25
Septembre
2020
|
13:00
Asia/Baku

L’usine Mercedes-Benz de Wörth lancera la production en série de l’eActros en 2021

Résumé
  • Production du Mercedes-Benz eActros à Wörth
  • Les véhicules à propulsion électrique seront intégrés de manière flexible dans le système de production existant
  • Une nouvelle série de tâche générée dans le processus de fabrication
  • L’eActros : camion lourd localement neutre en CO2 pour un transport durable
  • Neutre en CO2 à partir de 2022 : l’ensemble de l’usine de Wörth passe à la production verte

Stuttgart/Wörth am Rhein - “Now & Next” est le thème choisi par Mercedes-Benz Trucks pour dévoiler ses nouveautés dans l’usine de Wörth et donner un aperçu de l’avenir de la mobilité durable. Parmi les nouveaux produits exposés, figure un prototype d’eActros électrique à batteries pour le transport lourd de marchandises ; il est proche du véhicule de série et donne une impression tangible du futur modèle. La production en série débutera en 2021 dans l’usine de Wörth – aux côtés des chaînes existantes pour les camions à moteurs à combustion. L’eEconic, conçu spécifiquement pour un usage urbain et municipal, est conçu sur la base du Mercedes-Benz eActros et il est prévu que sa production en série débute en 2022.

Matthias Jurytko, patron de la production de l’usine Mercedes-Benz de Wörth explique : “Je suis ravi que nous construisions la première génération de Mercedes-Benz eActros ici à Wörth. Le début de la production en série prévu l’an prochain est une étape importante pour l’usine et la région. Nous élargissons le portfolio de l’usine de Wörth tout en faisant un pas positif en direction d’un transport neutre en CO2.” L’électromobilité ouvrira également de nouvelles perspectives aux employés dans le processus de production puisque de nouvelle tâches et de nouvelles fonctions vont en découler ». Matthias Jurytko ajoute : “Sur le site, les préparatifs battent leur plain pour que la production soit prête à répondre aux exigences de ces chaînes cinématiques électriques. Par exemple, nous formons actuellement nos futurs spécialistes dans le domaine des systèmes à haute tension – un domaine d’expertise fondamental pour l’assemblage de batteries automobiles et la construction de camions électriques.”

La décision en faveur du site s’accompagne également du soutien total du comité d’entreprise. Thomas Zwick, son responsable à Wörth, explique : “En ces temps particuliers, avoir été choisis pour construire la première série d’eActros à Wörth envoie un signal très positif et important. C’est une chose pour laquelle nous nous sommes battus et je suis fier que l’on nous confie ici la construction de nos produits du futur. Cela signifie que nous pouvons garantir de l’emploi à l’usine et, avec le personnel, nous pouvons prendre le chemin qui nous attend : à savoir la transition d’une industrie entière vers de nouveaux systèmes de propulsion, vers plus de flexibilité et de connectivité.”

Production de camion flexible : modèles conventionnels et électriques sur la même ligne autant que faire se peut

Les modèles de camions à propulsion électrique sont prévus pour être assemblés à côté des camions à propulsion conventionnelle dans le cadre d’un processus de fabrication souple. La construction de différents types de véhicules devrait être en principe intégrée autant que possible, la structure de base du véhicule étant construite sur une même ligne, qu’il soit équipé d’un moteur à combustion ou d’un système de propulsion électrique. Certaines modifications dans le processus seront nécessaires pour s’adapter aux différents types de véhicules. L’installation de divers éléments non traditionnels se fera dans le cadre d’un processus distinct, tout comme l’assemblage de la chaîne cinématique électrique de l’eActros : le centre de ce processus de production se trouvera dans le hall 75 de l’usine de Wörth. Depuis environ un an, des travaux sont en cours pour convertir le bâtiment et l’adapter à cette nouvelle production. Cela comprend la mise en place d’une nouvelle chaîne de montage sur laquelle se déroulera l’installation de toute l’architecture électrique de l’eActros, en particulier les composants haute tension. Par la suite, les véhicules réintégreront le processus de fabrication normal pour les opérations de finition et d’inspection finale.

L’eActros produit en série : une performance exceptionnelle

Lors de l’édition 2016 de l’IAA, Mercedes-Benz Trucks fut le premier constructeur de camions au monde à dévoiler un prototype de camion électrique lourd. Au début de l’année 2018, le Mercedes-Benz eActros a été entièrement revu et, depuis l’automne 2018, il est en essais intensifs aux mains de clients. Ces camions d’essais ont été construits en combinant les efforts des sites de Wörth, Mannheim et Stuttgart.

Les résultats de ces tests effectués par des clients sont directement pris en compte dans le développement ultérieur du prototype afin d’aboutir à la production en série du véhicule. Jusqu’à présent, ils ont montré que l’eActros entièrement alimenté par batteries est le véhicule idéal pour organiser une distribution durable en poids lourd. Lorsqu’il est utilisé dans le trafic urbain, sur les autoroutes ou ailleurs, il n’est en rien inférieur à un camion diesel classique en matière de disponibilité et de puissance. L’autonomie du prototype, environ 200 kilomètres, s’est révélée parfaitement réaliste – indépendamment de la charge, du trajet ou de la topographie. Les chauffeurs sont visiblement impressionnés par la disponibilité continue du couple à toutes les vitesses. Ils disent aussi apprécier sa conduite souple et fluide. De plus, si le camion est conduit avec clairvoyance, de l’énergie électrique peut être récupérée au freinage.

L’eActros de série sera significativement supérieur au prototype actuel dans nombre de domaines comme l’autonomie, la motorisation et la sécurité. En ce qui concerne la charge utile, les eActros de série seront similaires à ce que propose les Actros conventionnels. A sa commercialisation, l’eActros sera disponible en versions à 2 et 3 essieux. Daimler Trucks intégrera ce véhicule dans un écosystème complet qui comprendra également des services de conseil en matière de mobilité électrique. Il s’agit notamment de l’analyse des itinéraires, de la recherche d’éventuelles subventions, du soutien à l’intégration de la flotte opérationnelle et de la formulation de solutions appropriées pour la tarification des infrastructures.

Investir dans le futur : l’Econic sera aussi électrifié

Dès 2022, le Mercedes-Benz eEconic électrique à batteries sera aussi mis en production dans l’usine de Wörth, en sus de l’eActros. Il s’agit d’une nouvelle étape pour Daimler Trucks sur la voie de l’électrification des camions. L’eActros offrira sa base technique à l’eEconic. Ces deux véhicules bénéficieront aussi de la stratégie de plateforme globale de Daimler Trucks & Buses. De cette manière, la production en série de modèles électriques peut être étendue sans problème. Avec son ergonomie et ses atouts sécuritaires, l’eEconic est le compagnon idéal pour la collecte de déchets ou pour les municipalités, surtout dans le trafic urbain. Une utilisation qui se prête parfaitement aux véhicules électriques à batteries en raison de trajets courts et strictement programmés d’environ 100 kilomètres avec de nombreux stop & go.

Daimler Trucks fait constamment avancer la transformation de son modèle d’entreprise vers un avenir localement neutre en CO2. Des investissements en ce domaine sont prévus dans le futur dans le réseau de production de Mercedes-Benz Trucks. L’accent sera mis sur l’infrastructure et dans l’achat de nouvelles machines et installations techniques à usage spécifique.

La production à Wörth sera aussi neutre en CO2

En sus, Daimler Trucks & Buses ouvre la voie à une production ”verte” en Allemagne et en Europe : il est prévu que toutes les usines allemandes et européennes soient alimentées par des énergies neutres en CO₂ en 2022. Les autres sites suivront. De façon concrète, cela signifie que l’énergie achetée par les usines de camions et de bus existantes ne sera que de sources renouvelables. L’usine de Wörth passera elle aussi progressivement à une production verte et contribuera ainsi à la décarbonisation de Daiimler Trucks.

A propos de l’usine Mercedes-Benz de Wörth

La plus grande usine de camions de Mercedes-Benz Trucks a été construite en 1963 à Wörth-am-Rhein : y sont construits les Mercedes-Benz Arocs et Atego ainsi que l’Actros, le camion lourd le plus célèbre et le plus produit de la planète depuis plus de 20 ans. Les camions spéciaux Mercedes-Benz Econic, Unimog et Zetros sont aussi produits sur ce site. Plus de 470 camions, assemblés selon les désirs et les besoins des clients, quittent chaque jour les chaînes de l’usine. Des clients de plus de 150 pays soulignent la “quality made in Wörth”. Ces installations sur les bords du Rhin sont considérées comme le centre de compétence du network d’usines de productions de Mercedes-Benz Trucks. L’usine Mercedes-Benz de Wörth a aussi 50 années d’expérience en matière de CKD (Completely Knocked Down), livrant des véhicules en kit dans de nombreuses contrées de la planète à fins d’assemblage final – plus de 750 000 kits ont ainsi bété produits jusqu’à aujourd’hui. Avec plus de 10 300 employées, l’usine Mercedes-Benz de Wörth est le second employeur du land de Rhénanie-Palatinat.