10
Mai
2012
|
02:00
Asia/Baku

Le nouveau Fuso Canter 4×4

· Un P.T.A.C. de 6,5 tonnes et un châssis à forte capacité de charge

· Un angle d'attaque de 35 degrés et un angle de fuite de 25 degrés

· Une garde au sol maximale de 320 millimètres

· Un blocage de différentiel arrière de série

· Une cabine très fonctionnelle

· Une variante à cabine simple et une variante à cabine double, disponibles chacune en 2 empattements

· Un moteur de 175 ch au couple maximal phénoménal de 430 Nm

· Des modèles aux normes Euro 5 et EEV (dès la version de série), notamment grâce au recyclage des gaz d'échappement, au filtre à particules et à la réduction catalytique sélective

 

Remanié sur le plan technique et esthétique, le Fuso Canter Nouvelle Génération vient de faire son entrée en scène. Le camion de petit tonnage à propulsion arrière conventionnelle – connu pour son châssis à forte capacité de charge – est désormais complété par une variante tout-terrain à transmission intégrale enclenchable.

Ses aptitudes tout-terrain prédestinent le Fuso Canter 4×4 aux utilisations hors des sentiers battus, notamment sur les chantiers, chez les fournisseurs d'énergie et chez les pompiers. Les municipalités l'apprécieront aussi en tant que véhicule de déneigement, avec une lame et une saleuse. La largeur hors tout de deux mètres seulement permet de passer dans les endroits les plus étroits.

Le Canter 4×4 fait preuve d'une grande efficacité, notamment sur chantier, où sa transmission intégrale enclenchable permet d'affronter les terrains glissants. Sa charge utile importante et sa fonction Stop/Start optionnelle en font un outil de travail particulièrement économique.

Le Canter 4×4 conserve les atouts fonctionnels du Canter : une bonne maniabilité (le diamètre de braquage n'étant que de 13,5 m pour l'empattement de 3 415 mm), une cabine avancée (donc compacte), une conception robuste, un levier de vitesses intégré à la planche de bord (une solution ergonomique) mais aussi une sécurité renforcée grâce à la conception solide de la cabine et à la présence d'un ralentisseur (de série) qui réduit l'usure des freins.

Le Canter 4×4 6C18 est un modèle de 6,5 tonnes de P.T.A.C. Il possède une cabine confort de deux mètres de large et développe une puissance de 129 kW (175 ch). La transmission intégrale peut être enclenchée en marche mais aussi désactivée, ce qui rend le véhicule très sobre. Le blocage de différentiel arrière est de série.Le client a le choix entre une cabine simple à 3 places et une cabine double à 7 places, toutes deux très confortables, mais aussi entre deux empattements : 3 415 mm et 3 865 mm. La capacité de charge du châssis est comprise entre 3 500 kg et 3 735 kg. L'angle d'attaque est de 35 degrés (contre 18 degrés pour le Canter 4×2) et l'angle de fuite de 25 degrés (contre 11 degrés pour le Canter 4×2).

La cabine : un design énergique et une protection anticorrosion longue durée

Comme le Canter classique, le nouveau modèle 4×4 possède une cabine entièrement remaniée. L'une des caractéristiques distinctives du nouveau Fuso Canter 4×4 est sa partie avant au design dynamique qui rappelle la vocation tout-terrain du véhicule. Le regard est d'emblée attiré par la grille de calandre en V et la position caractéristique du logo. La ligne dynamique en V se dessine au-dessus des phares grand format, jusqu'à la moulure de la porte. Le nouveau Canter s'intègre ainsi parfaitement dans le langage plastique actuel de la marque.

La partie peinte s'étend désormais jusqu'à l'arête inférieure du pare-brise, ce qui souligne l'allure massive et robuste du Canter. Le pare-chocs acier en trois parties est doté de pièces d'angle en plastique très pratiques dans le ton anthracite. Des feux de jour sont logés dans le boîtier des projecteurs antibrouillards. Les feux de jour et les projecteurs antibrouillards sont proposés de série sur tous les modèles.La nouvelle mise en peinture de la cabine par trempé cataphorèse, inaugurée sur le modèle 4×2, ainsi que le revêtement par poudre du châssis garantissent une protection anticorrosion longue durée du plus haut niveau. Le nouveau Canter 4×4 affiche sa personnalité départ usine : la cabine est livrable en une centaine de coloris, dont plusieurs peintures métallisées et à effet perle. Des peintures spécifiques sont également possibles sur demande.

Le poste de conduite : confortable et fonctionnel

A l'intérieur, la cabine avancée particulièrement fonctionnelle du nouveau Fuso Canter 4×4 se distingue par un poste de conduite bicolore au design harmonieux. Elle est réalisée dans des matériaux haut de gamme aux propriétés tactiles agréables. Le chauffeur et les passagers avant apprécieront la plus grande facilité de déplacement entre les deux côtés de la cabine.

Des buses de ventilation arrondies encadrent le combiné d'instruments. Les cadrans ronds offrent une bonne lisibilité. La plage économique du compte-tours est clairement repérée. Un visuel multifonctions situé entre les instruments informe de l'heure et du kilométrage. Il comprend un ordinateur de bord pour la consommation de carburant, un affichage de l'état du filtre à particules et un voyant d'alerte pour le niveau de carburant. Les touches de commande sont disposées de part et d'autre du volant, à portée de main du conducteur.

Le concept de rangements est parfaitement adapté aux besoins du chauffeur et des passagers avant. La console centrale comprend deux compartiments plats normalisés DIN, un casier avec couvercle rabattable et un porte-gobelets extractible pour deux boissons. Côté passagers avant, une plage ouverte et une boîte à gants verrouillable offrent des possibilités de rangement supplémentaires. Un range-documents ainsi qu'un compartiment pour téléphone portable ou menus objets renforcent la fonctionnalité de la planche de bord. Les compartiments sous pavillon, ainsi que les bacs dans les contre-portes et les rangements prévus derrière et entre les sièges complètent l'espace de rangement.

Les sièges : un soutien lombaire et des appuie-tête intégrés

Chauffeur et passager avant prennent place sur des sièges avec appuie-tête intégrés. Le siège conducteur dispose de série d'un soutien lombaire réglable. En option, le véhicule propose un siège confort à suspension mécanique et accoudoir. Sur la banquette double montée de série côté passagers avant, la place de gauche est équipée d'un appuie-tête évidé afin de ne pas entraver la visibilité vers l'arrière. Il en va de même des places de la banquette arrière du nouveau Canter 4×4 à cabine double. Même le passager assis à la place centrale est installé confortablement car il dispose du même espace pour les jambes que le passager assis à la place extérieure.

Une climatisation automatisée et un chauffage plus efficace

Le chauffage et la climatisation du nouveau Canter 4×4 méritent également une mention particulière. Parmi leurs caractéristiques essentielles, il convient de citer un débit d'air accru au niveau du plancher et de la tête, ainsi qu'un échangeur thermique particulièrement efficace. Parmi les atouts séduction du véhicule figure une climatisation performante. Comme alternative à la climatisation manuelle, le client se voit proposer un système entièrement automatique.

Un moteur Euro 5 ultramoderne qui offre une plage de régime utile très large

Le nouveau Fuso Canter 4×4 est propulsé par un moteur diesel 4 cylindres turbocompressé conforme aux normes Euro 5 et EEV. Sur le modèle 4×4, ce bloc de trois litres de cylindrée n'est disponible que dans sa version la plus puissante (129 kW/175 ch à 3 500 tr/min). Son couple maximal est de 430 Nm. Il est constant de 1 600 à 2 900 tr/min.Baptisé en interne 4P10, ce moteur évolué à course longue séduit par sa technologie de pointe : deux arbres à cames en tête à entraînement robuste par chaîne, quatre soupapes par cylindre, turbocompresseur à géométrie variable, système d'injection Common Rail et injecteurs piézoélectriques pour un dosage précis du carburant.

Une rentabilité élevée, notamment grâce à une consommation de carburant réduite

L'augmentation de la charge utile contribue à améliorer la rentabilité, tout comme la baisse significative des coûts de maintenance : l'allongement des intervalles de maintenance (40 000 km) souligne la rentabilité exceptionnelle du Fuso Canter 4×4, qui affiche des coûts de maintenance très bas. Par ailleurs, pour diminuer la consommation de gazole, le nouveau Canter 4×4 peut être équipé (en option) d'une fonction Stop/Start.

Le post-traitement des gaz d'échappement : une réduction catalytique sélective, un recyclage des gaz d'échappement et un filtre à particules

La version la plus puissante du moteur de 3,0 l du nouveau Canter 4×4 (175 ch) bénéficie de la technologie de réduction catalytique sélective (SCR) avec injection d'AdBlue, qui a largement fait ses preuves chez Daimler Trucks. Implanté à gauche, juste à côté du réservoir de carburant, le réservoir d'AdBlue du Canter offre une contenance de 12 l. La consommation très faible d'AdBlue permet d'atteindre une autonomie d'environ 8 000 km.

En plus de la technologie de dépollution SCR, le recyclage des gaz d'échappement et un filtre à particules à régénération entièrement automatique garantissent des valeurs d'émissions extrêmement faibles. En cas d'utilisation massive sur courtes distances, une régénération manuelle du filtre à particules peut être nécessaire en raison des faibles températures du moteur. Le cas échéant, un affichage du statut sur le visuel multifonctions indique au chauffeur la nécessité d'une régénération manuelle. Cette dernière peut être lancée à l'aide d'une touche spéciale.

Un châssis pensé pour les carrossiers

La grille de perçages uniforme du châssis à forte capacité de charge du Canter 4×4 facilite le travail des carrossiers. Tous les châssis sont proposés en option avec des consoles rapportées pour un montage plus aisé des superstructures. Il n'est plus nécessaire de percer le châssis en échelle. Par ailleurs, le vase d'expansion du liquide de refroidissement est implanté sous la cabine, ce qui fait gagner de la place et permet de rapprocher les superstructures de la cabine.

Le nouveau Canter 4×4 est livré départ usine avec deux variantes de prise de force, avec ou sans bride d'accouplement. Leur puissance est de 31 kW. Le Canter est aussi disponible départ usine avec un variateur de régime externe à positionnement libre ; l'interface correspondante se situe au dos de la cabine.Fuso propose le nouveau Canter 4×4 avec un convertisseur de tension (option). Ce dernier permet de raccorder le système électrique 12 V du véhicule à une installation électrique 24 V, une tension habituellement utilisée sur les superstructures des camions moyen format. Afin de garantir l'alimentation électrique, Fuso livre par ailleurs le nouveau Canter avec différents alternateurs, adaptés au profil d'utilisation respectif.

Les points forts classiques du Canter, la transmission intégrale en plus

Les atouts classiques du Canter 4×2 ont été préservés sur le Canter 4×4 : agilité extrême et construction compacte à cabine avancée, excellente visibilité grâce à des vitres descendant très bas et à un porte-à-faux avant court, conception robuste, levier de vitesses de type joystick sur la planche de bord pour un gain d'espace dans la cabine, maintenance simplifiée grâce à une bonne accessibilité des organes sous la cabine basculante, sécurité accrue et usure moindre grâce au ralentisseur de série.

La sécurité à l'honneur

A bord du nouveau Canter 4×4, la sécurité n'est pas non plus un vain mot. Les portes disposent de série d'une protection contre les collisions latérales. Des airbags conducteur et passager avant sont disponibles en option. Comme le modèle conventionnel, le nouveau Canter séduit par sa protection passive en cas d'accident, baptisée Fuso RISE, et par sa technologie Break Override, qui donne priorité au signal de freinage si, par mégarde, le conducteur actionne à la fois la pédale de frein et la pédale d'accélérateur.Comme tous les Fuso Canter, le nouveau modèle 4×4 dispose de série d'un ralentisseur. Ce dernier offre une puissance de freinage maximale de 50 kW. Actionné par un levier sur la colonne de direction, il accroît le niveau de sécurité en ménageant le frein de service et réduit en même temps les coûts d'exploitation grâce à une longévité accrue des garnitures de frein.