04
Janvier
2019
|
09:50
Asia/Baku

Les meilleurs résultats de la décennie : Daimler Trucks a vendu plus de 500 000 camions en 2018

  • Daimler Trucks a clôt l’année avec un de ses meilleurs chiffres de vente

  • A fin novembre, les livraisons étaient 11 % supérieures à l’année passée

  • Augmentation “à deux chiffres” en Amérique du Nord, Asie et Amérique Latine

  • Leader sur les marchés clés en Amérique du Nord, Europe et Brésil

  • Daimler Trucks dévoile des innovations autour de la conduite autonome lors du Consumer Electronics Show (CES) de Las Vegas (7/11 Janvier 2019)

  • Martin Daum : “2018 est l’une des meilleurs années dans l’histoire de Daimler Trucks. Comme annoncé, nos chiffres de vente mondiaux sont significativement plus hauts que ceux de l’an passé. Avec plus de 500 000 camions, nous avons réalisé les ventes plus élevées de ces dix dernières années. Ce succès montre que nous proposons les bons produits à nos clients à travers le monde grâce à des équipes parfaitement qualifiées. Je voudrais remercier tous mes collègues pour leur engagement au cours de cette dernière année. En 2019, nous poursuivrons l’objectif de rendre nos clients – et finalement notre société – encore plus satisfaits avec des solutions de transport innovantes. Ceci inclut aussi la transformation technologique de notre industrie, allant vers plus de camions autonomes, électriques et connectés.”

    Stuttgart – Daimler Trucks, leader mondial de l’industrie du poids lourd, a connu en 2018 l’une de ses meilleures années en termes de ventes : selon les premiers chiffres, les ventes des marques Mercedes-Benz, FUSO, Freightliner, Western Star, Thomas Built Buses et BharatBenz ont dépassé les 500 000 unités (2017: 470 700). Les chiffres définitifs seront dévoilés lors de la conférence de presse annuelle de Daimler AG le 6 Février prochain. Dans un marché globalement positif, la division camion du Groupe Daimler a augmenté ses ventes de 11 % environ à environ 466 900 unités à fin Novembre, en très nette hausse comparée à la même période de l’année précédente (422 500 de Janvier à Novembre 2017).

    “2018 est l’une des meilleurs années dans l’histoire de Daimler Trucks. Comme annoncé, nos chiffres de vente mondiaux sont significativement plus hauts que ceux de l’an passé. Avec plus de 500 000 camions, nous avons réalisé les ventes plus élevées de ces dix dernières années. Ce succès montre que nous proposons les bons produits à nos clients à travers le monde grâce à des équipes parfaitement qualifiées. Je voudrais remercier tous mes collègues pour leur engagement au cours de cette dernière année. En 2019, nous poursuivrons l’objectif de rendre nos clients – et finalement notre société – encore plus satisfaits avec des solutions de transport innovantes. Ceci inclut aussi la transformation technologique de notre industrie, allant vers plus de camions autonomes, électriques et connectés ” précise Martin Daum, membre du Board Management de Daimler AG et responsable de la division Trucks & Buses.

    La plus forte croissance a été enregistrée dans l’ALENA

    La plupart des marchés de Daimler Trucks ont connu des évolutions positives l’an passé, la plus importante concernant l’ALENA (NAFTA). Les ventes des marques Freightliner, Western Star et Thomas Built Buses ont augmenté de 15 % avec un total d’environ 172 700 unités vendues au cours des 11 premiers mois de l’année (150 600 l’an passé). Avec une part de marché de 38,3 % dans les classes 6 – 8 locales, Daimler Trucks était une nouvelle fois le leader incontesté du marché nord-Américain dans les segments des moyens et lourds tonnages en 2018. Le New Cascadia, le porte-drapeau de la marque Freightliner, a joué un rôle essentiel dans ce succès : plus de 76 500 exemplaires de ce modèle ont été vendus depuis le lancement de sa production fin 2016.

    En Juin 2018, Daimler Trucks a présenté les Freightliner eCascadia et Western Star eM2, les deux premiers camions électriques fabriqués en série en Amérique du Nord. Le premier véhicule, un Freightliner eM2, a été livré à son premier client, l’un des plus importants aux USA, Penske Truck Leasing Corporation, le 20 Décembre dernier, afin d’être utilisé en conditions réelles de travail. Dans les mois qui viennent, une flotte de 30 Freightliner à propulsion 100 % électrique sera mise en service. Avec le bus d’école électrique Saf-T-Liner C2 de Thomas Built Buses et le FUSO eCanter, Daimler Trucks offre le plus large portfolio de véhicules commerciaux à propulsion électrique du marché nord-américain.

    Daimler Trucks pour la première fois en 2019 au CES – avec des innovations sur la conduite autonome

    Lors du prochain Consumer Electronics Show (CES) qui s’ouvre le 7 Janvier prochain à Las Vegas, Daimler Trucks et Freightliner vont annoncer d’importantes et stratégiques nouveautés en matière de conduite autonome et connectée. Daimler Trucks va de nouveau mettre en avant son leadership dans le monde du véhicule industriel. L’entreprise va en profiter pour dévoiler son large portfolio de camions à propulsion électrique, tous étant d’ores et déjà en service auprès de clients.

    Hausses à deux chiffres en Asie, sous l’influence de l’Indonésie et de l’Inde

    En Asie aussi, le total des ventes a significativement grimpé de 12 % à 147 900 unités (132 400 en 2017). Avec environ 40 000 camions, les ventes au Japon au cours des 11 premiers mois de l’année sont plus ou moins au même niveau que l’an passé (40 700). Sur son marché domestique, la marque FUSO dispose d’une part de marché de 19,2 %. Le Super Great, porte-drapeau de FUSO tire bénéfice de la stratégie de plateformes du groupe – comme le font les derniers modèles de gamme haute de Mercedes-Benz et Freightliner. En sus d’une architecture électrique/électronique standardisée, le camion nippon utilise la même chaîne cinématique et, depuis cette année, les fonctionnalités de la conduite semi-autonome (niveau 2). Sur le très important marché indonésien, les ventes ont cru de 52 % à 57 400 unités à fin Novembre 2018 (37 600 l’année précédente). Les clients ont fait de FUSO le leader du marché local depuis plus de 40 ans. Depuis mi-2017, Daimler Trucks y vend des camions Mercedes-Benz, principalement utilisés dans le BTP.

    En Inde, les ventes ont été stimulées par une reprise de la demande en camions de moyens et lourds tonnages. Daimler India Commercial Vehicles (DICV) a vendu environ 20 500 camions au cours des onze premiers mois, en hausse de 35 % comparé à l’année précédente (15 200). Pour Daimler Trucks, l’année 2018 fut aussi marquée par la production du 100 000è véhicule dans l’usine locale de Chennai. En sus des BharatBenz produits pour le marché local, cette usine fabrique aussi des véhicules destinés à l’exportation vers plus de 40 pays. Aucun autre constructeur occidental n’a jamais réussi une telle performance en Inde.

    En Chine, le plus vaste marché de véhicules industriels de la planète, Daimler détient une participation de 50 % dans la joint-venture Beijing Foton Daimler Automotive Co. Ltd. (BFDA), le constructeur des camions de moyens et lourds tonnages Auman. Comme attendu, le chiffre de 95 100 camions Auman produits au cours des 11 premiers mois de l’année 2018 était inférieur à celui de 2017 (104 600). En 2017, le marché avait bénéficié de conditions économiques favorables mais aussi des mesures prises par le gouvernement pour le remplacement de véhicules. Depuis sa constitution, la joint-venture a vendu plus de 580 000 camions Auman. Afin de bénéficier au mieux des excellentes perspectives prévues sur le marché chinois du poids lourd, Daimler Trucks a modifié son management local en 2018. Depuis le début de l’année dernière, Sven Ennerst est responsable de l’ensemble des activités “camions” en Chine au sein de la division Trucks de Daimler. Dans le même temps, Kelley Platt, connu pour son expérience dans le monde du véhicule industriel, a repris la direction de BFDA sur place.

    Reprise significative de l’important marché d'Amérique latine

    En Amérique latine, Daimler Trucks a relevé significativement son niveau de ventes avec une augmentation de 26 % sur les onze premiers mois de l’année passée avec environ 34 400 camions vendus (27 300 en 2017). Le Brésil, principal marché du sous-continent a connu une augmentation très importante. Avec 19 300 véhicules environ, les ventes ont cru de 59 %, contre 12 200 en 2017. Avec une part de marché de 27,7 %, la marque Mercedes-Benz est une nouvelle fois n°1 dans les segments des camions de moyens et lourds tonnages. Malgré la crise économique, Daimler Trucks a, ces deux dernières années, prévu le futur – entre autres choses, en modernisant de façon significative sa production. Dans l’usine de Sao Bernardo do Campo, par exemple, Mercedes-Benz a installé une ligne de production dernier cri « de type 4.0 », qui va entrer en service cette année.

    Ventes en hausse et leader du marché en Europe et en Allemagne

    Dans l’entité appelée EU30 (Union Européenne, Suisse et Norvège), les ventes de Daimler Trucks ont augmenté de 4 % en 2018. De Janvier à Novembre, environ 76 200 unités ont été vendues (73 600 sur la même période en 2017). Mercedes-Benz Trucks a maintenu sa position de leader du marché dans les segments de moyens et lourds tonnages avec une part de marché de 20,4 %. En Allemagne, Mercedes-Benz est toujours leader du marché avec une part de marché de 36 %. A fin Novembre, 29 100 camions ont été livrés, en hausse de 4 % (28 000 sur la même période de 2017). Mercedes-Benz Trucks attend de nouvelles impulsions mi-2019 avec le lancement du nouvel Actros, dévoilé au dernier salon IAA de Hanovre en Septembre dernier, et doté d’un très grand nombre d’innovations.

    Toujours leader en matière de camions autonomes, électriques et connectés en 2019

    En tant que leader mondial de l’industrie du poids lourd, Daimler Trucks poursuivra son objectif en 2019 de donner le ton en matière de camions autonomes, électriques et connectés. Mercedes-Benz Trucks a présenté au dernier salon IAA en Septembre 2018 un nouvel Actros qui atteint un niveau jamais proposé jusqu’alors en matière d’innovations technologiques. Avec le système Active Drive Assist, ce camion est le premier à proposer en série une conduite semi-autonome (niveau 2). Le nouvel Actros peut tourner et freiner de lui-même, tout en améliorant notablement la sécurité sur route en « surveillant » l’environnement dans lequel il évolue. Mieux, avec une chaîne cinématique améliorée, le système MirrorCam de caméras en lieu et place des traditionnels rétroviseurs extérieurs, comme avec la dernière génération de système de freinage d’urgence Active Brake Assist 5 (ABA 5), l’Actros est l’un des – si ce n’est le – camion le plus efficace et sécurisé de son segment.

    Dans le domaine de la propulsion électrique, Mercedes-Benz a livré les premiers eActros en octobre 2018 à quelques clients - Hermes, EDEKA, Meyer Logistik et TBS Transportbeton – à fins de tests en conditions réelles. Une centaine de FUSO eCanter100 % électriques sont en service à New York, Tokyo, Berlin, Londres, Amsterdam et Lisbonne. En Juin 2018, Daimler Trucks a rassemblé l’ensemble de ses activités électriques sous la marque ombrelle E-Mobility Group (EMG). E-Mobility Group définit l’ensemble des besoins en composants et camions pour l’ensemble des marques du groupe Daimler Trucks. EMG étudie aussi une plateforme commune, à l’image de ce qui a été conçu pour les gammes classiques à propulsion thermique des produits Daimler Trucks.

    Daimler Trucks travaille au quotidien à améliorer la disponibilité de ses camions et bus. Digitalisation et connectivité jouent ici un rôle primordial. Daimler est leader en la matière avec à ce jour plus de 600 000 véhicules connectés à travers le monde. Le Truck Data Center est le cœur des services connectés de Daimler Trucks. Ce module est en effet la pièce principale pour les services connectés que sont Fleetboard et Mercedes-Benz Uptime, tout comme Detroit Connect pour Freightliner ou Truckonnekt pour FUSO. A l’image d’un smartphone, le Truck Data Center communiqués via Bluetooth, téléphonie mobile ou GPS avec les infrastructures, les autres véhicules et d’autres entités nécessaires dans le domaine de la logistique. Via le Truck Data Center, un camion du groupe Daimler est en connexion permanente avec le cloud et devient un membre de « l’internet des choses ».