10
Janvier
2011
|
01:00
Asia/Baku

Mercedes-Benz France : Bilan 2010, perspectives 2011

Avec 78 616 immatriculations pour l'ensemble de ses marques en 2010 (84 115 en 2009), Mercedes-Benz France a su maintenir ses positions en France. 2011, année de nouveautés majeures en produits pour le groupe, laisse augurer de bonnes perspectives.

Avec 52 020 immatriculations enregistrées au 31 décembre 2010 (58 847 en 2009), la gamme véhicules particuliers Mercedes-Benz et smart a connu une année conforme aux prévisions (- 11,6 % dans un marché global en baisse de 2.20 %) en raison d'un plan produits qui ne comptait pas de nouveautés sur les principales gammes à gros volumes. Toutefois Mercedes-Benz a consolidé à ce jour ses positions avec ses produits les plus récents lancés ces deux dernières années, comme la gamme Classe E (berline, break, coupé et cabriolet en hausse de 11,2 %), la Classe S et le GLK (+ 3,7 %). Ces nouveautés ont su répondre aux attentes d'une clientèle exigeante en matière de diminution de consommation et d'émission de CO2, grâce à des moteurs BlueEFFICIENCY dotés des technologies les plus modernes (injection directe, hybridation...). Selon Roland Schell, Directeur Général Véhicules Particuliers de Mercedes-Benz France, « l'année 2010 a été une année charnière pour nos gammes à fort volume (Classe A, Classe B et Classe C) puisque ces modèles sont en fin de vie, leur renouvellement étant prévu à partir de cette année. Ce qui laisse augurer une bonne année 2011 avec une actualité produits très riche ». L'année qui vient de commencer sera en effet l'occasion pour l'étoile de lancer de nombreuses nouveautés d'importance comme le nouveau CLS, le nouveau SLK, la Classe C facelift ou encore la nouvelle Classe B, afin de conquérir de nouvelles parts de marché.

L'année 2010 a été, pour le secteur des véhicules utilitaires et industriels, une année intéressante qui a permis à Mercedes-Benz de conforter ses positions sur le marché français. « Ce fut en effet une année de challenge pour la marque dans un paysage économique encore chaotique. Grâce à des produits adaptés et à la pointe des technologies – toutes nos gammes utilitaires respectent la norme Euro 5 -, nous avons pu renforcer nos positions en utilitaires légers et les stabiliser dans le segment des plus de 6 tonnes. Pour nous, 2011 sera une année écologique avec le lancement sur le marché du Vito E-CELL 100 % électrique et de l'Atego BlueTEC Hybrid, deux produits auxquels nous croyons beaucoup, mais aussi une année riche en nouveautés majeures, et qui marquera la légère reprise économique du marché français » précise Jean-Luc François, Directeur Général Véhicules Industriels de Mercedes-Benz France. Dans le détail, sur le segment des véhicules industriels (plus de 6 tonnes), Mercedes-Benz est en légère baisse de 5,1 % à 5 164 immatriculations (5 441 en 2009). Les utilitaires légers ont connu, en revanche, une progression notable de 12 % à 18 978 immatriculations (16 985 en 2009) avec, pour la nouvelle génération de Vito, un lancement au troisième trimestre seulement. La gamme Fuso Canter a, de son côté, progressé de 5,1 % à 808 unités immatriculées (769 en 2009).