16
Juillet
2014
|
02:00
Asia/Baku

Les nouvelles smart fortwo & forfour : La saga continue

« smart connaît un succès planétaire alors qu'il s'agit de la marque automobile la plus jeune. Aucun autre constructeur que smart, l'inventeur de la mobilité individuelle en ville, ne propose une telle symbiose de fonctionnalité et d'émotion. Les nouvelles smart fortwo et forfour reprennent ce concept largement éprouvé, tout en maximisant les prestations dans presque tous les domaines : elles offriront plus d'espace, plus de couleurs, plus d'équipements… et encore plus de joie dans la ville ! Seule la longueur du véhicule reste inchangée : avec 2,69 mètres de long, la smart conservera sa taille de guêpe », explique Annette Winkler, directrice de la marque smart. « Notre vision, consistant à repenser totalement la mobilité urbaine, s'est imposée. »

« Durant la phase de conception, il nous a paru évident de conserver l'implantation du moteur à l'arrière, afin que les véhicules puissent continuer à jouer pleinement de leurs atouts en ville » explique Jörg Prigl, responsable du groupe de produits Compact Cars chez Mercedes-Benz. « Sur cette base, nous avons ensuite développé les nouvelles fortwo et forfour avec notre partenaire Renault. »

« Malgré des exigences accrues en termes de sécurité, nous avons réussi à conserver la longueur tout à fait unique de la smart fortwo : 2,69 mètres seulement », complète Markus Riedel, directeur de développement chez smart. « Elle partage son architecture avec la nouvelle forfour. Les deux véhicules sont parfaitement adaptés aux exigences du trafic urbain moderne. Mon équipe est particulièrement fière d'avoir mis au point un diamètre de braquage de 6,95 m seulement. Cette valeur constitue une référence tout à fait inédite pour la smart fortwo. »

La marque smart marie le cœur et la raison. Le langage stylistique expressif et les coloris qu'elle utilise incarnent la joie de vivre à l'état pur. Le petit gabarit des véhicules et leurs détails astucieux témoignent d'une fonctionnalité hors pair. Les liens de parenté existant entre les nouvelles smart fortwo et smart forfour sont indéniables. Côté design, les voitures partagent en effet un grand nombre de caractéristiques, comme les phares, la grille de calandre ou encore la cellule de sécurité tridion si emblématique. De plus, elles sont toutes deux équipées d'un moteur implanté à l'arrière, ce qui leur confère une agilité remarquable au sein du trafic urbain.

« smart incarne un design 'FUN.ctional', car la marque possède deux pôles magnétiques : le cœur et la raison. Clair, épuré et tendance, le langage plastique transpose les attributs caractéristiques de la marque smart dans une autre ère. Ces attributs sont par exemple la silhouette 'originelle' avec des porte-à-faux ultra courts, des lignes et des formes limpides, la cellule de sécurité tridion et le visage smart dans sa version évoluée », explique Gorden Wagener, chef du bureau de style de Daimler AG.

Une maniabilité extrême et une exploitation totale de l'espace pour plus de plaisir en ville

Des porte-à-faux courts, une longueur minimale, un angle de braquage maximal, les nouveaux modèles smart ont tout ce qu'il faut pour se glisser dans n'importe quelle place de stationnement et se faufiler à travers les rues de la ville. La nouvelle smart fortwo établit un nouveau record avec un diamètre de braquage de 6,95 m (entre trottoirs), voire de 7,30 m (entre murs) qui transforment les demi-tours en un véritable jeu d'enfant. Quant à la nouvelle smart forfour, elle dessine des cercles presque aussi petits que la smart fortwo de la génération précédente (diamètre de braquage entre murs : 8,75 m) avec 8,65 m (entre trottoirs) et 8,95 m (entre murs).

Les nouveaux modèles marquent également des points en offrant un maximum de place sur un minimum d'espace, comme en témoigne leur excellent « Body Space Index » ou indice d'habitabilité. A cela s'ajoutent d'autres atouts comme les portes arrière de la smart forfour, ouvrant à 85°, et le dossier du siège passager avant, qui est rabattable de série sur toutes les versions.

Real Life Safety : une sécurité inspirée de la réalité

Le concept de sécurité qui a fait ses preuves sur les modèles précédents a été conservé. Comme dans une noix, l'habitacle de la voiture est protégé par une coque robuste, la cellule de sécurité tridion. La nouvelle smart est ainsi composée d'un pourcentage important d'aciers formés à chaud à ultra haute résistance et d'acier avancés à très haute résistance. Conformément à la philosophie de Mercedes-Benz axée sur une sécurité inspirée de la réalité (Real Life Safety), la compatibilité des modèles smart avec des véhicules nettement plus grands et plus lourds a été l'un des aspects essentiels étudiés lors des tests de collision entre véhicules. Les nouvelles smart ont ainsi dû faire leurs preuves en choc frontal avec des modèles Classe S et Classe C.

Différents systèmes d'aide à la conduite évolués, jusqu'ici réservés aux segments supérieurs, rehaussent encore le niveau de sécurité et de confort à bord des nouveaux modèles, à l'instar du système de stabilisation en cas de vent latéral (de série), du radar anticollision (en option) et de l'avertisseur de franchissement de ligne (en option).

Le nouveau châssis s'illustre par une nouvelle architecture d'essieu avant empruntée à l'ancienne Mercedes-Benz Classe C, un essieu arrière DeDion optimisé, des débattements de suspension nettement rallongés, des pneus aux flancs plus hauts et un diamètre de braquage inédit. Sur la base de l'expérience acquise avec les modèles smart produits jusqu'à présent, le train de roulement de la nouvelle génération smart a été conçu par les ingénieurs de Sindelfingen pour offrir un niveau de confort routier nettement relevé.

Chaîne cinématique : trois moteurs trois cylindres et une boîte de vitesses à double embrayage

Deux moteurs trois cylindres de conception moderne seront proposés dès le lancement des nouveaux modèles smart. La version atmosphérique délivre 52 kW/71 ch à partir d'une cylindrée de 999 centimètres-cubes. Grâce à son couple généreux dès 1 000 tr/min (couple maxi : 91 Nm à 2 850 tr/min), ce moteur permet de rouler de manière très économique dans le rapport le plus élevé, même en ville. La motorisation de pointe est un moteur turbo de 66 kW/90 ch. D'une cylindrée de 898 centimètres-cubes, celui-ci mobilise un couple maxi de 135 Nm à 2 500 tr/min. Le turbocompresseur, qui a été développé spécialement pour les nouveaux modèles smart, dispose d'une vanne de régulation électronique (ou wastegate), qui permet d'améliorer le dynamisme du moteur tout en diminuant durablement la consommation. en plus de la fonction Stop/Start automatique.

Outre la suralimentation, d'autres prouesses techniques contribuent aux valeurs de consommation et de puissance tout à fait exemplaires du moteur, à commencer par la gestion de turbulence et le calage variable des soupapes d'admission. Une autre caractéristique remarquable du moteur trois cylindres, entièrement fabriqué en aluminium, est son rapport alésage-course, défini selon une formule au carré. Un moteur essence d'entrée de gamme de 45 kW/60 ch viendra élargir le programme quelques mois après le lancement commercial.

Les deux versions de boîte de vitesses proposées sont également nouvelles chez smart. Les clients peuvent choisir entre une boîte de vitesses mécanique à cinq rapports et une boîte de vitesses à six rapports et double embrayage twinamic.

Nouvelles lignes d'équipement : passion, prime et proxy

Avec trois lignes d'équipements (passion, prime et proxy) et une multitude d'options, dont certaines étaient jusqu'alors réservées aux segments supérieurs : les clients peuvent configurer une smart fortwo ou smart forfour plus individuelle que jamais. Dès la version d'entrée de gamme (pure), les deux modèles proposent un équipement de sécurité et de confort complet incluant notamment des feux de jour à LED, un verrouillage centralisé à télécommande radio, un témoin visuel de fermeture des ouvrants, un antidémarrage, un régulateur de vitesse avec limiteur (limitation de vitesse variable), un affichage de la température extérieure avec avertisseur de verglas, un combiné d'instruments avec visuel monochrome à cristaux liquides et ordinateur de bord, ainsi que des lève-vitres électriques à l'avant.

Les trois nouvelles lignes passion, prime et proxy permettront aux smart fortwo et smart forfour d'apparaître sous leur meilleur jour et de marquer leur différence, notamment dans l'habitacle. Parmi les équipements spécifiques, citons le volant multifonctions en cuir, le combiné d'instruments doté d'un visuel couleur 3,5", ainsi que les sièges chauffants (uniquement sur prime).

Au lancement de la nouvelle génération smart, le constructeur proposera en outre, pendant une durée limitée, une série spéciale baptisée edition #1. Celle-ci possède des traits bien spécifiques, à l'instar de la cellule de sécurité tridion lava orange associée à des bodypanels blanc white sur la smart fortwo et à une carrosserie gris graphite grey sur la smart forfour.

Pour ce qui est des systèmes multimédias, la nouvelle génération répond aux attentes les plus pointues grâce à l'intégration parfaite des smartphones, à la navigation en temps réel et à l'écran tactile permettant d'utiliser les fonctions de manière intuitive. smart propose d'ailleurs pour la première fois un système de sonorisation JBL (JBL Soundsystem) produisant un volume sonore impressionnant grâce à un amplificateur DSP 6 canaux de 240 watts sur la smart fortwo, la smart forfour bénéficiant d'un amplificateur DSP 8 canaux d'une puissance de 320 watts. Pour un plaisir d'écoute total, la smart fortwo est équipée de huit, la smart forfour de douze haut-parleurs hautes performances.

Quel que soit le modèle choisi, smart propose par ailleurs à ses clients une nouvelle application gratuite révolutionnaire. Baptisée smart cross connect, celle-ci offre encore des fonctions encore bien plus étendues qui peuvent être utilisées durant le trajet, mais aussi en dehors du véhicule. L'application smart parking a pour sa part été modifiée pour une utilisation encore plus conviviale et enrichie de nouvelles fonctionnalités.

FUN.ctional : le design extérieur

Les porte-à-faux avant et arrière extrêmement courts ont été repris pour la nouvelle génération smart qui adopte les volumes caractéristiques des véhicules de la marque. La voie a été élargie de 100 mm, d'où des roues encore plus saillantes que sur les anciens modèles. Ces mensurations caractéristiques garantissent une parfaite maniabilité et une excellente visibilité de tous les côtés. De plus, grâce à l'implantation du moteur à l'arrière, elles permettent d'accueillir une cellule passagers offrant un maximum de place sur un minimum d'espace. Un autre trait de la marque smart est la coloration distincte de la cellule de sécurité tridion et des bodypanels.

Pour qualifier l'évolution de la silhouette de la voiture, les designers smart emploient un terme particulier. Ils parlent d'architecture de type « One-and-a-half-box » (que l'on pourrait traduire par monocorps hybride, littéralement : un volume et demi). Pour motiver les modifications apportées à la conception monocorps, les stylistes ont mis en avant deux arguments : pour eux, le capot avant relevé fait paraître la smart à la fois plus adulte et plus dynamique.

La smart arbore un sourire agréable, quoique décidé. La traditionnelle grille de calandre smart, désormais légèrement agrandie, est l'un des traits essentiels de ce visage sympathique. Sa structure perforée dessine un motif en nid d'abeille, les alvéoles s'estompant au fur et à mesure qu'elles s'éloignent du centre, produisant un effet que les stylistes qualifient de « fading ». La calandre peut être choisie ton sur ton ou en contraste avec les bodypanels. Elle est notamment disponible en noir black, argent cool silver et blanc white. Le motif alvéolé de la calandre est repris au niveau de la deuxième prise d'air de refroidissement de couleur noire située au niveau du pare-chocs.

L'agrandissement et l'évolution du logo smart implanté au milieu de la grille de calandre est une autre marque d'assurance. Dessiné en trois dimensions, il possède désormais une forme presque sphérique qui est en parfaite harmonie avec les formes nettement plus sensuelles de la smart. Comme toutes les autres touches de chrome, disséminées avec parcimonie, le logo arbore une finition mate et non brillante.

Les blocs optiques avant en forme de losange sont légèrement tronqués dans leur partie supérieure, ce qui leur confère un côté sportif et sympathique. Les feux de jour en U en sont l'un des éléments de style les plus caractéristiques. En liaison avec le Pack Vision, les phares avant sont équipés d'une fonction « Welcome » qui fait pulser la lumière des phares à l'ouverture de la voiture, comme si la smart voulait souhaiter la bienvenue à son propriétaire.

Le soin apporté aux moindres détails se reflète à différents niveaux. Ainsi, le motif alvéolé de la calandre est repris dans le verre qui recouvre les projecteurs. Au niveau des clignotants, cette structure en alvéoles joue même le rôle de diffuseur optique. Glissant dans un élan sportif et énergique entre les deux phares, le capot souligne lui aussi les formes sculpturales de la voiture.

La nouvelle smart forfour porte indéniablement en elle les gènes de la famille smart, comme en témoignent les nombreux traits stylistiques qu'elle partage avec la smart fortwo. C'est tout naturellement de profil que la différence entre fortwo et forfour est la plus manifeste. La smart fortwo possède une grande porte dotée d'une vitre sans cadre, qui s'étire jusqu'au montant B. Même à distance, les gènes smart sont parfaitement reconnaissables à l'entourage de porte caractéristique et à la cellule tridion, qui est unique dans le paysage automobile. Une moulure spécifique, comme celle qui traverse les portes en leur centre, vient parfaire cette image, au même titre que divers éléments comme la trappe de réservoir située du côté droit, ou encore la prise d'air placée à gauche, sous le montant B, pour le refroidissement du moteur arrière. Comme sur les modèles précédents, la porte est garnie d'un panneau en plastique léger (bodypanels) de grande qualité qui rend la reine du stationnement insensible aux petits accrochages qui surviennent parfois avec d'autres usagers sur les parkings.

De profil, la smart forfour présente les mêmes éléments que la fortwo, mais possède une porte supplémentaire et une cellule de sécurité tridion rallongée. Visuellement, les porte-à-faux avant et arrière paraissent aussi courts que sur le modèle biplace. La ligne de toit de la forfour s'incline vers l'arrière à la façon d'un coupé.

La ligne de ceinture saillante constitue une autre nouveauté. Elle donne aux deux modèles une allure plus ramassée et opère une distinction visuelle très nette entre le corps de la carrosserie et la partie supérieure de l'habitacle.

Les conducteurs de smart appréciant énormément le hayon arrière en deux parties, cet élément spécifique permettant de charger la voiture même dans les espaces les plus exigus a été tout naturellement repris sur la nouvelle smart fortwo.

Les feux arrière en losange intégrés à la cellule de sécurité tridion rappellent également la première génération smart tout en renforçant l'effet de largeur de la poupe, une impression déjà soulignée par la voie élargie. Par ailleurs, une mise en scène unique réalisée à l'aide de LED est proposée en option en liaison avec le Pack Vision. Chaque feu arrière intègre alors onze cubes lumineux disposés en cercle qui génèrent un design nocturne de toute beauté. Là encore, le verre transparent présente au centre du bloc optique, au-dessus du clignotant et du feu de recul, le motif alvéolé caractéristique de la nouvelle génération smart.

La smart forfour reprend les principaux éléments de la smart fortwo. Elle possède toutefois un hayon d'une seule pièce s'ouvrant vers le haut afin de pouvoir charger facilement le coffre, qui est plus profond.

La nouvelle génération smart se pare de nouvelles teintes extérieures intenses qui soulignent encore la joie de vivre véhiculée par la marque en offrant une quarantaine de possibilités de combinaison entre les bodypanels et la cellule tridion. Parmi les nouveautés, on citera par exemple le blanc moon white (mat), le lava orange (métallisé) ou encore le marron hazel brown (métallisé), qui peuvent être utilisés en contraste avec les nouveaux coloris de la cellule de sécurité tridion comme l'argent cool silver (métallisé) ou le lava orange (métallisé).

Design intérieur : charme et insouciance

Pour décrire l'élan émotionnel imprimé à l'habitacle et que l'on retrouve notamment, telle une signature, sur la planche de bord et les portes, les designers ont choisi de parler de « loop » (boucle). La planche aux formes sculpturales est elle-même subdivisée en deux avec une partie extérieure forte et sensuelle, et un grand insert décoratif concave dans la partie intérieure, qui accueille les différents éléments fonctionnels. Le combiné d'instruments et la centrale d'infodivertissement, avec autoradio et système de navigation, semblent flotter devant comme s'ils avaient été rajoutés.

Sur les trois lignes d'équipements, la planche de bord et la partie centrale des contre-portes sont garnies de tissu sur toute la surface. Cette matière textile de qualité, très agréable au toucher, n'est pas sans rappeler les empiècements en « mesh » que l'on trouve sur les chaussures de sport actuelles. Sa structure de type filet est unique au sein de la tranche comparative.

Le choix des coloris et des matières souligne le côté charmeur et un peu insouciant de la nouvelle génération smart, les lignes d'équipement apportant dans ce contexte une touche personnalisée bien spécifique. Les sièges avant sport aux contours prononcés sont conçus comme des sièges intégraux.

S'il reprend certains traits des anciens modèles smart avec sa segmentation en demi-cercle pour l'affichage de la vitesse et des témoins d'avertissement, le combiné d'instruments n'en possède pas moins un look novateur. Les buses de ventilation sphériques proéminentes sont aussi simples que ludiques à l'utilisation. Au centre, le design de l'unité de commande de la climatisation est tout aussi inhabituel : la température se règle à l'aide d'une loupe que l'on fait glisser sur la graduation.

Dans sa version multifonctions (série sur passion, prime et proxy), le volant à trois branches permet de piloter le module autoradio et navigation placé au milieu de la planche de bord. La centrale d'infodivertissement, dessinée dans le style « électronique grand public », semble flotter devant elle. A travers ces divers éléments, l'équipement intérieur reflète les valeurs d'une nouvelle génération jeune, active et connectée.

Le mouvement ellipsoïdal qui parcourt les portes réinterprète le « loop » de la planche de bord, le grand accoudoir veillant pour sa part au confort de l'usager. Le motif alvéolé déjà rencontré à l'extérieur se retrouve au niveau des haut-parleurs intégrés aux portes ainsi que des haut-parleurs d'aigus incorporés aux triangles de rétroviseur.

Concept : le plus petit diamètre de braquage parmi les voitures particulières

Des porte-à-faux courts, une longueur minimale, un angle de braquage maximal, les nouveaux modèles smart ont tout ce qu'il faut pour se glisser dans n'importe quelle place de stationnement et se faufiler à travers les rues de la ville. La nouvelle smart fortwo établit un nouveau record avec un diamètre de braquage de 6,95 m (entre trottoirs), voire de 7,30 m (entre murs) qui transforment les demi-tours en un véritable jeu d'enfant. Quant à la nouvelle smart forfour, elle dessine des cercles presque aussi petits que la smart fortwo de la génération précédente (diamètre de braquage entre murs : 8,75 m) avec 8,65 m (entre trottoirs) et 8,95 m (entre murs).

Les smart fortwo et forfour profitent toutes deux d'une excellente gestion de l'espace. Pour décrire cet aspect, les ingénieurs smart ont élaboré un indice spécifique appelé « Body Space Index » (BSI), soit indice d'habitabilité. Celui-ci décrit le rapport entre la longueur intérieure et la longueur extérieure, la première étant mesurée à partir de la pédale d'accélérateur non enfoncée jusqu'à l'extrémité arrière, et a pour objet de permettre une comparaison simple entre des véhicules différents. Si l'on prend ce critère, les deux nouveaux modèles smart affichent des valeurs record : 75 % pour la smart fortwo et 77 % pour la smart forfour.

Voici les principales cotes des nouveaux modèles smart :

smart fortwo

smart forfour

Longueur (m)

2,69

3,49

Largeur (m)

1,66

1,66

Hauteur (m)

1,55

1,55

Empattement (mm)

1 873

2 494

Diamètre de braquage (entre trottoirs) (m)

6,95

8,65

Diamètre de braquage (entre murs) (m)

7,30

8,95

Longueur de l'habitacle (de la pédale accélérateur à l'extrémité arrière) (mm)

2 011,6

2 707,3

Body Space Index (rapport longueur/longueurs de l'habitacle) (%)

75

77

Volume du coffre (derrière les sièges avant) (L)

260

730

Volume du coffre (derrière les sièges avant, jusqu'au toit) (L)

350

975

Volume du coffre (derrière les sièges arrière) (L)

-

185

Volume du coffre (derrière les sièges arrière, jusqu'au toit) (L)

-

255

Par nature, la nouvelle smart forfour dispose d'un volume de chargement supérieur à celui de la version biplace. En rabattant les dossiers des sièges arrière, on obtient une surface de chargement de 1 285 x 996 mm et un volume utile atteignant 975 litres, soit les meilleures valeurs du segment. La longueur utile est tout aussi remarquable : lorsque l'on rabat le dossier du siège passager avant, celle-ci passe à 2,22 m.

Mais ce n'est pas tout : la smart forfour peut être équipée en option de coussins basculables pour les sièges arrière. D'un geste, les sièges « readyspace » se renversent et s'abaissent, dégageant 12 cm de hauteur de chargement en plus dans l'habitacle. Cet espace peut être facilement exploité grâce aux portes arrière s'ouvrant à 85°.

Train de roulement : un confort nettement rehaussé

Fondamentalement, le comportement routier des nouvelles smart a été conçu pour être légèrement sous-vireur. C'est l'une des raisons pour lesquelles la monte mixte, avec des pneus de différentes tailles à l'avant et à l'arrière, a été conservée, l'association de pneus avant plus étroits et d'un angle de braquage des roues important contribuant parallèlement au diamètre de braquage sans équivalent des deux modèles smart. Les systèmes ABS, ASR et ESP® veillent à un comportement dynamique sûr dans les plages limites. Le système de freinage intègre une fonction aide au démarrage en côte et un freinage d'urgence assisté.

Pour l'essieu avant, les ingénieurs ont imaginé une nouvelle suspension McPherson dotée d'un palier supérieur à trois voies. Le guidage des roues est assuré de chaque côté par un bras transversal implanté en dessous de l'axe de la roue, une jambe McPherson et une barre d'accouplement. Les paliers d'amortissement et de guidage des bras transversaux améliorent le confort routier, auquel contribue également le débattement total plus important de la suspension. Les progrès sont particulièrement sensibles en compression, la nouvelle smart s'avérant nettement plus douce au passage sur des inégalités de la chaussée.

Comme leurs prédécesseurs, les nouveaux modèles smart sont équipés d'un essieu arrière DeDion sophistiqué qui a été toutefois remanié au profit du confort. Les nouveautés résident dans les amortisseurs bitubes et les ressorts hélicoïdaux séparés en forme de parenthèses. Pour éviter la transmission des bruits de suspension, les ingénieurs ont inséré deux tampons en élastomère entre la carrosserie et l'essieu arrière.

Pour les amateurs de sensations plus sportives, le constructeur propose un train de roulement sport optionnel qui confère à la smart un comportement plus dynamique. Les ressorts sont réglés pour davantage de fermeté, le véhicule lui-même étant abaissé de dix millimètres.

En version de série, les nouveaux modèles smart sont disponibles de série avec une direction paramétrique à démultiplication variable et assistance électrique qui améliore sensiblement l'agrément de conduite, la maniabilité et l'efficacité énergétique.

Sécurité active : stabilisation en cas de vent latéral de série

Différents systèmes d'aide à la conduite évolués, jusqu'ici réservés aux segments supérieurs, rehaussent encore le niveau de sécurité et de confort à bord des nouveaux modèles, à l'instar du système de stabilisation en cas de vent latéral (de série), du radar anticollision (en option) et de l'avertisseur de franchissement de ligne (en option).

Quel automobiliste n'a jamais senti sa voiture secouée par une bourrasque soudaine au moment de dépasser un camion ou de traverser un pont ? Le système de stabilisation en cas de vent latéral aide à désamorcer ce genre de situation dangereuse en déclenchant un freinage ciblé des roues lorsque la voiture menace de se déporter. Ainsi, le conducteur doit fournir un effort de contre-braquage moins important. Activé dès 80 km/h, le système de stabilisation en cas de vent latéral intervient dans les lignes droites et les virages légers. Lorsque les interventions du système deviennent sensibles, le témoin du système ESP® s'allume sur le tableau de bord.

Il suffit parfois d'un moment d'inattention pour se retrouver soudain trop près du véhicule précédent. Or, le non-respect des distances de sécurité est l'une des premières causes d'accident grave. Le radar anticollision (en option) aide à éviter ce genre de situation dangereuse et les télescopages qui peuvent notamment survenir lorsque le conducteur découvre soudain la queue d'un bouchon. En ville aussi, le système peut l'exhorter à temps à intervenir pour éviter des accidents dans des conditions de circulation critiques. Le dispositif repose sur un radar moyenne portée qui surveille en permanence la distance et la vitesse d'approche par rapport au véhicule en amont.

Le conducteur est alerté en deux étapes : lorsque le système a détecté un véhicule devant la smart, il commence par allumer un témoin sur le tableau de bord (niveau 1) en cas de distance de sécurité trop faible. Si les deux véhicules se rapprochent dangereusement et que le risque de collision est imminent, une alerte sonore retentit (niveau 2). Le conducteur doit alors impérativement agir pour éviter le télescopage par un freinage d'urgence ou une manœuvre d'évitement adéquate. L'alerte combinée (visuelle et sonore) est déclenchée pour des véhicules en mouvement ou s'arrêtant sur une plage de vitesse allant de 7 km/h jusqu'à la vitesse maximale. Les véhicules à l'arrêt sont détectés entre 7 et 90 km/h.

Les sorties de route ou les collisions avec des véhicules circulant sur la file opposée comptent parmi les types d'accidents les plus fréquents et les plus graves. L'avertisseur de franchissement de ligne (en option) contribue à éviter de telles collisions. Ce système utilise une caméra vidéo qui scanne en permanence et en temps réel les marquages horizontaux de la chaussée et est capable de reconnaître les différences de contraste entre le revêtement et les lignes de délimitation des voies de circulation. Les informations enregistrées par la caméra et les activités du conducteur sont traitées par un calculateur électronique. Le système analyse si la sortie de file est intentionnelle, par exemple en vérifiant si le clignotant a été actionné. En cas de détection d'un danger, il déclenche une alerte acoustique (signal sonore) et optique (symbole apparaissant sur le combiné d'instruments).

Sécurité passive : un dispositif de protection des occupants très évolué

Afin de répondre aux nouvelles exigences de sécurité définies pour les tests de collision et de les adapter à la nouvelle smart forfour, la caisse brute de la nouvelle série et la cellule de sécurité tridion ont subi un certain nombre de modifications. La nouvelle smart est ainsi composée d'un pourcentage important d'aciers formés à chaud à ultra haute résistance et d'acier avancés à très haute résistance qui sont utilisés pour les panneaux latéraux, mais sont également très présents au niveau du soubassement.

Afin que les structures puissent offrir un potentiel de déformation et d'absorption d'énergie important en cas de collision frontale, les zones de déformation contrôlée ont été généreusement dimensionnées et conçues pour permettre une gestion efficace des flux d'énergie. En cas de choc frontal de forte intensité, par exemple, la structure arrière absorbe une partie de l'énergie dégagée. Les forces sont en effet dirigées vers la cellule passagers ultra résistante, prévue pour jouer le rôle d'espace de survie. L'adaptation du nouveau berceau d'essieu avant aux nouvelles exigences en matière de protection anticollision a également nécessité d'importants efforts de développement.

En cas de choc très violent, la cellule de sécurité tridion haute résistance peut permettre d'éviter des déformations importantes et, ainsi, de préserver l'espace de survie des occupants. Le réservoir de carburant est implanté dans une zone protégée, derrière l'essieu arrière, soit en dehors de la zone de déformation.

A tous les stades du développement, les ingénieurs sécurité Mercedes-Benz ont été intégrés au projet de coopération avec Renault, qui a ainsi bénéficié de leur grand savoir-faire en la matière. La simulation sur ordinateur a par exemple permis de calculer dans le moindre détail le comportement de points de soudure spécifiques ou de nouveaux procédés d'assemblage, comme le soudage MIG.

Si l'on tient compte des essais de simulation et des crash-tests réels, les ingénieurs ont testé bien plus de cas de collision que ne le prévoit la législation. La nouvelle smart fortwo a en effet suivi le même programme de développement que la nouvelle Classe C, par exemple. Conçue pour le marché mondial, elle a subi un nombre d'essais de collision bien supérieur à celui requis pour des véhicules principalement prévus pour le marché européen.

Conformément à la philosophie de Mercedes-Benz qui veut que le constructeur propose un niveau de sécurité inspiré de la réalité (Real Life Safety), la compatibilité des modèles smart avec des véhicules nettement plus grands et plus lourds a été l'un des aspects essentiels étudiés lors des essais de collision entre véhicules. La smart fortwo a ainsi dû faire ses preuves en choc frontal avec des modèles Classe S et Classe C.

Un autre aspect déterminant pour garantir l'efficacité du dispositif de protection des occupants est la parfaite interaction de tous les composants (carrosserie, ceintures de sécurité, airbags et capteurs). Les espaces de déplacement vers l'avant des occupants sont mesurés de manière à ce que ceux-ci puissent disposer d'une course de décélération adéquate en cas de collision, ceci afin de limiter au maximum les contraintes liées au choc.

Les places avant sont chacune équipées de série d'une ceinture de sécurité trois points avec limiteur d'effort et prétensionneur à déclencheur pyrotechnique. A l'arrière de la smart forfour, les passagers disposent chacun d'une ceinture de sécurité trois points, également avec prétensionneur pyrotechnique et limiteur d'effort, des équipements qui sont encore loin d'être systématiques chez d'autres constructeurs, même dans les segments supérieurs. L'affichage de l'état des ceintures arrière (bouclées/non bouclées) sur le module de pavillon est proposé de série.

Autre équipement de série : le système de fixations ISOFIX pour siège enfant avec TopTether installé sur le siège passager de la smart fortwo et sur les sièges arrière de la smart forfour. Ce dispositif permet d'installer rapidement des sièges enfants à bord du véhicule au moyen d'un ancrage fixe. Les sièges enfants proviennent quant à eux du programme d'accessoires Mercedes-Benz.

A l'avant, les appuie-tête conducteur et passager sont intégrés au dossier du siège. Ils limitent ainsi le risque de blessures au niveau des cervicales en cas de collision par l'arrière.

Les modèles smart sont tous équipés à l'avant d'un airbag conducteur, d'un airbag genoux côté conducteur et d'un airbag passager. L'airbag genoux influe positivement sur les mouvements de l'occupant en cas de choc frontal et offre ainsi un potentiel de protection supplémentaire au conducteur dans ce genre de situation. Le principe de la colonne de direction télescopique a été repris tel quel du programme Mercedes-Benz.

Les airbags latéraux (tête et thorax) de série sont logés dans le dossier des sièges conducteur et passager avant afin de protéger latéralement la tête et la poitrine de l'occupant concerné. Ces airbags comportent deux coussins gonflables séparés, adaptées aux masses différentes entre la tête et le thorax. En cas de déclenchement suite à une collision latérale, ils peuvent réduire les contraintes subies au niveau de la poitrine ainsi que le risque de choc direct de la tête contre la vitre latérale ou contre des objets susceptibles de les blesser, comme un mat, un arbre ou des parties d'un véhicule également impliqué dans l'accident. Les passagers sont également protégés au niveau du bassin par des éléments déformables intégrés aux contre-portes.

Production : Hambach, toujours usine modèle

Depuis son ouverture en octobre 1997, le centre de production smart de Hambach, en Lorraine, est le symbole vivant de la réussite d'un concept de fabrication innovant et allégé qui a posé des jalons au sein de l'industrie automobile et continue de faire référence par l'efficacité de ses processus d'assemblage et logistiques, ainsi que par la présence de fournisseurs (baptisés partenaires système) directement sur site.  L'usine a récemment investi près de 200 millions d'euros dans la production du modèle biplace de nouvelle génération, l'objectif étant de mettre à niveau son concept initial en l'adaptant aux nouvelles technologies et d'augmenter encore le degré de flexibilité au stade de la fabrication. Le concept original et épuré mis en œuvre à « smartville » repose sur une répartition spécifique des tâches. En tant que responsable du produit final, smart gère ainsi le site tout en profitant de la compétence de fournisseurs et prestataires de services spécialisés auxquels le constructeur confie de nombreuses parties de la production.

L'usine smart de Hambach entretient par ailleurs des relations étroites avec le centre de production Renault de Novo Mesto, en Slovénie, où est assemblée la nouvelle smart forfour dans le cadre de la coopération existant entre smart et Renault. L'implication des experts production et qualité de l'usine lorraine garantit dans ce contexte que tous les véhicules de la nouvelle génération smart répondent totalement aux standards de qualité de la marque, indépendamment du site de fabrication.

Success-story : une idée fait son chemin

1998 voit l'arrivée sur le marché d'une voiture qui fait immédiatement sensation par son côté radicalement différent : la smart city-coupé, rebaptisée depuis longtemps smart fortwo. Avec une longueur d'à peine plus de deux mètres cinquante, le modèle biplace étonne en se garant perpendiculairement au trottoir, créant ainsi un tout nouveau segment. Depuis, l'idée et la marque se sont imposées partout dans le monde.

Dans un nombre croissant de grandes villes, la smart enthousiasme ses conducteurs par ses dimensions inédites et son concept urbain tout simplement imbattable. Après avoir ses premiers pas en Allemagne et dans huit autres pays européens, la smart fortwo est aujourd'hui proposée dans 46 pays.

Dès les premières heures, le concept smart intègre une offre de services complémentaires extrêmement variés au service de la mobilité individuelle. Si l'on remonte dans le passé de la marque, les clients pouvaient déjà, avec smartmove, louer une voiture plus grande à un prix intéressant, réserver des places de stationnement attribuées à la smart ou adhérer à un programme d'auto-partage, autant de services qui ont entre-temps évolué et restent étroitement liés à la marque smart, à l'instar des formules « smart Add-on » ou « car2go ».

Dans le domaine de la propulsion électrique sans émissions locales, smart fait également figure de précurseur. La smart electric drive lancée en 2012 est déjà un véhicule de troisième génération. Les nouveaux modèles, toujours aussi compacts, offrent aux clients smart un agrément de conduite exceptionnel à des prix très attrayants, que ce soit en version coupé ou cabrio. Equipée d'un moteur électrique de 55 kW, la smart fortwo electric drive passe de 0 à 60 km/h en 4,8 secondes et atteint une vitesse maximale de 125 km/h tout à fait intéressante sur les boulevards périphériques. Avec sa batterie de 17,6 kWh, le modèle biplace dispose d'une autonomie de 145 km en ville, une distance qu'il parcourt sans émettre aucune émission polluante. L'accès à l'électromobilité est facilité par la nouvelle formule commerciale sale&care qui offre la possibilité d'acheter, de financer ou de prendre le véhicule en leasing à des conditions intéressantes tout en louant la batterie.

2012 marque également l'année de naissance d'une smart à deux roues : le smart ebike. Ce vélo offre un design non conventionnel tout à fait dans le style de la marque et des fonctionnalités conçues sur mesure pour une utilisation citadine. Il affiche également de hautes ambitions techniques qui se traduisent notamment par un système de propulsion électrique particulièrement efficient et performant.

Les quelque 1,5 million de smart fortwo vendues à ce jour témoignent de la réussite d'un concept, celui d'une voiture de ville absolument inédite, que smart a su transposer avec brio. Ces dernières années, alors même que les modèles arrivaient en fin de cycle, les ventes annuelles se sont maintenues à environ 100 000 unités. En 2013, la smart electric drive était leader sur le marché allemand, numéro 3 dans les statistiques d'immatriculation de véhicules électriques en Europe et numéro 5 au niveau mondial. Au début de l'année 2014 et pour la cinquième fois consécutive, la smart fortwo a été élue « Microcar de l'année » en Chine. Cinq ans après le lancement de la smart dans ce pays, la Chine est, après l'Allemagne et l'Italie, le troisième marché par ordre d'importance pour smart.

Pour tous renseignements et actualités concernant smart, consultez les sites Internet : www.media.daimler.comet www.smart.com