07
Avril
2010
|
02:00
Asia/Baku

L'Alliance Renault-Nissan et Daimler AG annoncent une coopération stratégique étendue

  • Coopération portant sur les futures générations de smart fortwo et de Renault Twingo, y compris des versions électriques, ainsi que sur l'extension des familles de produits de smart et de Twingo

  • Large mise en commun des groupes moto-propulseurs et développement conjoint de futurs projets dans le domaine des voitures particulières et des véhicules utilitaires légers, notamment :

    • Partage et développement commun de moteurs diesel et essence issus de l'Alliance Renault-Nissan. Certains seront destinés aux nouvelles smart et Renault Twingo ; d'autres seront adaptés et modifiés selon les spécificités de Mercedes-Benz pour sa nouvelle génération de véhicules compacts haut de gamme.

    • Partage des moteurs diesel et essence de Daimler avec Infiniti, la division haut de gamme de Nissan Motor Company et ouvrant ainsi à de nouveaux champs de collaboration.

    • Partage d'un moteur diesel et d'une transmission de l'Alliance Renault-Nissan pour l'utilitaire Mercedes-Benz Vito.

  • Collaboration dans le domaine des véhicules utilitaires légers

  • Participations croisées simultanées, correspondant à 3,1 % du capital de chaque societé

  • Synergies potentielles supplémentaires sur des achats en commun, échange de benchmarks et de meilleures pratiques
    entre les deux groupes.

BRUXELLES, Belgique --- L'Alliance Renault-Nissan et Daimler AG annoncent aujourd'hui une coopération stratégique étendue, qui va permettre aux deux groupes de tirer profit rapidement d'un certain nombre de projets concrets et de mettre en commun leurs meilleures pratiques. Les deux groupes ont également annoncé un échange d'actions qui donnera à l'Alliance Renault-Nissan une participation de 3,1% dans Daimler, et à Daimler une participation de 3,1% dans Renault et de 3,1 % dans Nissan.

Selon Dr Dieter Zetsche, Président du Conseil d'administration de Daimler AG et Directeur de Mercedes-Benz Cars, « Daimler et l'Alliance Renault-Nissan mettent en commun leurs intérêts afin de construire les bases solides d'une coopération réussie et robuste sur le plan stratégique, reposant sur un certain nombre de projets de partenariat concrets et attractifs. Nos talents se complètent parfaitement. Dès maintenant et pour le long terme, nous renforçons notre compétitivité dans le segment des petits véhicules et des véhicules compacts, et réduisons notre empreinte en CO2. Nous savons que nous pouvons concevoir des produits spécifiques à chaque marque à partir d'architectures communes. Cela n'affectera nullement l'identité de chaque marque. »

Carlos Ghosn, PDG de l'Alliance Renault-Nissan, affirme : « L'Alliance Renault-Nissan a montré sa capacité à réussir des partenariats. Cette expérience est essentielle dans le monde automobile actuel et le sera encore plus demain. L'annonce d'aujourd'hui va nous permettre d'étendre notre collaboration stratégique et de créer de la valeur de façon durable pour l'Alliance Renault-Nissan et Daimler. Ensemble, nous allons élargir notre offre de produits, optimiser les ressources disponibles et développer des technologies innovantes indispensables pour les dix prochaines années. »

Points forts de l'accord de coopération

A l'issue de discussions approfondies, il a été convenu de mettre en oeuvre immédiatement un certain nombre de projets :

Une nouvelle architecture commune pour les petits véhicules

Le successeur de l'actuelle smart fortwo, un nouveau modèle smart quatre places et la future Renault Twingo seront fabriqués à partir d'une architecture développée en commun. Tous les véhicules seront différents les uns des autres en termes de design. Une caractéristique principale de la nouvelle architecture réside dans son concept de propulsion issu des véhicules smart actuels.

Le lancement de ces modèles développés en commun est prévu à partir de 2013. L'usine smart de Hambach fabriquera les versions deux places tandis que le site Renault de Novo mesto en Slovénie, assurera la production des versions quatre places. Dès leur lancement sur le marché, ces modèles seront également disponibles en version électrique.

Groupes moto-propulseurs

La coopération en matière de groupes moto-propulseurs est axée sur le développement en commun par l'Alliance Renault-Nissan et Daimler de moteurs diesel et essence très performants en consommation.

L'Alliance Renault-Nissan fournira à Daimler des moteurs 3 et 4 cylindres essence et diesel issus de sa gamme adaptés et modifiés selon les caractéristiques de Mercedes. Il s'agit d'un partenariat gagnant-gagnant : Daimler pourra utiliser les moteurs de l'Alliance Renault-Nissan et saisir des opportunités commerciales supplémentaires pour sa future gamme de véhicules compacts haut de gamme Mercedes-Benz, tout en offrant à l'Alliance Renault- Nissan une meilleure utilisation de ses capacités de production.

Daimler fournira à Infiniti des moteurs diesel et essence issus de sa gamme actuelle : moteurs essence et diesel à 4 ou 6 cylindres. A nouveau, le partenariat sera gagnant-gagnant : Infiniti pourra utiliser les moteurs Daimler et Daimler exploitera mieux ses capacités industrielles. Daimler, Renault et Nissan coopéreront également sur des projets de futurs moteurs diesel et essence. Le choix des affectations de production des nouveaux moteurs développés en commun sera fait ultérieurement, afin d'assurer une bonne répartition entre les sites des différents partenaires. Dans ce domaine, la développement technique garantira la sauvegarde des identités de marque et de produits de chaque partenaire, tout en offrant des structures de coûts hautement compétitives. Les pièces non identitaires seront standardisées pour réaliser des économies importantes. Par ailleurs, chaque marque utilisera ses propres solutions technologiques, répondant aux critères de sa marque. Un des objectifs majeurs est d'augmenter la compétitivité des partenaires par un effet volume, entraînant des économies d'échelle, et par le partage des coûts de développement.

Collaboration dans le domaine des véhicules utilitaires légers

Les constructeurs ont également décidé de collaborer étroitement dans le domaine des véhicules utilitaires légers. A compter de 2012, Mercedes-Benz Vans va élargir sa gamme de véhicules utilitaires légers par l'introduction d'un nouveau modèle d'entrée de gamme. La technologie de cet utilitaire proviendra de Renault. Il sera fabriqué dans l'usine Renault de Maubeuge. Les deux partenaires bénéficieront à nouveau d'un effet volume, d'une meilleure utilisation des capacités de production, d'un partage des investissements et, par conséquent, d'une meilleure structure globale des coûts.

Par ailleurs, certains composants du groupe moto-propulseur seront partagés afin d'élargir l'offre de véhicules utilitaires de taille moyenne et d'accroître les volumes de vente, notamment un moteur diesel de petite cylindrée et des boites de vitesse fournis par Renault à Daimler pour son véhicule utilitaire de taille moyenne, le Mercedes-Benz Vito. Cette nouvelle motorisation d'entrée de gamme générera des ventes supplémentaires pour Mercedes-Benz et contribuera à l'utilisation optimale des capacités de production de Renault.

Echanges d'actions

Cette coopération stratégique est renforcée par des participations croisées simultanées qui permettront aux trois constructeurs de réaliser des benchmarks et de générer des synergies fondées sur un partenariat créateur de valeur dans le long terme. L'organisation globale de cette opération repose sur le principe d'un pourcentage de participation croisée 3,1/3,1/3,1 entre Renault, Nissan et Daimler, se concrétisant par l'échange d'actions :

o Daimler recevra 3,1 % des actions nouvellement émises par Renault ;

o Daimler recevra de Renault 3,1 % des actions actuelles de Nissan;

o Renault recevra 3,1 % des actions Daimler ;

o Renault transférera 1,55 % de sa participation dans Daimler à Nissan, en échange de 2% des actions Nissan ;

o Renault et Nissan détiendront chacun 1,55 % des actions Daimler.

Cette coopération stratégique sera pilotée par Renault-Nissan B. V. pour l'Alliance Renault-Nissan et par Daimler, par le biais d'un comité de coopération représentant les parties. Ce comité de coopération sera co-présidé par Carlos Ghosn et Dieter Zetsche et animé par des cadres dirigeants des trois sociétés.

Le 6 avril, la capitalisation boursière de Renault, Nissan et Daimler étaient respectivement de 10,5 milliards d'euros, de 29,7 milliards d'euros et de 37,7 milliards d'euros. Les parties ont convenu d'une clause de plafonnement des participations de 5 ans.

Autres opportunités de collaboration

Les deux groupes ont l'intention de créer un cadre à long terme afin de travailler étroitement à de futurs domaines de collaboration, entre Renault, Nissan et Daimler. Après la signature de l'accord de coopération stratégique et la mise en oeuvre des premiers projets majeurs, chaque constructeur continuera à étudier les opportunités à venir, notamment les possibilités d'échanges de modules et composants entre les véhicules Infiniti et Mercedes-Benz, de coopérations régionales aux Etats-Unis, en Chine et au Japon entre Nissan, Infiniti et Daimler. Par ailleurs, Renault, Nissan et Daimler exploreront les opportunités de co-développement de technologies liées aux véhicules électriques et aux batteries.

Contacts presse
Renault-Nissan Alliance

Alan Buddendeck, + 81 80 4095 61 86 (Nissan) Marie-Françoise Damesin, + 33 6 14 92 10 66 (Renault) Simon Sproule, Communications Director, +33 6 19 80 51 70 (Renault-Nissan Alliance)

Daimler AG

Marc Binder. +49 (0)711 17 41349 Christoph Horn, +49 (0)711 17 75841 Florian Martens, +49 (0)711 17 35014

A propos de l'Alliance Renault-Nissan

Conclue en mars 1999, l'Alliance Renault-Nissan est le quatrième constructeur automobile au monde, avec 6,1 millions de véhicules vendus en 2009. C'est le partenariat le plus fructueux et le plus durable de l'industrie automobile et un modèle de coopération industrielle dans tous les secteurs d'activités. Avec plus de 350 000 collaborateurs et un chiffre d'affaires de $86,5 milliards en 2009, l'Alliance est présente dans 190 pays du monde. Elle comprend cinq marques de renommée mondiale : Dacia, Infiniti, Nissan, Renault et Renault Samsung Motors. L'Alliance est gérée par deux sociétés distinctes (Renault SA and Nissan Motor Company Ltd.), toutes deux cotées en Bourse (respectivement à Paris et Tokyo), disposant chacune d'un Conseil d'administration et d'un système de gouvernance. Au cours des 11 dernières années, l'Alliance a conclu des accords stratégiques avec de grandes sociétés, notamment Dong Feng en Chine, AvtoVAZ en Russie et Mahindra, Ashok Leyland et Bajaj Auto en Inde. Fin 2010, l'Alliance va lancer sur le marché la Nissan LEAF, premier véhicule électrique abordable au monde Page 9 commercialisé à grande échelle, la première d'une série d'au moins huit autres modèles électriques visant à révolutionner la mobilité zéro émission. Pour plus d'information :

www.media.renault.com

www.press.nissan-global.com/EN/

www.alliance-renault-nissan.com

 

A propos de Daimler

Daimler AG est l'un des constructeurs automobiles les plus prospères au monde. Avec ses divisions Mercedes-Benz Cars, Daimler Trucks, Mercedes-Benz Vans, Daimler Buses et Daimler Financial Services, le groupe Daimler est l'un des plus grands constructeurs de voitures haut de gamme et le plus grand fabricant de véhicules utilitaires au monde. La division Daimler Financial Services propose à ses clients un large portefeuille de services financiers, qui couvrent le financement, la location, les assurances et la gestion de parcs.

En 1886, les créateurs de la société, Gottlieb Daimler et Carl Benz, ont marqué l'histoire par l'invention de l'automobile. Constructeur pionnier de ce secteur, Daimler continue à façonner l'avenir de la mobilité. Le groupe applique des technologies innovantes et écologiques pour fabriquer des véhicules de grande qualité et sécurité, qui fascinent et séduisent les clients. Avec le développement de technologies alternatives, Daimler est le seul constructeur à investir dans la propulsion hybride, les moteurs électriques et les systèmes de pile à combustible, dans le but de permettre, à long terme, une mobilité sans émission. Cela démontre, entre autres, que Daimler s'engage volontairement à relever les défis engageant sa responsabilité sociale et environnementale. Daimler vend ses véhicules et ses services dans presque tous les pays du monde et dispose de sites de fabrication sur les cinq continents. Son portefeuille de marques actuel comprend, outre la marque d'automobiles la plus prestigieuse au monde, Mercedes-Benz, les marques smart, Maybach, Freightliner, Western Star, Fuso, Setra, Orion et Thomas Built Buses. La société est cotée en Bourse à Francfort, New York et Stuttgart (symbole DAI). En 2009, le groupe a vendu 1,6 million de véhicules et ses effectifs ont dépassé 256 000 personnes. Son chiffre d'affaires a atteint 78,9 milliards d'euros et son bénéfice avant impôt (EBIT) a affiché une perte de 1,5 milliard d'euros. Pour plus d'informations

www.media.daimler.com