02
Janvier
2015
|
01:00
Asia/Baku

No title 2

DaimlerChrysler France inaugure l'ELC de Valenciennes

DaimlerChrysler inaugure aujourd'hui son nouveau Centre européen logistique (ELC) à Valenciennes, situé dans la Zone d'activités du plateau d'Hérin, à proximité immédiate de l'autoroute A2. Deux ans seulement se sont écoulés depuis la décision du groupe d'installer cette nouvelle plate-forme logistique multi-marques en France qui a permis de créer 180 emplois. Un projet réalisé en un temps record qui permettra au Groupe à terme de servir 400 points de livraison dans le nord de la France ainsi que dans les pays du Benelux.

Le second centre logistique multi-marques en France

Pour permettre une couverture logistique optimale et un approvisionnement rapide dans la partie nord de la France et dans le Benelux, DaimlerChrysler a décidé d'implanter un second centre logistique dans l'Hexagone (le premier étant situé à Etoile-sur-Rhône dans la Drôme). La construction de 41 000m2 de surfaces supplémentaires pour la gestion des pièces de rechange de toutes les marques du groupe a commencé en novembre 2001, dans la Zone d'activités du plateau d'Hérin, sur la commune de Rouvignies. La mise en stock des premières pièces a débuté le 1er mars 2003, soit à peine 15 mois plus tard.

Idéalement situé au cœur de la zone d'activités du plateau d'Hérin, à proximité de l'Autoroute A2 (Paris – Bruxelles) et proche des liaisons autoroutières vers l'Allemagne (où se trouve le Centre logistique central de DaimlerChrysler, à Germersheim), la configuration du terrain offre en outre la possibilité d'agrandir le site ultérieurement, jusqu'à 20 000 m2 supplémentaires si le besoin s'en faisait sentir. Selon un rayon d'action de 2 à 400 km, l'établissement de Valenciennes servira à terme quelque 400 points de livraison en France, en Belgique, aux Pays-Bas et au Luxembourg.

Une surface de stock équivalente à cinq stades de football !

L'ELC de Valenciennes est implanté sur un terrain de 14 ha. L'établissement occupe 41 000 m2, dont 39 000 m2 de surface de stockage/ entrepôts. Les investissements réalisés s'élèvent à 41 millions d'Euros. Au démarrage de l'activité, le 2 juin dernier, le stock de pièces de rechange comptait 64 000 références. D'ici juin 2004, lorsque la mise en stock des pièces sera définitivement terminée, quelque 110 000 références seront disponibles à Valenciennes, soit l'équivalent, en surface, de plus de cinq stades de football. Le stock se répartit de la façon suivante : 75% de petites pièces (ex. bougies), 18% de moyennes pièces (ex. jantes) et 7% de grosses pièces (ex. moteur, pare-brise).

Capacités logistiques triplées en trois ans

Le site de Valenciennes expédiera, dès 2004 (première année de pleine activité), quelque 14 000 lignes de pièces quotidiennement.

Sur une année, 3,5 millions de pièces seront en transit à Valenciennes, soit un chargement pour environ 10 000 camions. En un an, la flotte de livraison valenciennoise accomplira ainsi l'équivalent de 125 tours de la terre. DaimlerChrysler France aura alors triplé ses capacités logistiques en trois ans, preuve du potentiel de croissance du marché français de l'automobile.

Une architecture transparente entourée de verdure

DaimlerChrysler a accordé une attention particulière à l'architecture du bâtiment de l'ELC de Valenciennes et à l'intégration de celui-ci dans le paysage. Quelque 200 arbres ont été plantés sur le site. DaimlerChrysler a souhaité donner une image moderne et dynamique à son établissement, tout en l'optimisant au niveau fonctionnel. L'extérieur « corporate », visible depuis l'autoroute A2, est complété par un intérieur gai et coloré, laissant pénétrer un maximum de lumière du jour. Les équipements de travail modernes, les matériaux de haute qualité, en parfaite conformité avec la réglementation anti-pollution, et la clarté des entrepôts (éclairage zénithal) participent activement à un grand confort de travail pour les employés et participent ainsi à leur valorisation, ainsi qu'à celle du site et de la région.

180 créations d'emploi, dont 28% de postes occupés par des femmes

Le dynamisme de la région valenciennoise a largement facilité l'implantation du centre logistique DaimlerChrysler. La disponibilité d'une main d'œuvre qualifiée et motivée a été déterminante dans le choix du site. 180 collaborateurs, dont 28% de femmes, ont finalement été embauchés, parmi 4 500 candidats ayant envoyé leurs CV.

A côté du personnel administratif et informatique, (environ 20%),  il s'agit pour l'essentiel de profils « logistiques », comme des caristes (DaimlerChrysler souhaitait attirer notamment les femmes vers ce métier qui demande beaucoup de précision et de rigueur), ou des des magasiniers pour assurer la gestion des engins de manutention équipés d'informatique embarquée pour la recherche et le piquage des pièces. Environ 15% des postes sont occupés par l'encadrement.

Jusqu'à douze semaines de formation pour les nouveaux embauchés

Afin de s'assurer, dès le démarrage de l'activité, d'un haut niveau de compétences de ses nouvelles recrues, les responsables de l'ELC de Valenciennes ont misé sur la formation. Ainsi, entre novembre 2002 et avril 2003, l'ensemble du personnel a bénéficié d'une formation générale portant sur la préparation des commandes de pièces et relative à la sécurité du travail. Puis, les nouveaux collaborateurs ont été plus spécifiquement formés aux outils et méthodes de travail logistiques en pièces de rechange chez DaimlerChrysler. Soit entre six et douze semaines de formation pour rendre les collaborateurs opérationnels !

Trois lignes de livraison pièces par jour

Afin de répondre aux besoins des réseaux et donc des clients finaux, voitures et véhicules industriels, l'ELC de Valenciennes fonctionne en deux lignes de livraison pièces par jour. Des commandes prises durant la journée et avant 18 heures arrivent en concession entre 3 et 8 heures du matin. La deuxième ligne dessert la région parisienne à 14 heures pour les commandes prises jusqu'à 10 h 30. Une troisième ligne, opérationnelle dans un premier temps pour les établissements aux horaires élargis (Truck Center) et pour toute commande passée entre 18 et 22 heures, est livrée en concession avant 8 heures le lendemain matin.

Raccourcir les délais d'acheminement des pièces

L'amélioration de la performance en terme de logistique « pièces de rechange » est un souci majeur de DaimlerChrysler France. Compte tenu des exigences du marché automobile actuel – la nouvelle réglementation européenne BER entrera en vigueur au 1er octobre 2003 - et des réponses que le constructeur souhaite y apporter en France (notamment l'extension des horaires d'ouverture de ses ateliers), une logistique rapide et efficace des pièces de rechange est la condition sine qua non de la réussite dans le domaine du service. En accord avec la stratégie groupe, il s'agit de raccourcir les distances (et donc le temps d'acheminement) entre celui qui commande une pièce et le lieu de stockage de celle-ci, mais aussi de garantir la disponibilité des pièces près du client final.

Le traitement « centralisé » des pièces de toutes les marques du groupe à Valenciennes (ainsi qu'à Etoile-sur-Rhône d'ailleurs) permet désormais de fournir une même qualité en termes de délais et de flexibilité pour tous les réseaux de distributeurs/ réparateurs de DaimlerChrysler France sur la zone géographique donnée. Dans la réalité, cela se traduit par exemple par des camions transportant les pièces de différentes marques du groupe destinées aux partenaires situés dans une même région.

Une organisation tournée vers le nord de la France et le Benelux

Outre les distributeurs de la moitié nord de la France des marques Mercedes-Benz (VP et VI), Chrysler-Jeep et smart, l'ELC de Valenciennes desservira également un certain nombre de points de vente et de services en Belgique, au Luxembourg et aux Pays-Bas.

Jusqu'alors approvisionnés par le centre de Cologne, les distributeurs Mercedes-Benz (VP et VI) le seront, à partir du mois d'août 2003, par celui de Valenciennes., leur permettant ainsi de bénéficier d'une optimisation des procédures de commande et de livraison. Cela concerne 157 points de livraison. Pour ce qui est des distributeurs Mercedes-Benz luxembourgeois et néerlandais, rien ne change dans l'organisation actuelle : ils continueront à être desservis par le centre de Cologne.Les réseaux Chrysler-Jeep

de Belgique, du Luxembourg et des Pays-Bas continueront à être approvisionnés par le centre Caterpillar Logistics Services International situé à Puurs (Belgique), jusqu'en novembre 2003. A cette date, le centre de Valenciennes prendra le relais auprès des 35 points de livraison concernés.

Enfin, concernant la livraison des pièces de rechange smart, c'est courant 2004 que L'ELC de Valenciennes assurera ce service vers les zones géographiques concernées (moitié nord de la France et Benelux).

Démarrage des activités par marque et pays: Le calendrier

Juin 2003:pièces Mercedes-Benz VP/ VI et Mitsubishi Canter France

Août 2003:pièces Mercedes-Benz VP/ VI Belgique

Octobre 2003:pièces Chrysler/ Jeep® France

Novembre 2003:pièces Chrysler/ Jeep® Belgique/ Pays-Bas/ Luxembourg

Courant 2004:pièces smart France/ Belgique

Synergies en termes d'après-vente

Le « business » du Service après-vente, et notamment l'activité pièces de rechange, est aujourd'hui pour tous les constructeurs une composante majeure du succès. Le groupe DaimlerChrysler répond aux nouvelles exigences de la logistique pièces par une stratégie qui a été décidée fin 2000 au niveau mondial et européen et qui permet d'obtenir des synergies entre les marques Mercedes-Benz, Chrysler/ Jeep® et smart.

Le dispositif logistique pièces « monde » se présente à ce jour de la manière suivante . Le réseau Chrysler prend en charge la logistique pièces de toutes les marques du groupe en Amérique du Nord, au Canada et en Amérique Centrale (NAFTA). A l'inverse, le réseau Mercedes-Benz prend en charge la gestion de la logistique pièces, y compris Chrysler, Jeep® et localement smart, en Asie, en Europe et « rest of world ».

La France est le seul pays du groupe (hors Allemagne) à disposer de deux sites logistiques sur son territoire.

Grâce à cette organisation à la fois au niveau monde qu'européen et français, DaimlerChrysler est prêt à répondre à toutes les évolutions du marché automobile et Véhicules Industriels.