24
Avril
2008
|
02:00
Asia/Baku

Lancement de la smart fortwo en Chine à mi-2009

La smart fortwo sera en vente en Chine dès la mi-2009. C'est Dieter Zetsche, PDG de Daimler AG et directeur de Mercedes-Benz Cars, qui l'a annoncé lors du salon Auto China 2008 de Pékin qui se tient du 22 au 28 avril 2008. Autrement dit, la smart doit ouvrir un nouveau grand marché automobile après le lancement réussi aux Etats-Unis. Daimler AG espère une forte hausse des ventes pour la marque en Chine où la petite voiture s'adapte parfaitement à la demande croissante en petites voitures du marché chinois : la smart fortwo marie technologie moderne, haut niveau de qualité et de sécurité, consommation de carburant exemplairement basse avec des émissions en CO2 correspondantes, le tout dans un concept spatial unique offrant bien des atouts dans les encombrements des mégalopoles chinoises.

Lors du salon Auto China, M. Dieter Zetsche a déclaré : "En Chine aussi, nous assistons à un intérêt croissant des clients pour notre smart fortwo, véhicule économique par essence. Je suis certain que bien des citadins chinois sensibles à leur qualité de vie vont vite adorer son concept unique. Car, outre ses équipements remarquables de sécurité et son design atypique, la smart fortwo est naturellement au top de la qualité et la fiabilité." L'agile biplace est déjà disponible dans 37 pays. Depuis l'arrivée de la première génération en 1998, plus de 870 000 Smart fortwo ont été livrées à la clientèle.

smart lance la fortwo – la smart "originale" – sur un marché chinois en plein essor

La Chine constitue le premier marché automobile mondial en termes de croissance et le deuxième en nombre : sept millions de nouveaux permis de conduire sont délivrés tous les ans dans la république populaire. Tous les dix mois, une nouvelle ville chinoise atteint la taille de New York. Les observateurs du marché enregistrent actuellement une forte croissance du segment des micro et des petites voitures en Chine. Ce sont les meilleurs préalables à un véhicule innovant, consommant peu comme la smart fortwo destinée à un mode de vie urbain. En Chine, aussi, la prise de conscience écologique évolue rapidement. De plus, les conducteurs chinois ne jugent pas leur voiture comme un simple moyen de transport. Non, ils la voient de plus en plus comme le moyen d'exprimer leur personnalité. Les jeunes, influencés par la mode notamment, recherchent un véhicule agile, tendance et souple pour leur vie citadine, qui les distingue des autres.

Dans un tel contexte, Mercedes-Benz Cars a décidé de lancer la smart fortwo, biplace "originale" sur le marché chinois à la mi-2009. La smart fortwo se conforme aux mêmes normes élevées qui s'appliquent aux plus gros véhicules de chez Mercedes-Benz : qualité et fiabilité excellentes, sécurité remarquable et conduite économique et propre alliées à un réel confort et une agilité certaine. Par ailleurs, l'engouement pour cette "originale" lui vient d'abord et avant tout de son design novateur qui a permis à la marque d'étrenner un parcours différent et de valoir à la fortwo le culte mondial qu'on lui connaît.

Parmi les benjamines du marché automobile, la smart est synonyme d'innovation, de fonctionnalité et de joie de vivre. La Smart attire surtout les conducteurs intéressés par les solutions nouvelles, intelligentes et tendances du secteur automobile. Ces conducteurs sont des citoyens sans œillères, doués de sens critique, qui remettent en question le statu quo. Leur choix pour la smart fortwo est guidé par sa spécificité et peut-être aussi parce qu'elle les distingue de la foule. Et en tout cas, c'est sûr, car elle est facile et amusante à conduire.

La smart fortwo – 10 ans de "success story”

Au début de la décennie 1990, les études ont prouvé qu'une voiture ne transportait en moyenne qu'1,2 personne. Quiconque jette un œil dans la voiture d'à côté arrêtée à un feu aux heures de pointe pourra vous le confirmer. Et ce n'est pas tout : en ville, les voitures font moins de 30 kilomètres par jour. Elles passent 90 % du temps en stationnement. Outre cela, la moitié du temps de roulement est consacré à chercher une place de parking. Ceci explique pourquoi le besoin évident d'une voiture purement citadine s'est fait sentir ; une voiture beaucoup moins encombrante sur la route et de moins de trois mètres de long.

Dès 1972, Mercedes-Benz a développé le concept de voiture ultra-compacte de 2,50 m de long. Mais la mise en oeuvre technique n'a pu se faire à l'époque en raison d'incompatibilité avec les normes strictes de sécurité de la firme.

En 1989 Nicolas G. Hayek, le créateur des montres Swatch, annonça son projet de lancer une minivoiture citadine sur le marché. Hayek chercha un partenaire aguerri pour réaliser et réussir son projet en peu de temps. Le joint-venture fut créé en 1994, associant la créativité de Swatch à la vaste expérience de Mercedes-Benz en construction automobile. La coopération donna naissance à un concept unique de véhicule et une nouvelle marque automobile : smart.

Trois ans après ses premiers développements en usine en 1994, la smart fortwo fit ses grands débuts au Salon International de l'Automobile de Francfort en 1997. La production démarra en juillet 1998 dans la nouvelle usine d'Hambach, en France. En octobre de la même année, la nouvelle voiture était vendue pour la première fois dans neuf pays européens (Autriche, Belgique, France, Allemagne, Italie, Luxembourg, Pays-Bas, Espagne et Suisse). Toujours en 1998, smart devint filiale à 100 % de Daimler-Benz AG (aujourd'hui Daimler AG).

Informations techniques sur les versions de la Smart fortwo disponibles en Europe

Le design : sportif et élégant à la fois

Dès 2002, la Smart fortwo fit son apparition dans la collection permanente du Musée d'Art moderne de New York– seul véhicule exposé encore en production. Les ingénieurs de la deuxième génération de smart fortwo ont aussi réussi – avec un véhicule d'à peine 2,70 m de long – à créer un habitacle spacieux sans en avoir l'air tout en offrant un maximum de sécurité et de confort. La Smart fortwo réunit innovation, fonctionnalité et joie de vivre.

Clarté et modernité caractérisent sa forme. La smart fortwo a l'air d'un athlète trapu. Cette impression est renforcée par la prise d'air supplémentaire, la section inférieure noire contrastée du pare-chocs et la poignée de sélection du hayon. La poignée de porte horizontale épouse intelligemment l'épaulement situé juste sous le rebord de la vitre. Elle se prolonge sur l'aile avant et les phares, uniques sur cette catégorie de véhicule. Ces éléments confèrent à la smart fortwo son allure d'ado high-tech. De plus, les clignotants sont intégrés aux blocs optiques. La lunette arrière est légèrement inclinée, donnant à la Smart fortwo un look sportif et élégant. De dos, on admire les quatre feux qui ornent la smart fortwo. La lunette arrière occupe la quasi-totalité de la largeur du véhicule, encadrée par deux panneaux noirs ultra-brillants.

Unique sur le segment des petites voitures, le toit panoramique en polycarbonate ultraléger à haute résistance. Autre caractéristique unique au monde : la capote de la version cabriolet ; à commande électrique, elle est entièrement automatique et réglable en un nombre infini de positions. La capote de la smart fortwo peut s'ouvrir ou se fermer en roulant, à n'importe quelle vitesse – inutile d'être à l'arrêt. L'arrière de la capote peut également s'ouvrir en position finale et se refermer sur pression d'un bouton. Quel exemple plus criant de confort extrême offert par ce petit véhicule biplace décapotable ! La dernière subtilité du cabriolet est la possibilité d'ôter les barres de toit latérales. Elles se retirent en moins de temps qu'il n'en faut pour le dire et se rangent dans un logement spécial du hayon.

Sécurité active et passive exemplaire : cellule de sécurité tridion, airbags intégraux, ESP et ABS de série

La smart fortwo est un véritable modèle en termes d'équipements de sécurité chez les petites voitures. La cellule de sécurité tridion protège ses occupants comme la coquille sa noisette. Elle est en plus renforcée d'acier très résistant aux points névralgiques, couvrant plus de 50 % de la cellule au total. Les longerons longitudinaux et transversaux de la cellule de sécurité tridion activent la zone de déformation de l'autre véhicule impliqué dans l'accident et répartissent uniformément la force de l'impact sur la caisse de la voiture. Et en cas de collision, les roues agissent aussi en tant que zones de déformation. Dans ce cas, les roues avant sont soutenues par les longerons. Ainsi, la smart fortwo respecte-t-elle le cahier des charges de EuroNCAP et la réglementation antichocs nord-américaine. Elle est également conforme aux normes strictes des voitures Mercedes-Benz.

Toutes les smart sont équipées de série d'airbags pour le conducteur et le passager. L'airbag passager se trouve au-dessus du tableau de bord, pour lui permettre également d'intercepter les passagers qui ne sont pas parfaitement en position dans la voiture. Si l'on a installé un siège enfant, l'airbag passager peut être désactivé avec la clé de contact. Les airbags latéraux pour la tête et le thorax sont disponibles en option. Ils protègent la tête et le haut du corps. La smart dispose en série de tendeurs et de limiteurs de force des ceintures de sécurité.

Grâce à la structure « sandwich » de la cellule de sécurité tridion, les passagers sont en principe un peu au-dessus de la zone de danger direct en cas d'impact latéral. Résultat : une protection meilleure que chez la plupart des autres petites voitures. Tous les habillages sont optimisés pour éviter que ne se blessent les occupants.

L'ESP est également de série sur la smart fortwo. Cette option n'est pas toujours proposée sur de nombreuses citadines. L'ESP prévoit aussi la fonction intégrée d'aide au démarrage en côte. Ceci empêche tout recul du véhicule au moment de démarrer en côte. Autre caractéristique du pack ESP : le système de freinage antiblocage (ABS), qui empêche le blocage des roues lors d'un freinage d'urgence. L'ABS réduit la distance de freinage et maintient le contrôle de la direction de la smart. Une fonction d'aide au freinage hydraulique est aussi de série. Le freinage d'urgence contrôlé s'enclenche automatiquement dès que la fonction électronique enregistre une pression brusque, cependant pas assez ferme, du conducteur sur la pédale de frein.

L'habitacle : plus spacieux qu'on imagine

Un aspect étonnant de la smart fortwo est la sensation de volume, comparable à celle d'un salon normal. Les clients qui s'installent au volant la première fois sont toujours surpris de la facilité à rentrer et sortir de la voiture et du volume intérieur qui se dégage de la smart fortwo. Le siège passager est placé en retrait du siège conducteur, laissant toute liberté de mouvement aux passagers.

Les sièges sécurit munis de ceintures de sécurité intégrales sont bien enveloppés et offrent un soutien latéral agréable. Les garnitures sont d'excellente qualité. L'habillage en cuir est disponible en option. Des objets même longs sont aisément transportables : une manette à l'intérieur du siège passager en incline le dossier et permet de l'allonger vers l'avant à l'horizontale.

Le tableau de bord est droit, arrondi par deux arcs de part et d'autre, représentant le prolongement visuel de la structure de la cellule de sécurité tridion, arcs qui soutiennent les ailes supérieure et inférieure du tableau de bord. L'aile inférieure sert aussi de protection des genoux en cas de choc. L'aménagement « en suspension » du tableau de bord est source de luminosité et confère à la nouvelle smart fortwo un habitacle en tout point unique. Des éléments comme les aérateurs à montage externe et le compte-tours et l'horloge sur la planche de bord contribuaient déjà à la touche originale de la smart fortwo d'origine.

Le conducteur voit bien le tachymètre central et un affichage net à travers les branches du volant (au nombre de deux, trois sur la version sport). Les commandes du chauffage, de l'air conditionné et de l'aération sont en position centrale et ergonomique sur la console centrale, et encadrées de deux aérateurs supplémentaires.

Le grand bloc audio se trouve sous les commandes de chauffage et de climatisation. Les clients ont le choix entre l'autoradio CD standard ou l'autoradio avec changeur de CD pour six CD. Son maniement est un jeu d'enfants grâce à de gros boutons et un aménagement clair. Est disponible en outre le système de sonorisation muni d'un « subwoofer » et d'une connexion MP3.

Au vu des dimensions extérieures compactes de la smart fortwo, la capacité intérieure du coffre est inouïe. On ne charge pas tous les jours 220 litres de provisions ! Et si le coffre est rempli jusqu'en haut, on atteint royalement une capacité de 340 litres.


L'espace de chargement nivelé est particulièrement convivial. Le hayon à section double est réellement pratique en stationnement à l'étroit. La portière arrière rabattable peut servir aussi de surface pour y poser des affaires. La partie inférieure du hayon comprend un autre espace de rangement fermé par un couvercle.

Une consommation de moins de cinq litres aux 100 kilomètres

 A l'arrière de la nouvelle smart fortwo se cache un moteur compact à essence de 999 cc à trois cylindres dernier cri. En Europe de l'Ouest, les clients ont le choix entre deux versions de moteurs à alimentation naturelle délivrant 45 ou 52 kW (61/71 chevaux) respectivement, et un moteur turbo de 62 kW (84 chevaux). Un moteur turbo trois cylindres est le cœur de la smart fortwo BRABUS de 72 kW (98 chevaux).

Il existe également la version diesel – la smart fortwo cdi – championne du monde pour ses basses émissions en CO2. La smart fortwo cdi a une puissance de 33 kW (45 chevaux). Ceci correspond à des émissions d'à peine 88 grammes de dioxyde de carbone au kilomètre et une consommation (conformément à la NEDC) de 3,3 litres aux 100 kilomètres.

Pour améliorer la réduction d'émissions de CO2 des moteurs à essence, smart propose encore en Europe la smart fortwo mhd, micro-hybride drive. Ce modèle dispose d'un intelligent système "start/stop” l'autorisant à ne consommer que 4,3 litres aux 100 kilomètres (émissions en CO2 : 103 g/km) malgré une puissance de 52 kW / 71 chevaux. La smart fortwo ed "électrique" est totalement propre. Une centaine de modèles de smart fortwo ed sont actuellement à l'essai dans le cadre d'un projet pilote à Londres.

Le moteur de la smart fortwo est monté en transversal à l'avant de l'essieu arrière, avec une inclinaison de 45 ° vers l'arrière. Les échanges gazeux sont contrôlés par quatre soupapes par cylindre. L'arbre de distribution est mû par une chaîne sans entretien. En raison des faibles masses en action, l'arbre d'équilibrage est inutile – il réduirait la puissance du moteur. Mais sur la version turbo, il y a un amortisseur de vibration de torsions sur le vilebrequin. La pression maximale en charge est de 0,5 bar.

Changement de vitesses sans embrayage

La smart fortwo est équipée de série d'une transmission automatisée à cinq rapports (« softip »). C'est-à-dire qu'il n'y a pas de pédale d'embrayage puisque c'est un moteur électrique qui intervient. Pour embrayer, il suffit d'un bref coup en avant du levier de vitesses sur la console centrale et pour débrayer, d'un petit coup en arrière. En option, le changement de vitesses se fait à l'aide de palettes au volant (de série sur la version « pulse »).

La version "passion” possède le programme de boîte automatique « softouch »e, qui permet au conducteur de passer de la boîte manuelle (softip) à la boîte automatique sur pression d'un bouton au levier de vitesses. Une fonction "kick-down” permet au conducteur d'utiliser la pédale d'accélérateur pour opérer un double débrayage en une fois, tant en mode manuel qu'automatique. Ratés dans le changement de vitesses et surrégimes sont bannis car l'électronique n'accepte que des changements de rapports logiques.

Liste complète des équipements de série de la smart fortwo (Europe de l'Ouest) :

Extérieur

- Phares projecteurs H7

- troisième feu stop

- Clignotants latéraux blancsEquipements fonctionnels et électriques

- Transmission manuelle automatisée à cinq rapports

- Tableau de bord avec affichage multifonctions

- Affichage numérique des vitesses avec rapport recommandé

- Témoin de température extérieure avec avertisseur de gel

- Voyants avec fonction de changement de file

- Essuie-glace avec vitesse intermittente et fonction essuyage/lavage automatique

- Lunette arrière chauffante

- Bouchon de réservoir intégré au verrouillage centralisé

- Prise 12 volts sur la console centrale

- Verrouillage centralisé télécommandé et anti-démarrage codé

- Filtre à particules diesel (système ouvert, système fermé à partir du 2è semestre 2008)

- Capote électrique (smart fortwo cabriolet)

Habitacle

- Siège passager entièrement rabattable en avant (d'un seul geste)

- Vide-poches du côté passager, à côté du volant et dans les portes

- Miroir dans la visière du passagerSécurité

- Cellule de sécurité tridion

 - Eléments d'absorption de choc à l'avant et à l'arrière

- Capteur de choc devant allumer les avertisseurs lumineux de danger

- Airbags intégraux pour le conducteur et le passager

- Sièges de sécurité avec ceintures de sécurité intégrales

- Tendeurs et limiteurs de force des ceintures de sécurité

- Verrouillage automatique du véhicule dès qu'il se meut

- ESP

- ABS avec répartition électronique de la force de freinage

- Assistance au freinage hydraulique

 

Trois jeux d'équipements (Europe de l'Ouest)

La nouvelle smart fortwo affiche aussi le concept bicolore type de smart. Outre la cellule de sécurité tridion qui est disponible en noir ou argent, la smart existe en six couleurs de carrosserie. Les couleurs de base sont noir, jaune et blanc. Les couleurs métallisées, bleu, rouge et argent, sont disponibles avec un supplément.

La version d'équipements pure est la version du niveau de base. Elle comporte tout ce qui fait d'une smart une smart. L'extérieur de la pure se caractérise par un toit composite noir et des jantes en acier. La cellule de sécurité tridion est noire.

La partie inférieure du tableau de bord (protection des genoux) et le revêtement des portes sont en plastique noir marbré. Le volant à deux branches est un autre trait de la pure, dont l'habitacle est garni de sièges d'un gris sobre.

Ligne d'équipements de la « pulse » : ce nom signifie « sportive ». La "pulse” a elle aussi une cellule de sécurité tridion noire ; toutefois, elle existe en argent en option. Ses jantes alliage design six branches sur pneus larges (175/55 R 15 à l'avant, 195/50 R 15 à l'arrière) lui confèrent un aspect trapu.

L'habitacle de la "pulse” bénéficie d'une couleur d'habillage exclusivement disponible pour la pulse et d'éléments en tissu assortis pour le tableau de bord, la protection des genoux et le garnissage des portes qui créent une ambiance sympathique. Levez les yeux et vous voyez le ciel à travers un nouveau toit transparent en polycarbonate. Un store noir, réglable à l'infini protège du soleil.

L'allure sportive est renforcée par le compte-tours et l'horloge ainsi que le volant gainé de cuir à trois branches avec levier de vitesses incorporé. Sont aussi de série les vitres électriques, les feux anti-brouillard avant et un coin de rangement supplémentaire dans le hayon.

Ligne d'équipement de la « passion » : l'élégante « passion » et ses équipements complets se reconnaît toujours grâce à sa cellule tridion argent. Les rétroviseurs extérieurs et la grille de calandre sont aussi en peinture argent. Elle comporte encore un toit panoramique en polycarbonate et des jantes alliage design douze branches (pneus 155/65 R 15 à l'avant, 175/60 R 15 à l'arrière).

À l'instar de la « pulse », les éléments en tissu du tableau de bord, des protections de genoux et d'habillage des portes sont assortis à la couleur des garnitures. Existent en trios couleurs avec un dessin spécial en tissu.

Les autres équipements de série sont la climatisation avec commande de la température, un volant gainé de cuir, la touche douce de programme de transmission automatique et le toit panoramique vitré en polycarbonate. Comme la « pulse », la « passion » a des vitres électriques et un coin de rangement supplémentaire dans le hayon, ainsi qu'un cache-coffre comportant un filet à bagages.

###

Contact :

 

Olivier AMELINEAU, 01 39 23 59 84,

olivier.amelineau@daimler.com

 

Pour plus d'informations, consultez le site www.media.daimler.com