30
Août
2019
|
10:00
Asia/Baku

Daimler Trucks apprend comment payer aux camions

Résumé
  • Dans le cadre d’un projet pilote, Daimler Trucks donne au camion une identité numérique dotée de capacités juridiques

  • Le camion s’identifie lui-même sur d’autres machines grâce à la nouvelle identification numérique Truck-ID

  • La technologie de la plateforme Truck Wallet permet d’utiliser Truck-ID pour les paiements et toute autre apllication

  • Paiement autonome réussi à une station de recharge électrique

  • La base technologique est le Truck Data Center avec processeur cryptographique monté sur le nouvel Actros

Stuttgart – Daimler Trucks poursuit la numérisation de ses camions. Avec pour but de soulager le quotidien du chauffeur. Sans oublier un travail plus sécurisé et plus efficace. L’un des domaines de développement est la capacité des camions à communiquer de manière autonome avec d’autres machines et à effectuer des transactions juridiquement contraignantes, comme les paiements. Grâce à la nouvelle identité numérique Truck-ID et à l’application Truck Wallet, les experts de Daimler Trucks ont créé les conditions préalables nécessaires au lancement de ce projet pilote. Dans un premier cas concret, les développeurs de chaque partie ont unis leurs forces et réalisé un paiement automatique dans une station de recharge électrique.

Les camions peuvent s’identifier auprès d’autres machines grâce à leur propre Truck-ID qui agit comme une véritable carte d’identité intégrée pouvant fournir une signature unique dans le cadre d’un processus contraignant. Truck Wallet fonctionne comme une plateforme et comme un utilisateur qui peut user du Truck-ID pour diverses opérations. Le Truck-ID et Truck Wallet – tous deux encore à l’état de prototype – sont stockés en tant que logiciels cryptés dans un processeur cryptographique. Cet élément est intégré au Truck Data Center, la centrale télématique de contrôle montée sur le nouvel Actros.

Interactions autonomes entre les camions et les autres machines

Le Dr Helge Königs, en charge du projet Truck Wallet chez Daimler Trucks précise : "Avec le Truck-ID et Truck Wallet, nous avons jeté les bases d’une interaction autonome entre les camions et les autres machines – une réelle avancée technologique. Notre objectif est que, à l’avenir, les camions soient capables d’agir seuls dans un certain nombre d’applications. Les chauffeurs pourront alors se concentrer avantage sur leur conduite alors que les entreprises de transport pourront diminuer leurs tâches administratives et sécuriser leurs procédures. Cela rend pratiquement impossible les escroqueries à la carte essence où une simple copie de celle-ci suffit. Sans oublier que les études montrent que c’est le chemin à suivre dans le cadre du développement du camion totalement autonome."

Truck Wallet contient de l’argent et des cartes, comme un véritable portefeuille

Comme un véritable portefeuille, Truck Wallet peut contenir de l’argent pour les paiements mais aussi toutes sortes de cartes, comme les cartes essence ou de fidélité – tout cela sous forme numérique. Les informations électroniques, y compris l’argent liquide, sont directement stockées dans Truck Wallet et peuvent être transférées vers d’autres machines via une connexion Wi-Fi. Cette procédure est contrôlée par un système en ligne. La technologie radio est inclue dans le Truck Data Center.

Truck-ID signe tous les processus – identité unique pour chaque camion

Outre l’automatisation des processus, le plus grand avantage de réaliser des transactions avec Truck Wallet est associé avec le Truck-ID. Le Truck-ID permet de signer numériquement tous les processus initiés par Truck Wallet et sert de confirmation de transaction pour chaque opération effectuée par le camion. Les transactions sont officialisées de cette manière. Associées à des données télématiques supplémentaires, comme les données de localisation d’une palette par exemple, ce système permet aux entreprises de logistique et à leurs clients d’éviter erreurs et arnaques. Créer un identifiant Truck-ID unique est rendu possible par un système de cryptographie asymétrique éprouvé. Le Truck-ID est donc inconnu de Daimler Trucks, des sous-traitants tout comme du Truck Data Center ou des entreprises de transport elles-mêmes.

Premier test réussi : un paiement automatique

En coopération avec la banque allemande Commerzbank et son “incubateur” de recherche et développement, Daimler Trucks a effectué une opération de paiement automatique à partir d’un camion. Un camion “entier” n’a pas été nécessaire ; en tant que test, seuls les principaux composants du système ont été utilisés – principalement le Truck Data Center incluant le Truck-ID et Truck Wallet. Commerzbank est actuellement la seule banque en Allemagne à avoir développé un système de e-paiement. Système basé sur Corda, une technologie de plateforme blockchain dédiée à cet usage. Dans le cadre d’une procédure de paiement, de l’argent réel sous forme numérique cryptée est ajouté au Truck Wallet du camion sous forme d’e-euros. Après un paiement sur Truck Wallet, l’argent est uniquement identifiable grâce au Truck-ID et transféré à son destinataire. Celui-ci peut alors demander à la Commerzbank de transférer cette monnaie électronique sur son propre compte en banque. Cette transaction est validée et stockée par Corda. De cette façon, le propriétaire du camion peut savoir si un de ses véhicules a effectué une transaction. Cette procédure est déjà légalement autorisée car elle répond à toutes les exigences de la German Federal Financial Supervisory Authority (BaFin). Dans ce cadre, cette transaction électronique est couverte par la Commerzbank, toute transaction suspecte pouvant être détectée et transmise, en cas de doute, à la BaFin.

Nombre d’applications possibles

Il existe une large variété d’applications possibles pour Truck-ID et Truck Wallet :

  • Le traitement des péages pourrait ainsi devenir plus facile : à ce jour, les chauffeurs doivent souvent entrer manuellement leur données à la barrière de péage, source d’erreurs régulière. Cette technologie pourrait permettre au camion de donner directement via Wi-Fi son identité numérique. Ceci pourrait permettre une économie de temps et d’argent pour les chauffeurs et leurs patrons.

  • De la même façon, la procédure de fret pourrait se faire directement du camion : le camion transporte lui-même les informations nécessaires sous forme digitale, permet une signature à la livraison et la confirme.

  • Le Truck-ID et Truck Wallet peut également partiellement prendre en charge le contrôle et la facturation des sous-traitants en prouvant à quel moment le camion a été utilisé et par quel utilisateur – à cette fin, l’utilisateur n’aurait besoin que d’une contrepartie technologique appropriée, comme un smartphone doté d’une application capable de communication avec le the Truck Wallet du camion.

  • Même le traitement de locations des véhicules et d’utilisation en courte durée (paiement à l’utilisation par exemple), peut être contrôlé depuis le camion : les clients paient directement dans le véhicule qui lui-même décide si les conditions d’utilisation requises sont réunies.

Autres tests et essais prévus

Daimler Trucks poursuit avec ses partenaires le développement de Truck-ID et de Truck Wallet et prévoit déjà de nouveaux tests et essais.

Truck Data Center : l’élément central du camion connecté

D’une taille proche d’une feuille A5, le module Truck Data Center est installé sur l’ensemble du portfolio de produits de Daimler Trucks à travers la planète en raison d’une architecture électrique/électronique unique. Ce module est monté en série sur l’Actros. Il reçoit les informations en provenance des capteurs et des caméras montés sur le camion et les étudie pour les cas d’utilisation les plus variés. De plus, en tant qu’interface pour tous les services de connectivité, il est responsable des communications externes du châssis. Tout comme un smartphone moderne, le Truck Data Center communique via Bluetooth ou 4G avec l’infrastructure, les autres véhicules et avec toutes les entités nécessaires au processus de logistique. Il fournit aussi le positionnement GPS.