16
Mars
2010
|
01:00
Asia/Baku

Deux collaboratrices de Daimler AG participent au rallye Aïcha des Gazelles

Bettina Singhartinger et Andrea Spielvogel sont désormais à pied d'œuvre au Maroc pour participer avec leur Viano 4MATIC à la 20è édition du Rallye Aïcha des Gazelles. Ces collaboratrices de Daimler AG participent en effet officiellement pour la première fois à ce rallye, une compétition créée spécialement pour les femmes. Après une brève traversée qui les a menées de Sète (France) à Tanger (Maroc), après la présentation des équipes et les contrôles techniques du 18 mars, les deux femmes seront sur la ligne de départ du rallye le 20 mars. L'aventure s'achèvera une semaine plus tard à Essaouira, sur la côte Atlantique du Maroc. « J'éprouve un grand respect envers les défis qui s'annoncent », déclare Andrea Spielvogel, employée du service informatique de Daimler AG en Allemagne. Sa collègue Bettina Singhartinger, employée elle du service de communication, ajoute : « c'est sans doute la plus grande aventure de ma vie ». A noter au passage que le navire qui a transporté les concurrentes et l'équipement fut le premier à accoster dans le tout nouveau port de Tanger, inauguré à cette occasion. Le roi du Maroc a annoncé qu'il viendrait en personne saluer les organisatrices et les participantes du rallye.

Le rallye Aïcha des Gazelles

L'édition 2010 du rallye Aïcha des Gazelles est, selon la tradition, organisée par des femmes, pour des femmes. Au total, trente nations (pour la plupart africaines) participent à cette manifestation. La course est organisée sous l'égide du roi du Maroc sur un parcours de près de 2 500 kilomètres, en sept étapes. Contrairement aux autres compétitions, la navigation pendant le rallye s'effectue uniquement au moyen de cartes, de coordonnées et d'une boussole, sans l'aide du GPS. Ce n'est pas l'équipe la plus rapide qui remporte la course, mais celle qui trouve le trajet le plus court entre les différents points de contrôle. Les équipages qui effectuent des détours, qui ont recours à une aide technique ou qui n'ont pas atteint tous les points de contrôle sont pénalisés. Les participantes passent la nuit dans le désert pendant les deux étapes « marathon ». L'esprit du rallye commande aux concurrentes de s'entraider. Organisée à des fins humanitaires, les bénéfices de cette course seront reversés à une organisation caritative qui subventionne la construction d'hôpitaux mobiles, d'orphelinats et de puits au Maroc. Les « gazelles » du rallye apportent en outre chaque année plusieurs milliers de dons en nature, qui sont distribués pendant tout le trajet.

Nos collaboratrices participent au rallye

En 2009, lors de la 19ème édition du rallye, les véhicules Mercedes-Benz ont accompli une belle performance. Au volant d'un Viano 4MATIC, Jeanette James et Anne-Marie Ortola ont en effet remporté la première place dans la catégorie « professionnelles ». L'équipe franco-irlandaise s'est également classée première parmi les concurrentes qui participaient pour la première fois au rallye. Cette année encore, ce même équipage de professionnelles va à nouveau courir pour Daimler AG, mais cette fois à bord d'un Sprinter 4x4 de Mercedes-Benz.

La participation de Bettina Singhartinger et d'Andrea Spielvogel dans la catégorie « amateurs » est due à une action spéciale initiée par Daimler AG. En annonçant sur l'Intranet maison au mois de janvier dernier que des femmes pilotes de course étaient recherchées, Daimler AG a invité ses collaboratrices à poser leur candidature pour le rallye Aïcha des Gazelles. Plus de 200 candidates ont répondu présentes ; douze d'entre elles ont atteint la phase des éliminatoires. Ce sont finalement Andrea Spielvogel et Bettina Singhartinger qui sont arrivées en tête de cette sélection interne.

Viano 4MATIC et Sprinter 4x4 : les deux véhicules engagés par Daimler

Andrea Spielvogel et Bettina Singhartinger vont donc représenter Daimler à bord d'un Viano 4MATIC. Ce véhicule à traction intégrale (dans sa version standard) est le même qui a remporté la dernière édition du rallye. Légèrement modifié pour s'adapter aux conditions de la course, il a subi une révision technique complète cette année. Parmi la liste des « équipements spéciaux » de ce véhicule diesel quatre cylindres d'une puissance de 110 kW (150 ch), on peut citer l'arceau de sécurité pour protéger des renversements, les sièges-baquets, la ceinture de sécurité quatre points, le renfort pare-chocs en aluminium ou bien encore les pneus spéciaux adaptés au sable. Selon Bettina Singhartinger, « l'équipe de l'année dernière a gagné avec ce véhicule, le Viano ayant supporté sans problème les nombreuses sollicitations auxquelles il était exposé ».
Le second véhicule Mercedes-Benz engagé, un Sprinter 4x4, sera piloté par Ortola et James. Le Sprinter est une version combi équipée d'un moteur diesel 6 cylindres de trois litres (version standard), d'une puissance de 110 kW (150 ch), d'une boîte de vitesse automatique et d'une transmission intégrale enclenchable reliée au contrôle électronique de motricité 4ETS.