01
Juillet
2009
|
02:00
Asia/Baku

France : Mercedes-Benz brille en juin

  • Près de 5 200 immatriculations

  • Une hausse de 40% par rapport à juin 2008

  • Un cumul 6 mois 2009 en légère progression par rapport à 2008

L'offensive produits lancée depuis mars par Mercedes-Benz porte ses fruits. Au vu de leurs résultats sur le mois de juin 2009, les dernières nouveautés lancées par la marque à l'étoile – Classe E berline, Classe E coupé, Classe S 400 Hybrid - confortent le leadership de Mercedes-Benz dans le segment premium.

Sur les 21 jours ouvrés du mois de juin, 736 nouvelles Classe E berline ont été immatriculées sur le marché français (+179,8%), soit un total de 2 201 Classe E depuis le début de l'année (+18,7%).

Réussite esthétique, le coupé Classe E, lancé le 15 mai dernier a également réussi son démarrage commercial avec 340 unités immatriculées en seulement 6 semaines.

Dernière née de la marque à l'étoile, la Classe S 400 Hybrid est commercialisée depuis le 26 juin dernier dans le réseau. C'est la première berline hybride haut de gamme au monde équipée de batteries lithium-ion et son V6, associé à un moteur électrique, ne consomme que 7,9 l aux 100 km et ne rejette que 186 gr de CO2 par km. De plus, à équipement comparable et moins touchée par l'écotaxe, la Classe S 400 Hybrid représente un surcoût de seulement 1,9% par rapport à son équivalent non hybride. Comme le souligne Roland Schell, directeur général Mercedes-Benz Cars, membre du directoire de Mercedes-Benz France, « la Classe S 400 Hybrid répond réellement aux attentes du marché et de la clientèle. Aujourd'hui, déjà 30% des commandes de Classe S en France concernent la version hybride».

Outre le succès de ses nouveautés les plus récentes, Mercedes-Benz peut aussi s'appuyer sur des valeurs sûres comme les Classe A (1 180 immatriculations en juin / +105,6%) et Classe B (1 213 immatriculations en juin / +94,4%), ou sur des valeurs montantes comme le SUV compact GLK, désormais également équipé du nouveau moteur 4 cylindres diesel dans sa version 220 CDI, qui dépasse, sur six mois, la barre des 1 000 immatriculations.

En totalisant 27 268 immatriculations sur les six premiers mois de l'année, Mercedes-Benz dépasse légèrement les 27 112 unités de la même période 2008 (comptant 2 jours ouvrés de plus que 2009), soit une hausse de 0,58%.

Avec 2,41% de part de marché, cette performance permet à la marque à l'étoile de demeurer le leader des marques premium sur le marché français.