cuir/aluminium

Poignée de frein à main BRABUS en cuir/aluminium

Pédalier sport BRABUS en acier inoxydable
à picots en caoutchouc

Logo BRABUS à l'arrière, sur la trappe de réservoir

Spoiler avant et bas de caisse BRABUS
dans le ton carrosserie

-

Projecteurs BRABUS de teinte foncée

-

Sièges en cuir BRABUS avec chauffage incorporé
et logo estampé

-

Planche de bord et contre-porte BRABUS façon cuir 

-

Volant sport BRABUS à 3 branches
gainé cuir avec changement de vitesses

-

Logo BRABUS Xclusive sur le triangle de rétroviseur

-

Logo BRABUS sur le triangle de rétroviseur 

-

Tapis de sol en velours BRABUS

-

■ Equipement de série
○ Option
- Non disponible

 

Caractéristiques techniques

 

 

smart fortwo micro

hybrid drive

smart fortwo cdi

smart fortwo BRABUS

Nbre de cyl./Soupapes

3 cyl. en ligne/4 par cyl.

3 cyl. en ligne/2 par cyl.

3 cyl. en ligne/4 par cyl.

Cylindrée

999 cm³

799 cm³

999 cm³

Alésage/course

72 x 81,8 mm

65,5 x 79 mm

72 x 81,8 mm

Puissance nominale

52 kW/71 ch à 5 800 tr/min

33 kW/45 ch à 3 800 tr/min

72 kW/98 ch à 5 500 tr/min

Couple maxi

92 Nm à 4 500 tr/min

110 Nm à 2 000-2 500 tr/min

140 Nm à 3 500 tr/min

0-100 km/h

13,3 s

19,8 s

9,9 s

Vitesse maxi

145 km/h

135 km/h

155 km/h

Consommation*

4,3 l/100 km   (valeur provisoire)

3,3 l/100 km

5,2 l/100 km

Emissions de CO2

103 g/km     (valeur provisoire)

88 g/km

124 g/km

Pneus/jantes
(avant, arrière)

pure : 155/60 R 15 sur 4,5 J x 15 ;

175/55 R 15 sur 5,5 J x 15

pulse : 175/55 R 15 sur 5 J x 15 ;

195/50 R 15 sur 6,5 J x 15

passion : 155/60 R 15 sur 4,5 J x 15 ;

175/55 R15 sur 5,5 J x 15

175/50 R 16 sur 5,5 J x 16 ;

225/35 R 17 sur 7,5 J x 17

Transmission

Embrayage

Embrayage monodisque à sec

Boîte de vitesses

Boîte de vitesses mécanique automatisée à cinq rapports

Train de roulement

Essieu avant

Bras triangulaires, amortisseurs McPherson, barre antiroulis

Essieu arrière

Essieu DeDion, ressort hélicoïdal, amortisseur télescopique