03
Février
2014
|
01:00
Asia/Baku

Mercedes-Benz Custom Tailored Trucks (CTT) et la manufacture de camions de Molsheim en Alsace

  • Un vaste éventail qui s'étend du tracteur lourd au véhicule spécialisé pour la production pétrolière

  • Des camions personnalisés de production propre dotés du célèbre label de qualité Mercedes-Benz

  • Des possibilités de transformation inédites pour des camions véritablement sur mesure

  • Fabrication des cabines : la haute technologie au service du porte-outils Unimog

  • Fabrication de pièces de grande série

  • Mercedes-Benz CTT : le plus grand pôle de transformation de camions à l'étoile au monde

Construire des camions véritablement sur mesure, telle est la vocation de Mercedes-Benz Custom Tailored Trucks (CTT). Basée dans les locaux de l'usine alsacienne de Molsheim et rattachée à la division Mercedes-Benz Special Trucks, cette activité n'est autre qu'une manufacture dédiée à la fabrication de véhicules hautement spécialisés. Le nouveau tracteur super lourd (SLT) est là un exemple en la matière, au même titre que les transformations individuelles impossibles à réaliser sur les chaînes de la production de série. Qu'il s'agisse d'exemplaires uniques ou de séries spéciales, CTT et l'usine de Molsheim relèvent tous les défis en misant sur le savoir-faire de leurs propres équipes d'ingénieurs. Mais ce n'est pas tout : les camions personnalisés réalisés par CTT et Molsheim à partir de véhicules Mercedes-Benz sont toujours des

solutions clés en main livrées avec une seule facture ! Elles sont contrôlées, réceptionnées et pourvues de toutes les garanties accordées par le constructeur, sans parler du suivi assuré par le réseau S.A.V. de la marque quel que soit le pays.

Un vaste éventail qui s'étend du tracteur lourd au véhicule spécialisé pour la production pétrolière

Aussi vaste et détaillé que soit le programme de l'équipe « A » Mercedes-Benz, qui s'étend de l'Atego à l'Actros, il n'est pas toujours possible de configurer dès la production de série rationalisée un véhicule suffisamment spécialisé pour répondre à un besoin de transport très spécifique. C'est là qu'intervient Mercedes-Benz CTT en proposant des solutions très spéciales à des clients aux attentes tout aussi spéciales.

Qu'il s'agisse de l'installation de doubles cabines pour des véhicules destinés aux services d'incendie, de réaliser un porteur long-courrier surbaissé avec essieu poussé relevable et pneus de petite taille pour le transport de voitures, de configurer un véhicule quatre essieux avec essieu arrière tridem, voire d'équiper des porteurs solo de cinq ou six essieux pour servir de base à des pompes à béton lourdes, toutes ces transformations opérées sur le nouveau tracteur super lourd Actros SLT ou sur l'Arocs SLT sont exécutées scrupuleusement selon le cahier des charges du client par Mercedes-Benz Custom Tailored Trucks et l'usine de Molsheim. Ainsi, sur la base des véhicules de série produits à l'usine de Wörth, le site de Molsheim fabrique des utilitaires quatre essieux d'une longueur d'empattement jusqu'à 7,2 mètres qui sont ensuite envoyés vers la Chine pour la production pétrolière ou vers la Nouvelle-Zélande pour le transport de moutons où, dotés de pneus spéciaux et d'un cadre spécifique, ils offrent même suffisamment d'espace pour accueillir un box à chien aménagé par un carrossier. Certains d'entre eux deviennent véhicule-école après avoir été équipés de sièges supplémentaires et d'un double pédalier. Il peut arriver que des Econic se transforment en tracteurs miniers pour être utilisés dans les profondeurs de la Terre. Bref, là où la spécialisation est de mise, Molsheim répond présent.

Des camions personnalisés de production propre dotés du célèbre label de qualité Mercedes-Benz

CTT dispose à Molsheim de son propre service de développement. Les solutions naissent aussi bien des demandes spécifiques des clients que de la créativité des ingénieurs, comme en témoigne le nouveau Mercedes-Benz SLT. Molsheim abrite une équipe de quelque 70 ingénieurs qui travaillent en étroite collaboration avec leurs collègues des services de développement centraux de Daimler Trucks basés à Stuttgart. Selon la devise « impossible n'est pas Molsheim », l'usine est aujourd'hui devenue un acteur incontournable pour réaliser des véhicules d'une variété inédite. Parallèlement, les ingénieurs de Molsheim sont également impliqués dans certains projets de développement de véhicules de série fabriqués à Wörth, en Allemagne.

L'avantage majeur de la formule réside dans le fait que toutes les transformations réalisées sont documentées au même titre que le véhicule de grande série, ce qui permet aux clients de faire entretenir et réparer leur véhicule dans n'importe quel atelier Mercedes-Benz à travers le monde. Tous leurs pièces et composants peuvent être commandés par la voie classique avec les références traditionnelles utilisées pour les véhicules de série.

Toutes les adaptations répondent aux critères de qualité définis par Mercedes-Benz et sont couvertes par la garantie constructeur. Chaque véhicule transformé par CTT est un camion Mercedes-Benz à part entière livré depuis Wörth avec une seule et unique facture après spécialisation. Cette dernière satisfait à toutes les exigences auxquelles doivent répondre les véhicules de série. Ceci vaut également pour les offres de leasing et de financement. La célèbre promesse de Mercedes-Benz Trucks, à savoir « Trucks you can trust », vaut autant pour les véhicules de CTT que pour les modèles non transformés, y compris les préparatifs nécessaires pour l'homologation sur les marchés-cibles.

Un camion à l'étoile sur cinq est transformé par CTT

Il n'est pas impérativement nécessaire que le camion soit un véhicule spécial hors norme aménagé à partir d'un modèle de série pour que les spécialistes de CTT interviennent. Il peut en effet arriver qu'ils soient amenés à déplacer seulement un réservoir ou à modifier la géométrie d'un cadre afin que celui-ci puisse recevoir la superstructure spéciale qui lui est destinée.

Un camion à l'étoile sur cinq passe entre les mains de CTT, le pourcentage restant stable depuis de nombreuses années. Cependant, les véhicules ne prennent pas systématiquement la route pour relier Molsheim depuis Wörth, même si les deux sites sont relativement proches l'un de l'autre. En effet, les opérateurs CTT disposent à Wörth d'ateliers séparés où ils peuvent réaliser des petits travaux de transformation. S'il s'avère que le modèle transformé peut générer une certaine demande, il arrive qu'à partir d'un certain volume, les adaptations soient exécutées directement sur la chaîne pour atteindre un niveau de souplesse et d'efficience maximum.

D'un point de vue organisationnel, CTT est rattaché à la division Mercedes-Benz Special Trucks de l'usine de Wörth où un millier d'employés produisent chaque année quelque 3 500 Econic, Unimog et Zetros.

Hier un site d'importation, aujourd'hui un atelier de production de véhicules spéciaux

Les transformations de plus grande ampleur sont toutefois réalisées à l'usine de Molsheim, située en Alsace, non loin de Strasbourg. Le site emploie quelque 600 employés affectés au développement, aux services commerciaux ou la production où ils modifient des véhicules, construisent et peignent les cabines du porte-outils Unimog ou fabriquent des pièces. Chaque année, près de 8 500 véhicules passent entre leurs mains.

Les activités du site de Molsheim sont très diversifiées. Depuis la création du site de préparation à l'importation des véhicules en France en 1967, l'usine continue d'adapter des véhicules pour le marché français. A ses débuts, le centre de Molsheim devait par exemple remplacer les phares blancs contre les phares jaunes alors prescrits par la loi. Aujourd'hui, les opérateurs CTT de l'usine de Molsheim adaptent notamment des bennes basculantes sur des châssis-cabine Sprinter et Fuso Canter pour le marché français. De même, ils se chargent du lettrage et de l'habillage intérieur des parois arrière des Sprinter et Citan commandés par des flottes françaises. Tous ces véhicules réunis représentent un volume de production annuel à quatre chiffres.

Toutefois, l'activité principale du site réside dans la transformation d'utilitaires. Outre un certain nombre de spécialités, les demandes portent principalement sur des modifications au niveau des trains de roulement et des cadres. Ainsi, depuis sa création en l'an 2000, CTT a monté près de 20 000 essieux, raccourci 5 000 km d'empattements et en a rallongé 18 000 km.

Des véhicules distribués à l'échelle mondiale, un interfaçage étroit avec les services centraux

Même si la majorité des véhicules sont destinés aux marchés de l'UE, la production est expédiée vers tous les pays du globe. Ainsi, au cours des années passées, CTT a livré vers le Brésil, la Chine et la Russie des volumes de véhicules à quatre chiffres. Même l'Australie et l'Indonésie figurent parmi les principaux marchés destinataires avec des volumes respectifs à trois chiffres.

L'atout majeur de CTT réside dans le fait que les solutions développées et réalisées à l'origine sur la base de demandes clients spécifiques deviennent accessibles à tous les clients de par le monde. On retrouve ainsi aujourd'hui des porteurs à essieu tridem développés initialement pour des transports lourds en Finlande parmi la flotte de véhicules de collecte des déchets de la ville de Munich. De même, des porteurs Arocs cinq essieux avec benne ou malaxeur à béton développés au départ pour la Suisse sont aujourd'hui adaptés également pour l'Allemagne ou les Pays-Bas où ils sont employés respectivement comme pompes à béton et comme porteurs-bennes.

Dans ce contexte, CTT mise sur son second atout décisif, à savoir une structure propre pour la distribution des véhicules, le conseil technique et la gestion des commandes. Travaillant en étroite collaboration avec le service marketing central de Mercedes-Benz Trucks basé à Stuttgart, cette structure sert d'interface avec les différents marchés, les services commerciaux locaux ainsi que les carrossiers et autres ateliers de transformation partenaires. L'usine de Molsheim est implantée sur un vaste site d'une surface de près de 500 000 m². La production est structurée en plusieurs unités consacrées à la transformation et l'assemblage d'utilitaires, à la fabrication de composants destinés principalement aux cabines du porte-outils Unimog et à la production de pièces.

Des possibilités de transformation inédites pour des camions véritablement sur mesure

Comme le suggère le terme « atelier », la production à l'usine de Molsheim a tous les traits d'une manufacture, une caractéristique qui est confirmée par le savoir-faire des opérateurs. Sur une surface couverte de 20 000 m², le site abrite plusieurs ateliers pour les transformations de véhicules, 65 postes et deux cabines de peinture. Les 220 collaborateurs du site sont majoritairement affectés à l'adaptation des camions.

Dans le nouvel atelier n° 11, par exemple, ils travaillent sur 10 postes aménagés de part et d'autre du couloir central qui, si le besoin devait se faire sentir, pourrait accueillir une petite chaîne de montage. Actuellement, l'atelier abrite pêle-mêle les modèles de véhicules les plus divers. A quelques mètres de là, les opérateurs s'affairent à l'assemblage d'une nouvelle cabine double pour l'Atego Nouvelle Génération, qui est destinée principalement aux services d'incendie. Cette activité témoigne de l'insertion parfaite de CTT dans le réseau de production international du constructeur à l'étoile : le châssis doté d'une cabine sans paroi arrière est préparé à Wörth, le module pour la cabine double à l'usine d'Aksaray en Turquie, le montage de la cabine double sur le châssis étant assuré à Molsheim.

Juste en face, des véhicules quatre essieux destinés à l'exportation pour la production pétrolière en Chine attendent d'être désossés pour pouvoir bénéficier d'une rallonge de cadre. Une fois les composants fixés sur le cadre retirés et les essieux arrière démontés, le cadre est tronçonné en son centre, avant que la rallonge soit soudée. Suite à la modification de l'empattement, les opérateurs doivent changer l'arbre de transmission, mais aussi tous les câblages et conduites, lorsqu'ils réassemblent le véhicule. La superstructure spéciale requérant beaucoup d'espace au niveau du cadre, les opérateurs déplacent également le réservoir de carburant pour le monter contre la paroi arrière de la cabine.

Compte tenu de l'ampleur et de la diversité des travaux à réaliser, les opérateurs bénéficient d'une formation extrêmement poussée, les cadences à l'atelier étant adaptées en conséquence. Malgré le caractère artisanal de ses activités, la division CTT utilise elle aussi le système de production de Daimler Trucks mis en place à l'échelle internationale. Ainsi, tous les véhicules transformés subissent les mêmes contrôles de qualité que ceux adoptés pour les modèles de série produits à l'usine de Wörth. De même, toutes les opérations exécutées sont enregistrées sur ordinateur par chaque employé responsable, de sorte à garantir la traçabilité totale de la genèse de chaque véhicule. Enfin, les véhicules transformés par CTT se doivent de répondre à toutes les normes en vigueur, à l'instar des cabines qui, avec ou sans découpes de toit, doivent satisfaire pleinement aux règlements européens les plus récents en matière de solidité.

Fabrication des cabines : la haute technologie au service du porte-outils Unimog

Il y a moins de deux ans, CTT a élargi et restructuré la production des cabines de haute technologie du porte-outils Unimog. Dans une cage dédiée, les pièces rapportées en matériau composite livrées par des fournisseurs tiers sont tout d'abord collées et vissées sur le cadre de la cabine en acier. A l'étape suivante, les opérateurs appliquent un apprêt avant de peindre la cabine. Chaque cabine passe ensuite dans un tunnel lumineux où, sous la lumière implacable des projecteurs, la qualité de la peinture est contrôlée jusque dans le moindre détail.

Répartie sur une surface de quelque 2 000 m², la production des cabines est orchestrée par une équipe de 30 collaborateurs qui produisent chaque année un millier d'unités. Lorsqu'elles quittent Molsheim, les cabines sont dirigées vers l'usine de Wörth où elles sont montées sur le châssis de l'Unimog.

Fabrication de pièces de grande série

En raison de son caractère artisanal, l'activité de production de l'usine de Molsheim s'apparente à celle d'une véritable manufacture, à l'exception de la fabrication de petites séries de pièces où l'on utilise un robot de soudure. Molsheim est utilisé à ce titre comme fournisseur interne dont la production est également destinée à l'usine de Wörth. Dans l'atelier, les pièces sont découpées au laser, pliées, soudées, poinçonnées, formées mais aussi anodisées et peintes par immersion dans un bain.

Le programme de l'unité de production compte quelque 5 000 références faisant appel à près de 500 outils d'emboutissage et 700 postes de soudage. Chaque année, les 90 collaborateurs de l'atelier traitent environ 1 500 t d'acier. Divisé en deux zones (production et entreposage), l'atelier couvre une surface de 9 000 m².

Un réseau de partenaires expérimentés pour les transformations les plus « exotiques »

Pour pouvoir garantir un maximum de souplesse en cas de forte demande, CTT dispose d'un réseau de partenaires expérimentés et triés sur le volet pour seconder l'usine de Molsheim au profil déjà très diversifié. Les véhicules produits par ces partenaires répondent aux mêmes exigences. En effet, chaque camion transformé se doit être un véritable Mercedes-Benz avec tous les avantages clients classiques, du financement à l'approvisionnement en pièces de rechange, en passant par la distribution et le S.A.V. selon une formule clés en mains. Ainsi, la remise des clés des véhicules modifiés dans le réseau de partenaires CTT s'effectue elle aussi systématiquement à l'usine de Wörth.

Mercedes-Benz CTT : le plus grand pôle de transformation de camions à l'étoile au monde

Il suffit de regarder les chiffres pour s'en convaincre. Depuis sa création en l'an 2000, l'entreprise dans l'entreprise qu'est CTT a transformé plus de 120 000 utilitaires et exécuté plus de 5 000 codes spéciaux pour l'adaptation de pièces et composants hors norme. Les véhicules issus des ateliers de CTT sont aujourd'hui présents dans plus de 140 pays. Bref, Mercedes-Benz CTT est aujourd'hui le tout premier pôle de transformation au monde pour les utilitaires à l'étoile.

Au cours des dernières années, le site de Molsheim n'a cessé de se développer, et notamment depuis 2008 où Mercedes-Benz y a investi plusieurs millions d'euros dans la construction du nouvel atelier n° 11, dans l'aménagement de nouveaux équipements de production, mais aussi dans l'implantation d'un nouvel entrepôt à rayonnages hauts, inauguré récemment, où, sur 14 lignes, plus de 4 000 références peuvent être stockées. Comme on peut le voir, le camion sur mesure n'a jamais eu autant de succès.

L'usine Mercedes-Benz de Molsheim : rétrospective en quelques dates

1967 : construction de l'usine par Royal-Elysées, alors importateur de véhicules     de la marque

1968 : importation d'utilitaires légers

1969 : importation de toutes les gammes d'utilitaires

1970 : création de Mercedes-Benz France

1978 : construction d'un hall de livraison

1982 : lancement de l'activité d'aménagement intérieur d'autobus/autocars

1984 : construction de l'atelier de soudage

1991 : débuts de l'activité de transformation de camions pour l'usine de Wörth

1993 : transfert des activités VP

2000 : création de Mercedes-Benz Custom Tailored Trucks

2000 : démarrage de la production des cabines du porte-outils Unimog

2002 : démarrage de l'activité de transformation du Fuso Canter

2008 : nouvel atelier de production n° 11

2009 : nouveau bâtiment pour les services de développement et commerciaux

2011 : construction d'un nouvel atelier de peinture et de nouveaux équipements de fabrication des cabines Unimog

2013 : construction d'un nouvel entrepôt à rayonnages hauts