18
Novembre
2003
|
01:00
Asia/Baku

L'Atego lutte contre la fraude

Mercedes-Benz a été choisi pour la réalisation d'un véhicule spécial permettant des contrôles rapides de cargaisons de camions aux frontières. Le contrôle des cargaisons aux frontières est un véritable challenge pour les douanes de tous les pays. La quantité de camions et de containers circulant chaque jour de par le monde en fait une mission complexe.Aujourd'hui, pour augmenter la capacité et la qualité de contrôle, l'utilisation de scanners mobiles permet de contrôler en quelques minutes latotalité d'une cargaison, même à travers de cloisons métalliques épaisses.

La filiale française de la société Smiths Heimann a développé un prototypede scanner mobile qui, à l'instar des appareils de contrôle des bagages dansles aéroports, inspecte camions et containers, détectant infailliblementdrogues, explosifs, produits de contrebande... ou passagers clandestins.C'est une ATEGO 2528 Mercedes-Benz qui a été retenu par l'entreprise pour porter ce scanner et qui a permis, entre autres, de réduire le poids de l'ensemble de 40 à 24 tonnes. De nombreusesmodifications de châssis ont été réalisées et des équipements particuliers installéspar l'usine française Mercedes-Benz de Molsheim. Ce premier Atego « scanner » de 11,80 m de long et de 8 m de large a été présenté au salon des Douanes qui s'esttenu récemment en Hongrie. De nombreux autres pays ont d'ores et déjà manifesté leur intérêt.