28
Novembre
2019
|
10:00
Asia/Baku

Les nouveaux Actros des picards Pihen

Résumé
  • Une entreprise familiale picarde

  • Livraison de nouveaux Actros

Rémy/Montigny-le-Bretonneux – Vous qui roulez sur l’Autoroute A1, de Paris à Lille, avez sûrement remarqué les locaux de l’entreprise Pihen, au nord de Compiègne (60). Créée en 1955 par René Pihen et son unique camion, c’est son petit-fils Pascal qui est aujourd’hui aux commandes, son père Christian ayant laissé les rênes il y a quatre ans. Installée depuis ses débuts sur la commune de Rémy, l’entreprise emploie aujourd’hui 120 collaborateurs, dont 20 personnes dédiées à l’exploitation et à la logistique. Le parc compte 100 tracteurs et 150 semi-remorques, au siège social de Rémy, dans des bâtiments construits en 1982. Sur le site de Roanne, ouvert en 2015 sont stationnés 30 tracteurs. Les Transports Pihen roulent en national et dans la plupart des pays limitrophes de l’hexagone, le plus souvent sur nationales. Certifiés Certipharm, Pihen s’occupe du transfert de produits de santé en température dirigée mais aussi de fret sensible, grâce à des équipements de sécurité et à une formation aux risques permettant aux camions et aux chauffeurs de l’entreprise de rallier des lieux sensibles comme les aéroports.

De nouveaux Actros

Mercedes-Benz a intégré l’entreprise il y a cinq ans via un « Fuel Duel », une opposition entre un des camions de l’entreprise et un des derniers Actros, sous l’impulsion du distributeur local. Comme le précise Pascal Pihen, « nous avons pu vérifier en achetant deux camions que les résultats de ce duel n’étaient en rien usurpés. Et nous avons renouvelé l’expérience ! ». Aujourd’hui, les Transports Pihen exploitent 15 Actros, y compris les trois tracteurs 1845 – moteur OM 471 de 12,8 litres de cylindrée et d’une puissance de 330 kW/450 ch – récemment arrivés sur le parc. A noter que les Transports Pihen usent aussi des services d’un Actros porteur, doté de la même mécanique que les autres Mercedes de l’entreprise.

Photo : Christian et Pascal Pihen (à gauche) devant les nouveaux trcateurs Actros de l’entreprise