02
Janvier
2015
|
01:00
Asia/Baku

No title 3

Le nouvel Actros Mercedes-Benz long-courrier a été conçu pour améliorer la rentabilité globale de l'affectation et pour offrir au chauffeur les meilleures conditions de vie et de travail possibles sur les longues tournées. Pour cela, nous avons fait logiquement évoluer le niveau de rentabilité des camions de la gamme précédente, concrétisé des techniques innovantes et réalisé un concept d'équipements entièrement nouveau pour la cabine.

Dans la cabine de l'Actros, tout est nouveau… ou presque

A l'intérieur, la nouvelle cabine Actros est méconnaissable: dès le seuil, tout paraît nouveau, un sentiment qui se confirme lorsque l'on emprunte les nouveaux emmarchements pratiques et antidérapants pour venir s'installer sur le siège du conducteur ou celui du passager.

Les portes tout confort, qui s'ouvrent comme toujours à plus de 90°, se veulent extrêmement conviviales. Le grand bac de rangement donne déjà une première idée du talent avec lequel les "créateurs" du nouvel Actros Mercedes-Benz ont traité le thème du rangement. Le grand vide-poches peut même accueillir des bouteilles en polyuréthanne de 1,5 l. Naturellement, le compartiment prévu à cet effet est séparé du reste. De chaque côté, l'emplacement prévu pour le haut-parleur est situé juste au-dessus du creux réservé à la bouteille.

Une buse d'aération trône sur l'habillage de bas de glace. Son rôle est de maintenir sèches les vitres latérales et de former un rideau d'air tempéré entre la glace et l'épaule du conducteur. Juste derrière cette buse orientable se trouve un pavé de touches regroupant toutes les commandes relatives aux vitres, au verrouillage et au réglage des rétroviseurs. Cet emplacement s'avère particulièrement judicieux d'un point de vue ergonomique. En effet, dans le nouvel Actros, les vitres sont obligatoirement ouvertes et refermées par des servomoteurs, les rétroviseurs se règlent électriquement (dégivrage manuel ou automatique, au choix) et les portières offrent tous les avantages du verrouillage centralisé. Naturellement, la vitre située du côté passager peut être commandée depuis la gauche, tandis que le large bas de glace côté passager intègre des commutateurs supplémentaires pour l'éclairage de l'habitacle et du champ de travail.

Tableau de bord: gros plan sur l'ergonomie

L'ergonomie n'est pas seulement le privilège des portes conducteur et passager, toutes deux truffées d'astuces. A bord du nouvel Actros Mercedes-Benz, elle habite tout l'intérieur de la cabine. La planche de bord des nouveaux véhicules long-courriers Mercedes-Benz sort littéralement du rang: résolument orientée vers le chauffeur, elle forme avec tous ses éléments de commande un arc de cercle autour du personnage principal. Au centre, on remarque un combiné d'instruments ultra moderne avec deux cadrans analogiques pour les deux paramètres de contrôle les plus importants dans la pratique: la vitesse et le régime moteur. En dessous, à droite et à gauche, la réserve de carburant et la pression de réserve du système de freinage sont également représentées sur le mode analogique dans des demi-cercles. Les compteurs kilométriques total et journalier, l'horloge et l'indicateur de température extérieure figurent également en permanence dans le champ de vision du conducteur.

Entre ces renseignements permanents, on trouve un écran réservé aux messages alphanumériques: les informations y figurent donc en clair. En temps normal, ce visuel central n'intervient qu'à la demande du pilote, par exemple lorsqu'il souhaite connaître sa consommation actuelle ou l'autonomie restante en litres ou en kilomètres, pour changer de station radio, téléphoner, programmer le chauffage autonome, etc. Avec le système d'information du véhicule (FIS), les possibilités sont infinies, mais elles correspondent toujours exactement à ce que souhaite le chauffeur. Si toutefois le circuit électronique de contrôle du véhicule détecte un défaut mineur (texte en jaune) ou majeur (texte en rouge), l'Actros en informe évidemment son pilote par le biais du visuel.

Coups de pouce

Le système FIS s'utilise à l'aide des touches multifonctions incorporées au nouveau volant comme c'est déjà le cas depuis plusieurs années dans les voitures particulières de la marque Mercedes-Benz. Entre-temps, cette méthode a déjà parfaitement fait ses preuves. Après une courte phase d'initiation, le conducteur parcourt déjà du pouce les menus de son ordinateur de bord comme si c'était la chose la plus naturelle au monde. A partir du volant, il peut aussi utiliser confortablement l'autoradio, le téléphone, le système de navigation, le chauffage autonome, etc.

D'ailleurs, toutes les commandes du nouvel Actros sont conçues pour être parfaitement implicites ou identifiées du premier coup d'œil par les professionnels. Le commutateur rotatif prévu pour les fonctions d'éclairage est placé à gauche du volant, dans la planche de bord, le levier du frein de stationnement est à droite du volant, également sur la planche de bord. Les clignotants et les essuie-glace obéissent comme toujours aux ordres donnés par le conducteur du côté gauche, tandis que le vaste dispositif de gestion de la traction et du freinage composé du régulateur de vitesse et du frein d'endurance (régulation du ralentissement comprise) est affecté à un levier multifonctions unique. La régulation de distance Telligent proposée en option (régulateur de vitesse et de proximité) s'utilise également avec ce levier.

Régulateur Tempomat : vitesse à la carte

Dans tous les cas, le nouvel Actros intègre maintenant de série le passage automatique de la régulation de vitesse à la régulation du ralentissement qui intervient chaque fois que le véhicule tend à dépasser la vitesse programmée de plus de 4 km/h en poussée. Une autre fonction très astucieuse est l'intégration du signal du frein de service dans la gestion de la propulsion et du ralentissement. Si le conducteur ne freine que légèrement lorsque le régulateur de vitesse est en mode ralentissement, la régulation automatique de la vitesse reste activée, ce qui est tout à fait judicieux dans cette situation. En revanche, s'il freine alors que le véhicule est en traction, le régulateur de vitesse est immédiatement désactivé.

A droite du combiné d'instruments central se trouvent les commutateurs affectés à d'autres fonctions de commande du nouvel Actros; ceux-ci sont regroupés sur un tableau de bord arqué, tourné vers le conducteur, et sont disposés systématiquement suivant leur fréquence d'utilisation. Des boutons rotatifs permettent par exemple de régler la ventilation, le chauffage et la climatisation ou le blocage de différentiel. De nombreux commutateurs et touches sont prévus pour les fonctions telles que le relevage de l'essieu arrière, les projecteurs de travail, l'éclairage intérieur ou le store.

Passer les vitesses d'un simple geste du poignet grâce à la nouvelle position du levier

Grâce à la commande de boîte électronique-pneumatique Telligent montée de série, passer les vitesses sur l'Actros était déjà un jeu d'enfant. Dans le nouvel Actros, les changements de rapport sont encore plus faciles. La main droite du conducteur repose naturellement sur le nouveau levier sélecteur qui, monté sur une console relevable solidaire du siège, attend ses ordres de commande. Coudée légèrement vers la droite, la manette reprend l'angle naturel formé par la main et l'avant-bras, le passage des rapports se faisant d'un simple geste du poignet.

En présence d'un tel confort de commande et d'une ergonomie aussi axée sur la pratique, il était clair que les sièges du nouvel Actros devaient être revus en profondeur. Les concepteurs du nouvel Actros sont allés encore plus loin: ils ont minutieusement étudié les conditions de travail des chauffeurs long-courrier et élaboré un tout nouveau concept pour les sièges. Alors que par le passé tous les camions Actros étaient pour ainsi dire équipés "automatiquement” du même siège côté conducteur et côté passager, cette siégerie standard est maintenant remplacée par une configuration différenciée en fonction de l'affectation envisagée pour le véhicule.

Cabine solo pour conducteur voyageant seul

La tendance actuelle montre que de plus en plus de transports se font avec un seul conducteur à bord. Pour y répondre, le nouvel Actros est équipé d'un siège fonctionnel de nouvelle conception du côté droit. Son assise relevable procure une liberté de mouvement inédite jusqu'à ce jour pour se changer avant et après une nuitée dans la cabine, alors même que le compartiment de rangement surmontant le pare-brise, qui n'occupait que deux tiers de la largeur de la cabine à toit surélevé, a été étendu à toute la largeur. D'un autre côté, le dossier du siège fonctionnel peut être rabattu sur l'assise pour augmenter l'espace libre au niveau des couchettes.

L'équipement du nouvel Actros peut être adapté encore plus spécifiquement aux missions "solo ”. Le nouveau concept "Single Cab” s'adresse aux conducteurs exigeants roulant seuls sur longues distances. Dans la cabine à toit surélevé du nouvel Actros, un grand fauteuil moelleux placé du côté droit en position reculée crée une atmosphère de salon. L'espace aux jambes est on ne peut plus généreux, les accoudoirs sont plus larges que jamais et la place devant le siège est presque royale. La garniture rembourrée de la paroi latérale de la cabine accentue encore l'ambiance de bien-être et la liseuse séparée fournit une lumière agréable. Par sécurité, le siège passager comporte aussi une ceinture à trois points pour les cas où l'Actros à cabine "solo" partirait occasionnellement en mission avec deux chauffeurs. Si l'on a alors besoin de la couchette inférieure, le dossier du fauteuil s'escamote sous celle-ci pour servir de pied de lit.

Siège de luxe avec label de qualité

Du côté passager, le siège oscillant de luxe répond aux plus hautes exigences du conducteur qui parcourt seul de longues distances ou d'un équipage formé de deux personnes. Avec son assise et son dossier particulièrement larges, il est idéal pour se relaxer pendant les pauses et permet aussi au passager de somnoler confortablement pendant le voyage. Bien entendu, ce siège offre diverses possibilités de réglage électrique, un chauffage à deux niveaux ainsi qu'une ceinture trois points intégrée. De plus, le dossier peut être rabattu vers l'avant.

Dès le lancement du nouvel Actros, ce siège a reçu le label de qualité de l'organisme "Gesunder Rücken e.V.” pour la prévention des dorsalgies. Mais à bord de la nouvelle cabine Actros, il n'est pas le seul équipement à avoir obtenu cette distinction. En effet, le nouveau lit confort du nouvel Actros a convaincu les orthopédistes à tel point qu'ils lui ont également décerné leur label de qualité. Le nouveau lit de 800 x 2020 mm offre un élément de confort inédit dans un véhicule industriel, à savoir un sommier à lattes suspendu.

Label santé pour un lit tout confort

Désormais, le conducteur du nouvel Actros bénéficie sur les longs trajets d'un lit offrant un confort "comme à la maison”. Sa partie portante est constituée d'un sommier à lattes épousant parfaitement les contours du corps et s'adaptant de multiples façons grâce à des patins en fibre de verre. Outre leur fonction de suspension, ces patins soulèvent le matelas lorsqu'il n'est pas occupé afin d'assurer une aération optimale. Le montage de ce grand lit à la fois confortable et sain n'a toutefois été possible que grâce au rallongement de la cabine de 110 mm.

Même à l'étage inférieur de la cabine du nouvel Actros long-courrier, le terme de "couchette" ne convient plus. Le lit de 710 x 2150 mm dispose d'un matelas à ressorts en sachets à la place de l'habituel matelas en mousse. Pour les deux lits, Mercedes-Benz a fait développer un ensemble literie sur mesure composé d'une alèse en non-tissé, d'un drap housse, d'un sac de couchage, d'un oreiller et d'un couvre-lit. Cet ensemble livré avec un sac de rangement assorti est disponible au catalogue des accessoires camions Mercedes-Benz.

Un dispositif de chauffage et de climatisation performant

Lorsque les sièges et les lits sont d'une telle qualité, le système de ventilation, de chauffage et de climatisation se doit d'être tout aussi performant. Pour répondre à cette exigence, les concepteurs du nouvel Actros ont réalisé une toute nouvelle installation. Résultat: c'est la première fois qu'un poids lourd est équipé d'un système de chauffage et de ventilation réglé par air. La principale différence de ce système par rapport à la régulation par eau réside dans le fait que la température souhaitée pour l'habitacle n'est plus obtenue par l'admission d'un volume d'eau plus ou moins important dans l'échangeur thermique mais par l'ajout d'air frais à un flux d'air chaud toujours constant. Ce principe permet d'obtenir la température souhaitée plus rapidement et plus précisément qu'avec une régulation du débit d'eau et de réaliser une régulation automatique de température vraiment efficace.

Chauffage autonome intégré

Le nouveau système de climatisation avec filtre à pollens et à poussière de série et filtre à charbons actifs optionnel intègre, de série ou en option selon le type de cabine, un climatiseur entraîné par moteur, de sorte que l'on obtient, à ce niveau d'équipement maximum, une véritable climatisation automatique à régulation très sensible. Les éléments de cette climatisation automatique sont pilotés par un calculateur multiplexé via un bus de données CAN. La nouveauté de ce système réside dans l'intégration du chauffage autonome au système de conduits de ventilation du nouvel Actros. Jusqu'à présent, le chauffage autonome soufflait l'air chaud (de manière parfaitement audible) depuis son emplacement vers un point donné de la cabine. Désormais, la distribution de l'air chaud est beaucoup plus homogène. En effet, dans le nouvel Actros, le chauffage autonome utilise les diffuseurs d'air de série présents dans l'ensemble de la cabine. La mise en marche du système avant la nuit est particulièrement conviviale. Une fois le véhicule garé à l'emplacement choisi, le conducteur met la clé en position "radio” (partant de la position "coupure d'allumage”) et active le chauffage autonome à l'aide de la touche qui lui est dédiée sur le panneau de commandes. Le menu servant au réglage du chauffage autonome apparaît alors sur l'afficheur du tableau de bord. En utilisant les touches du volant, le conducteur peut programmer à son gré la température de la cabine pour la nuit. Le visuel indique alors le mode "chauffage continu”. (Cette procédure peut être différente dans certains véhicules équipés d'une version de logiciel plus ancienne.) Le chauffage autonome se met en marche et règle la température de la cabine durant toute la nuit en fonction de la valeur programmée. Afin d'assurer la qualité de l'air, un circuit garantit l'apport d'air frais dans la cabine à raison de trois minutes par demi-heure. Même par une température extérieure de – 10°C, l'habitacle ne se refroidit pas. Ainsi, durant le repos nocturne, le conducteur profite, pour la première fois, d'une cabine réellement tempérée. De plus, le chauffage autonome est installé sous le plancher du côté conducteur, ce qui réduit le niveau sonore au minimum. Seul un léger bruit indique au conducteur que son chauffage autonome fonctionne. A bord du nouvel Actros, le confort peut être encore amélioré durant les nuits d'été ou les heures de repos particulièrement chaudes grâce à la climatisation autonome disponible en option.

Une lumière sans ombres

Le concept d'éclairage est également axé sur un confort maximum à l'intérieur de la cabine: un grand plafonnier à trois compartiments du côté conducteur et du côté passager éclaire l'habitacle de façon ciblée. La lampe à large diffusion est dotée d'un variateur et complétée de chaque côté par un spot ainsi que par une veilleuse verte (et non pas rouge). Ces différentes sources lumineuses peuvent être allumées, selon leur fonction, en plusieurs endroits de la cabine, entre autres au niveau des lits. De plus, l'éclairage intérieur réagit également à la télécommande radio fournie de série ainsi qu'à l'ouverture et à la fermeture des portes.

Mais le nec-plus-ultra est l'éclairage d'ambiance livrable pour la cabine long-courrier à toit surélevé et la cabine Megaspace du nouvel Actros. Douze spots bleus à diodes LED plongent l'habitacle dans une atmosphère lumineuse d'une qualité unique. Mais cela présente aussi des avantages d'ordre pratique: lorsque l'éclairage d'ambiance est allumé et que les rideaux ne sont pas fermés, il n'est pas possible de voir de l'extérieur si quelqu'un se trouve à bord, ce qui a un effet dissuasif sur les cambrioleurs.

Des rangements modulaires pour tous les besoins

Une cabine destinée aux transports zone longue doit, en toute logique, offrir des possibilités de rangement multiples, c'est-à-dire des emplacements appropriés pour les vêtements, les denrées alimentaires et les documents. Le nouvel Actros répond de façon exemplaire aux besoins toujours croissants en matière de rangement. La réponse est un concept modulaire. Il englobe toutes les zones de la cabine, depuis la planche de bord (y compris l'espace au-dessus du pare-brise  - volume de rangement augmenté de 200 %) jusqu'aux portes et parois latérales, en passant par la paroi arrière de la cabine et la zone située entre les sièges, où la suppression du sélecteur de la boîte Telligent, désormais placé directement sur le siège, se répercute tout aussi positivement que l'intégration du robinet de frein de stationnement au tableau de bord. A cela s'ajoutent des compartiments extérieurs nettement plus grands (jusqu'à 170 litres). Ces rangements éclairés, verrouillables et accessibles de l'intérieur permettent d'emporter par exemple des caisses de boissons de taille courante.

Les différentes versions de cabine

Le vaste programme de cabines spécialisées proposées pour le nouvel Actros commence par les versions courte et moyenne, cette dernière pouvant, au même titre que la cabine Espace, être équipée de différents éléments de toit selon l'utilisation envisagée (par exemple véhicule réfrigéré avec groupe frigo installé à l'avant de la caisse, porte-voitures, etc.) Pour le transport de voitures, l'Actros Mercedes-Benz peut aussi être doté d'une cabine abaissée de 90 mm, qui se trouve alors recouverte par le plateau de chargement. Pour faire basculer cette cabine, il faudra alors relever le plateau.

Sur la cabine Espace à toit surélevé pour le transport zone longue (L) comme sur la version Megaspace (LH), les 100 mm gagnés à l'arrière constituent une nouveauté (série). La liberté de mouvement se trouve améliorée juste là où c'est nécessaire, à savoir au niveau de la couchette. En effet, sur les trois quarts de sa largeur, la cabine présente du côté gauche un "renfoncement" de la paroi arrière. Seul l'autre côté de la cloison reste droit pour le canal d'admission d'air. Cette paroi repoussée est également disponible en option sur la cabine Espace à toit surbaissé. Inversement, les cabines Megaspace et Espace (à toit surélevé) peuvent être livrées sur demande avec la paroi arrière parfaitement droite qui caractérisait les versions précédentes.

Projecteurs au xénon: pour voir comme en plein jour, même la nuit

Quel que soit le type de cabine choisi, les optiques et l'ensemble de la zone du pare-chocs sont désormais uniformes. Sous les grands caches en verre transparent, les nouveaux projecteurs principaux à surface complexe sont flanqués de phares longue portée au rayonnement intense.

A la place des projecteurs H7 avec leurs réflecteurs à surface complexe, équipés d'ampoules à incandescence dont la puissance et la diffusion ont été améliorées, les nouveaux camions Actros à suspension pneumatique peuvent être équipés en option de projecteurs au xénon. Leurs avantages sont déjà connus pour profiter aux voitures de la gamme supérieure: éclairage deux fois plus lumineux pour une puissance réduite de moitié (35 W au lieu des 70 habituels), le tout combiné à une durée de vie quasi illimitée. De par son concept, la suspension pneumatique offre le correcteur de site réglementaire. Le système de lave-phares est également obligatoire avec les projecteurs au xénon. Juste en dessous des nouvelles optiques, les feux antibrouillard optionnels (de série sur la cabine Megaspace) forment un large tapis de lumière très apprécié par mauvais temps.

Autres améliorations d'ordre pratique

Le visage du nouvel Actros est parachevé par de nouveaux déflecteurs qui évitent encore mieux l'encrassement des côtés du véhicule, vitres incluses. D'autre part, ils peaufinent l'aérodynamique et contribuent ainsi à améliorer encore les valeurs de consommation.

Sur toutes les versions de cabine du nouvel Actros, la suspension 4 points déjà connue a été perfectionnée. A côté de la suspension de cabine standard, le constructeur propose, comme auparavant, une version confort qui se distingue toutefois de la précédente par une nouvelle articulation élastique qui ne nécessite aucun entretien et remplit sa fonction avec une discrétion absolue.

Les nouvelles cabines Actros profitent également d'améliorations en matière de protection en cas de choc ou de collision. En contribution à la sécurité passive, toutes les cabines reçoivent, quel que soit le type de suspension, des éléments antichocs disposés à l'avant, de chaque côté. Ces composants, qui ont nécessité un important travail de développement, assurent que la cabine reste maintenue sur le châssis dans une position reculée bien définie en cas d'encastrement, le type d'accident le plus caractéristique et le plus fréquent chez les camions. Ainsi, le risque que la cabine ne se détache du châssis, mettant en danger des tiers, est nettement réduit.