02
Janvier
2015
|
01:00
Asia/Baku

No title 4

  • Le réglage plus ferme des ressorts de suspension avant et arrière assure au châssis-cabine EuroSprinter carrossé en tant que camping-car une stabilité routière optimisée
  • Pendant la phase de développement, Mercedes-Benz a fait appel au savoir-faire de célèbres carrossiers allemands et étrangers spécialisés dans la réalisation de camping-cars

Spécialement étudié pour être transformé en camping-car, le châssis-cabine EuroSprinter Mercedes-Benz bénéficie désormais d'une suspension plus ferme. Afin de réduire encore les mouvements de cabrage, de plongée et de roulis, les essieux avant et arrière ont été équipés de ressorts de suspension plus rigides, qui assurent au véhicule un comportement routier plus stable.

Le nouveau réglage du châssis prend en compte deux caractéristiques du camping-car Sprinter: le centre de gravité élevé du véhicule et un poids à vide qui, dans la plupart des cas, représente déjà 80 % du poids total autorisé en charge. Pendant la phase de développement, Mercedes-Benz a fait appel à des carrossiers allemands et étrangers de renom, spécialisés dans le carrossage de camping-cars.

Un équipement spécial a par ailleurs été mis au point pour les versions de carrossage avec porte-à-faux très important, lequel permet d'augmenter la hauteur du cadre (relevé de 35 mm à l'arrière). Grâce à cette mesure, le cadre conserve une position parfaitement horizontale, même lorsqu'il est équipé de superstructures très longues.

Le châssis-cabine EuroSprinter destiné aux véhicules de 3,5 tonnes de PTAC est disponible en trois variantes d'empattement (3 000 mm, 3 550 mm ou 4 025 mm). Pour les véhicules de 4,6 tonnes, deux variantes d'empattement sont proposées: 3 550 mm et 4 025 mm.

Depuis son lancement sur le marché en 1995, le Sprinter Mercedes-Benz connaît un succès ininterrompu. Au total, plus 800 000 véhicules ont été produits jusqu'à ce jour. Suite aux mesures de restylage de l'automne 2002, les intervalles de maintenance ont pu être allongés jusqu'à 60 000 km (contre 45 000 km auparavant) tandis que les intervalles de vidange atteignent dorénavant 30 000 km (au lieu de 22 500 km). Quelques éléments extérieurs comme les nouveaux projecteurs en verre transparent et la grille de calandre modifiée permettent de reconnaître les modèles restylés. Au catalogue des options, on trouve désormais, en plus de la boîte automatisée "Sprintshift", une boîte automatique avec convertisseur de couple (en liaison avec les moteurs de 115 kW) qui devrait séduire tous les amateurs de camping-cars soucieux de confort.