02
Septembre
2004
|
02:00
Asia/Baku

Le Viano et le Vito équipés de filtres à particules

  • Les premiers véhicules de ce segment à bénéficier d'un filtre à particules
  • Un meilleur contrôle des émissions d'échappement
  • Un système de filtre sans additif pour un kilométrage très élevé

Le Viano et le Vito Mercedes-Benz à motorisation diesel ne produi-ront plus de fumées à l'échappement: ces modèles sont les pre-miers véhicules de leur segment à bénéficier dès aujourd'hui d'un fil-tre à particules. Ce dispositif sera disponible tout d'abord sur le Via-no 2.0 CDI (80 kW / 109 ch) et le Viano 2.2 CDI (110kW / 150 ch), ainsi que sur les modèles correspondants de la gamme Vito - le Vi-to 111 CDI et le Vito 115 CDI - qui répondent à la norme Euro 4/III, et ce dès janvier 2005. Le filtre à particules induit une majoration du prix de 695 euros (prix HT).

Une combustion contrôlée des particules, sans additif

Ce nouveau système de purification des gaz d'échappement repose sur l'association d'un catalyseur à oxydation et d'un filtre à particules en carbure de silicium. Des capteurs de température et de pression contrôlent le niveau d'encrassement du filtre. La régénération du fil-tre s'effectue par une combustion contrôlée des particules filtrées à intervalles réguliers. Pour ce faire, la température des gaz d'échap-pement est amenée à dépasser 550°C, ce qui s'obtient soit automa-tiquement lorsque la charge du moteur et le régime sont élevés, soit grâce à une post-injection ciblée de gazole.
La régénération du filtre ne nécessite pas l'emploi d'additifs. Il n'est pas nécessaire de changer le filtre entre deux maintenances. Le fil-tre à particules développé par Mercedes-Benz reste efficace même après un kilométrage très élevé, ce qui le distingue des autres pro-cédés sur le marché. Depuis leur nouvelle version présentée à l'été 2003, le Viano et le Vito Mercedes-Benz restent les seuls véhicules de leur genre à pouvoir respecter les exigences de la norme Euro 4/III.