Montigny-le-Bretonneux (78) ,
15
Mai
2020
|
09:50
Asia/Baku

Le « télétravail » de Fabio Wibmer, VTTiste professionnel et ambassadeur Mercedes-Benz Vans

S’il va prochainement pouvoir se rendre à nouveau, en Classe V, avec son VTT sur ses chemins fétiches d’entrainement, Fabio Wibmer a passé les dernières semaines à faire du VTT… dans sa maison ! Figures en tout genre, épreuves d’agilité et même saut dans la piscine (pleine… ou vide !), il a été des plus inventifs et contribué à ambiancer la vie de ses amis partageant sa maison. Un bel exemple de « positive spirit », dont tout le monde a besoin en cette période de pandémie, à retrouver dans cette vidéo inspirante : https://www.youtube.com/watch?v=rAHQY2FHcOo

4 questions à Fabio Wibmer

Comment t’es-tu senti lorsque les restrictions en Autriche ont été annoncées ?

« Pour moi, il était important de rester positif et d'utiliser le temps passé à la maison de la manière la plus utile possible. Plus on a de temps, plus on peut être créatif, et j'ai vu cela comme un défi, pour ne pas me laisser abattre. Comme je suis un cycliste et que j'aime le vélo, il était évident que je devais trouver un moyen de pratiquer mon sport à la maison. »

Comment as-tu transformé ta maison et ton jardin en terrain d’entrainement pour faire du VTT ?

« J’essaie toujours d'être créatif et de voir les choses sous un angle différent. Il m'a donc été relativement facile de mettre en place quelque chose en utilisant ce que j'avais à la maison. J'ai déjà installé des choses dans le jardin plusieurs fois, et j'ai eu beaucoup de temps pour réfléchir et être inventif avec mon vélo. Qu'il s'agisse de sauter du toit ou d'atterrir sur une machine à laver : toutes ces choses sont le résultat d'un temps considérable consacré à la recherche de nouvelles idées. »

Le résultat est cette incroyable vidéo où on te voit « ambiancer » ta maison dans tous les sens et « déranger » tes potes. Des secrets de tournage à partager ?

« Nous avons passé les cinq dernières semaines à produire la vidéo. Soit nous avons construit des parties du parcours, soit nous avons rassemblé des idées, soit nous avons passé toute la journée à filmer. Certaines figures ont même nécessité jusqu'à 600 essais ! »

Qu'as-tu appris de cette période si particulière et qu'attends-tu le plus ?

« Tu apprends à apprécier des choses que tu considérais comme allant de soi auparavant, comme faire du vélo dans un parc ou simplement pouvoir aller au restaurant. Ce que j'attends le plus avec impatience, c'est de monter dans ma Classe V, d’y loger mon VTT et de retrouver mes chemins préférés ! »