Paris,
07
Juin
2018
|
18:20
Asia/Baku

Ligny-en-Barrois – le Citaro NGT arrive sur les chaînes de l’usine française

Ligny-en-Barrois, une usine en constante progression

37 ans après sa fondation par Kässbohrer, l’usine d’autobus/autocars lorraine de Ligny-en-Barrois a pris son envol. En constante progression depuis sa création en1981, tout s’est accéléré ces deux dernières années durant lesquelles le site a vécu la plus importante évolution de son histoire. « Nous avons complètement transformé la zone de production et regroupé les deux lignes d’assemblage existantes en une seule, nettement plus efficace », explique le responsable de la production, Pascal Mertz. « Cette transformation nous permet non seulement de nous adapter avec plus de flexibilité à la demande et de pouvoir assembler la plupart des autobus/autocars de la gamme Daimler Buses, mais aussi de mieux répondre aux exigences et souhaits spécifiques des clients en les intégrant plus facilement sur les chaînes.»

Cette nouvelle organisation a également permis une augmentation de la capacité de production. Avec en tout 447 collaborateurs à fin décembre 2017*, 43 de plus en 2 ans seulement, l’usine a atteint un nouveau record en matière de nombre de véhicules assemblés, à savoir 1179 autobus/autocars, soit 136 véhicules de plus qu’en 2016.

Les autobus, principalement des Citaro Mercedes-Benz, constituent aujourd’hui la majeure partie de la production de Ligny-en-Barrois, le restant étant dédié à l’assemblage d’autocars interurbains et scolaires Mercedes-Benz et Setra.

En 2017, près de 34 % en moyenne des autobus/autocars assemblés étaient destinés au marché français.

Des autobus avec moteur gaz assemblés à Ligny-en-Barrois

Le groupe Daimler a investi plus d’un million d’euros dans la transformation et l’optimisation de la production et s’appuie toujours plus sur l’expertise et la flexibilité de l’usine française de Ligny-en-Barrois. Si ces investissements ont contribué à rendre l’usine plus performante en 2017 et 2018, l’objectif pour les mois à venir est tout aussi ambitieux : se préparer à l’arrivée sur les chaînes des véhicules équipés de modes d’entraînement alternatifs !

Ainsi, dès le courant de l’année 2018, les Citaro NGT arriveront sur les chaînes d’assemblage et les premiers autobus au gaz estampillés « Ligny-en-Barrois » sortiront de l’usine en 2019.

« Notre usine de Ligny-en-Barrois fait désormais partie des sites de production d’autobus/autocars les plus modernes d’Europe », le directeur du site de l’usine, Joerg Wolf, en est convaincu. « Ici, la production s’intègre parfaitement dans le réseau européen de Daimler Buses et construit des autobus, des autocars périurbains, interurbains et scolaires de qualité équivalente à celle des sites de production partenaires de Mannheim, Neu-Ulm ou Istanbul. »

 

A propos d'EvoBus France

Daimler Buses est un acteur incontournable du marché français des véhicules de transport en commun de personnes avec, en 2017, une part de marché de 27.5 % sur le segment des véhicules de plus de 8 tonnes de PTAC et de 46.8 % sur le segment des véhicules de moins de 8 tonnes de PTAC dont il est leader.

La société emploie près de 800 personnes sur ses différents sites de Sarcelles, Vitrolles, Hoerdt, Albi et Ducos*, ainsi que son usine de Ligny-en-Barrois, qui, à elle seule, compte près de 450 salariés. Plus globalement, le groupe Daimler représente l’un des plus forts engagements industriels d’un groupe étranger en France dans le domaine de l’automobile, des véhicules industriels et du transport de personnes.

Le groupe Daimler emploie autour de 4 300 emplois directs en France.

Pour plus d’informations : www.evobus.fr