02
Juillet
2012
|
02:00
Asia/Baku

Mercedes-Benz CLS Shooting Brake. Indépendance et séduction

Avec le nouveau CLS Shooting Brake, Mercedes-Benz démontre une nouvelle fois toute l'étendue de sa créativité conceptuelle et souligne ainsi son rôle de précurseur en matière de design : le nouveau CLS affiche les proportions d'un coupé tout en offrant des possibilités totalement inédites grâce à ses cinq portes et une ligne de toit qui s'étire jusqu'à l'arrière. L'idée d'un coupé quatre portes – brillamment mise en scène par le premier CLS en 2004 et depuis abondamment copiée, est réinterprétée de manière résolument novatrice. Avec à la clé une indépendance automobile et un pouvoir de séduction inégalés.

Dieter Zetsche, président du directoire : « Toute authentique voiture de légende touche aussi bien le cœur que la raison. Pour le client, la fonctionnalité d'un véhicule fait partie du programme imposé. Mais le pouvoir de fascination est une figure libre qui suscite son enthousiasme. Le CLS Shooting Brake allie ces deux caractéristiques sous une forme qu'aucun autre véhicule n'est en mesure d'offrir. »

Les proportions du CLS Shooting Brake sont surprenantes, mais dignes d'un coupé. Elles confèrent au véhicule sa silhouette de félin prêt à bondir : capot moteur effilé, design des vitres sans cadre étiré, ligne de toit dynamique plongeant vers l'arrière. Il faut y regarder à deux fois pour remarquer que le Shooting Brake dispose de cinq portes et d'une fonctionnalité accrue.

Doté d'une plastique de sportive hors du commun, ce modèle offre cinq places et un grand hayon. Il s'adresse à tous ceux qui souhaitent sortir du lot et afficher leur style, sans renoncer ni à la sportivité, ni au volume de chargement. Le Shooting Brake ajoute une touche d'éclat supplémentaire à la palette de véhicules de luxe novateurs signés Mercedes-Benz et peut, à l'instar du CLS Coupé, devenir la référence sur un nouveau segment de marché.

« Le CLS Shooting Brake perpétue la grande tradition de sportivité styléequi caractérise depuis toujours les modèles Mercedes et propulse ces icônes d'exception dans un futur toujours plus fascinant », déclare Gorden Wagener, chef du bureau de style Mercedes-Benz. « Il incarne l'évolution du langage plastique Mercedes-Benz qui s'appuie sur des principes esthétiques et avant-gardistes uniques ». A ce titre, le modèle s'inscrit dans l'impressionnante lignée de concepts véhicules inédits qui ont marqué leur époque : le SLK, par exemple, qui a créé en 1996 une nouvelle génération avec ses allures de roadster et son toit acier escamotable, la Classe M de 1998, premier SUV prestige, ou le premier coupé CLS quatre portes de 2004.

Innovation exclusive dans l'habitacle : le plancher de chargement en bois

L'habitacle du CLS de deuxième génération établit de nouvelles références en termes de design et de qualité, avec une élégance épurée, conjuguée à des détails novateurs et des finitions artisanales qui confinent à la perfection. Le Shooting Brake affiche la même ambition dans le coffre, tapissé d'une moquette haut de gamme, rehaussée de cuir cousu main au niveau des bas de glace en liaison avec une sellerie cuir. Des rails d'arrimage design en aluminium (option) ajoutent une ultime touche d'exclusivité.

Inattendu et unique sur ce segment dans l'industrie automobile, le plancher de chargement en bois designo souligne la qualité artisanale des finitions dans l'habitacle. Les incrustations en chêne fumé et les rails en aluminium créent un bel effet de contraste avec le merisier, grand classique des bois précieux. Ce matériau noble confère au compartiment de chargement l'élégance d'un pont de yacht, conjuguée à une technologie et une précision fascinantes. Parmi ses qualités figurent la souplesse et l'élasticité, doublées d'une densité et d'une texture à fibres fines exceptionnelles.

Le plancher en bois en merisier est réalisé à partir d'un assemblage manuel par collage croisé, puis compactage, de cinq couches de placages sélectionnés avec soin pour une solidité à toute épreuve. Les pièces brutes sont ajustées par fraisage à leur format précis à l'aide d'une machine CNC ; les surfaces sont ensuite polies et imprégnées pour souligner la beauté naturelle du bois. Des incrustations en chêne fumé foncé découpé au laser en fines lamelles de trois millimètres rehaussent l'élégance du plancher de chargement. La surface du bois est protégée par des baguettes en aluminium finition brossée, réalisées avec la plus grande minutie et dotées d'inserts caoutchouc antidérapants.

Le CLS établissait déjà de nouvelles références dans l'habitacle avec une multitude de possibilités de personnalisation. Cinq coloris intérieurs, cinq variantes d'inserts décoratifs et trois qualités de cuir sont également proposés pour le Shooting Brake. Le client a le choix entre trois boiseries exclusives en ronce de noyer marron brillant, frêne noir brillant et peuplier marron clair soyeux mat. L'habitacle affiche un design encore plus dynamique grâce à des inserts décoratifs en laque ou l'insert décoratif AMG en carbone/laque noire. Dernière nouveauté : l'équipement intérieur porcelaine qui confère aux deux modèles CLS une qualité perçue digne de la Classe S. Le CLS Shooting Brake fait honneur à son statut d'icône du design grâce à l'exécution novatrice de ses matériaux. Parmi ces détails innovants, il convient de citer l'alternance de surfaces métalliques d'aspect soyeux mat et brillant.

Un concept véhicule au format inédit : le Shooting Brake quatre portes

Pourquoi faire des compromis ? Même si l'utilité pratique du Shooting Brake n'a pas été un critère prépondérant lors de sa conception (longueur x largeur x hauteur : 4 956 x 1 881 x 1 413 mm), le nouveau modèle CLS a de nombreuses cordes à son arc. Avec un volume de 590 à 1 550 litres, le compartiment de chargement offre un espace généreux, malgré une ligne de toit basse et sportive, et un accès aisé grâce à un hayon arrière à ouverture automatique de série.

La suspension pneumatique arrière de série garantit une tenue de route constamment optimale. Les dossiers arrière peuvent être rabattus de série depuis le compartiment de chargement pour une flexibilité accrue. La rangée arrière peut accueillir trois passagers en tout confort, avec des sièges extérieurs individuels et un troisième siège central. Les trois appuie-tête arrière n'entravent quasiment pas la visibilité vers l'arrière et peuvent être rabattus depuis le siège conducteur par simple pression sur une touche. Un dispositif d'attelage est disponible en option.

Joachim Schmidt, membre de la direction de Mercedes-Benz Cars, Distribution & Marketing, conclut en ces termes : « Le nouveau CLS Shooting Brake est un concept véhicule au format inédit qui offre aux clients exigeants une nouvelle forme d'indépendance alliant fonctionnalité et esthétisme. »

Légèreté et fluidité : deux atouts au service de l'efficacité énergétique

Grâce à sa conception légère, le CLS Shooting Brake réussit brillamment à marier deux objectifs généralement contraires. Il affiche en effet une grande solidité malgré une nette réduction de son poids. Le Shooting Brake se distingue notamment par des portes tout aluminium sans cadre. Les portières sont constituées de tôles d'aluminium embouties pourvues de profilés extrudés. Résultat : leur poids a pu être réduit de 24 kg par rapport à des portes en acier conventionnelles. Outre le hayon, le capot moteur, les ailes avant, ainsi que différents éléments du châssis et les principales pièces du train de roulement et des moteurs ont également été réalisés en aluminium.

L'aérodynamisme contribue également de manière essentielle à l'efficience du Mercedes-Benz CLS Shooting Brake. Avec une surface frontale de 2,30 m² et un Cx de 0,29, son maître-couple est de 0,67 m².

Des moteurs puissants et efficients

Le CLS Shooting Brake est proposé avec quatre motorisations – deux versions diesel et deux variantes essence. Tous les moteurs sont associés de série à la boîte de vitesses automatique 7G-TRONIC PLUS, ainsi qu'à la fonction Stop/Start ECO. Par ailleurs, deux modèles sont disponibles avec la transmission intégrale : le CLS 350 CDI 4MATIC BlueEFFICIENCY et le CLS 500 4MATIC BlueEFFICIENCY.

Le modèle d'entrée de gamme est le CLS 250 CDI BlueEFFICIENCY délivrant 150 kW (204 ch). Sa consommation de carburant en cycle mixte de 5,3 litres aux 100 kilomètres est remarquable dans cette catégorie de puissance et correspond à des émissions de CO2 de 139 grammes au kilomètre. Les deux six cylindres CLS 350 CDI BlueEFFICIENCY de 195 kW (265 ch) et CLS 350 BlueEFFICIENCY de 225 kW (306 ch) complètent le programme. Le modèle de pointe est le CLS 500 BlueEFFICIENCY animé par un V8 développant 300 kW (408 ch).

Le programme de motorisations du CLS Shooting Brake en un coup d'œil :

 

Modèle

CLS 250 CDI

CLS 350 CDI

CLS 350 CDI 4MATIC

CLS 350

CLS 500

CLS 500 4MATIC

Nbre de cylindres/disposition

 

4 en ligne

V6

V6

V6

V8

V8

Cylindrée

[cm3]

2 143

2 987

2 987

3 498

4 633

4 633

Puissance nominale

[kW/ch] à [tr/min]

150/204 4 200

195/265 3 800

195/265 3 800

225/306 6 500

300/408 5 000

300/408 5 000

Couple nominal

[Nm] à [tr/min]

500 1 600 – 1 800

620 1 600 – 2 400

620 1 600 – 2 400

370 3 500 – 5 250

600 1 600 – 4 750

600 1 600 – 4 750

Consommation mixte

[l/100 km]

5,3

6,0

6,6

7,3

9,2

9,8

Emissions de CO2 (cycle mixte)

[g/km]

139

159

174

169

214

229

Accélération 0-100 km/h

[s]

7,8

6,6

6,7

6,7

5,3

5,3

Vitesse maxi

[km/h]

235

250

250

250

250

250

La direction assistée électromécanique de série EPS (Electric Power Steering) apporte également sa contribution au gain d'efficience. L'EPS permet de franchir une étape décisive dans la relation entre le conducteur, le véhicule et la route. Car les ingénieurs ont eu pour la première fois toute latitude de choisir et de programmer à leur guise de nombreux paramètres susceptibles d'influencer les sensations au volant. Ils ont ainsi défini des caractéristiques de braquage spécifiques à Mercedes-Benz. Outre les économies de carburant ainsi réalisées, les mesures mises en œuvre ont permis d'accroître de manière essentielle la maniabilité du véhicule et son agilité. La direction assistée électromécanique a également permis d'intégrer une nouvelle innovation : l'Aide au Parking Active (de série). Le CLS Shooting Brake peut non seulement détecter les places de parking, mais aussi se garer automatiquement.

En exclusivité mondiale : les projecteurs LED hautes performances dynamiques

Le CLS a été la première voiture au monde à pouvoir être équipée sur demande de projecteurs LED hautes performances dynamiques. Ceux-ci allient la capacité des diodes LED à générer une lumière proche de celle du jour à la performance, la fonctionnalité et l'efficacité énergétique des projecteurs bi-xénon de dernière génération. 95 % des clients ont opté pour cet éclairage sur le CLS Coupé. Le CLS Shooting Brake est le deuxième véhicule à l'échelle mondiale à proposer bien entendu aussi ce nouveau système d'éclairage en option. Ce dernier combine ainsi pour la première fois l'Intelligent Light System, déjà proposé sur les modèles Mercedes dotés de projecteurs bi-xénon, à un éclairage par diodes LED. Dotés de 71 diodes, les nouveaux blocs optiques au regard séduisant soulignent le caractère exclusif du CLS. Les ingénieurs éclairage Mercedes-Benz ont également réussi à exploiter la technologie LED pour l'assistant de feux de route afin de créer des conditions d'éclairage absolument inédites par conduite de nuit.

Contrairement aux premiers véhicules dotés de feux de croisement à diodes LED, le nouveau CLS ne fait aucun compromis en matière de fonctionnalité et de performances du système d'éclairage. Autre argument en faveur du système à lampes LED : la durée de vie moyenne des diodes qui, avec quelque 10 000 heures, est cinq fois supérieure à celle d'une ampoule au xénon. De plus, les feux de croisement à diodes LED génèrent une lumière dont la tonalité est extrêmement proche de celle du jour. L'œil humain s'adapte particulièrement bien à la lumière LED, d'où une sensation de plus grande clarté lors des trajets nocturnes. Des expériences ont montré que plus la tonalité de la lumière artificielle se rapproche de celle de la lumière du jour, moins l'œil humain se fatigue. Avec 5 550 kelvins (K), la température de couleur de la lumière LED est plus proche de celle de la lumière du jour (6 500 K) que dans le cas des ampoules au xénon (4 200 K).

Plus d'une douzaine de systèmes d'aide à la conduite contribuent à éviter les accidents de la circulation et minimiser la gravité des collisions. Les avertisseurs d'angle mort et de franchissement de ligne actifs sont disponibles dans le Pack d'assistance à la conduite Plus en liaison avec DISTRONIC PLUS, BAS PLUS et le frein PRE-SAFE®. Les deux assistants peuvent non seulement détecter un changement de voie inopiné ou un véhicule dans l'angle mort, mais aussi rectifier la trajectoire du véhicule par une intervention de freinage en douceur lorsque le conducteur ignore les avertissements visuels ou sensoriels.

Retour sur l'origine du nom Shooting Brake

« Brake » (ou « Break ») est la dénomination anglaise des voitures utilisées autrefois pour le dressage des chevaux. Celles-ci servaient à briser (to break) la résistance des chevaux sauvages et freiner (to brake) leurs élans afin de les utiliser comme chevaux de labeur. Comme les véhicules pouvaient être légèrement endommagés, ils n'étaient jamais employés à d'autres fins. Les breaks/brakes étaient tout au plus équipés de superstructures légères interchangeables qui permettaient notamment de transporter l'équipement nécessaire pour la chasse. Ce type de véhicules mis à contribution pour les séances de tirs (shooting) a été baptisé « Shooting Brake » (ou « Shooting Break »). Dans les années 60 et 70, certains Shooting Brakes motorisés sont devenus populaires en Grande-Bretagne – des sportives à deux portes qui alliaient le luxe et le style d'un coupé à un volume de chargement accru et un hayon grand format.