05
Juillet
2018
|
15:39
Asia/Baku

Les premiers tracteurs lourds SLT français livrés !

Résumé
  • Leur métier : le très lourd !

  • Arocs ou Actros SLT, même métier mais deux approches

  • L’Actros reste en métropole, l’Arocs file aux îles

Montigny-le-Bretonneux – Leur métier : tirer du lourd. Et même du très lourd : jusqu’à 250 tonnes. Normal, ils ont été conçus pour cela. Et on les reconnaît vite avec leurs imposantes tours de refroidissement collées à l’arrière de leurs cabines. Une nécessité tant la chaleur dégagée par l’utilisation en charge de ces tracteurs dans leur quotidien de transport exceptionel oblige à un refroidissement exceptionnel. C’est moins visible, mais SLT rime aussi avec TRC, le fameux « Turbo Retarder Clutch » qui sert de ralentisseur et qui remplace très efficacement l’embrayage, souvent mis à mal lors de ces exercices de transports lourds, et qui permet des démarrages en douceur et sans usure.

Arocs et Actros SLT

SLT est le patronyme apposé par Mercedes à ses tracteurs de transports exceptionnels, disponibles au catalogue à 3 ou 4 essieux, gréés du 6x4 au 8x8. Construits dans l’usine de Wörth en Allemagne, ils sont ensuite adaptés et transformés aux désirs du client dans l’usine française de Molsheim – CTT ou Custom Tailor Made. Selon les choix des clients. Ceux-ci peuvent choisir entre les deux modèles de base du catalogue : Actros ou Arocs. L’un et l’autre sont mûs par le même bloc OM 473 de 15,6 litres de cylindrée développant une puissance de 460 kW/625 chevaux et un couple de 3 000 Nm à seulement 1 100 tr/mn, et associé à une boîte de vitesse PowerShift à 16 rapports doté d’un mode « Heavy » indispensable dans leur quotidien.

L’Actros 4163 SLT, que l’on reconnaît à sa calandre - et ici à sa couleur beige et vert métallisé – profite, comme tous les camions de ce type, d’un châssis aux longerons de 8 mm d’épaisseur, d’une suspension pneumatique et d’une cabine GigaSpace, la plus volumineuse du catalogue et, en l’espèce, choix du client. Il est calibré pour tracter jusqu’à 180 tonnes. L’Arocs 4163 SLT, outre sa calandre « à dents » et sa robe rouge, est équipé de longerons de 9 mm, d’une suspension « métallique » à ressorts et d’une cabine BigSpace – taille inférieure à celle de l’Actros. Il est calibré pour tracter jusqu’à 250 tonnes. L’un comme l’autre, en revanche, ont été choisis avec transmission 8x4.

Un aux îles, l’autre en métropole

Ces deux tracteurs 8x4 sont donc les deux premiers SLT vendus et livrés en France. L’Actros 4163 SLT va donc entrer dans le parc de la filiale française de l’entreprise néerlandaise Westdijk, installée à Roncq (59) dans le Nord de la France. L’Arocs 4163 SLT va, de son côté, entrer en service en Martinique, dans les effectifs de la société GDM (Groupe David Moutoussamy).