06
Mars
2003
|
04:00
Asia/Baku

Le CLK 55 AMG Mercedes-Benz promu nouveau safety-car des championnats du monde de Formule 1

Le 6 mars 2003

  • Débuts lors du premier Grand Prix 2003 à Melbourne (Australie)

  • Le coupé hautes performances veille à la sécurité lors de toutes les courses de Formule 1

  • Structure spéciale réalisée par Mercedes-AMG pour permettre des tours de piste rapides et une stabilité optimale

  • Quatre générations de safety-cars conçues par AMG depuis 1997

Dynamisme et exclusivité : après avoir séduit dans le monde entier de nombreux conducteurs enthousiastes, dans sa version conçue pour la route, le coupé hautes performances CLK 55 AMG Mercedes-Benz fera sa première apparition sur les circuits de Formule 1 en qualité de safety-car officiel. Ce modèle à deux portes couleur argent commencera par assurer la sécurité sur le premier Grand Prix 2003, organisé à Melbourne, en Australie, et continuera sa mission tout au long de la saison de Formule 1, dans des situations exceptionnelles.

Conduit par Bernd Mayländer, pilote Mercedes-Benz ayant l'expérience du championnat allemand des voitures de tourisme (DTM), le safety-car fait toujours son apparition sur la piste lorsque des accidents, de mauvaises conditions météorologiques ou d'autres incidents viennent mettre en péril le bon déroulement de la course. En tant que safety-car de la Fédération Internationale de l'Automobile (FIA), le CLK 55 AMG sera utilisé lors des 16 courses de Formule 1 et pourra faire la preuve de son potentiel sportif devant un public réunissant un milliard de spectateurs dans le monde entier.

Transfert permanent de technologie issue du sport automobile

Les exigences auxquelles le safety-car se doit de satisfaire sont élevées. Rien d'étonnant à cela : après tout, en cas d'incident grave, il doit, à une vitesse élevée, évacuer du circuit les pilotes les plus rapides du monde . S'il affichait une vitesse trop faible, les moteurs des véhicules de Formule 1 surchaufferaient, tandis que leurs freins et leurs pneus refroidiraient trop. Pour pouvoir être utilisé dans la catégorie reine du sport automobile, le coupé d'Affalterbach a fait l'objet de mesures de conception ciblées visant à atteindre un niveau optimal de performances et de stabilité. Les ingénieurs et techniciens de la société Mercedes-AMG GmbH qui étaient chargés de ce travail ont grandement bénéficié, pour le mener à bien, de leur longue expérience issue de 35 années de sport automobile et du développement d'automobiles dynamiques hautes performances. 

Modifications ciblées portant sur la dynamique de marche et la stabilité

Les accélérations puissantes sont le fait du moteur huit cylindres AMG de 5,5 l de cylindrée et d'une puissance de 270 kW/367 ch. Les modifications apportées au niveau de l'aérodynamique, du refroidissement, du réservoir, de l'alimentation en carburant, du train de roulement et des freins garantissent non seulement une dynamique de marche optimale, mais aussi une stabilité et une fiabilité maximales – que ce soit sous les climats tropicaux caractérisant le Grand Prix de Malaisie ou par temps frais, comme sur le circuit du Nürburgring.

Riche équipement de signalisation et de communication à bord

A première vue, le safety-car se distingue de la version de série par la présence des logos de F1 et du système d'éclairage monté sur le toit. Au début d'une phase d'intervention du safety-car, Bernd Mayländer commence par activer la lumière verte, par exemple lorsqu'il doit se faufiler au milieu de la piste et que toutes les voitures de course doivent le doubler. Dès qu'il a pris la position de tête, des clignotants orange sont allumés pour signaler aux pilotes de Formule 1 une interdiction absolue de le doubler. Les lampes blanches intégrées aux projecteurs et aux feux arrière clignotent à la façon d'un stroboscope. Leur fonction de signalisation est neutre. Ces clignotants sont toujours activés lorsque le safety-car est en action.

Pour pouvoir communiquer avec les responsables de la course, le safety-car est muni d'un équipement sophistiqué comprenant un système radio et plusieurs caméras de télévision montées tant à l'intérieur qu'à l'extérieur. Cet équipement supplémentaire requiert un circuit électrique indépendant avec un deuxième alternateur et une batterie. Les deux sièges baquets avec ceintures de sécurité 4 points, la sellerie cuir grise et noire et les inserts décoratifs en carbone couleur titane soulignent le caractère très particulier du nouveau safety-car de la FIA conçu par AMG.

Quatre générations de safety-cars depuis 1997

Après le premier CLK 55 AMG (depuis 1997), le CL 55 AMG (depuis 2000) et le SL 55 AMG (depuis 2001), le nouveau CLK 55 AMG est déjà le safety-car de la quatrième génération. A ce titre, il symbolise également la volonté de Mercedes-Benz d'être de participer au championnat du monde de Formule 1 et témoigne d'un engagement qui dépasse le cadre de la participation de l'écurie aux courses.