Stuttgart,
22
Juillet
2021
|
18:52
Asia/Baku

Mercedes-Benz se prépare à passer au tout-électrique

Résumé
  • Toutes les gammes nouvellement lancées seront électriques dès 2025.
  • En 2025, Mercedes-Benz lancera trois architectures uniquement électriques.
  • Mercedes-Benz sera prêt à passer à l’électrique à la fin de la décennie, lorsque les conditions du marché le permettront.
  • Mercedes-Benz assemblera des cellules de batteries d’une capacité de plus de 200 Gigawatt heure avec ses partenaires et prévoit ainsi huit « Gigafactories ».
  • Nouveaux partenariats pour le développement et la production de cellules de batteries en Europe.
  • L’efficacité des transmissions électriques sera améliorée grâce à l’intégration verticale et à l’acquisition de YASA, spécialiste des moteurs à flux axial ultra-haute performance.
  • Plug &Charge pour introduire une charge transparente sans étapes supplémentaires nécessaires pour l’authentification et le paiement. Mercedes me Charge donne accès à plus de 530 000 points de recharge AC et DC dans le monde entier.
  • L’accélération de l’électrification marque un changement radical dans la répartition du capital.
  • Mercedes-Benz s’engage à atteindre ses objectifs de marge - également dans un monde « BEV » (Battery Electric Vehicule).

Mercedes-Benz se prépare à passer au tout électrique d'ici la fin de la décennie, si les conditions du marché le permettent. En passant de l'électrique d'abord à l'électrique uniquement, le plus grand constructeur de voitures de luxe du monde accélère le pas vers un avenir sans émissions et piloté par des logiciels.

D'ici 2022, Mercedes-Benz proposera des véhicules électriques à batterie (VEB) dans tous les segments gérés par l'entreprise. À partir de 2025, toutes les architectures de véhicules nouvellement lancées seront exclusivement électriques et les clients pourront choisir une alternative entièrement électrique pour chaque modèle de l'entreprise. Mercedes-Benz entend gérer cette transformation accélérée tout en respectant ses objectifs de rentabilité.

“Le changement dû à l’électrique s’accélère – notamment dans le segment du luxe auquel Mercedes-Benz appartient. Le point de basculement se rapproche et nous serons prêts alors que les marchés passeront à l’électrique uniquement d’ici la fin de cette décennie », a déclaré Ola Källenius, PDG de Daimler AG et de Mercedes-Benz AG. « Cette étape marque une profonde réaffectation des capitaux. En gérant cette transformation plus rapide tout en préservant nos objectifs de rentabilité, nous assurerons le succès durable de Mercedes-Benz. Grâce à notre main-d’œuvre hautement qualifiée et motivée.
Je suis convaincu que nous réussirons dans cette nouvelle ère passionnante.
Pour faciliter ce changement, Mercedes-Benz dévoile un plan complet qui comprend une accélération significative de la R&D. Au total, les investissements dans les véhicules électriques à batterie entre 2022 et 2030 s’élèveront à plus de 40 milliards d’euros. L’accélération et l’avancement du plan de portefeuille de VE feront avancer le point de basculement pour l’adoption des VE.

Plan technologique
Architectures: En 2025, Mercedes-Benz lancera trois architectures uniquement électriques (AE):

  • MB. AE couvrira toutes les voitures particulières de taille moyenne à grande, établissant un système modulaire évolutif en tant que colonne vertébrale électrique pour le futur portefeuille de véhicules électriques.
  • AMG. AE sera une plate-forme de véhicule électrique de performance dédiée à la technologie et aux clients Mercedes-AMG axés sur la performance.
  • VAN. AE inaugure une nouvelle ère pour les vans électriques et les véhicules utilitaires légers fabriqués à cet effet, ce qui à l’avenir contribuera à un transport et à des villes sans émissions.

Intégration verticale : Après avoir réorganisé ses activités de groupe motopropulseur pour mettre la planification, le développement, l’achat et la production sous un même toit, Mercedes-Benz approfondira le niveau d’intégration verticale dans la fabrication et le développement, ainsi que dans la technologie d’entraînement électrique. Cette étape comprend l’acquisition de la société de moteurs électriques YASA basée au Royaume-Uni. Grâce à cet accord, Mercedes-Benz a accès à une technologie et à une expertise uniques en matière de moteurs à flux axial pour développer des moteurs de nouvelle génération ultra performants. Les moteurs électriques internes, tels que l’eATS 2.0, sont un élément clé de la stratégie mettant l’accent sur l’efficacité et le coût global de l’ensemble du système, y compris les onduleurs et les logiciels. La Chine, le plus grand marché mondial des véhicules à énergie nouvelle (NEV), qui abrite des centaines d’entreprises et de fournisseurs spécialisés dans les composants de VE et les technologies informatiques, devrait jouer un rôle clé dans l’accélération de la stratégie d’électrification de Mercedes-Benz.

Batteries: Mercedes-Benz aura besoin d’une capacité de batterie de plus de 200 gigawatt heure et prévoit de mettre en place huit « Giga usines » pour la production de cellules, en collaboration avec ses partenaires du monde entier. Cela s’ajoute au réseau déjà prévu de neuf usines dédiées à la construction de systèmes de batteries. Les batteries de prochaine génération seront hautement standardisées et adaptées à une utilisation dans plus de 90 % de toutes les voitures et vans Mercedes-Benz, tout en étant suffisamment flexibles pour offrir des solutions individuelles à tous les clients. En ce qui concerne la fabrication de cellules, Mercedes-Benz a l’intention de s’associer à de nouveaux partenaires européens pour développer et produire efficacement les futures cellules et modules, une étape qui garantit que l’Europe reste au cœur de l’industrie automobile, même à l’ère de l’électrique. La production cellulaire donnera à Mercedes-Benz l’occasion de transformer son réseau de production de groupes motopropulseurs établi. En intégrant continuellement la technologie de cellules de batterie la plus avancée dans les voitures et les vans, Mercedes-Benz vise à augmenter l’autonomie pendant le cycle de vie de production d’un modèle. Avec la prochaine génération de batteries, Mercedes-Benz travaillera avec des partenaires comme SilaNano pour augmenter encore la densité d’énergie en utilisant du composite silicium-carbone dans l’anode. Cela permettra une portée sans précédent et des temps de charge encore plus courts. En ce qui concerne la technologie des semi-conducteurs, Mercedes-Benz est en pourparlers avec des partenaires pour développer des batteries avec une densité d’énergie et une sécurité encore plus élevées.

Recharge: Mercedes-Benz travaille également à l’établissement de nouvelles normes en matière de recharge : « Plug &Charge » permettra aux clients de brancher, charger et débrancher sans étapes supplémentaires nécessaires à l’authentification et au traitement des paiements. Plug &Charge sera mis en ligne avec le lancement sur le marché de l’EQS prochainement. Mercedes me Charge est déjà l’un des plus grands réseaux de recharge au monde et comprend actuellement plus de 530 000 points de recharge AC et DC dans le monde entier. De plus, Mercedes-Benz travaille avec Shell à l’expansion du réseau de recharge. Les clients auront un accès amélioré au réseau de recharge de Shell, composé de plus de 30 000 points de charge d’ici à 2025 en Europe, en Chine et en Amérique du Nord, y compris plus de 10 000 chargeurs haute puissance dans le monde. Mercedes-Benz prévoit également de lancer plusieurs sites de recharge haut de gamme en Europe, qui offriront une expérience de recharge sur mesure avec des installations de premier ordre.

VISION EQXX: Mercedes-Benz développe actuellement la Vision EQXX, une voiture électrique d’une autonomie réelle de plus de 1 000 kilomètres, visant une consommation d’un seul chiffre de Kwh par 100 kilomètres (plus de 6 miles par KWh) à des vitesses de conduite normales sur route. Une équipe multidisciplinaire comprenant des experts de la division groupe motopropulseur haute performance (HPP) F1 de Mercedes-Benz progresse rapidement vers les objectifs ambitieux du projet. La première mondiale aura lieu en 2022. Les avancées technologiques réalisées avec Vision EQXX seront adaptées et appliquées pour une utilisation potentielle dans de nouvelles architectures électriques.

Plan de production

Mercedes-Benz prépare actuellement son réseau mondial de production pour une production uniquement électrique avec le rythme de la montée en puissance conçu pour répondre à la demande du marché. Grâce à des investissements précoces dans une fabrication flexible et au système de production MO360 de pointe, Mercedes-Benz peut déjà produire en masse des BVE dès aujourd’hui. Dès l’an prochain, huit véhicules électriques Mercedes-Benz seront produits à sept endroits sur trois continents. En outre, tous les sites d’assemblage de voitures particulières et de batteries gérés par Mercedes-Benz AG passeront à une production neutre en carbone d’ici 2022. Pour améliorer l’efficacité de la fabrication, Mercedes-Benz s’associe à GROB, un leader mondial allemand des systèmes de production et d’automatisation de batteries hautement innovants, renforçant ainsi sa capacité de production de batteries et son savoir-faire. La coopération se concentre sur l’assemblage de modules de batterie ainsi que sur l’assemblage de packs. Mercedes-Benz prévoit également d’installer une nouvelle usine de recyclage de batteries à Kuppenheim, en Allemagne, afin de développer et de sécuriser la capacité et le savoir-faire de recyclage. Le début des opérations aura lieu en 2023, en fonction de l’issue de discussions prometteuses avec les pouvoirs publics.

Plan Ressources Humaines

La transition des moteurs à combustion interne aux véhicules électriques est possible et déjà en cours chez Mercedes-Benz. En collaboration avec les représentants des employés, Mercedes-Benz poursuivra la transformation de ses effectifs en ayant recours à de vastes programmes de formations, de retraites anticipées et de rachats. TechAcademies offrira à ses collègues une formation pour des qualifications orientées vers l’avenir. Rien qu’en 2020, environ 20 000 employés en Allemagne ont été formés aux aspects de l’e-mobility. Mettre en œuvre les plans d’élaboration du Mb. Système d’exploitation os, 3 000 nouveaux emplois en génie informatique seront créés dans le monde entier.

Plan Financier

Mercedes-Benz maintient son engagement à l’égard des objectifs de marge annoncés à l’automne 2020. Les objectifs de l’an dernier étaient fondés sur l’hypothèse de vendre 25 % de véhicules hybrides et électriques d’ici à 2025. La réitération d’aujourd’hui est basée sur une part supposée de véhicules hybrides rechargeables allant jusqu’à 50% d’ici à 2025 et un scénario de marché pour les ventes de voitures neuves qui, en substance, sera passé à l’électrification complète d’ici à la fin de la décennie. Un levier important est d’augmenter le revenu net par unité en augmentant la proportion de véhicules électriques haut de gamme tels que les modèles Mercedes-Maybach et Mercedes-AMG, tout en prenant un contrôle plus direct sur les prix et les ventes. L’augmentation des revenus tirés des services numériques soutiendra davantage les résultats. Mercedes travaille également à réduire davantage les coûts variables et fixes et à réduire la part des investissements. Des plates-formes de batteries communes et des architectures électriques évolutives, combinées aux progrès de la technologie des batteries, apporteront des degrés de normalisation plus élevés et des coûts réduits. La proportion des coûts de batterie dans le véhicule devrait diminuer considérablement. L’allocation du capital passe du VE d’abord au VE uniquement. Les investissements dans les moteurs à combustion et les technologies hybrides rechargeables diminueront de 80 % entre 2019 et 2026. Sur cette base, Mercedes-Benz projette des marges de l’entreprise dans un monde BEV similaires à celles de l’ère ICE (Internal Combustion Engine - moteurs à combustion interne).

“Notre principal devoir dans cette transformation est de convaincre les clients de faire le changement avec des produits convaincants. Pour Mercedes-Benz, le fleuron pionnier EQS n’est que le début de cette nouvelle ère », a déclaré O.Källenius.