02
Septembre
2020
|
18:00
Asia/Baku

Luke Finney ne jure que par l’Unimog

Résumé
  • Luke Finney, habitant du Leicestershire en Grane-Bretagne, aurait aimé acheter un Unimog beaucoup plus tôt
  • Jusqu’à 36 tonnes de poids combiné brut

Stuttgart/Leicestershire – Luke Finney, habitant du Leicestershire en Grande-Bretagne, possède plusieurs chevaux et, depuis peu, un Unimog, cheval d’un format moins classique. “Si j’avais connu plus tôt ses qualités, j’aurai acheté l’Unimog un an plus tôt. Ayant fait l’expérience des étonnantes capacités de cet engin, je ne comprends pas pourquoi un collègue utiliserait un autre véhicule,” explique ce très convaincu britannique.

Cet entrepreneur polyvalent s’est lance dans la gestion d’écuries et dans la fourniture de services agricoles il y a quatorze ans. Avec cet Unimog U 530 acquis récemment, il réalise des travaux d’excavation et de constructions pour des domaines agricoles, des entreprises rurales et des particuliers.

“L’Unimog est un fantastique cheval de labour polyvalent” s’enthousiasme le fier nouveau propriétaire. “Il peut remorquer tout le matériel dont j’ai besoin pour mes déplacements, son plateau de chargement à ridelles est parfait pour transporter outils et autres instruments.” Pour le transport des machines, il dispose d’une remorque surbaissée à trois essieux lui permettant de transporter une pelleteuse compacte pour ses travaux d’excavation. Il utilise également une remorque à benne basculante pour le transport de terre.

Jusqu’à 36 tonnes de poids combine brut

Le poids combine brut de l’U 530 atteint 36 tonnes, ce qui en fait le cheval le plus costaud de l’écurie de Luke Finnay. Ce modèle use des services d’un moteur 6 cylindres en ligne de 7,7 litres développant 220 kW (299 ch) et un couple de 1200 Nm. La transmission aux roues se fait via un boîte électrohydraulique à 16 vitesses. Roues motrices permanentes, ponts portiques et châssis à fort pouvoir de torsion en font tout-terrain hors pair.

Outre ses capacités hors des sentiers battus, un autre point primordial dans le choix d’un Unimog et sa capacité technique à atteindre les 89 km/h sur route, “il est aussi plus économique qu’un tracteur classique,” précise Luke Finney.

Le véhicule est équipé de toute une série d’équipements optionnels, comme le contrôle de pression des pneus. De quoi permettre au chauffeur d’adapter sans délai la pression de ces derniers en roulant et minimiser les dégâts causés au sol sur son passage. Parallèlement, le système VarioPilot permet de faire glisser volant, pédales et planche de bord d’uin côté à l’autre de la cabine en quelques minutes : un plus dans beaucoup de situations, comme en cas de fauchage en bord de routes.