17
Juin
2003
|
02:00
Asia/Baku

MERCEDES-BENZ et le CAMPING-CAR

Le camping-car en tant que véhicule de loisirs autonome n'est pas une idée neuve. Les exégètes de ce type de tourisme en trouvent trace dès le tout début du siècle dernier. Et même aux alentours de 1850/1890.

Vers 1960 a ensuite commencé la production industrielle des premiers Camping-Cars. En tant que phénomène de société significatif, on peut en dater l'explosion vers 1975/1976. Ce, tant sur le Vieux Continent qu'en Amérique. Depuis cette époque, les ventes ont littéralement explosé (alors que, dans le même temps, celles de la caravane n'ont cessé de régresser).

La France 2e nation  CAMPING-CARISTE en EUROPE

Le comptage des véhicules de loisirs de type camping-car dans le périmètre européen n'est pas chose facile, dans la mesure où les Etats ne les « repèrent » pas de la même manière au niveau des certificats d'immatriculation. Toutefois, les professionnels s'accordent sur deux chiffres qui en disent long sur l'étendue de la passion camping-car à travers l'Europe :

le parc européen est raisonnablement estimé à plus de 500 000 véhicules roulants. Les pays contributeurs sont, par ordre décroissant d'immatriculations connues : l'Allemagne (200 000), la France (lire plus bas), l'Italie (110 000), le Royaume-Uni    (50 000).

Deux pays prometteurs émergent : l'Espagne –qui est désormais dotée d' usines à ambitions internationales (Moncayo, Joint) - et le Portugal, à un moindre degré, il est vrai.

La Confédération Helvétique est assez bien équipée mais sa représentativité dans les statistiques est faible en raison, tout simplement, de la modestie de sa population.

le parc français, lui, est de l'ordre de 170 000 unités, ce qui est considérable. La France est la deuxième nation camping-cariste en Europe. C'est aussi, comme nous le verrons plus bas, une des plus actives.

Accessoirement, la France est - et sera longtemps encore - la première destination des camping-caristes de l' Europe entière, Français compris. Il s'ensuit que l' Hexagone reçoit aux beaux jours les plus fortes concentrations de camping-cars de toute l'Union. Et cette forte présence a évidemment un effet dynamique bénéfique sur les potentiels de ventes, au point que les analystes envisagent sérieusement que la France prenne rapidement le leadership en Europe …

EXPANSION RAPIDE :+ 106%  de Camping-Cars neufs en France depuis 1994

Au total, plus de 59 000 camping-cars neufs ont trouvé preneurs en 2002 dans l'ensemble des pays cités précédemment.

Selon les sources officielles, les immatriculations de camping-cars neufs ont progressé de 4,5 % en Europe en 2002. Cette progression - proche des scores de l'automobile ! -  témoigne de l'engouement jamais démenti du public pour un instrument d'évasion et de découvertes sans équivalent, ni même la moindre concurrence.

Voici comment se répartissent les ventes 2002 :

  • Allemagne : léger recul par rapport à 2001, mais, tout de même, 17 733 immatriculations de matériels neufs ;

  • Grande-Bretagne : progression de 16,5 %, avec 5 977 immatriculations VN ;

  • Italie : croissance de 7,7 % et 10 596 immatriculations ;

  • France : les ventes ont progressé chez nous de 9,2% en 2002 par rapport à  2001. Ce qui, en volume, signifie que 15 953 unités neuves ont été immatriculées durant la période de référence !

Entre 1994 et 2002, la progression totale aura été de + 106 %, ce qui est révélateur de l'engouement des français pour le camping-car. D'ailleurs, la France absorbe désormais 1/4 des ventes de camping-cars neufs en Europe …

Comme pour ajouter à l'euphorie ambiante, le marché de l'occasion français s'est dans le même temps remarquablement comporté, puisque 24 782 camping-cars ont changé de main l'an passé. Soit une progression de 10,1% .

Prévisions : Concernant la saison 2003, les observateurs annoncent une très bonne orientation des marchés, notamment en France (+ 5 % environ, en mars, sur les 12 derniers mois)

LE CAMPING-CARISTE « TYPE » VIT ET VOYAGE EN COUPLE

La typologie du camping-cariste est assez figée depuis quelques années. Pour faire simple, nous dirons que les amateurs de ce genre de véhicules de loisirs sont essentiellement des couples de retraités à coquet pouvoir d'achat, voyageant plutôt sans enfants (ou occasionnellement avec leurs petits-enfants). Ils parcourent en moyenne 12 à 15 000 km/an. Et ce, principalement en France, mais pas uniquement. Le turbo-diesel et le common-rail ont largement leur préférence.

En affinant l'analyse des statistiques, nous observons que la clientèle des camping-cars neufs en France est constituée principalement de (csp antérieurs inclus pour les retraités) :

  • couples (63 %)

  • cadres et professions libérales (21,8%), employés (15%), agents de maîtrise (14,1 %), ouvriers (12,4 %),'artisans et commerçants (10,1%) et enseignants (9,4%)

  • personnes disposant d'un revenu compris entre 27 500 euros et 52 000 euros

  • amis des animaux (plus de 60% des camping-caristes voyagent avec un animal domestique)

LIBERTE, EVASION ET DECOUVERTE GRÂCE AU CAMPING-CAR

En ce qui concerne l'usage fait du véhicule, les camping-caristes déclarent :

  • rouler au minimum une à deux fois par mois (80%) et à chaque période de congés 

  • fréquenter préférentiellement la France (92 %), avec une attirance toute particulière pour la Bretagne et la Cote d'Azur

  • être attirés par l'Espagne (42%) pour ceux qui passent les frontières

  • ne jamais entrer dans un terrain de camping (28%) ou rarement (une fois sur dix, pour 1/3 des sondés)

  • pratiquer la pêche, la randonnée pédestre ou cycliste, aimer les musées et les expositions, aller au restaurant et faire fonctionner le commerce local.

Les propriétaires de camping-car, aussi bien en France qu'à l'étranger, sont, pour les 2/3, environ, des seniors jouissant d'un pouvoir d'achat supérieur aux moyennes nationales.

La clientèle middle age (51 à 60 ans) est dominante aujourd'hui : 34 % des acheteurs de neuf en 2001.

LES GRANDES FAMILLES DE CAMPING-CARS

Quatre types de camping-cars se partagent les faveurs du public. Toutefois, dans la logique de ce qui précède, les véhicules plutôt « deux places » sont largement majoritaires.

Fourgon aménagé. 3,3% des ventes. Deux à quatre places. Comme on peut l'imaginer, il s'agit d'un utilitaire, généralement rehaussé d'origine (ou à toit télescopique), transformé en unités d'habitation. Son niveau de confort peut être exceptionnel. D'ailleurs, les amateurs de ce genre de camping-cars se recrutent de plus en plus souvent dans les rangs de camping-caristes d'expérience ayant compris que la compacité et la mobilité sont déterminants pour les voyages au long cours.

Capucine. 23,4% des immatriculations. Quatre à sept places.

Véhicule de type châssis-cabine sur lequel est déposée une cellule reconnaissable à la chambre coiffant le poste de pilotage (la « capucine »). Les camping-cars appartenant à ce groupe sont les préférés des couples avec enfants. Au reste, ils jouissent fréquemment de couchettes superposées fixes faisant les délices des juniors. C'est dans cette « famille » que l'on trouve les prix les plus attractifs.

Profilé. 56,4 % des transactions. 2+2 places. Moins haut que le précédent, car la cellule est bridée sur plancher-cabine, voire sur châssis spécial surbaissé. « Profilé », car dépourvu de capucine, tout simplement. Très typé « couple voyageant occasionnellement avec un enfant ». Face à une demande croissante pour ce type de camping-cars, tous les constructeurs sont présent sur ce segment, déployant des trésors d'imagination afin d'imposer leurs modèles. Prix assez élevés en « hauts de gamme », très forte concurrence en « premiers prix ».

Intégral. 15,8 % du marché. 2+2 places. La cellule, construite sur un châssis-nu, constitue une carrosserie intégrale. Principaux avantages : le poste de conduite est transformable en authentique et agréable lieu de vie à l'étape ; un généreux lit double est plaqué sous le pavillon, permettant, la nuit venue, de conserver opérationnels tous les autres secteurs du véhicule. Le top du camping-car (les modèles poids lourds appartiennent à cette catégorie). Tarifs … en conséquence.

Autres. 1,1 % des camping-cars sont soit des cellules amovibles sur pick-up 4x2 ou 4x4, soit des engins spéciaux non catalogués.

Quelle que soit la famille à laquelle il appartient, fourgons mis à part (pour lesquels il existe une grande diversité de niveaux de confort), un camping-car type mesure entre 6 m et 6,50 m, plus rarement 7 m. Il est toujours doté d'un salon/salle à manger, d'une cuisine étonnement bien équipée, d'une salle d'eau indépendante et, très souvent, d'au moins un lit double permanent (sachant que les coins repas sont convertibles en couchages si nécessaire). Les  modèles avec « garage » pour vélos ou cyclomoteurs sont fréquents. 

L'autonomie effective d'un camping-car standard est de l'ordre de 48 heures. Au-delà, les propriétaires doivent évacuer leurs effluents dans une station spécialisée (environ 2 400 bornes de services camping-car en France !) et reconstituer leur réserve d'eau fraîche. L'alimentation électrique reposant sur des batteries auxiliaires 12 Volts, il suffit de rouler pour recharger les accumulateurs ; toutefois, à l'étape, les panneaux solaires sont très appréciés (les générateurs thermiques 220 V sont peu répandus).

Contrairement à une idée reçue, les camping-cars modernes conviennent aux sorties hivernales, étant bien isolés et en mesure de garantir un excellent confort thermique (chauffages centraux à circulation d'air ou à liquide caloporteur, dont les chaudières fonctionnent la plupart du temps au gaz propane, insensible au gel). D'ailleurs, les camping-caristes sont souvent (20%) des adeptes de sports d'hiver.

Si les profilés dominent le marché du neuf (56,4%), les capucines sont leader en occasion (43,2%), talonnées, il est vrai par les profilés (31 %). Ce qui confirme la suprématie de ce type de camping-car.

Même s'il est admis que les poids-lourds grignotent du terrain, les camping-cars sont en très large majorité des « M1 » selon la réglementation européenne, c'est-à-dire des voitures particulières de moins de 3,5 tonnes de Poids total autorisé en charge (Ptac), que l'on peut conduire avec le permis le simple B « Tourisme ».

JUSQU'A 120 MENSUALITES POUR FINANCER L'ACHAT D'UN CAMPING-CAR

Toutes catégories confondues, le ticket d'entrée tourne aujourd'hui autour de 35 000 euros, avec des modèles d'appel à 30 000 euros. En matériel de qualité, les prix se situent dans la zone des 50/53 000 euros. Sachant que des camping-cars affichés à 150 000 euros trouvent preneurs …

Les budgets évoqués sont pour le moins importants. Et, pourrait-on penser, de nature à compromettre durablement les finances des couples camping-caristes. Sans doute est-ce vrai pour ceux qui adoptent une formule de crédit pouvant aller jusqu'à 120 mensualités. Mais nous observerons que 49 % des clients paient cash ! Ce qui confirme que la communauté camping-cariste dispose dans l'ensemble de solides revenus.

L'INDEPENDANCE COMME PRINCIPALE MOTIVATION D'ACHAT

Indépendance (75 % des personnes interrogées) et absence de contraintes comme les réservations (60%) sont les principales motivations d'achat d'un camping-car. D'une manière plus générale, l'important, aux yeux des usagers, est de pouvoir lever l'ancre quand l'envie leur en prend.

Réduction du temps de travail et retraites anticipées sont évidemment des facteurs favorables au développement du camping-car.

Liberté et indépendance sont les mots les plus communs du vocabulaire camping-cariste …

LES ACTEURS DU MARCHE EUROPEEN ET FRANçAIS

Quatre groupes internationaux trustent les ventes  en Europe (Hymer –Allemagne-, Trigano –France-, SEA –Italie-, Pilote –France-). En France, au total, une soixantaine de marques différentes se disputent les faveurs de la clientèle.

Les capacités de productions de ces entreprises vont de 200 unités par an pour les plus "artisanales" à 10 000 voire 12 000 pour les sociétés multi-marques. Un site de production d'ambition internationale peut transformer de 1 500 à 5 000 châssis par an.

Voici les principales marques intervenant sur le marché français :

Leaders

Challenger et Chausson (Trigano); capucines et profilés; entrées et milieux de gamme. Deux marques leader distribuant les mêmes camping-cars. Mercedes-Benz au catalogue.

Hymer (Hymer); capucines, profilés et intégraux; entrées et milieux de gamme, grand luxe, dont des poids-lourd. Le géant allemand, la référence. Mercedes-Benz au catalogue.

Pilote; capucines, profilés et intégraux; entrées et milieux de gamme. La grande marque française. Mercedes-Benz au catalogue.

Rapido (indépendant; France); capucines, profilés et intégraux; milieux et hauts de gamme. Très apprécié. Mercedes-Benz au catalogue.

Autostar (Trigano); capucines, profilés et intégraux; entrées, milieux et hauts de gamme de gamme.Très belle image de qualité. Mercedes-Benz au catalogue.

Bürstner (Hymer); capucines, profilés et intégraux; milieux de gamme. Solide réputation de sérieux.

C.I. et Roller-Team (Trigano); capucines et profilés; entrées et milieux de gamme. Deux marques généralistes distribuant les mêmes camping-cars Mercedes-Benz au catalogue.

Autres

Adria (indépendant; usine en Slovénie); capucines et profilés; entrées et milieux de gamme. Mercedes-Benz au catalogue.

Eriba (Hymer); profilés entrées de gamme et milieux de gamme.

Bavaria (Pilote); capucines, profilés et intégraux; entrées de gamme.

Frankia (Pilote); capucines, profilés et intégraux; entrées et milieux de gamme. Mercedes-Benz au catalogue.

Laïka (Hymer); capucines, profilés et intégraux; milieux et très hauts de gamme. Mercedes-Benz au catalogue.

Dethleffs (Hymer); capucines, profilés et intégraux; entrées et milieux de gamme.

Esterel (Rapido);  intégraux de luxe. Mercedes-Benz au catalogue.

LeVoyageur (Pilote); intégraux de luxe. Mercedes-Benz au catalogue.

Moncayo (indépendant; usine en Espagne); capucines et profilés; entrées et   milieux de gamme.

Knaus (indépendant; usine en Allemagne); capucines, profilés et intégraux; entrées et milieux de gamme.

Eura Mobil (indépendant; usine en Allemagne); profilés et intégraux; milieux et hauts de gamme. Mercedes-Benz au catalogue.

Mobilvetta Design (SEA); capucines, profilés et intégraux; entrées, milieux et hauts de gamme..

Elnagh (SEA); capucines et profilés; entrées et milieux de gamme.

Benimar (Trigano); capucines et profilés; entrées et milieux de gamme.

Miller (SEA); capucines et profilés ; entrées de gamme

McLouis (SEA); capucines et profilés; entrées de gamme. Mercedes-Benz au catalogue.

Joint (SEA); capucines et profilés et intégraux; entrées de gamme.

Fleurette (indépendant; France); profilés milieux de gamme.

Notin (indépendant; France); profilés et intégraux milieux et très hauts de gamme. Mercedes-Benz au catalogue.

Niesmann (indépendant; usine en Allemagne); capucines et intégraux très hauts de gamme. Mercedes-Benz au catalogue.

Les scores respectifs des marques sont tenus secrets par la profession.

COMMENT EST FABRIQUE UN CAMPING-CAR ?

Pour des raisons à la fois historiques (le camping-car est né dans des usines de caravanes) et techniques (recherche du moindre poids), les camping-cars sont peu ou prou tous construits de la même manière. Du moins, pour ce qui concerne les véhicules de moins de 3,5 tonnes de Ptac. 

En début de chaîne arrive un châssis ou un plancher-cabine (châssis nu dans le cas des intégraux) fourni par un constructeur automobile, par exemple Mercedes-Benz. Cette base est préparée selon sa destination, mais jamais franchement modifiée. Elle reçoit des rallonges de châssis le cas échéant et toute la câblerie/tuyauterie extérieure nécessaire au fonctionnement du camping-car. Un plancher, la plupart du temps en bois, est déposé sur la structure.

Les sous-ensembles de mobilier sont ensuite assemblés sur ce plancher. Tous les équipements de confort ainsi que les accessoires et les éléments de décoration sont mis en place à ce stade de la fabrication. Lorsque ces opérations sont achevées, cet étrange habitation dépourvue de "murs" est fermée à l'aide des parois latérales et du toit.

Les flancs sont fabriqués à part. Ce sont des "sandwiches" avec ou sans ossature interne, collés sous presse ou sous vide, enfermant une matière isolante entre un habillage intérieur (contre-plaqué décor) et une "peau" extérieure en aluminium prélaqué ou en polyester. Ces panneaux, relativement légers, sont montés sur le châssis, puis coiffés soit d'un autre "sandwich", soit d'une coque en polyester. Bas de caisse en aluminium ou en matériaux de synthèse, bulle de profilage en polyester, voire parements décoratifs en polyester, donnent la silhouette finale du camping-car.

Il convient de souligner que les usines s'orientent de plus en plus vers l'assemblage de sous-ensembles, éléments de carrosserie compris, sous-traités par une multitude de fournisseurs.Ce qui explique que, d'une marque à l'autre, un œil exercé reconnaît de nombreux composants communs. Cela est encore plus notable pour les équipements : réfrigérateurs, toilettes, chauffages, ouvertures, etc, dont les fournisseurs sont en situation de quasi monopole dans leur domaine.

La technique de construction évoquée ci-dessus est la plus commune, mais pas la seule. En très haut de gamme, on trouve des cellules monobloc tout polyester bâties sur ossature Duralinox et même, un cran au-dessus, des carrosseries autorportantes en sandwich d'aluminium et de mousse isolante, comparables à celles utilisées en transports frigorifiques.

MERCEDES-BENZ ET LE CAMPING-CAR

L'offre

Mercedes-Benz est présent dans l'univers du camping-car depuis 1977 où la marque à l'étoile a présenté au Salon IAA son modèle James Cook qui a fêté ses 25 ans en 2002 (à l'époque réalisé sur la base de l'utilitaire 207 D et aujourd'hui disponible sur base Sprinter CDI  à travers la filiale de DaimlerChrysler, le carrossier Westfalia). Les industriels aussi bien que le public ont immédiatement saisi la parfaite adéquation entre les offres Mercedes-Benz et les exigences de ces nouveaux touristes au long cours appelés –dès l'origine- camping-caristes. Exigences que l'on peut résumer en trois qualificatifs simples et percutants :

  • robustesse

  • fiabilité

  • endurance

EuroSprinter…

99% des immatriculations en France sont aujourd'hui réalisés avec l'EuroSprinter, dont le cadre et la cabine sont conçus pour augmenter la charge utile et réduire la consommation. Deux variantes sont proposées : châssis-cabine et châssis nu. Le châssis nu permet de réaliser des superstructures en version intégrale. Le châssis-cabine peut recevoir sur son cadre une cellule Camping-Car en version Capucine ou profilée. L'EuroSprinter Mercedes-Benz profite d'un faible diamètre de braquage (entre 11,20m et 14,30m selon l'empattement choisi), idéal pour ceux qui souhaitent s'aventurer dans les ruelles des cités méridionales. La vente du véhicule se fait directement au professionnel qui le carrosse, puis le vend au particulier à travers son propre réseau de concessionnaires Camping-Car

… et Viano Marco Polo !

Une vingtaine de Camping-Cars compacts Marco Polo, jusqu'ici réalisés sur base Vito et dès le mois d'octobre 2003 sur base Viano (lire plus bas), ont été immatriculés en 2002 en France et distribué par le réseau Mercedes-Benz Utilitaires légers, soit dans 132 points de vente.

Un réseau SAV très dense : 2 700 points Mercedes-Benz en Europe

Autre aspect très rassurant  pour les usagers, surtout les grands rouleurs :

la densité exceptionnelle du réseau Mercedes-Benz avec 2 700 points de service à travers l'Europe – dont certains ouverts 24h/24, comme les six succursales VI en France. Cette accessibilité ainsi que l'homogénéité du service proposé par la marque à l'étoile au-delà les frontières se révèle aujourd'hui et plus que jamais un critère d'achat important des camping-caristes.

Notons au passage que les intervalles de maintenance notamment sur le Sprinter CDI  sont récemment passées de 45 000 km à 60 000 km, celles des vidanges de 22 500 km à 30 000 km.

A ces critères objectifs, nous pouvons sans hésiter en ajouter un autre, plus subjectif, mais tout aussi déterminant, finalement :

le prestige de l'étoile, argument auquel les camping-caristes sont loin d'être insensibles.

Tout cela explique que les Mercedes-Benz, en châssis ou fourgon, ont toujours été associés à des camping-cars de haut de gamme, voire de grand luxe. Il en allait ainsi au milieu des années 70 ; il en va encore de même en 2003.

La pénétration, en France, de Mercedes Benz sur ce marché difficile du haut de gamme n'en est que plus remarquable : 10,5 % des immatriculations pour la saison 2002 (soit 1 682 Sprinter sur un marché général de 15 953 immatriculations ).

13% de part de marché sur le cœur de cible

Mieux : sur le segment des 3,3 à 3,5 tonnes, qui correspond sensiblement à celui des camping-cars de grand luxe et qui représente 77% du marché global, Mercedes Benz s'octroie 13 % de part de marché, avec 1 588 véhicules fournis aux constructeurs spécialisés.

L'avenir

Mercedes-Benz alimente les quatre "familles" de camping-cars : fourgons aménagés, cellules à capucine, profilés et intégraux. Son domaine de prédilection est - et demeurera -, dans chaque catégorie, celui des camping-cars de haut niveau.Mais l'avenir, tel qu'il a été ébauché avec les collections 2003, passera également par la conquête de la gamme inférieure. 

En effet, les carrossiers spécialisés dans le milieu de gamme (qui est le cœur du marché) ont compris qu'ils se devaient de proposer aussi des camping-cars un peu plus sophistiqués, positionnés juste en-dessous du haut de gamme classique. L'étoile Mercedes leur permet d'attirer une clientèle en phase de renouvellement, soucieuse d'évoluer en qualité, mais pas encore disposée à céder aux charmes dispendieux des super yachts routiers.

Dans un autre registre, l'arrivée, à l'automne, du nouveau Viano (successeur de la Classe V) relancera la carrière du célèbre camping-car Marco Polo. Ce véhicule aménagé passe-partout, qui place très haut la barre en termes d'ergonomie, de confort, de design intérieur et de polyvalence, est connu et apprécié dans le monde entier (y compris l'Amérique du nord). Il réunit tous les avantage du monospace et du camping-car. Rappelons ici qu'une des caractéristiques de la clientèle camping-cariste est d'être très sensible aux nouveautés et friande de nouveaux concepts et designs.

  • En France, Mercedes-Benz occupe désormais la 4e place sur le podium des porteurs transformés en camping-cars, derrière Fiat, Citroën  et Ford.

  • Mercedes-Benz a vu ses ventes progresser de 170 % sur le marché du camping-car français depuis 1998 !!!

  • Moteur 156 chevaux et possibilité de boîte robotisée (un quart des Camping-Cars immatriculés par la marque à l'étoile en France sont doté du Sprint-shift) sont les grands atouts de l'actuel Sprinter Mercedes-Benz selon les camping-caristes expérimentés.

Sources : Mercedes, Syndicat des véhicules de loisirs et CAMPING-CAR Magazine

PETIT CARNET d' ADRESSES

des principales marques camping-cars commercialisées en France

Adria

SOCANOR

Place de l'Eglise

76220 NEUF MARCHE

Tél. : 02.35.90.10.30

Fax : 02.32.89.93.32

 

Autostar

Z.I. du Launay

Saint Brandan

22800 QUINTIN

Tél. : 02.96.79.62.00

Fax : 02.96.74.09.37

 

Benimar

HEXAGONE

RN 113

30620 BERNIS

Tél. : 04.66.71.32.33

Fax : 04.66.71.00.10

 

Bavaria

Route du Demi-Bœuf

44310 LA LIMOUZIERE

Tél. : 02.40.32.16.12

Fax SAV : 02.40.05.85.90

 

Bürstner

Route des Quatre Vents

67160 WISSEMBOURG

Tél. : 03.88.54.81.47

Fax : 03.88.54.20.51

 

Challenger

1, avenue de Rochebonne

B.P. 64

07302 Tournon-sur-Rhône Cedex

Tél. : 04.75.07.55.00

Fax : 04.75.07.55.49

 

Chausson

Idem Challenger

 

CI        

Riviera France

15 route de Luneville

54300 MARINVILLER

Tél. : 03.83.42.91.50

Fax : 03.83.42.90.21/96.38

 

Dethleffs 

3 boulevard Foch

67600 SELESTAT

Tél. :03.88.82.88.11

Fax : 03.88.82.88.23

 

Elnagh 

HEXAGONE

RN 113

30620 BERNIS

Tél. : 04.66.71.32.33

Fax : 04.66.71.00.10

 

Eriba 

Hymermobil

BP 46

RN 66

68702 CERNAY CEDEX

Tél. : 03.89.75.64.87

 

Esterel

BP 38

Route de Rennes

53101 MAYENNE CEDEX

Tél. : 02.43.30.13.20

Fax : 02.43.30.10.71

 

Eura Mobil

Kreuznacher

Strasse 78

55576 SPRENDLINGEN

Tél. : 00 49 6701 203 50

Fax : 00 49 6701 203 26

 

Fleurette

Ets Jean Lucas

RN 148

9 route de Niort

85490 BENET

Tél. : 02.51.00.90.86

Fax : 02.51.87.31.95

 

Frankia 

Route du Demi-Bœuf

44310 LA LIMOUZIERE

Tél. : 02.40.32.16.12

Fax SAV : 02.40.05.85.90

 

Hymermobil 

BP 46

RN 66

68702 CERNAY CEDEX

Tél. : 03.89.75.64.87

Fax : 03.89.75.70.44

 

Joint

Vacances et Loisirs

Chemin de Magret

33700 MERIGNAC

Tél. : 05.56.34.32.12

Fax : 05.56.34.30.20

 

Knaus

Knaus France

BP 174 – Le Grand Longeron

17, rue Principale

89300 CHAMBLAY

Tél. : 03.86.92.13.33

Fax : 03.86.92.13.34

 

Laïka

Via Benvenutto Cellini

Tavarnelle Val di Pesa

50208 FLORENCE –Italie

Tél. : 00.39.558.058.243

Fax : 00.39.0558.058.500/540

 

Le Voyageur 

48, rue Victor Hugo

49460 MONTREUIL JUIGNE

Tél. : 02.41.42.33.42

Fax : 02.41.42.37.00

 

McLouis

ZA de Courtaboeuf

1, rue de Terre-Neuve-Bat C

91967 Les Ulis

Tél : 01.69.29.91.29.

Fax : 01.69.29.91.26

 

Miller   

HEXAGONE

RN 113

30620 BERNIS

Tél. : 04.66.71.32.33

Fax : 04.66.71.00.10

 

Mobilvetta Design

Idem Miller

 

Moncayo

Vacances et Loisirs

Chemin de Magret

33700 MERIGNAC

Tél. : 05.56.34.32.12

Fax : 05.56.34.30.20

 

Niesmann + Bischoff

Opale Evasion

Aéroport du Touquet

62520 Le touquet

Tél : 03.21.06.30.30.

Fax : 03.21.06.38.38.

 

Notin 

RN 82

42110 FEURS

Tel : 04.77.27.08.08

Fax : 04.77.26.43.17

 

Pilote

Route du Demi-Bœuf

44310 LA LIMOUZIERE

Tél. : 02.40.32.16.12

Fax SAV : 02.40.05.85.90

 

Rapido

Route de Bretagne

53100 MAYENNE

Tél. : 02.43.30.10.70

Fax : 02.43.30.10.71

 

Roller Team

Riviera France

15 route de Luneville

54300 MARINVILLER

Tél. : 03.83.42.91.50

Fax : 03.83.42.90.21/96.38