16
Septembre
2013
|
02:00
Asia/Baku

Le smart ebike au Salon du Cycle 2013

smart incarne la mobilité urbaine comme aucune autre marque – une mobilité intelligente dans les agglomérations. smart a entrepris dès le départ le développement systématique de l'électromobilité. Une mobilité zéro émission en local couplé, sur la smart fortwo, à un design attractif. Depuis l'été 2012 la famille smart electric drive s'est agrandie avec l'arrivée du smart ebike. Fabriqué chez le spécialiste berlinois GRACE, le smart ebike peut être commandé, dans les smart centers en France, au prix de 2 900 € TTC.

Hyper-fonctionnel, design et techno jusqu'au bout des roues, le smart ebike n'est pas un simple vélo électrique : c'est un concept de mobilité urbaine à part entière, à l'esprit 100% smart ! Le plus remarquable dans son design avant-gardiste est sans doute l'intégration maligne et élégante des composants électriques, sans doute la plus réussie du marché. Ainsi, le moteur électrique a-t'il été logé dans le moyeu de la roue arrière, une solution idéale pour la répartition du poids, le rendement et le design. La batterie, elle, est joliment intégrée dans le cadre, et facilement extractible. Elle peut aussi être rechargée directement, sans la sortir de son logement.

Parmi les points forts du ebike, on retrouve aussi son agilité. L'utilisateur du smart ebike choisit la puissance qu'il souhaite obtenir de la part du moteur électrique de 250 watts de façon à compléter sa force musculaire, en appuyant sur un simple bouton sur le guidon. Quatre niveaux de puissance sont proposés, le quatrième niveau (le plus élevé) offrant une assistance maximale. Selon le niveau de puissance choisi et le mode de conduite, une batterie chargée peut avoir une autonomie de plus de 100 kilomètres.

Avec plus de 400 Wh, la batterie lithium-ion est l'une des batteries les plus puissantes du secteur. Elle a été intégrée de manière intelligente au smart ebike, et se situe au niveau de la partie inférieure du triangle formé par le cadre, dans un logement en plastique. La batterie portative peut être rechargée en la branchant sur une prise de courant classique ou en pédalant (cette deuxième option offrant des avantages en termes de coût et de respect de l'environnement). Le moteur qui entraîne le moyeu de roue se transforme en générateur dès que l'utilisateur freine. L'énergie de freinage est récupérée, c'est-à-dire qu'elle est transformée en énergie électrique et stockée dans la batterie lithium-ion du vélo.

Grâce à ses composants de grande qualité, le smart ebike est un vélo dynamique, sûr et ludique. Par exemple, des disques de freins MT4 fabriqués par Magura ont été installés à l'avant et à l'arrière. Les freins entièrement intégrés désactivent l'alimentation du moteur en cas de freinage, coupent sa puissance de propulsion et inversent sa polarité, de façon à le transformer en générateur afin de récupérer l'énergie de freinage.

L'écran de contrôle central BionX livré de série propose toutes les fonctions d'un ordinateur de vélo haut de gamme. Il affiche en permanence la vitesse, le niveau d'assistance, le niveau de récupération ainsi que l'état de charge de la batterie. En appuyant sur une touche, le cycliste commute sur le second mode d'affichage. Il peut alors obtenir la vitesse moyenne, le kilométrage journalier, le kilométrage total, le temps de trajet ou encore l'heure. L'écran peut être également emporté et joue ainsi le rôle d'antivol puisque l'entraînement électrique ne peut être activé qu'avec l'écran associé.

Le smart ebike propose également un système d'information dernier cri : une interface USB est proposée en série, afin de connecter différents smartphones sur la potence à l'aide d'un socle polyvalent.

Une application disponible en ligne dans l'App Store propose notamment des fonctions telles que la navigation, l'affichage de l'autonomie ainsi qu'un ou plusieurs modes d'entraînement

Simple à utiliser et extrêmement fonctionnel

Avec sa simplicité d'utilisation, son faible poids (26,1 kilos, dont 3,3kg pour la batterie, et 4,1kg pour le moteur), son excellente ergonomie et son espace de rangement extrêmement pratique, le smart ebike reste avant tout un vélo ludique. En tant que "pedelec”, le smart ebike allie le confort d'un deux-roues motorisé à la simplicité d'utilisation d'un vélo. Dans les pays de l'union européenne, aucun permis de conduire ni aucune plaque d'immatriculation n'est nécessaire, étant donné que le moteur électrique d'un pedelec assiste uniquement la propulsion jusqu'à une vitesse maximale de 25 km/h, ce qui constitue également un avantage non négligeable en matière de sécurité.

La charge est gérée de manière extrêmement simple : la batterie peut être rechargée directement sur le vélo ou facilement retirée afin d'être ensuite branchée sur une prise de courant, puis remise en place.

Grâce à ses différentes versions de guidon et de tige de selle, le smart ebike peut être réglé à la hauteur de l'utilisateur – une fonctionnalité simple et efficace signée smart. Un porte-bagage arrière et d'autres options de rangement sont proposés. Une fourche signée Rockshox modèle XC32 est également disponible en option. Elle permettra au ebike de s'aventurer hors des sentiers battus.

Un partenaire de choix issu de l'industrie du deux-roues

La conception ainsi que la fabrication du smart ebike est issue d'une étroite collaboration avec le fabricant de vélos électriques GRACE, basé près de Berlin. Il y a trois ans, le spécialiste en marketing Michael Hecken et la légende du mountain bike Karl-Heinz Nicolai se sont associés afin de produire des vélos électriques particulièrement innovants et de grande qualité.

A propos de smart

Avec le modèle nouvelle génération 2012, smart poursuit une success story unique : depuis 15 ans, la smart fortwo réinvente la mobilité urbaine individuelle. Très agréable et écologique, elle concilie commerce responsable et joie de la conduite. Cette biplace compacte et maniable s'insère dans la circulation et se gare partout comme aucune autre.

smart est aujourd'hui présente sur 46 marchés dans le monde et vient d'être introduite sur le marché russe. Les marchés principaux sont l'Allemagne, l'Italie et la Chine. Une toute nouvelle génération de smart – à deux et à quatre places, sera lancée l'an prochain.

Marque « fashion » par excellence, smart ne cesse d'innover avec, outre ses déclinaisons électriques (fortwo electric drive, ebike, escooter pour 2014), l'intégration au service de mobilité urbaine car2go, créé par Daimler AG en 2008. Plus de 3 000 smart fortwo sont ainsi proposées en location sans réservation dans une quinzaine de grandes villes en Europe et aux Etats-Unis.