20
Février
2009
|
01:00
Asia/Baku

Le Nouveau Coupé Mercedes-Benz Classe E. Fascination et efficacité

Le retour d'un concept fascinant. Mercedes-Benz dévoile la version coupé de la Nouvelle Classe E au Salon Automobile de Genève. Trois mois à peine après avoir présenté la Classe E Berline, la marque ajoute un élément de choix à la nouvelle gamme, en s'inscrivant dans une tradition qui a toujours suscité un grand enthousiasme tout au long de l'histoire de la Classe E.

La Nouvelle Classe E Coupé associe émotion et efficacité d'une façon très spéciale. Avec son profil classique de coupé sans montant central et ses vitres latérales entièrement rétractables, la nouvelle deux porte propose une interprétation particulièrement sportive du design dynamique qui définit la nouvelle Classe E. Parallèlement, le coupé établit un nouveau record en matière aérodynamique. Avec un Cx de 0,24, ce modèle est le véhicule produit en série bénéficiant de la meilleure efficacité aérodynamique au monde. Il est proposé avec deux nouveaux moteurs quatre cylindres essence et diesel qui assurent une réduction de la consommation de 17% tout en améliorant nettement puissance et couple. La Nouvelle Classe E Coupé sera disponible en concession début mai.

Le nouveau coupé bénéficie de la gamme complète d'innovations techniques auxquelles nous nous attendons de la part d'un coupé sportif et luxueux : amortisseurs adaptatifs, détection de la somnolence, protection préventive des passagers et capot actif, entre autres. Les fonctionnalités dynamiques, spécifiquement développées pour ce coupé, permettent de régler la configuration optimale du véhicule par une simple pression sur un bouton. La commande adaptative des feux de route, la détection des panneaux de signalisation et un frein à main automatique sont d'autres exemples de ces nouveautés que la gamme imposera comme références sur le segment.

La Classe E Coupé a également choisi l'innovation en matière de motorisations. Les nouveaux moteurs diesel et essence à injection directe associent efficacité et performance. La gamme comprend ainsi deux nouveaux moteurs quatre cylindres qui consomment jusqu'à 17% de moins, tout en améliorant nettement puissance et couple. Le meilleur exemple en est la Classe E 250 CDI BlueEFFICIENCY Coupé : avec une consommation de 5,3 litres/100 kilomètres et seulement 139 grammesd'émissions de CO2 par kilomètre, il s'agit de l'un des véhicules les plus économiques de sa catégorie.

La réduction de la consommation a été rendue possible non seulement par ces nouveaux moteurs, mais également par une série d'autres initiatives basées sur le fonctionnement moteur en conditions réelles. Il s'agit, par exemple, de la commande en fonction des besoins des pompes de direction et d'alimentation, de l'utilisation de pneumatiques à résistance au roulement réduite et du contrôle de l'alternateur en fonction des conditions de conduite et de la tension à bord, ainsi que de l'impact décisif de l'excellente aérodynamique.

Présentation des moteurs :

 

Modèle

Puissance (kW/ch)

Couple max. (Nm à tr/min)

Consommation NEDC mixte (l/100 km)

E 250 CDI BlueEFFICIENCY Coupé

150/204

500 de 1800-2800/min

5,3

E 350 CDI BlueEFFICIENCY Coupé

170/231

540 de 1600-2400/min

6,8

E 250 CGI BlueEFFICIENCY Coupé

150/204

310 de 2000-4300/min

7,2

E 350 CGI BlueEFFICIENCY Coupé

215/292

365 de 3000-5100/min

8,5

E 500 Coupé

285/388

530 de 2800-4800/min

10.9

 

Design : l'expression d'une personnalité raffinée et passionnée

La ligne distinctive de cette nouvelle deux portes met en avant les éléments stylistiques classiques qui caractérisent les coupés Mercedes-Benz : par exemple, la fluidité des lignes des vitres latérales sans montant central mais entièrement rétractables, et la calandre sportive caractéristique dominée par la grande étoile à trois branches placée en son centre.

Dans le même temps, le coupé affiche sa parenté avec la nouvelle Classe E Berline. Les phares doubles illuminant l'avant ne laissent planer aucun doute. Mais s'ils partagent leur forme rhomboïde avec ceux de la berline, on retrouve une touche plus sportive, plus vive qui renforce l'impression de dynamisme et d'agressivité. Un autre élément partagé par le coupé et la berline est le puissant becquet arrière, qui donna au Coupé 220 S « Ponton » de 1955 son apparence athlétique.

Malgré sa parenté indiscutable avec la berline, le nouveau coupé exprime sa personnalité propre, à la fois raffinée et passionnée. Avec la forme de flèche plongeante qui domine tout l'avant de l'automobile, commençant au niveau du pare-chocs avant et se poursuivant sur le capot, l'interprétation plus extrême des phares doubles et sa stature plus nerveuse, l'impression dégagée par la nouvelle Classe E Coupé est à la fois plus pure et plus dynamique.