Montigny-le-Bretonneux (78) ,
06
Mai
2020
|
09:41
Asia/Baku

La production des usines VUL reprend progressivement

Depuis le 27 avril, l'usine de Düsseldorf  fonctionne à nouveau pour les fourgons Sprinter et eSprinter. Le redémarrage se fait par étapes et avec de nombreuses mesures de protection. Les sites de Vitoria et de Ludwigsfelde ont également repris de manière partielle fin avril.

Grâce à un arsenal de mesures (masques de protection, distance minimale entre collègues, mesures d'hygiène accrues etc.), environ un quart des employés de l'usine de Düsseldorf est de retour au travail depuis quelques jours. Selon les zones de travail, le programme de mesures comprend, par exemple, des marquages au sol ou des panneaux de plexiglas spécialement fabriqués et installés. La production des fourgons Sprinter et eSprinter à Düsseldorf est, dans un premier temps, relancée en une seule équipe. Cela permettra d'assurer la fluidification des opérations et la réduction des contacts. Le nombre d'équipes doit être augmenté le plus rapidement possible et le fonctionnement complet doit être à nouveau atteint afin de pouvoir répondre le plus rapidement possible à la forte demande en fourgons Sprinter.

Outre ces mesures internes, le 4 mai dernier, Marcus Breitschwerdt, directeur de Mercedes-Benz Vans, Ingo Ettischer, directeur des opérations et Armin Willy, directeur de l'usine de Düsseldorf, ont fait don au Land de Rhénanie du Nord-Westphalie de 10 000 masques jetables, 2 000 écrans faciaux et 100 combinaisons destinés à des institutions caritatives.

Les sites de Vitoria (Vito, Classe V, Marco Polo) et de Ludwigsfelde (Sprinter châssis) ont également repris de manière partielle fin avril.

« Mercedes-Benz Vans, et en particulier notre Sprinter, jouent un rôle très fort en ces temps difficiles, comme fourgon de livraison ou véhicule sanitaire, » a déclaré Marcus Breitschwerdt, responsable mondial de Mercedes-Benz Vans. « En tant qu'entreprise fortement implantée à Düsseldorf, il est très important pour Mercedes-Benz Vans et toute l'équipe d'aider le Land de Rhénanie-du-Nord-Westphalie à contenir la pandémie de COVID 19. ».

Pour Ingo Ettischer, responsable de l'exploitation Mercedes-Benz Vans: « Après l'arrêt de la production pendant des semaines dans le monde entier, nous prévoyons de reprendre l'exploitation à plein régime, sous des mesures de protection strictes, dans un délai relativement court après le démarrage progressif de la production, créant ainsi un "nouveau type de normalité". C'est un signal important pour nos employés. Je tiens à remercier tous les collègues de nos usines pour leur flexibilité, leur contribution dans une situation exceptionnelle pour nous tous, et pour leur grand dévouement afin que nos fourgons puissent rapidement prendre la route ».