16
Janvier
2017
|
01:00
Asia/Baku

Mercedes-Benz Trucks France : résultats 2016

2016, la belle année de l'étoile

  • Mercedes conforte sa place de 1er importateur

  • Un marché très porteur pour l'étoile

  • Fuso et le boom du petit camion

  • Des camions mais pas que !

  • 2017, une année de nouveautés pour Mercedes-Benz

Communiqué

13 janvier 2017

Contact :

Olivier Amélineau

01.30.05.82.81

olivier.amelineau@daimler.com

Montigny-le-Bretonneux – L'an passé, avec 7 087 immatriculations, Mercedes-Benz Trucks a confirmé une fois de plus sa place de deuxième constructeur de camions sur le marché français du poids lourd et renforcé sa position de premier importateur en France de camions de plus de 6 tonnes. Dans un marché qui s'est élevé au total à 47 131 immatriculations (en hausse de 13 %), Mercedes-Benz a progressé plus vite que le marché (+ 15,7 % vs 2015).

Un marché très porteur

Avec 4 110 immatriculations, le segment des tracteurs, en progrès de 7,8 % au niveau français, a permis à la marque Mercedes-Benz de progresser de 9.1 %. C'est, pour Mercedes-Benz dans ce segment majeur du marché hexagonal, la deuxième meilleure année depuis 2008, année de crise, et mise à part l'exceptionnelle année 2013 marquée par l'anticipation de nos clients avant l'application de la norme Euro VI au 1er janvier 2014. Cette progression est encore plus sensible dans le segment des porteurs : 760 immatriculations pour les moins de 16 tonnes (+ 17,4 % pour le marché, + 18,9 % pour Mercedes-Benz), 2 176 pour les plus de 16 tonnes (+ 23,6 % pour le marché, + 29,4 % pour Mercedes-Benz). L'étoile conforte ainsi sa place de leader incontesté dans le domaine des applications liées au béton (pompe, malaxeurs, etc) et sa deuxième place dans celles des bennes et des porte-conteneurs. C'est aussi le résultat de la politique « carrossiers », initiée en France à l'automne 2014, et qui porte désormais ses fruits.

Fuso, le petit camion qui monte

Avec le Canter, assemblé au Portugal, le groupe Daimler dispose d'un complément de gamme idéal. Disponible en 3,5 tonnes et juqu'à 8,55 tonnes, référencé par l'UGAP, le petit camion nippo-portugais a réalisé une excellente année 2016, grâce à un travail de fond effectué par l'équipe dédiée au sein de Mercedes-Benz Trucks France – cf. le guide carrossiers édité à l'automne dernier qui dévoile l'ensemble des applications possibles sur les châssis de la gamme Canter. Dans un marché des moins de 3,5 tonnes en hausse de 12,8 %, Fuso est en hausse l'an passé de 16,9 % (283 immatriculations). Au-dessus du seuil des 3,5 tonnes, les Canter, avec 173 immatriculations, ont litéralement explosé les compteurs : 78 % de hausse dans un segment en hausse, lui, de seulement 28,4 %. Fuso dispose en effet avec le Canter EcoHybrid d'un modèle particulièrement adapté aux besoins nouveaux d'une distribution urbaine désormais sensible aux émissions de CO2 : 25 % de consommation en moins avec cette version (vs. diesel classique) pour un coût amortissable en quatre ans. Une offre unique sur le marché !

Le service, c'est Mercedes-Benz !

Fidèle au slogan maison « les camions coûtent, les nôtres rapportent », Mercedes-Benz Trucks France a mis les bouchées doubles dans le domaine du service. En s'appuyant sur un réseau de distributeurs et de réparateurs motivés et en excellente santé, l'étoile a vendu deux camions neufs sur trois avec une extension de garantie ou un contrat d'entretien. Mieux, la moitité de nos clients a opté pour FleetBoard, la télématique embarquée « made in Daimler » qui permet de gérer aisément et à distance camions, marchandises et hommes !

2017, année de nouveautés

Mercedes-Benz ne compte pas s'en tenir à ces excellents résultats ! L'année 2017 sera celle de la révolution ! Dans le domaine du produit pur, et après les nouveautés dévoilées à Hanovre à la fin de l'été – Mercedes-Benz Urban eTruck, Fuso eCanter, etc -, les évolutions se succèdent à grande vitesse, rangées désormais sous le label commercial « Road Efficiency ». La deuxième génération de moteurs Euro VI (blocs OM 470 et OM471), dévoilée à la presse au début de l'été et au grand public lors du dernier Salon IAA de Hanovre en septembre, est désormais au travail : ces moteurs, optimisés sur de nombreux points, permettent un gain de consommation supplémentaire de 3%. En matière de sécurité, Mercedes-Benz a poussé un peu plus loin son expertise : le système de freinage assisté ABA (Active Brake Assist) en est désormais à sa quatrième génération et permet, grâce à divers radars de détection, l'arrêt total du camion en cas d'obstacle mouvant ou non, piéton compris. Un ABA 4 unique sur le marché. Autre système, le Sideguard Assist, qui efface l'angle mort. Là aussi, une batterie de capteurs et de radars permet de prévenir le chauffeur en cas de présence d'un obstacle (poteau, cycliste, etc) dans l'angle mort du camion. Une innovation unique là encore, signée Mercedes-Benz, marque dont la sécurité est, depuis toujours, le souci n°1 !

Mercedes-Benz Trucks va aussi marquer les esprits cette année avec le lancement au printemps de son système Uptime. Présenté l'an passé – en juin à le presse, en septembre au grand public -, prévient activement, grâce à la gestion active des capteurs du camion, des pannes possibles tout en gérant à distance et en direct ces incidents et leur résolution en atelier dans des conditions optimales en préservant du mieux possible l'activité du camion et de son entreprise.

L'année 2017 réserve d'autres nouveautés et évolutions : nous reparlerons en temps voulu !

D'autres informations de Mercedes-Benz sont disponibles sur Internet sous:

www.media.mercedes-benz.fr, www.media.daimler.com et www.mercedes-benz.com