23
Octobre
2019
|
12:00
Asia/Baku

Le CCF Unimog signé Elitt

Résumé
  • Base connue, technologie originale

  • Le SDIS 33, premier client

Bassens/Montigny-le-Bretonneux – Un Unimog CCF ? Quoi de plus classique ? Sauf que celui que vous avez sous les yeux, imaginé par le carrossier bordelais Elitt, est bien différent des réalisations habituelles. Phyiquement, c’est pourtant un Unimog très classique : un moteur OM934 de 5,1 litres de cylindrée développant une puissance de 170 kW/231 ch et un couple de 900 Nm dès 1 200 tr/mn installé en position centrale avant ; des ponts portiques autorisant des aptitudes hors normes hors des sentiers battus ; boîte de vitesse et de transfert typées tout-terrain ; un châssis adapté aux missions les plus dures ; système de gonflage/dégonflage des pneus depuis la cabine ; diverses prises de force et interfaces pour faciliter l’adaptation d’outils divers. Techniquement, l’Unimog signé Elitt – entreprise bordelaise née début 2014 sous la houlette de deux jeunes ingénieurs, Julien Dablemont et Alexandre Mondout et oeuvrant jusqu’alors dans le naval - dispose cependant de quelques astuces qui le rendent unique sur le marché. Il en est ainsi de la pompe hydraulique, qui supplante la traditionnelle pompe classique, et montée sur la prise de force du camion : débit assuré à tous moments, même en roulant. Un petit regard aussi sur la cuve de 6 000 litres, toute en aluminium, protégée par des anodes et, surtout, de même largeur que la cabine afin de faciliter le passage entre les arbres par exemple. Signalons aussi l’arceau de sécurité, d’un design nouveau, jamais vu sur un Unimog.

Un premier client girondin

De petites astuces qui ont rapidement suscité l’intérêt du Service Départemental d’Incendie et de Secours du département de la Gironde (SDIS 33), propriétaire du plus vaste parc d’Unimog « pompiers » d’Europe. Le SDIS 33 a d’ores et déjà pris livraison d’une petite vingtaine de ces Unimog signés Elitt – pour Equipement Lutte Incendie Tout-Terrain société basée à Bassens en banlieue nord de Bordeaux – et affectés dans l’ensemble d’un département riche en forêts de pins. Comme tous les Unimog du sud-ouest de la France, ils sont d’ailleurs amenés à attaquer directement le feu : ils sont donc équipés de protection adéquates – grille face à la calandre, buses d’arrosage dans l’arceau, trou d’homme dans le toit côté passager, lance côté droit, etc.