29
Janvier
2013
|
01:00
Asia/Baku

La Classe A élue plus belle voiture de l'année

Au terme de huit semaines de compétition, la Classe A a été élue « Plus belle voiture de l'année 2012 » par plus de 100 000 internautes, au Festival Automobile International. Le trophée a été remis mardi 29 janvier 2013 aux Invalides, à Paris, à Marc Langenbrinck, Directeur Général Mercedes-Benz Cars de Mercedes-Benz France.

Les 100 000 internautes ayant participé du 6 décembre 2012 au 20 janvier 2013 ont littéramement succombé aux charmes de la nouvelle compacte étoilée. Dans la catégorie du Plus bel intérieur de l'année du Festival Automobile International ainsi que dans le nouveau prix Creativ'Experience, la Classe A a été également très brillante puisque faisant partie des quatres modèles nommés pour la finale.

Nouvelle Classe A, l'impulsion d'une nouvelle génération

Lancée au Mondial de l'Automobile en septembre 2012, la nouvelle Classe A séduit par son style et son dynamisme dès le premier coup d'œil. Le traitement radical des matières présentées sur le « Concept A-CLASS » et salué avec enthousiasme à l'échelle mondiale a été résolument transposé pour la série : avec une nouvelle interprétation du design bicorps classique, les designers Mercedes ont créé un extérieur chargé d'émotion au caractère très sportif.

La marque mercedes benz a resolument pris le parti de rajeunir son image et la nouvelle Classe A en est l'illustration parfaite. « Sportive, accessible, racée, et par dessus tout terriblement sexy, la Classe A séduit son public au delà de nos espérances. Nous sommes particulièrement fiers, grâce a ce modèle, d'accueillir au sein de notre marque de nouveaux clients venus d'autres horizons : en effet, un client sur deux est complètement nouveau dans l'univers Mercedes Benz. Et, avec quatre nouveaux modèles qui seront dévoilés en 2013, dont le superbe coupé quatre portes CLA, nous ne sommes qu'au debut du chemin ! », confie Marc Langenbrinck, Directeur General de Mercedes benz Cars chez Mercedes-Benz France.

« Mettre en œuvre la nouvelle dynamique Mercedes-Benz dans la gamme compacte représentait un défi – nous avons vraiment pris plaisir à le relever », confie Gorden Wagener, directeur du bureau de style Mercedes-Benz. « La silhouette sculpturale de la Classe A rappelle le style propre à Mercedes. Les lignes caractéristiques qui s'étirent notamment le long des flancs structurent les surfaces avec une tension sensible. »

L'objectif du design intérieur a été de faire écho à l'allure sportive de la carrosserie. Autre atout inédit sur le segment des compactes : l'impression de valeur qui émane du choix des matériaux haut de gamme et de leur combinaison. Comme sur le Concept A-CLASS, un smartphone peut être pleinement intégré en option dans le système de commande et d'affichage. Grâce à une application spécifique, toutes les fonctions de l'iPhone®et à l'avenir aussi d'autres smartphones peuvent être utilisées à bord.

Tous les inserts décoratifs arborent une finition galvanisée silvershadow qui met en valeur l'aspect métallisé « cool touch » des surfaces. « Cet exemple montre que la qualité dans l'habitacle de la Classe A ne se résume pas aux classiques inserts décoratifs, mais découle également d'un design rigoureux et du choix des matériaux utilisés », indique Hartmut Sinkwitz, responsable du design intérieur. « Notre devise lors de la conception de l'habitacle a été : avec moins, obtenir plus'. »Les buses d'air, inspirées du SLS qui « scintillent comme des joyaux » (Sinkwitz) ajoutent une touche de raffinement et rehaussent la valeur perçue dans l'habitacle. Le caractère sportif du véhicule est souligné par les sièges intégraux (à partir du deuxième niveau d'équipement).

Outre la version de base, déjà très bien équipée en série, le programme propose trois lignes d'équipements supplémentaires offrant une montée en gamme extérieure et intérieure visible par le client.

La nouvelle Classe A a fait sa première apparition mondiale lors du Salon de l'Auto de Genève, en mars 2012, et a été commercialisée lors du Mondial de Paris, en septembre 2012.

Le design le plus dynamique du segment des compactes

L'allure de la nouvelle Classe A reflète la nouvelle stratégie Mercedes en termes de design. Le résultat : une esthétique bicorps traduisant un caractère bien trempé avec un aspect extérieur à dominante sportive chargé d'émotions et un aménagement intérieur dont émane une impression de valeur exceptionnelle.

Le design extérieur de la nouvelle Classe A est marqué par des contours nets et des lignes tendues. L'alternance de surfaces concaves et convexes crée un jeu de lumière caractéristique, notamment sur les flancs, qui met en valeur la personnalité du véhicule.

La partie avant au caractère sportif se caractérise par une puissante avancée en flèche, des projecteurs spécifiques, une grille de calandre ornée d'une étoile centrale et de lamelles doubles à gauche et à droite de l'étoile, ainsi que des prises d'air latérales supplémentaires. La « dropping line » latérale s'étire jusqu'à la partie avant. Le dessin des projecteurs, ainsi que l'agencement des fonctions d'éclairage dans les blocs optiques constituent des composantes essentielles du concept stylistique.

La disposition des modules d'éclairage et des diodes LED derrière le verre des projecteurs a permis de transposer le concept de la « torche » aux feux de jour et aux clignotants. Parmi ces éléments en forme de flambeau figurent les modules LED des feux de jour et les ampoules des clignotants situés au-dessus du pli caractéristique dans les blocs optiques. Ce détail stylistique confère au véhicule un « regard » énergique et par là même un nouveau visage Mercedes encore plus jeune.

Au niveau du toit, l'interaction parfaite entre la silhouette dynamique et l'excellent aérodynamisme s'impose au regard : les surfaces sont lisses, les contours tendus. Les lignes fluides convergent vers l'extrémité arrière aplatie. Le déflecteur qui dissimule toutes les antennes ajoute une note sportive et structure l'arrière du toit. La ligne de bas de glace remonte vers la poupe selon un tracé cunéiforme. Les flancs sculpturaux modelés avec sensualité et les lignes expressives définissent la structure latérale. La ligne structurelle avant située au-dessus de l'aile opère un léger mouvement descendant vers l'arrière (appelé « dropping line »). L'épaulement musclé, façonné avec vigueur au-dessus de l'essieu arrière, évoque un coupé. Une autre ligne s'élève avec élan devant le passage de roue arrière avant de redisparaître. Par ces lignes, le profil gagne en intensité et en dynamisme. Des bas de caisse énergiques ajoutent une touche finale du plus bel effet dans la partie inférieure de la carrosserie qui semble à la fois plus légère et plus effilée.

La poupe qui accentue l'effet de largeur est dominée par un jeu de surfaces et d'arêtes convexes et concaves. Les feux arrière prolongent l'épaulement musclé vers l'arrière et soulignent également par leur agencement horizontal l'imposante largeur du véhicule. Les fonctions d'éclairage sont assurées par des câbles à fibres optiques et des modules à LED. Ici aussi, la collaboration fructueuse du design et de l'aérodynamique est particulièrement manifeste : la surface des feux arrière est non seulement intéressante sur le plan conceptuel, mais elle améliore aussi la circulation des flux d'air autour de la carrosserie grâce à des déflecteurs bien pensés dans la partie arrière.

L'intérieur : qualité perçue exceptionnelle et design rigoureux

Impression de valeur et sportivité séduisent également dans l'habitacle. Ces deux objectifs ont été réalisés grâce à un langage plastique spécifique et aux possibilités de combinaison de matériaux haut de gamme sélectionnés avec soin. Tous les inserts décoratifs arborent une finition galvanisée qui met en valeur l'aspect métallisé « cool touch » des surfaces. Leur exécution soignée convainc jusque dans le moindre détail et crée une homogénéité parfaite.

La planche de bord est clairement structurée avec une partie supérieure en forme d'aile d'avion et une partie inférieure aux contours athlétiques. La partie inférieure semble ainsi s'appuyer sur un muscle. Le procédé de fabrication de ce muscle a permis de générer des structures de surface douces aux qualités tactiles variées. Cette conception permet aussi de diversifier l'aspect des surfaces dont la structure tridimensionnelle, dans la zone revêtue d'un film, donne naissance à un séduisant jeu de lumières. Cinq buses rondes sont intégrées dans la planche de bord. Les cerclages extérieurs de ces buses sont galvanisés, ce qui renforce l'impression haut de gamme éprouvée. La direction de l'air diffusé peut être modulée via un insert évoquant une turbine d'avion qui traduit un grand amour du détail.

Le combiné d'instruments est composé de deux grands cadrans ronds intégrant chacun un petit cadran rond. Au repos, les aiguilles restent en position 6 h. Les cadrans des lignes et des Packs d'équipement sport se distinguent par une surface argentée au design à damiers. Le volant multifonctions à trois branches est proposé avec 12 touches et une barrette galvanisée.

Les parties supérieure et inférieure de la console centrale, ainsi que l'agencement des éléments suivent les recommandations des experts en ergonomie Mercedes-Benz avec une platine de commande centrale, un panneau de commande inférieur, un sélecteur pour la climatisation, des rangements, un bouton-poussoir rotatif et un accoudoir.

Le large choix offert pour les garnitures de sièges en termes de matière (par ex. cuir, tissu, similicuir Artico/tissu), de combinaison de coloris et de géométrie multiplie les possibilités de personnalisation. Toutes les lignes et tous les Packs d'équipement sont disponibles en option avec des sièges sport et des appuie-tête intégrés. La sportivité des sièges est soulignée par une ouverture pratiquée entre le haut du dossier et l'appuie-tête. Cet espace est orné au dos des sièges avant d'un cadre en finition silvershadow et peut être éclairé en liaison avec le Pack Visibilité en option.

Distinctions en rafale

Seconde nouveauté préférée des visiteurs du dernier Mondial de l'Automobile (selon le sondage autoplus.fr/rtl.fr, réalisé du 14 septembre au 10 octobre dernier), la Classe A vient aussi de se distinguer – comme le GL –, aux trophées « Goldenes Lenkrad » 2012 organisés à l'automne dernier par Auto Bild et une vingtaine d'autres titres leaders de la presse automobile européenne. Les lecteurs et le jury, composé de journalistes, pilotes, techniciens et de personnalités de toutes nationalités, ont élu la nouvelle Classe A seconde meilleure compacte de l'année 2012, selon 25 critères (confort de conduite, finition, design, sécurité, rapport qualité/prix, etc.). Enfin, la Classe A a été sacrée meilleur véhicule compact aux Trophées de l'Argus de l'Automobile, en décembre dernier.Mercedes-Benz et le Festival Automobile International

Au Festival Automobile International, créé en 1987, Mercedes-Benz a remporté de nombreux prix, dont le prix de la plus belle voiture de l'année, à trois reprises :

- 2011 : le nouveau coupé quatre portes Mercedes-Benz CLS remporte le Grand Prix du Festival Automobile Internationa

- 2011 : Prix du plus beau film publicitaire au film « The best or nothing »

- 2008 : Prix spécial du Jury (smart, pour le succès planétaire de la marque en termes de design et de stratégie commerciale)

- 2007 : Grand Prix de l'environnement (moteur Mercedes-Benz Diesotto)

- 2006 : Grand Prix de l'architecture (Musée Mercedes-Benz, Stuttgart)

- 2004 : Plus Belle voiture de l'année (SLK)

- 2003 : Grand Prix du supercar (Mercedes SLR McLaren)

- 2002 : Plus Belle voiture de l'année (CLK)

- 2001 : Plus Belle voiture de l'année (Classe C Coupé Sport)

La Plus belle voiture de l'année

Parmi les Grands Prix du Festival Automobile International, le titre de « La Plus Belle Voiture de l'Année » fait exception car c'est au public que revient la primeur de désigner la lauréate.

Le titre de « La Plus Belle Voiture de l'Année » est décerné à une automobile de série, berline, monospace, break, coupé, cabriolet ou SUV. La voiture doit être inscrite à l'élection par son constructeur et sa commercialisation doit avoir eu lieu l'année en cours, à un tarif inférieur à 55 000 euros.

« La Plus Belle Voiture de l'Année » est élue par le grand public dans le cadre d'un jeu-concours permettant de remporter, après tirage au sort, une voiture d'une valeur de 30.000 € (prix public) offerte par le constructeur vainqueur. Orchestré par Eurosport, le Groupe TF1 et Le Point, le jeu est disponible à l'international en 6 langues différentes via 7 mini-sites de vote sur lesquels les Internautes sont invités à apprécier la beauté, le design et l'émotion que dégagent les prétendantes.

L'élection de « La Plus Belle Voiture de l'Année » a été lancée en 1987, un an après la création du Festival Automobile International. Le Jury était le seul à désigner la gagnante jusqu'à ce que Rémi Depoix propose à Jean-Claude Dassier chez TF1 de lancer à l'antenne une vaste consultation auprès du public qui, depuis, a le privilège d'élire « La Plus Belle Voiture de l'Année », en fondant son jugement uniquement sur des critères d'esthétisme. Le Minitel est alors devenu le moyen de communication parfait pour recueillir de nombreux suffrages (près de 100.000 dès les premières années), relayé ensuite par les appels téléphoniques.

Le succès de l'élection n'a cessé de se confirmer au fil des années, avec aujourd'hui plus d'un million de connexions Internet. L'enthousiasme que suscite cette consultation populaire démontre que cette opération est en parfaite adéquation avec la nécessité aujourd'hui pour les constructeurs automobiles de commercialiser non seulement des voitures performantes qui répondent aux normes environnementales, mais aussi de « belles voitures ».