11
Mars
2021
|
19:00
Asia/Baku

Mercedes-Benz : les indispensables Arocs lyonnais

Sans les incontournables toupies de RCS, point de tour à Lyon !

Résumé
  • Chantier géant à Lyon : RCS en renfort
  • RCS, entreprise et réussite lyonnaises
  • Arocs 3240 : la toupie idéale ?

Lyon/Montigny-le-Bretonneux – Construire un bâtiment, qui plus est en centre-ville, demande temps, méthode et matériel. La future tour To-Lyon, réalisée par Vinci Immobilier et devant être inaugurée en 2022 dans la capitale des Gaules au pied de la gare de la Part-Dieu, ne déroge aucunement à cette règle. Avant que la dernière touche à ce bâtiment de 170 mètres de haut ne soit réalisée, une bonne base est nécessaire et indispensable… C’est là que les Mercedes de RCS et Delta Pompage sont entrés en jeu sur ce chantier géré par Vinci Construction France. Surtout début février dernier où une bonne partie du radier - épais d’environ 2 mètres - devait être coulé en une seule fois ! Les chiffres donnent le vertige : 1 700 m3 de béton en une seule journée, soit 227 camions d’environ 8 m3 chacun, tous remplis d’un béton « tenant » 2 heures. Une noria réglée comme du papier à musique de Mercedes-Benz Arocs aux couleurs bleues de RCS s’est donc relayée dès 5 H 00 du matin pour nourrir en continu les 3 pompes à béton présentes (plus une de secours au cas où), sur châssis Arocs 3546 et 4451 de l’entreprise Delta Pompage, chacune envoyant le béton vers ces fondations à travers des tuyaux adaptés longs de 42 mètres. Un chantier peu courant finalement ! Noria très bien réglée puisque cette journée intense s’est, finalement, terminée 3 heures plus tôt que prévu, grâce au soutien d’autres entreprises de transport de béton locales.

Entreprise et réussite lyonnaises

RCS est née en 2000, suite familiale de l’entreprise Revel-Crozat créée en 1974 par le père et beau-père des actuels dirigeants, Jacques Revel-Crozat et Jean-Philippe Sarzinski. Une belle entreprise dont le parc était déjà fort, à l’aube du 21è siècle, de 45 camions, et installée à Solaize-sur-Sanne (Isère) à deux pas de Lyon. Aujourd’hui, RCS, affrétée sur ce chantier par Delta Pompage filiale de Vicat Béton (le fournisseur de béton du chantier), compte aujourd’hui 139 camions, œuvrant sur la grande région lyonnaise, « entre Valence et Villefranche » comme le précise Jean-Philippe Sarzinski. Un parc 100 % Mercedes-Benz à… une exception près ! Dans le détail, RCS dispose de 84 malaxeurs Arocs & Actros 8x4, de 36 Arocs & Actros attelés à des semi-bennes et 19 Arocs & Actros gréés en pompe à béton avec ou sans toupie. Clin d’œil : le dernier camion entré dans le parc porte le numéro 325, le n°1 étant le premier camion de l’entreprise en 1974 !

Arocs 3240 : la toupie idéale ?

Elément phare du parc de RCS, l’Arocs 3240 8x4 malaxeur. Un produit taillé pour ce métier avec un châssis léger et une toupie signée ici du carrossier allemand Schwing Stetter. Un camion idéal pour le métier, équipé d’un 6 cylindres en ligne de 10,7 litres type OM 470 développant 290 kW/400 chevaux. Surtout, ce camion répond en tous points à la norme Euro VI, permettant une consommation très raisonnable et donc des émissions nocives très maitrisées.

Avec son Arocs, Mercedes-Benz dispose d’un camion parfaitement adapté aux nombreux métiers du BTP. Un châssis adapté, un poids contenu pour une charge utile maximum et une technologie de pointe sont les principaux atouts de cette gamme dédiée. A noter que, comme le reste de la gamme, l’Arocs peut être commandé avec le système de gestion FleetBoard ou le programme Mercedes-Benz Uptime qui prévient des éventuels soucis mécaniques. L’Arocs est doté depuis 2 ans de MirrorCam, des caméras qui remplacent les traditionnels rétroviseurs extérieurs, dont sont évidemment équipées les dernières unités rentrées dans le parc de RCS.