Paris,
22
Mai
2017
|
00:00
Asia/Baku

Le « Voyage du siècle » en Setra 517 HDH

Résumé

De Brest à Vladivostok avec un Setra 517 HDH de 14 mètres. C’est le voyage que réalisent aujourd’hui 32 personnes pour une durée totale de 49 jours avec tout le confort à bord de l’autocar spécialement aménagé.

Avec 40 places pour 14 mètres, deux salons à l’arrière du véhicule, nul doute que les 32 passagers du Setra 517 HDH seront à l’aise pour le « Voyage du siècle » organisé par Salaün Holidays, basé à Pont de Buis dans le Finistère.

 

Nous avons choisi le Setra 517 HDH pour le confort qu’il offre aussi bien aux passagers qu’aux conducteurs. Ce voyage de 49 jours nécessitait un véhicule haut de gamme. C’est la raison pour laquelle nous l’avons équipé de deux salons à l’arrière et bien évidement de toilettes, d’une cafetière expresso, du Wi-Fi avec un routeur pour l’Europe, un autre pour la Russie… Pour les sièges, nous avons choisi des sièges velours et cuir avec têtières réglables pour un voyage encore plus agréable. Chaque siège est par ailleurs équipé d’une prise USB et trois prises 220 V viennent compléter l’équipement du véhicule 
déclare Luc Le Saos, responsable de production en charge des opérations spéciales chez Salaün Voyages.

Partis de Brest le 13 mai dernier, les 32 heureux passagers arriveront à Vladivostok le 30 juin prochain. Pour ce périple, qui passe par la Suède, la Finlande, la Russie et une incursion en Mongolie, quatre conducteurs, une accompagnatrice et un logisticien russes et six guides qui se relaieront tout au long du parcours. Grâce à son poste de conduite particulièrement ergonomique, ainsi qu’à ses équipements de sécurité, les conducteurs bénéficient de conditions optimales pour effectuer les 16 000 kilomètres qui séparent l’Atlantique du Pacifique.

« Nous organisons ce voyage pour la troisième fois et l’édition 2018 est déjà en cours de réservation. Outre ces voyages à travers la Russie, nous proposons également des croisières routières en Europe, mais aussi aux Etats-Unis et en Amérique du Sud », ajoute Luc Le Saos.

Avec une trentaine d’autocars, dont une majorité de Setra et de Mercedes-Benz, et une importante flotte de minicars permettant d’aller chercher les passagers depuis leur domicile jusqu’au point de départ de leur voyage, le groupe Salaün emploie quelque 700 personnes au travers de ses filiales, Salaün Autocars, Salaün Holidays et BT Tours en Belgique. Fondée en 1932 par le grand père de Michel Salaün, l’actuel Président Directeur Général, l’entreprise n’a cessé de croitre et a réalisé un chiffre d’affaires de 225 millions d’euros en 2016.