Stuttgart,
13
Décembre
2017
|
09:15
Asia/Baku

La Nouvelle Mercedes-Benz Classe G : un intérieur exclusif

La Nouvelle Classe G réinterprétée au présent

Résumé

C’est une légende du tout-terrain et la référence suprême pour les innombrables amateurs de la conduite en dehors des sentiers battus. Écoulée à plus de 300 000 exemplaires depuis 1979, la Classe G a permis à chacun de ses acquéreurs de vivre des aventures auxquelles aucun autre véhicule n’aurait donné accès. Si en apparence le « G » a très peu changé, dans les faits ce 4x4 très spécial n’a cessé de se réinventer. Avec son habitacle entièrement revisité et son catalogue étoffé de nouveautés, la Classe G vient de connaître la transformation la plus profonde de sa carrière (entamée il y a près de 40 ans), tant sur le plan technique que stylistique, sans rien perdre pour autant de son identité.

De tout temps, plusieurs éléments emblématiques remplissant des fonctions bien spécifiques ont conféré à la Classe G son allure absolument unique. Cette nouvelle mouture n’échappe pas à la règle : on retrouve ainsi les portières à la poignée distinctive et au son de fermeture caractéristique, les baguettes de protection extérieure réputées pour leur robustesse, la roue de secours apparente sur la porte arrière, sans oublier les clignotants proéminents. Autant de détails extraordinaires qui, conjugués aux lignes anguleuses du 4x4, en définissent la silhouette singulière.

Un habitacle où luxe rime avec authenticité

Qu'il s’agisse d'une interprétation contemporaine de la légende, les seules lignes du véhicule, nettes et géométriques, la laissent aisément transparaître : en montant à bord de la Classe G, on constate en effet la transposition d’éléments esthétiques extérieurs dans l’habitacle. À la forme des blocs optiques avant fait par exemple écho celle des buses d’aération. L’esthétique des fameux clignotants, quant à elle, se retrouve dans celle des haut-parleurs.

Parmi les autres signes distinctifs de la Classe G, on peut citer la poignée de maintien implantée face au passager avant, ou encore les boutons de blocage des différentiels qui, en plus d’être clairement mis en évidence, sont rehaussés de touches de chrome. L'une et les autres ont été méticuleusement optimisés et conservés pour leur particularité.

Les conducteurs de Classe G ont la possibilité de commander l’ensemble du système d’infodivertissement sans lâcher le volant. Pour cela, les commandes tactiles présentes sur le

volant, dénommées Touch Controls, réagissent à l’effleurement à la manière de la surface d'un smartphone. Grâce aux impulsions haptiques et aux indications supplémentaires transmises par haut-parleur, le conducteur a les moyens de recourir au pavé tactile sans détourner le regard de la route. Les options proposées sont complétées par des touches de raccourci permettant d’exécuter les tâches les plus courantes et, en option, par un module de commande des systèmes d’aide à la conduite, implanté pour sa part au-dessus du commutateur d’éclairage rotatif. Installé près du pare-brise, le conducteur bénéficie d'une visibilité panoramique derrière le volant.

Très clairement réagencé et totalement repensé, le tableau de bord comprend, comme dans les Nouvelles Classes E et S, un grand écran présentant les instruments virtuels dans le champ de vision direct du conducteur et en un afficheur central situé à l’aplomb de la console centrale est disponible en option. Deux afficheurs de 12,3 pouces y fusionnent visuellement pour former un cockpit à écran large sous un couvercle de verre partagé. En dehors d’avoir le choix entre trois différents styles d’afficheurs (Classic, Sport et Progressive), les futurs propriétaires auront la possibilité de configurer les informations et les vues utiles en les adaptant à leurs besoins individuels.

Matériaux de grande qualité et confort accru au programme

Avec son caractère aisément reconnaissable et ses accessoires de grande qualité, la Classe G a toujours réussi à allier luxe et capacités de franchissement dans un souci particulier d’harmonie. Même en version de base, les boiseries à pores ouverts, à la fois intemporelles et authentiques, lui confèrent un air d’élégance classique. Résolument chic, le modèle se distingue par un recours aux inserts en métal de qualité supérieure et en fibre de carbone sélectionnés pour s’accorder avec la sellerie cuir.

« Chaque Classe G doit être mis à l’épreuve sur le Schöckl ». Ce mot d’ordre figure en tête de la liste des exigences fixées au moment de la refonte de ce classique. Il fait référence au sommet montagneux dominant l'usine de Graz, choisi par Mercedes-Benz pour y conduire ses essais exigeants (voire, aux dires de certains, impitoyables) et dont la conquête relève de l'impératif pour chaque tout-terrain de la firme. Telle est la raison pour laquelle chaque « G » porte une marque de certification sous la forme d'un badge « Schöckl », visible à la base du pied milieu.

Les portières, d'une solidité exemplaire, témoignent ouvertement de l’esprit du « G ». Remaniés de fond en comble, les espaces de rangement sont suffisamment nombreux pour que le moindre objet trouve place à bord du véhicule. Sous l’accoudoir, par exemple, est prévu un compartiment éclairé accueillant de petits articles, tels que paquets de chewing-gums, boîtes de mouchoirs et étuis à lunettes. Une borne de recharge sans fil pour smartphone figure également au rang des options.

Face au pavé tactile de la console centrale, on trouve deux porte-gobelets amovibles et un bac de rangement. Les portes arrière peuvent quant à elles accueillir une bouteille d’eau d'un litre chacune. Dotée d'un dossier indépendant, la banquette procure à la fois une modularité maximale et une meilleure visibilité pour ses occupants.

Le système audio compris dans la dotation de série comporte sept haut-parleurs. Disponible en option, le système de sonorisation surround Burmester® dispose pour sa part de 16 haut-parleurs et d'un amplificateur de 590 W avec traitement numérique du son.

Révisées à la hausse, les dimensions de la Nouvelle Classe G ne profitent pas uniquement au conducteur, mais aussi aux passagers assis à l’arrière.

Les principales dimensions utiles sont récapitulées ci-dessous :

Description

Différence

Espace pour les jambes (avant)

+ 38 mm

Espace pour les jambes (arrière)

+ 150 mm

Largeur aux épaules (avant)

+ 38 mm

Largeur aux épaules (arrière)

+ 27 mm

Espace pour les coudes (avant)

+ 68 mm

Espace pour les coudes (arrière)

+ 56 mm

Les sièges arrière peuvent se replier à 40, 60 ou 100 %. Les sièges de laClasse G sont équipés de série de nombreuses fonctions de confort, parmi lesquelles la mémorisation des positions du siège conducteur et le chauffage des sièges avant et arrière, ainsi que d’appuie-têtes de luxe à l’avant. Si besoin, le confort de conduite peut encore être amélioré en optant pour le pack Sièges multicontours actifs : ici, les sièges reçoivent des fonctionnalités aussi diverses que le massage (plusieurs options), la climatisation et le chauffage rapide. Cette variante propose également un soutien lombaire à réglage électrique au conducteur et au passager avant. Les joues latérales des coussins et des dossiers des sièges multicontours actifs contiennent en outre des chambres à air qui se remplissent ou se vident en permanence suivant la dynamique de conduite, procurant ainsi un meilleur maintien au conducteur et au passager avant, tout particulièrement dans les virages. Les sièges avant du pack Sièges multicontours actifs sont recommandés par les experts de l’Association allemande pour la santé du dos, l’Aktion Gesunder Rücken e.V.

Au menu de la Classe G : deux dotations d’équipements exclusives

Les variantes de la Nouvelle Classe G sont si nombreuses qu'il est très rare de croiser deux exemplaires exactement identiques. La richesse du catalogue des équipements s’explique par le fait que les options de la gamme designo manufaktur sont déjà intégrées au catalogue des options.

Les passagers prennent place sur des sièges en cuir Lugano de coloris noir, brun noisette ou beige macchiato. Deux finitions haut de gamme s'offrent également à eux : Pack exclusif intérieur et Pack exclusif intérieur plus. La première est disponible en sept coloris, dont trois consistent en d’élégantes combinaisons de cuir Nappa noir et de l'une des nuances designo manufaktur que sont le blanc platine, le bleu île Maurice et le rouge classique. La dotation inclut alors en supplément un ciel de pavillon designo noir en microfibre Dinamica et des buses d’aération Silvershadow. Le Pack exclusif intérieur plus étoffe quant à lui la liste des éléments garnis de cuir Nappa qui revêt cette fois les habillages de contre-porte, certaines parties de la console centrale, le tableau de bord, et surtout, l’ensemble de la sellerie. À noter ici le motif spécifique des sièges dont la garniture se démarque par un motif dynamique en forme de losange. Cette dotation donne aux clients le choix entre trois nuances designo : noir, brun espresso et rouge classique. Enfin, pour la première fois, il devient possible de commander un habitacle intégralement clair (coloris beige macchiato) du sol jusqu’au ciel de pavillon.

Tournée vers la sportivité, l’AMG Line peut être associée à chacune de ces trois variantes. Dans ce cas, les sièges noirs arborent des surpiqûres contrastantes rouges agrémentant également le tableau de bord, les contre-portes et la console centrale, tandis que les ceintures de sécurité prennent une couleur rouge. Cette présentation s’accorde parfaitement avec le volant à méplat dans la partie inférieure désormais disponible sur la Classe G.

Une légende du tout-terrain depuis 1979

La Classe G constitue le 4x4 de luxe par excellence. Au-delà d’être le modèle de voiture de tourisme affichant de loin le cycle de production le plus long de toute l'histoire de Mercedes-Benz, il est surtout l’ancêtre de chacun des SUV portant l’étoile à trois branches : la logique voulait donc que tous les modèles tout-terrain de la marque reprennent la majuscule G dans leur désignation.

L’ère entamée en 1972 par un accord de collaboration entre les sociétés alors dénommées Daimler-Benz AG et Steyr-Daimler-Puch forme maintenant un récit émaillé d’étapes marquantes et de superlatifs. Comme à l’époque, la Classe G est toujours fabriquée en majorité à la main à Graz.

Dès la première étape de conception, ce 4x4 a été pensé pour sortir de l’ordinaire. Développeurs, concepteurs et ingénieurs ont mis au point un véhicule alliant avec brio une grande fiabilité, une robustesse éprouvée et de remarquables aptitudes au franchissement, mais qui a néanmoins su séduire une clientèle cherchant pour ses loisirs une automobile à part entière, confortable et surtout sûre.

Au moment de sa mise sur le marché au printemps 1979, quatre motorisations sont proposées couvrant une plage de puissance allant de 53 kW/72 ch à 115 kW/156 ch. Les clients ont alors le choix entre un Cabriolet à empattement court et des modèles Break disponibles avec un empattement court ou long. En 1989, la commercialisation de la génération 463 marque le début d'une évolution pour le tout-terrain, qui ne se contente pas de suivre le rythme du progrès technique : la mutation à l'œuvre lui vaut en effet d’élargir constamment son public et d’affirmer son caractère de véhicule exclusif dans toutes les occasions. Un véhicule qui, depuis 1993, porte un nom officiel : Classe G.

Son 25e anniversaire coïncide avec l’arrivée d'un modèle spécial sur le marché, préparé par Mercedes-AMG : le G 55 AMG Kompressor. Armé d'une motorisation 8 cylindres (350 kW/476 ch, 700 Nm de couple), ce robuste tout-terrain affiche des performances sans précédent et démontre le formidable potentiel de la Classe G.

Fêté en 2009, le 30e anniversaire du 4x4 s’accompagne d'une série d'innovations dans le domaine des équipements visant en premier lieu à rehausser le confort et l’exclusivité de l’habitacle. Les sièges avant, ergonomiquement optimisés, procurent ainsi davantage de maintien, alors que les nouveaux aménagements et les sièges climatisés font franchir au vétéran un nouveau seuil dans l'univers du luxe. Depuis lors, le succès commercial de la Classe G n'a cessé de grandir : porté par une croissance soutenue des ventes, le précurseur des SUV a enregistré un record d’immatriculations en 2016, année au cours de laquelle près de 20 000 unités ont trouvé preneur.

Nouveaux blocs-moteurs AMG, catalogue d’accessoires nettement enrichi, nouvelle progression de la qualité de finition de l’habitacle, modifications extérieures soignées et équipements de sécurité tels que le DISTRONIC Plus et le système d’aide au stationnement PARKTRONIC lui ont assuré un nouveau supplément d’agrément en 2012. L’année suivante, Mercedes-Benz élargit son portefeuille de produits en dévoilant le G 63 AMG 6x6 : véhicule tout-terrain à trois essieux, combinant le « meilleur des trois mondes », à savoir les évolutions de la dernière génération de Classe G, la robustesse des véhicules tout-terrain lourds et l’excellence technologique de Mercedes-AMG en matière de motorisations.

Sorti en 2015, le G 500 4x42 ajoute pour sa part non seulement un habitacle luxueux à l’équation, mais également une garde au sol de 45 cm et un impressionnant niveau de performances sur le bitume. Depuis cette même année, designo manufaktur offre aux clients la possibilité d'individualiser leur G grâce à des variantes d’équipements absolument uniques. L’extraordinaireG 650 Landaulet (consommation de carburant en cycle mixte : 17,0 l/100 km ; émissions de CO2 en cycle mixte : 397 g/km) est venu agrandir la famille en 2017 en apportant sa touche très personnelle. Premier du genre à naître sous le nom de Mercedes-Maybach, il n’est produit qu'à 99 exemplaires. Avec son V12 hors norme, ses ponts-portiques, sa capote électrique en tissu et ses équipements hors du commun pour les passagers arrière, cette interprétation du « G » s’adresse aux clients désireux d’une conduite à ciel ouvert mariant élégance et exclusivité.

L’été 2017 a vu la 300 000e Classe G sortir des chaînes de production de Graz. Un Mercedes-Benz G 500 arborant un coloris bleu île Maurice métallisé et équipé de sièges en cuir noir et de surpiqûres contrastantes blanches (consommation de carburant en cycle mixte : 12,3 l/100 km ; émissions de CO2 en cycle mixte : 289 g/km). Pourvu d'une dotation de baroudeur, incluant des pneumatiques tout-terrain montés sur des jantes noires de 16 pouces et une galerie de toit particulièrement robuste, le véhicule anniversaire s’est immédiatement embarqué pour une nouvelle aventure. Les fans de la Classe G du monde entier ont eux-mêmes déterminé les caractéristiques du modèle en votant pour leurs équipements et leurs accessoires préférés sur la page Facebook officielle de la Classe G. Les déplacements à venir de la 300 000e Classe G peuvent également être suivis sur les réseaux sociaux.

La Nouvelle Classe G sera dévoilée en première mondiale au Salon International de l’Automobile d’Amérique du Nord 2018 organisé à Detroit.