Stuttgart/Graz,
14
Juin
2019
|
19:00
Asia/Baku

La Classe G fête ses 40 ans !

40 ans et plus G-rande que jamais !

Résumé

Depuis 40 ans, la Mercedes-Benz Classe G incarne la référence absolue sur le segment des véhicules tout-terrain. Depuis 20 ans, elle existe même en version « Performance » signée AMG. Sa longévité de production dépasse celle de toutes les séries de VP de l'histoire de Mercedes-Benz. Il s'agit véritablement de l'aïeule de tous les SUV à l'étoile. Pour son anniversaire, elle offre à ses inconditionnels quatre cadeaux de taille. Premièrement, trois séries spéciales séduisantes, badgées « STRONGER THAN TIME ». Deuxièmement, pour ces séries spéciales, une version exclusive G 400 d (consommation de carburant en cycle mixte : 9,6 l/100 km ; émissions de CO2 en cycle mixte : 253 g/km)*, avec la variante la plus puissante du moteur diesel six cylindres en ligne, dont l'efficience est remarquable. Troisièmement, une nouvelle offre de personnalisation baptisée « G manufaktur », grâce à laquelle les clients peuvent configurer leur Classe G sur mesure. Enfin, quatrièmement, un nouveau centre dénommé « G-Class Experience Center », qui permet aux clients du monde entier de tester les aptitudes impressionnantes de ce tout-terrain de légende en conditions extrêmes, non loin du site de production de Graz.

 

Stuttgart/Graz. Depuis 40 ans, la Mercedes-Benz Classe G incarne la référence absolue sur le segment des véhicules tout-terrain. Depuis 20 ans, elle existe même en version « Performance » signée AMG. Sa longévité de production dépasse celle de toutes les séries de VP de l'histoire de Mercedes-Benz. Il s'agit véritablement de l'aïeule de tous les SUV à l'étoile. Pour son anniversaire, elle offre à ses inconditionnels quatre cadeaux de taille. Premièrement, trois séries spéciales séduisantes, badgées« STRONGER THAN TIME ». Deuxièmement, pour ces séries spéciales, une version exclusive G 400 d (consommation de carburant en cycle mixte : 9,6 l/100 km ; émissions de CO2 en cycle mixte : 253 g/km)*, avec la variante la plus puissante du moteur diesel six cylindres en ligne, dont l'efficience est remarquable. Troisièmement, une nouvelle offre de personnalisation baptisée « G manufaktur », grâce à laquelle les clients peuvent configurer leur Classe G sur mesure. Enfin, quatrièmement, un nouveau centre dénommé « G-Class Experience Center », qui permet aux clients du monde entier de tester les aptitudes impressionnantes de ce tout-terrain de légende en conditions extrêmes, non loin du site de production de Graz.

« Il y a 40 ans, l'association d'aptitudes routières et tout-terrain était un concept révolutionnaire. Pour la Classe G, il s'agit d'une tradition, dans laquelle s'inscrit la version actuelle. Grâce à ses performances technologiques exceptionnelles, la Classe G est devenue une légende, et le reste aujourd'hui encore », se félicite Gunnar Güthenke, Responsable de la Division tout-terrain de Mercedes-Benz. « Pour marquer comme il se doit ce statut d'exception, nous proposons aux inconditionnels et à tous les clients plusieurs nouveautés phares. J'en suis convaincu : la Classe G va être plus demandée que jamais ».

Des séries spéciales séduisantes pour les 40 ans de la Classe G

Ce qui, au début des années 1970, n'était encore qu'un contrat de coopération entre Daimler‑Benz AG et Steyr-Daimler-Puch sur le site autrichien de Graz, est devenu, aujourd'hui, une légende de l'automobile. A lui seul, le concept du véhicule tout-terrain de l'époque était hors norme : il combinait des aptitudes tout-terrain exceptionnelles et des sérieuses qualités routières, sécurité comprise. Depuis, la transmission intégrale et ses blocages de différentiel à 100 %, de même que le robuste cadre-échelle, sont autant de constantes de la Classe G.

En 1975, le lancement de la production de série des modèles G est acté, de même que la construction d’une nouvelle usine à Graz où, aujourd’hui encore, les véhicules sont majoritairement fabriqués à la main. Aujourd'hui, 80 % des Classe G produites sont encore en circulation, preuve de la qualité exceptionnelle de ce tout-terrain de légende.

Lors du lancement commercial en février 1979, quatre motorisations sont proposées, de 53 kW (72 ch) à 115 kW (156 ch). Les clients ont alors le choix entre des versions cabriolet à empattement court et des versions break à empattement court ou long. En 1989, la série 463 marque un tournant. A partir de cette date, le véhicule tout-terrain ne va pas cesser d'évoluer, restant toujours à la pointe du progrès technique. Depuis 1993, le véhicule porte le nom « Classe G ».

Carrossé dans de nombreuses versions spéciales, le véhicule tout-terrain démontre l’étendue de ses talents notamment dans la police, les casernes de pompiers ou les services de sauvetage. La Classe G est également connue dans le monde entier pour sa version « papamobile ». Peinte dans un coloris nacre, la Mercedes-Benz 230 G rehaussée d'une cloche vitrée accompagne le pape Jean-Paul II dans ses nombreux voyages à partir de 1980.

Des véhicules tout-terrain « Performance » depuis 20 ans

Le 20e anniversaire de 1999 marque le début d'un chapitre phare de l'histoire à succès de la Classe G. La G 55 AMG est la première version AMG lancée sur le marché. Auparavant, la Classe G préparée par AMG n'était disponible qu'à l'unité. Le moteur atmosphérique huit cylindres de 5,5 litres, doté de trois soupapes par cylindre et d'un double allumage, développe 260 kW (354 ch). La vitesse maximale est bridée à 210 km/h par électronique. Le couple maximal atteint la valeur phénoménale de 525 Nm à 3 000 tr/min. Mais le moteur n'est pas le seul à connaître des modifications d'ampleur : la boîte de vitesses automatique à 5 rapports, le train de roulement, les freins et le système d'échappement font également l'objet d'adaptations face au gain de puissance.

En 2002, la G 63 AMG impose de nouvelles normes. Avec ce modèle, un moteur douze cylindres fait son apparition sur la Classe G. Le nombre 63 indique la présence d'un V12 atmosphérique de 6,3 litres, qui développe une puissance de 326 kW (444 ch) et un couple maximal sensationnel de 620 Nm. Cette Classe G – la plus puissante jamais construite à l'époque – n'est produite qu'à la demande expresse des clients, à l'unité, au sein de la manufacture AMG d'Affalterbach (appelée aujourd'hui « AMG Performance Studio »).

En 2004, pour le 25e anniversaire, le G 55 AMG Kompressor est sur la ligne de départ. Ce modèle huit cylindres surpuissant (350 kW/476 ch et 700 Nm) abat le 100 km/h départ arrêté en à peine 5,6 secondes. Ses tubes de sortie d'échappement latéraux positionnés devant les roues arrière inaugurentun style exclusif.

En 2006, la Classe G hérite d'un nouveau moteur diesel ultramoderne. Baptisé G 320 CDI et considéré par de nombreux connaisseurs comme la meilleure Classe G jamais construite, le nouveau modèle affiche une puissance de 165 kW (224 ch) et dispose de série d'un filtre à particules diesel. Grâce à des courbes de couple et de puissance harmonieuses, le moteur V6 en alliage procure beaucoup de plaisir au volant, sur route comme en tout-terrain.

A l’occasion de son 30e anniversaire en 2009, la Classe G voit son équipement s’étoffer afin d’accroître principalement le niveau de confort dans l’habitacle et son caractère exclusif. Les sièges avant plus ergonomiques offrent un meilleur maintien. Ils sont dotés de nouveaux motifs et d'une climatisation qui rendent le tout-terrain de légende encore plus luxueux.

En 2012, la Classe G monte encore en gamme, avec un équipement nettement étoffé, un intérieur encore plus luxueux, de subtiles modifications extérieures et de nouvelles fonctions de sécurité et de confort, notamment le système DISTRONIC PLUS et l'aide au stationnement PARKTRONIC. Pour la G 65 AMG, le préparateur fait appel au légendaire moteur V12 biturbo de 6,0 litres. Il s'agit d'une véritable première puisque ce bloc développe cette fois une puissance de 450 kW (612 ch) et un couple maximal de 1 000 Nm (bridé par électronique). Cela fait de cette Classe G le véhicule tout-terrain le plus puissant du monde. La G 63 AMG se renouvelle également en héritant d'un moteur V8 biturbo de 5,5 litres qui allie une puissance de 400 kW (544 ch) et un couple maximal de 760 Nm. Avec une part de marché de 40 %, le G 63 AMG est le modèle le plus prisé de toute la gamme Classe G.

Une légende qui sait évoluer

En 2013, la spectaculaire G 63 AMG 6 x 6 crée la surprise dans l'univers du tout-terrain. 400 kW (544 ch), six roues motrices, un réducteur tout-terrain intégré à la boîte de transfert, des essieux portiques pour améliorer la garde au sol, cinq différentiels blocables en marche, un système de régulation de la pression des pneus... Bref, le G 63 AMG 6 x 6 est parfaitement à son aise sur tous les terrains et dans toutes les conditions météo, même là où d'autres véhicules déclarent forfait. L'habitacle haut de gamme, équipé de sièges arrière individuels, offre le meilleur confort possible au conducteur et aux passagers, y compris en conditions tout-terrain extrêmes. En 2015, le modèle dérivé G 500 4x4² propose un concept plus urbain mais tout aussi axé « Performance ». Il se démarque non seulement par un intérieur luxueux mais aussi par une garde au sol de 45 centimètres et des qualités routières impressionnantes.

En 2017, la Mercedes-Maybach G 650 Landaulet vient prouver que la capacité d'évolution de la Classe G ne connaît pratiquement aucune limite. Avec son moteur V12 surpuissant, ses essieux portiques, sa capote en toile électrique et son équipement exclusif aux places arrière, ce véhicule tout-terrain produit en édition limitée (99 exemplaires seulement) comble les attentes des clients les plus exigeants.

Durant l'été 2017, le 300 000e exemplaire de la Classe G sort des chaînes à Graz. Il s'agit d'une Mercedes-Benz G 500 de couleur bleu Ile Maurice métallisé designo, dotée de sièges en cuir noir rehaussé de surpiqûres blanches. Le modèle a été configuré par des amateurs du monde entier qui ont choisi leurs équipements préférés sur la page Facebook officielle de la Classe G.

En janvier 2018, une nouvelle ère commence. La nouvelle Classe G est dévoilée au salon de Détroit (le « North American International Auto Show »). Ce nouveau modèle conserve l'extérieur anguleux qui a fait de la Classe G un classique et une légende mais il hérite d'un intérieur entièrement revisité. Du point de vue technologique, il fait de nouveau référence. Sur route, la Classe G se réinvente, avec des systèmes d'assistance à la conduite modernes, des qualités exceptionnelles et une sécurité de très haut niveau. En tout-terrain, elle se surpasse : le nouveau train roulant, les programmes de conduite DYNAMIC SELECT, le « mode G » et les trois blocages de différentiel à 100 % améliorent les performances, le confort et l'agilité, peu importe où le véhicule évolue.

 Le G 400 d et les séries spéciales STRONGER THAN TIME : conçus pour l'éternité

Pour son anniversaire, la Classe G a prévu trois belles surprises, à savoir trois séries spéciales STRONGER THAN TIME, dont une variante AMG.

Les séries spéciales Mercedes-Benz lancées pour les 40 ans de la Classe G sont disponibles avec deux motorisations. Elles sont les seules à proposer la variante la plus puissante du nouveau moteur diesel six cylindres en ligne OM 656 :la motorisation G 400 d (consommation de carburant en cycle mixte : 9,6 l/100 km ; émissions de CO2 en cycle mixte : 253 g/km)*. Avec sa puissance de 243 kW (330 ch) et son couple maximal sensationnel de 700 Nm de 3 400 à 4 600 tr/min, cette motorisation haut de gamme offre un réel plaisir de conduite. Elle est également conçue pour répondre aux futures normes antipollution (émissions en conduite réelle RDE). Tous les composants nécessaires à la réduction efficiente des émissions sont directement implantés sur le moteur. Ainsi, le catalyseur et le filtre à particules diesel sont rapidement opérationnels. Des caractéristiques high-tech – notamment le processus de combustion à cavités étagées, la suralimentation bi-étagée et la distribution variable CAMTRONIC – contribuent à l'amélioration de l'efficience.

Les séries spéciales Mercedes-Benz sont également proposées avec la motorisation G 500 (consommation de carburant en cycle mixte :12,1-11,5 l/100 km ; émissions de CO2 en cycle mixte : 276-263 g/km)*. En l'occurrence, c'est un puissant moteur essence V8 de 4,0 litres qui se porte garant du dynamisme. Ce moteur biturbo délivre 310 kW (422 ch) et un couple maxi de 610 Nm entre 2 000 et 4 750 tr/min.

Les modèles Mercedes-Benz lancés pour l'anniversaire de la Classe G se déclinent en version AMG Line : ils disposent d'élargisseurs d'aile, d'éléments de design AMG sur les pare-chocs et la baguette de protection latérale, d'étriers de frein avec inscription Mercedes-Benz et, dans le cas du modèle G 500, d'un système d'échappement sport en sus. Par ailleurs, le conducteur bénéficie d'un volant avec méplat. Avec le Pack Acier inoxydable, les plateaux marchepieds latéraux, le cache de roue de secours, les baguettes de seuil et la protection du seuil de chargement arborent une finition particulièrement attrayante. Avec le Pack Nuit (de série), la série spéciale offre des feux obscurcis, une peinture noir obsidienne sur les rétroviseurs extérieurs, le cerclage de roue de secours et les éléments de design des pare-chocs et, enfin, des vitres arrière foncées.

Les deux variantes Mercedes-Benz et le modèle Mercedes-AMG des séries spéciales STRONGER THAN TIME possèdent un équipement de série très complet, dont voici un extrait :

  • Pack d'assistance à la conduite

  • Train roulant avec amortissement réglable et adaptatif

  • Pack Stationnement avec caméras panoramiques

  • Phares MULTIBEAM LED(pas en liaison avec les grilles de phare)

  • Poste de conduite WIDESCREEN

  • Pack Sièges multicontours actifs

  • Système de sonorisation Surround Burmester®

  • Eclairage d'ambiance à 64 couleurs et dix univers chromatiques

  • Cache-bagages EASY-PACK

  • Toit ouvrant en verre, électrique, avec fermeture confort et fermeture automatique en cas de pluie, fonction d'inversion automatique et fonction de fermeture PRE-SAFE®

De nuit, un autre équipement illustre le souci porté au détail : l'éclairage de proximité, qui projette le logo « G » et l'inscription « STRONGER THAN TIME » sur l'asphalte à partir des boîtiers des rétroviseurs extérieurs. Cette inscription se retrouve également sur une plaquette apposée sur l'extérieur de chaque montant A et sur la poignée de maintien gainée de cuir qui fait face au siège passager.

Les séries spéciales Mercedes-Benz existent en deux variantes esthétiques. Les plus classiques apprécieront la variante dont l'intérieur est paré de cuir Nappa noir à surpiqûres dorées et d'inserts décoratifs en frêne noir à pores ouverts. Cette variante propose les peintures extérieures suivantes : gris manganite magno « G manufaktur », gris monza magno « G manufaktur », marron citrine magno « G manufaktur », olive métallisé « G manufaktur », blanc diamant « G manufaktur », noir obsidienne et argent Mojave. Si les clients optent pour l'une des trois peintures mates, les équipements noir obsidienne du Pack Nuit prennent la teinte noir nocturne magno « G manufaktur ». Cela s'applique également à la calandre et aux élargisseurs d'aile. Un autre attrait de cette variante réside dans les jantes alliage AMG multibranches de 20" et dans les grilles de protection des phares.

Les acheteurs qui souhaitent une Classe G particulièrement luxueuse opteront pour la série spéciale dotée du somptueux intérieur Exclusif Plus bicolore, soit en version beige macchiato/bleu yacht avec inserts décoratifs en bois de sen marron clair brillant, soit en version beige macchiato/rouge lounge avec inserts décoratifs en laque noire sur la planche de bord et la console centrale. Cette variante propose les peintures « G manufaktur » blanc diamant, argent Mojave, noir obsidienne, bleu brillant et gris sélénite.

Que ce soit en version traditionnelle ou en série spéciale exclusive, laClasse G possède des poignées de maintien gainées de cuir sur le ciel de pavillon et une planche de bord habillée de cuir Nappa.

Les 20 ans de la Classe G AMG, la reine des véhicules tout-terrain « Performance »

AMG fête le 20e anniversaire de sa Classe G « Performance » avec une série spéciale STRONGER THAN TIME pour la Mercedes-AMG G 63 (consommation de carburant en cycle mixte : 13,3-13,1 l/100 km ; émissions de CO2 en cycle mixte : 304-299 g/km)*. Comme il se doit, cette série spéciale associe une motorisation puissante, un train de roulement évolué RIDE CONTROL AMG, des programmes de conduite propres à AMG et un intérieur ultramoderne.

Que ce soit sur l'asphalte ou à l'écart des routes, les performances sont vraiment dignes d'AMG, notamment grâce au moteur V8 biturbo de 4,0 litres délivrant 430 kW (585 ch), à la transmission intégrale avec prédominance arrière du couple (40/60) et trois blocages de différentiel, à la boîte automatique 9 rapports SPEEDSHIFT TCT AMG à la réaction extrêmement rapide, à la suspension à roues indépendantes et doubles bras transversaux à l'avant et, enfin, au réglage adaptatif de l'amortissement. Quant au design, il marque une nouvelle fois les esprits. Au programme : une calandre spécifique AMG, des élargisseurs d'ailes, des sorties d'échappement latérales marquantes et des jantes allant jusqu'à 22 pouces.

Le couple maximal de 850 Nm – très impressionnant – est disponible de 2 500 à 3 500 tr/min, ce qui donne un sentiment de grande aisance. Le 100 km/h départ arrêté ne demande que 4,5 secondes. La motorisation dynamique propulse le véhicule jusqu'à une vitesse de pointe de 220 km/h (bridage), ou 240 km/h avec le Driver's Package AMG.

Sur la série spéciale lancée pour l'anniversaire de la Classe G « Performance », la calandre chromée de teinte foncée – une spécificité AMG – marque par son esthétique. De nombreux éléments d'équipement traités dans le ton silver shadow – une finition chromée mate – accentuent le positionnement luxueux. Il s'agit notamment des éléments suivants :

  • Les plateaux marchepieds et les tubes de sortie d'échappement latéraux

  • Les boîtiers des rétroviseurs extérieurs

  • Les inserts décoratifs des pare-chocs avant et arrière, la protection anti-encastrement, les inserts des baguettes de protection latérales et du cache de roue de secours

Les jantes forgées AMG de 22 pouces à branches en Y sont peintes en noir mat puis usinées au tour pour créer des surfaces brutes. Cette association de tons est une exclusivité de la série spéciale. Elle allie un effet de profondeur et une finition argentée mate. Les jantes au format 10 J x 22 sont équipées de pneus de dimensions 295/40 R 22.

Pour ce qui est des peintures, le nuancier est très vaste : bleu foncé standard « G manufaktur », noir obsidienne métallisé, graphite métallisé « G manufaktur », noir nocturne magno « G manufaktur », platine magno « G manufaktur » et, enfin, blanc diamant bright « G manufaktur ». Le cerclage du cache de roue de secours est peint dans le ton carrosserie.

L'intérieur, quant à lui, possède un équipement luxueux et sportif, constitué notamment de cuir Nappa bicolore noir/gris titane pearl « G manufaktur », d'inserts décoratifs carbone AMG et de poignées de maintien en cuir Nappa. La planche de bord est également habillée de cuir Nappa, décliné en noir dans le haut et en gris titane pearl dans le bas.

La série spéciale AMG projette également l'inscription lumineuse STRONGER THAN TIME au niveau de la zone d'accès lors de la montée à bord. Cette inscription se retrouve sous forme gravée sur l'insert de la poignée de maintien située du côté passager.

« AMG Trail Package » : un pack conçu pour les baroudeurs

Avec le nouveau pack « AMG Trail Package » (option), la Mercedes-AMG G 63 est encore mieux équipée pour les parcours hors des sentiers battus. Le train roulant avec amortissement réglable et adaptatif RIDE CONTROL AMG a été assoupli en vue des utilisations tout-terrain. Il compense mieux les ressauts des mauvais chemins et permet aux roues de suivre précisément le profil des terrains, même inégaux. Grâce au contact optimisé avec le sol, les programmes de conduite tout-terrain « Trail », « Rock » et « Sand » peuvent agir de manière encore plus efficace. Ce nouveau réglage contribue également à l'amélioration du confort lors des longs trajets routiers. Les jantes alliage de 20 pouces à 5 doubles branches, spécialement conçues pour le pack « AMG Trail Package », sont équipées de pneus mixtes. Elles soulignent visuellement la robustesse et les aptitudes tout-terrain exceptionnelles de la G 63 équipée du pack.

Pour garantir une bonne progression en toutes circonstances, même dans les situations les plus extrêmes, une protection anti-encastrement noire protège le soubassement et les organes mécaniques contre les dégradations. Les vitres arrière et la lunette arrière teintées en noir filtrent efficacement les rayons du soleil par grand beau temps. Enfin, les bavettes des passages de roue arrière et les tapis de sol en caoutchouc permettent à la G 63 équipée du pack « AMG Trail Package » d'être encore mieux armée contre les graviers et la boue.

A Graz, l'artisanat côtoie la haute technologie.

Depuis toujours, toutes les Classe G – toutes carrosseries et toutes motorisations confondues, y compris les versions AMG –, sont construites chez Magna Steyr, dans la ville autrichienne de Graz, sur une seule et unique chaîne de montage. Quelques 2 000 personnes font en sorte que, de leurs mains expertes, mues par une passion sans faille, sorte un produit de grande précision et de grande qualité, aussi à l'aise sur route qu'en tout-terrain. Des selliers expérimentés veillent par exemple à chaque détail du travail du cuir lors de la fabrication des sièges. Cette méthode de travail hors normes demande beaucoup de temps : à peu près 100 heures de plus que pour les autres modèles.

G manufaktur : une Classe G sur mesure

La nouvelle offre de personnalisation « G manufaktur » permet de rendre la Classe G encore plus exclusive. En tout – modèles de série et modèles « G manufaktur » confondus –, il n'existe pas moins d'un million de configurations différentes. Le nombre de variantes de Classe G est donc quasi illimité. En théorie, à Graz, il serait possible de produire des véhicules pendant plusieurs décennies sans qu'un seul des modèles ne soit identique à un autre. Résultat : les clients peuvent véritablement configurer leur Classe G. Comme les finitions manuelles sont déjà très nombreuses, les personnalisations peuvent être intégrées au processus de production sans que les clients n'aient à attendre leur véhicule plus longtemps, y compris pour les commandes d'équipements « G manufaktur ».

Rien que pour les sièges, il existe 64 possibilités d'association de graphismes et de designs. A cela s'ajoutent des matériaux exclusifs, notamment pour les poignées de maintien – gainées de cuir –, les volants – réalisés en cuir et bois – ou encore les inserts décoratifs – déclinés en finition laquée ou en finition bois à pores ouverts.

Le nuancier permet également de répondre à la quasi-totalité des attentes. Côté intérieur, les clients disposent d'une vaste palette de couleurs pour le cuir Nappa du volant, de la planche de bord et des sièges, mais aussi pour les surpiqûres et les ceintures de sécurité. Côté extérieur, 34 peintures différentes permettent de satisfaire tous les goûts. Même le cerclage de la roue de secours se décline désormais dans le ton carrosserie. En optant pour le Pack Nuit (option), il sera possible de parer sa Classe G de touches de noir : noir obsidienne pour le toit, les pare-chocs, les passages de roue et le cerclage de la roue de secours ; noir pour l'étoile Mercedes. Des jantes noires sont d'ores et déjà disponibles. Ultime raffinement : les véhicules dont l'habitacle est équipé d'un pack intérieur cuir personnalisé sont reconnaissables à leur plaquette « G manufaktur » apposée sur la poignée de maintien faisant face au siège passager.

Le centre « G-Class Experience Center » à Feldkirchen

Pour sa nouvelle décennie, la Classe G offre à ses inconditionnels un cadeau qui va leur faire plaisir : Le centre « G-Class Experience Center » ouvrira très bientôt officiellement sur le site de l'ancienne base aérienne Fliegerhorst Nittner, à Feldkirchen, à environ 15 kilomètres au sud de Graz. Il permettra aux clients du monde entier de tester les incroyables aptitudes de la Classe G, de développer leurs compétences de conduite, y compris en conditions extrêmes, et de découvrir par eux-mêmes – sensations comprises – ce que veut dire le label de qualité « Schöckl proved ». Le Schöckl – la montagne qui surplombe Graz – se dresse non loin de là. On y trouve une piste d'essais légendaire qui, avec ses 5,6 kilomètres de long, ses pentes de 60 % et ses dévers de 40 %, synthétise les cas les plus extrêmes où la Classe G doit faire ses preuves.

Sur les 100 000 m2 de terrain du nouveau centre « G-Class Experience Center », les conditions sont tout aussi difficiles. Après une zone de réception et de présentation, on trouve quatre modules d'essais : une première zone tout-terrain naturelle, une seconde artificielle, un « G-Rock » avec différents angles de rampe allant jusqu'à 100 % et, enfin, une zone « routière » sur les anciennes voies de circulation. Dans cette dernière zone, les conducteurs peuvent tester leurs limites, y compris lors de freinages extrêmes et de parcours en slalom.

Pour sa création, une attention particulière a été portée aux spécificités du lieu. Dans la zone tout-terrain naturelle, les pistes ont été dessinées en collaboration avec des experts, de manière à ce que les arbres et le biotope à protéger soient préservés.

Les grandes dates de l'histoire de la Classe G

1979

Les premiers modèles G sont présentés à la presse. La production des modèles 240 GD, 300 GD, 230 G et 280 GE est lancée.

1980

A l'occasion de sa visite en Allemagne en novembre 1980, le pape Jean-Paul II voyage pour la première fois en « papamobile », une version spéciale carrossée sur base 230 G.

1981

Désormais, il existe notamment une climatisation, des banquettes longitudinales sur la surface de chargement et un hardtop pour le cabriolet (en option). Le nuancier compte 22 peintures.

1983

Jacky Ickx et Claude Brasseur remportent le rallye Paris-Dakar à bord d’un 280 GE.

1985

Dans le cadre d’un restylage, le « G » est revalorisé en profondeur. Son équipement de série compte désormais, entre autres, des blocages de différentiel, un verrouillage centralisé et un compte-tours.

1987

Nouveau restylage : lève-vitre électriques, antenne automatique et réservoir plus grand.

1989

Lancement de la série 463 dotée d’un équipement cossu et déclinée en quatre versions de motorisation baptisées 250 GD, 300 GD, 230 GE et 300 GE. Le programme compte trois versions de carrosserie, à savoir un cabriolet, un break court et un break long.

1993

Lancement du modèle 500 GE, le premier G à moteur V8. Le moteur en alliage de 5 litres de la série spéciale développe 177 kW/240 ch. A partir de septembre, les modèles G deviennent officiellement la Classe G. Les désignations des modèles évoluent elles aussi avec un « G » placé devant (G 230, G 300, G 350 TURBODIESEL, etc.).

1994

Deuxième restylage pour la série 463 qui propose désormais des freins à disque ventilés à l’avant et un airbag conducteur.

1996

La G 300 TURBODIESEL à moteur six cylindres en ligne (130 kW/177 ch) est dévoilée.

1997

Une nouvelle version de Classe G Cabriolet à capote électrohydraulique est inaugurée.

1998

Le modèle G 500 à moteur V8 (218 kW/296 ch) intègre la gamme standard.

1999

Une version AMG intègre pour la première fois la gamme de modèles officielle de la Classe G : le G 55 AMG.

2001

Dans le cadre d’un nouveau restylage, la Classe G voit son aménagement intérieur profondément revalorisé. La nouvelle dotation de série, complétée par de nouveaux systèmes de régulation de la dynamique de marche, est présentée lors du Salon de Francfort (IAA) en septembre. Parmi ces systèmes, on retiendra l’ESP®, le freinage d’urgence assisté BAS et le nouveau système d’aide à la motricité ETS.

2002

Le G 63 AMG est la première Classe G à moteur douze cylindres.

2004

Première mondiale de la nouvelle G 55 AMG à moteur V8 à compresseur de 350 kW/476 ch, le modèle Classe G le plus puissant jamais construit.

2006

La Classe G dispose désormais de série de phares bi-xénon avec éclairage d'intersection. La G 320 CDI remplace les modèles diesel G 270 CDI et G 400 CDI.

2007

Nouvelle évolution : la Classe G reçoit un nouveau combiné d’instruments à quatre cadrans ronds analogiques.

2008

Lancement du nouveau moteur V8 de 5,5 litres, d'une puissance de 285 kW (388 ch). Modification de la calandre qui compte désormais trois lamelles.

2012

Planche de bord et console centrale entièrement repensées, intégration du système d’infodivertissement moderne COMAND Online dans la dotation de série. La filiale d'Affalterbach lance la bête de course G 65 AMG, équipée d'un moteur douze cylindres de 6,0 litres chapeauté de carbone et d'aluminium. Fort d'un couple de 1 000 Nm, la G 65 AMG devient alors le véhicule tout-terrain de série le plus puissant du monde, dont la fouge doit être jugulée en bridant électroniquement sa vitesse de pointe à 230 km/h. En parallèle, la G 63 AMG à moteur V8 biturbo de 5,5 litres prend le départ.

2013

La G 63 AMG 6 x 6 (à trois essieux) affiche des capacités tout-terrain sans équivalent.

2015

Pour la première fois, le programme de personnalisation designo propose des associations de coloris et de matériaux exclusives, aussi bien pour l'intérieur que pour l'extérieur. Par ailleurs, le constructeur lance la production de série du nouveau G 500 4x42 équipé d'essieux portiques.

2017

Avec son moteur V12 surpuissant, ses essieux portiques, sa capote en toile électrique et son équipement exclusif aux places arrière, la Mercedes-Maybach G 650 Landaulet, limitée à 99 exemplaires, répond aux souhaits des clients qui attendent le maximum de leur véhicule.

2018

La nouvelle Classe G est dévoilée au salon de Détroit (le « North American International Auto Show »). Avec son extérieur anguleux reconnaissable entre tous et son intérieur entièrement revisité, elle fait une fois de plus référence. Et la technologie n'est pas en reste. Sur route, la Classe G se réinvente, avec des systèmes d'assistance à la conduite modernes, des qualités exceptionnelles et une sécurité de très haut niveau. En tout-terrain, elle se surpasse : le nouveau train roulant, les programmes de conduite DYNAMIC SELECT, le « mode G » et les trois blocages de différentiel à 100 % améliorent les performances, le confort et l'agilité, peu importe où le véhicule évolue.

2019

La Classe G fête ses 40 ans, la variante AMG ses 20 ans. Pour l'anniversaire de son tout-terrain de légende, Mercedes lance trois séries spéciales. Grâce à la nouvelle offre de personnalisation « G manufaktur », les acheteurs de Classe G peuvent configurer leur Classe G.Par ailleurs, le centre « G-Class Experience Center » ouvre ses portes à environ 15 kilomètres au sud de Graz : les acheteurs et les fans de Classe G peuvent prendre le volant en conditions extrêmes, sur un terrain de plus de 100 000 m2 qui comprend deux zones tout-terrain, un « G-Rock » avec différents angles de rampe et une zone « routière ».

 

 

 

* Valeurs calculées d’après la méthode de mesure prescrite. Il s'agit des « valeurs CO2 NEDC » au sens de l'art. 2, al. 1, du règlement d’exécution (UE) 2017/1153. Les valeurs de consommation de carburant sont calculées sur la base de ces valeurs.