02
Septembre
2003
|
02:00
Asia/Baku

DaimlerChrysler conforte sa place de leader mondial sur le marché des autobus/autocars

  • La division produit autobus/autocars prévoit pour 2003 une augmentation de ses ventes, de son chiffre d'affaires et de son résultat
  • Maintien des emplois en Allemagne
  • L'Asie, des potentiels de croissance à exploiter
  • DaimlerChrysler, premier constructeur d'autobus/autocars à livrer l'ESP de série sur ses autocars de tourisme

Comme il a été annoncé aujourd'hui à Stuttgart, la division produit autobus/autocars de DaimlerChrysler a conforté sa place de leader mondial. Réunissant les trois marques Mercedes-Benz, Setra et Orion, elle propose un programme de produits complet, allant des autocars de tourisme et interurbains aux autobus urbains, en passant par les minibus.

"Avec notre large éventail de produits, nous avons tous les atouts en main pour assurer l'avenir de nos activités autobus/autocars", a expliqué Wolfgang Diez, responsable de la division produit autobus/autocars DaimlerChrysler. "Ainsi, malgré les difficultés observées sur le marché et un environnement concurrentiel dur, nos activités évoluent actuellement de manière positive. Nous avons réussi à améliorer considérablement notre productivité et nous prévoyons une augmentation de nos ventes, de notre chiffre d'affaires et de notre résultat pour l'année 2003. En conséquence, les emplois ne sont pas menacés en Allemagne. Quant à notre rôle de leader technologique, nous l'assumons pleinement: à partir d'octobre 2003, nos autocars de tourisme seront livrés de série avec l'ESP."

Une place de leader mondial consolidée

L'an passé, la division produit autobus/autocars de DaimlerChrysler a vendu 25 100 véhicules et enregistré un chiffre d'affaires de 3 milliards d'euros. Du point de vue du nombre de véhicules écoulés, le marché principal est l'Amérique latine (40 % des ventes environ), les commandes portant avant tout sur des châssis. Le chiffre d'affaires, en revanche, reste réalisé majoritairement en Europe (70 % environ), car ce marché est très demandeur de véhicules complets. Selon Wolfgang Diez, le succès de la division produit autobus/autocars est essentiellement dû à sa présence au niveau mondial et à sa très grande proximité avec les marchés. Ainsi, dans le monde entier, 18 sites de production gèrent leurs activités en tant que centres de compétence spécifiques et composent le système d'approvisionnement intégré.

En 2002, les ventes d'autobus/autocars d'un P.T.A.C. supérieur à 8 t se montaient au total à quelque 176 000 unités (soit un recul de 3 % par rapport à l'année précédente). Suivant les régions, les marchés ont évolué de manières très différentes avec, d'un côté, les marchés en recul que sont l'Europe occidentale, l'Amérique latine et les pays de l'ALENA et, de l'autre, le marché qui enregistre la plus forte croissance mondiale en termes de véhicules industriels, à savoir l'Asie.

"Avec 14 % de parts de marché en 2002, DaimlerChrysler a su conforter son hégémonie mondiale sur le segment des autobus/autocars, et ce, malgré le repli observé sur l'ensemble du marché dans le monde entier", a commenté Wolfgang Diez.

2003: des prévisions positives

Au regard de la situation observée jusqu'à présent pour l'année 2003 en matière de commandes, Wolfgang Diez a constaté que l'activité de production des sites allemands était très satisfaisante. "Il n'y a donc aucun risque de suppression d'emplois", a-t-il ajouté. "A l'avenir, nous continuerons de veiller à maintenir nos critères de qualité et renouvellerons notre engagement en faveur de la production en Allemagne."
Wolfgang Diez envisage la situation globale de la division produit autobus/ autocars de DaimlerChrysler sous un jour favorable: "Pour l'année en cours, nous comptons sur une augmentation de 10 % rapport à l'année dernière tant des ventes que du chiffre d'affaires des activités autobus/autocars DaimlerChrysler et ce, malgré la stagnation des marchés." Selon lui, l'amélioration de la rentabilité joue un rôle encore plus important et plus satisfaisant cette année que la consolidation de la position de leader mondial. "Ainsi, en 2003, la part d'EvoBus GmbH dans les activités autobus/autocars européennes devrait une fois encore être conséquente."

Objectif stratégique et restructuration

Afin de s'adapter aux évolutions qui s'opèrent sur le marché des autobus/ autocars, DaimlerChrysler a entrepris au cours des deux dernières années de développer et de restructurer ses activités autobus/autocars dans le monde entier. A l'instar de l'ensemble de la division Véhicules industriels de DaimlerChrysler, la division produit autobus/autocars poursuit elle aussi l'objectif stratégique consistant à tirer partie de sa taille pour faire du bénéfice ("Turning Scale into Profit"). "Nous voulons continuer à consolider notre position de leader mondial sur le marché des autobus et des autocars et dégager un rendement de capital intéressant. "

Pour cette raison, les fonctions de direction stratégique et de direction de la coordination agissant au niveau mondial ont été mises en place dès le début de l'année au sein des départements Distribution, Développement, Production et Activités commerciales. Selon Wolfgang Diez, c'est justement dans le domaine de la construction d'autobus et d'autocars, qui se caractérise par une production relativement limitée et une gamme de produits très vaste, qu'il s'avère "indispensable de créer des concepts de produits modulaires valables dans le monde entier, de mettre en place des centres de compétences pour la production et de regrouper les achats. "

Améliorer la position concurrentielle par le renforcement international des liens entre les sites de production

Afin d'accroître encore la rentabilité de la production des autobus/autocars complets, le groupe continue de renforcer les liens entre les sites de production allemands et européens. Des centres de compétences spécifiques ont en outre été mis en place sur certains sites.

Ainsi, l'année dernière, la division produit autobus/autocars de DaimlerChrysler a investi 10 millions d'euros dans la construction d'une nouvelle usine à Holysov (République tchèque). Présentant des équipements à la pointe de la technologie, celle-ci constitue un centre de compétences pour les modules de carrosserie brute des véhicules de marque Mercedes-Benz et Setra. A la fin de l'année, la restructuration de l'usine espagnole de Sámano donnera aussi naissance à un centre de compétences pour la production des châssis d'autobus/autocars en Europe.

"En procédant à un rapprochement renforcé des usines et en intensifiant les transferts de savoir-faire, nous nous donnons la possibilité d'optimiser sans cesse nos processus et nos coûts de production", explique le responsable de la division produit autobus/autocars DaimlerChrysler.
Introduits en 2002 sur l'ensemble de la chaîne de création de valeur des sites européens, les programmes de restructuration et de rentabilité ont très largement contribué à l'amélioration des résultats.

Conquête de nouveaux marchés: l'Asie dans la ligne de mire

Comme l'a ensuite souligné Wolfgang Diez, "la conquête de nouveaux marchés constitue un défi essentiel pour la division produit autobus/autocars." L'un des objectifs principaux, l'Asie, représente un potentiel de croissance exponentiel pour la branche autobus/autocars dont il assure la direction. Aujourd'hui déjà, près de 50 % des autobus/autocars sont homologués dans cette région. Et Wolfgang Diez d'ajouter: "Nous accordons une attention toute particulière aux grands marchés que sont la Chine, la Corée du sud et le Japon."

Dans la mesure où ceux-ci sont en grande majorité des marchés "fermés", il est indispensable, pour réussir à y pénétrer, de faire appel à des partenaires locaux puissants. "Grâce à nos parténaires stratégiques Mitsubishi Fuso Truck and Bus Corporation au Japon et Hyundai en Corée, nous sommes parvenus à poser des jalons déterminants pour notre croissance future dans cette région", a argumenté Wolfgang Diez. Les deux constructeurs occupent une position dominante sur leur marché. "Avec leurs produits, ils viennent approvisionner l'important segment des véhicules de moins de 8 t et complètent ainsi parfaitement le programme d'autobus/autocars de DaimlerChrysler."

La division produit autobus/autocars de DaimlerChrysler est d'ores et déjà présente en Chine sous la forme d'une entreprise commune créée à 50 % avec la société Yaxing et destinée à la construction d'autocars interurbains. Dans la ville d'Hefei, la société Anhui Ankai Automotive Co. Ltd. construit par ailleurs sous licence des autocars de tourisme Setra.

"Il faut s'attendre dès aujourd'hui à ce que les exigences techniques auxquelles devront satisfaire les véhicules circulant dans cette région évoluent, notamment en ce qui concerne les émissions polluantes et les coûts sur l'ensemble du cycle de vie, ce qui ne fera qu'améliorer nos chances de réussite à l'avenir", a expliqué Wolfgang Diez.

Les premiers autocars de tourisme livrés de série avec l'ESP

En communiquant cette décision déterminante pour l'avenir, Wolfgang Diez a mis en évidence le rôle de leader technologique joué par l'entreprise: "A partir d'octobre 2003, DaimlerChrysler équipera de série tous les autocars de tourisme de type Travego Mercedes-Benz et TopClass Setra de la régulation de comportement dynamique (ESP)." La nouvelle gamme ComfortClass de Setra sera elle aussi dotée de ce système de sécurité innovant. Depuis mai 2002, DaimlerChrysler propose l'ESP sur ses autocars de tourisme. Aujourd'hui, il devient le premier et le seul constructeur d'autobus/autocars à livrer ce système de série.

Wolfgang Diez a en outre souligné la portée de cette décision par laquelle DaimlerChrysler contribue une nouvelle fois à rendre encore plus sûrs les autobus et autocars. Selon lui, l'introduction de l'ESP en série montre bien que DaimlerChrysler est conscient de sa responsabilité en matière de sécurité du transport de voyageurs: "En tant que premier constructeur mondial d'autobus et d'autocars, nous nous devons d'offrir à nos clients des technologies innovantes et d'améliorer encore nos critères de sécurité."