12
Octobre
2011
|
02:00
Asia/Baku

Mercedes-Benz au Salon de Lyon 2011

À l'occasion du 15e Salon de l'Automobile de Lyon, qui se tient du 8 au 16 octobre à Eurexpo (Hall N°10), Mercedes-Benz affirme son positionnement stratégique et sa volonté de conquête en Rhône-Alpes qui est, pour la marque à l'étoile, une des plus importantes régions en termes d'immatriculations. En présentant sur sonstand de plus de 1200 m2 plus d'une dizaine de modèles, dont quatre premières françaises dans la foulée du Salon de Francfort, Mercedes-Benz y affirme avec force sa stratégie : « la fascination alliée à la mobilité durable ».

SLS AMG roadster : au summum du style et de la performance

Le premier modèle phare présenté par Mercedes-Benz à Lyon est le SLS AMG roadster, version découvrable du fameux coupé SLS AMG à portes papillon, qui avait été dévoilé en première française ici même, en octobre 2009. Quelques jours seulement après sa présentation en première mondiale au salon de Francfort, ce nouveau roadster Mercedes s'inscrit dans la tradition de la 300 SL cabriolet présentée en 1957 tout en incarnant le summum de la haute technologie. L'association d'une carrosserie brute en aluminium, d'un moteur central avant V8 AMG de 6,3 litres d'une puissance maximale de 420 kW (571 ch) pour un couple de 650 Nm, d'une boîte de vitesses à double embrayage et sept rapports en configuration transaxle et d'un châssis sport avec essieux à doubles triangles en aluminium fait battre le cœur des passionnés de voitures sportives tout en assurant une excellente dynamique de marche pour un plaisir de conduite roadster inchangé.

La capote en tissu triple épaisseur présente une structure légère en magnésium, acier et aluminium. Elle contribue largement au positionnement bas du centre de gravité du véhicule et dispose d'une lunette arrière injectée sans couture en verre de sécurité trempé dégivrant. La transition affleurante et sans interstice entre l'extérieur de la capote et la lunette arrière minimise les bruits aérodynamiques. Une goulotte élastique a été placée, sur toute sa largeur, sous la capote afin de récolter les eaux de pluie et de les évacuer vers le soubassement par deux ouvertures de chaque côté. Le roadster propose un volume de coffre de 173 litres, capote ouverte comme fermée, et reste ainsi au niveau du SLS AMG Coupé (176 litres).Le nec plus ultra : elle s'ouvre et se referme en seulement onze secondes et peut être commandée pendant la marche jusqu'à 50 km/h.

Outre le confort extrême réservé aux occupants, la dynamique de marche extraordinaire contribue, bien évidemment, aussi au plaisir de conduire le nouveau SLS AMG Roadster. C'est notamment le concept de carrosserie innovant qui en est à l'origine : le châssis et la carrosserie sont en aluminium, une structure qui allie une conception légère intelligente et une résistance élevée. Avec un poids à vide de 1 660 kg, le roadster ne dépasse le coupé que de 40 kg, d'où un rapport poids/puissance remarquable de 2,9 kg par ch.

Plein de vigueur, le « cœur » du SLS AMG roadster est le même que celui du coupé à portes papillon. Ce V8 de 6,3 litres, qui développe 420 kW (571 ch) à 6 800 tr/min, fait du SLS roadster l'une des voitures de sport les plus puissantes de son segment. Son rapport poids/puissance s'élève à 2,9 kg/ch. Le moteur atmosphérique délivre son couple maxi de 650 Nm à 4 750 tr/min. Le SLS AMG roadster accélère de 0 à 100 km/h en 3,8 secondes et atteint une vitesse maxi de 317 km/h (bridage électronique) ; ses performances sont ainsi similaires à celles du modèle à portes papillons. Malgré son caractère sportif sans concession, le SLS AMG atteint des objectifs ambitieux en matière de consommation de carburant. Il consomme 13,2 litres aux 100 kilomètres (nouveau cycle mixte européen), ce qui correspond à des émissions de CO2 de 308 g par kilomètre. Ce modèle bénéficie de mesures renforçant l'efficacité telles qu'un revêtement des parois des cylindres LDS optimisé pour le frottement, une alimentation en huile régulée en fonction de la courbe caractéristique et une gestion intelligente de l'alternateur.

Le SLS AMG raodtser est disponible en concession dès le mois d'octobre.

Nouvelle Classe B : une nouvelle définition du monospace compact

À son style moderne, cette Classe B propose des dimensions nouvelles. Plus longue (4 359 mm contre 4 273) et plus large (1 786 mm contre 1 777) que celle qu'elle remplace, elle est en revanche plus basse (1 557 mm contre 1 607) et plus

habitable (coffre de 488 litres, longueur aux jambes arrière de 976 mm, plus que dans une Classe S). L'habitacle propose aussi une qualité de finition et des équipements que la précédente génération ne connaissait pas. Comme le système optionnel EASY VARIO PLUS permettant d'optimiser le volume utile (coffre de 666 litres) ou le choix proposé de quatre styles intérieur (Chrome, Sports, Exclusive, Night). La Classe B, fidèle à la traction avant, s'équipe de nouveaux moteurs 4 cylindres turbo à injection directe, en essence comme en diesel. Le M 270 essence, d'une cylindrée de 1,6 litre, est proposé en deux puissances, 90 kW/122 ch et 200 Nm sur la B180, 115 kW/156 ch et 250 Nm sur la B200. C'est le connu OM 651 qui officie sur les Classe B gazole mais dans une exécution d'une cylindrée de 1,8 litre avec 80 kW/109 ch et 250 Nm pour la B180 CDI et 100 kW/136 ch et 300 Nm pour la B 200 CDI. À noter, l'option boîte double embrayage sept rapports baptisée 7G-DCT et, de série, le radar anticollision COLLISION PERVENTION ASSIST.

Disponibble en novembre, la nouvelle Classe B débutera à 25 900 €, pour une version B 180 BlueEFFICIENCY (1.6 turbo essence de 90 kW/122 ch). Le coeur de gamme, la Classe B 180 CDI BE (80 kW/109 ch), est quant à elle affichée à 27 400 €, soit à équipement comparé 8 % moins cher que la génération précédente. Première de cordée, la ligne Classic est déjà fort généreuse, avec par exemple de série l'Audio 20 CD avec connexion Bluetooth, le système anti-endormissement

ATTENTION ASSIST, le radar anticollision COLLISION PREVENTION ASSIST et la climatisation. La ligne Design y ajoute – entre autres - le régulateur de vitesse, les jantes alliage 16 pouces et la caméra de recul. La Classe B Sport joue pour sa part la carte du dynamisme : jantes 17 pouces, projecteurs bi-xénon avec feux de jour à LED, inserts argentés, sellerie tissus/ similicuir ARTICO, etc. Enfin, la ligne Fascination a – quasiment – tout prévu. Jantes 18 pouces, aide au parking, toit ouvrant panoramique sont en effet de série, tout comme la Navigation Becker MAP PILOT ou encore les sièges chauffants en cuir. La nouvelle Classe B sera disponible en concession le 19 novembre, l'optionnelle boîte double embrayage sept rapports 7G-DCT étant disponible au premier trimestre 2012.

La nouvelle Classe B sera disponible en concession en novembre.

 

Nouvelle Classe M : summum de l'efficience et de la culture automobile

Avec sa calandre généreuse et son troisième montant inversé, la Classe M « 3 » Reprend l'ADN qui a fait le succès de ses prédécesseurs, tout en affichant une ligne des plus modernes et un Cx de 0,32, le meilleur de son segment. Adepte du label BluEFFICIENCY, elle affiche une consommation en baisse de 25 % en moyenne. Ainsi, la Classe M 250 BlueTEC 4MATIC dotée du 4 cylindres diesel OM 651 (150 kW/204 ch) se contente de 6 l/100 km, pour des rejets de CO2 de seulement 158 g/km. Le catalogue prévoit en outre deux versions V6 : la Classe M 350 BlueTEC (190 kW/258 ch), avec son système de dépollution SCR avec AdBlue, et la Classe M 350 BE essence (225 kW/ 306 ch). Toutes sont dotées du Start/Stop ECO associé à la boite de vitesses 7G TRONIC PLUS. Mais la Classe M peut aussi sortir des sentiers battus : le Pack ON&OFFROAD, optionnel, prévoit six modes de conduite et permet, via la suspension AIRMATIC, de porter la garde au sol à 285 mm et de passer des gués de 600 mm. Le dernier SUV étoilé accueille aussi les

derniers équipements télématiques – dont le COMMAND Online optionnel – et les systèmes d'aide à la conduite introduits sur les gammes les plus récentes. La nouvelle Classe M sera lancée dans le réseau le 19 novembre prochain.

Concept A-CLASS : première ébauche d'une nouvelle génération de compacte

Capot allongé, silhouette abaissée et ligne de toit tendue : les proportions du Concept A-CLASS, dévoilé pour la première fois en France, créent une allure sportive s'inspirant des concepts cars précédents F700 et F800 et indiquant le style futur de Mercedes-Benz. L'intérieur inspiré de l'aviation intègre pour sa part de nouvelles matières ainsi qu'un smartphone. Comme pour sa robe, ce concept car qui préfigure une nouvelle Mercedes-Benz compacte dopte pour son habitacle des lignes épurées jouant allègrement avec les surfaces. Il innove aussi techniquement, avec un 4 cylindres à injection directe d'essence suralimenté de 155 kW (210 ch) installé transversalement et une nouvelle boîte double embrayage à 7 vitesses. Autre nouveauté, un radar anticollision avec freinage assisté adaptatif diminue le risque de collisions arrière.

Un stand Mercedes-Benz particulièrement riche

En plus des quatre premières françaises, le stand de la marque à l'étoile accueillera les véhicules suivants :

  • Classe SLK 200 BlueEFFICIENCY

  • Classe C Break 180 CDI BlueEFFICIENCY

  • Classe E 220 CDI BlueEFFICIENCY

  • Classe E Coué 350 CDI BlueEFFICIENCY

  • Classe GLK 220 CDI BlueEFFICIENCY 4MATIC

  • Classe C Coupé 63 AMG

  • Classe CLS 63 AMG